MENU ZINFOS
Zinfos974
Zinfos 974, l'info de l'ile de La Réunion
Alertes infos :
Santé

Vidéo - Fermeture du service urologie au CHU Nord : ce qui attend les patients à compter du 1er juin


Face au tollé qu'a provoqué l'annonce de la fermeture du service urologie au CHU Nord, qui sera transféré au privé, la directrice de l'ARS, le directeur général du groupe Clinifutur et le directeur général du CHU ont fait un point ce jeudi pour détailler la nouvelle organisation de l'urologie à La Réunion. Une organisation "qui permettra d'assurer la continuité des soins des patients et leur sécurité" à compter du 1er juin prochain, annoncent-ils.

Par NP - Publié le Jeudi 27 Mai 2021 à 14:56

Le service d’urologie du CHU Nord fermera le 1er juin 2021

Pour rappel, au terme d’un travail d’enquête de plus d’un an, mettant en lumière de violents conflits au sein de l’équipe médicale du service urologie du CHU, l’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) avait recommandé dans son rapport rendu en février 2021 la fermeture de ce service de soins, la sécurité des patients n’étant plus garantie. De ce fait, le service d’urologie du CHU Nord fermera ses portes le 1er juin prochain.

La nouvelle urologie du CHU Nord : une fermeture du service actuel, mais le maintien de l’activité sur site en partenariat avec le privé

Afin d’assurer la continuité de la prise en charge des patients en toute sécurité, et après plusieurs semaines de concertation entre la direction du groupe Clinifutur, les urologues libéraux et la direction générale du CHU de La Réunion, une convention de partenariat a été conclue le 12 mai 2021.

Cette convention public-privé permettra de garantir et d’assurer le suivi des patients du service d’urologie du CHU, dans des conditions optimales de sécurité et de qualité des soins.

La coopération entre les deux établissements s’organise autour de 3 axes majeurs :

1.La permanence des soins en urologie sera assurée 24h sur 24, 7 jours sur 7, jours fériés inclus à compter du 1er juin prochain
Afin d'assurer une prise en charge sécurisée des soins, pour tous les patients souffrant d'affections urologiques au CHU Nord, les urologues du groupe Clinifutur participeront à une astreinte sur site en journée. Une astreinte prendra ensuite le relai pendant les périodes de permanence de soins, soit les soirs de semaines et les week-ends et jours fériés. Différentes réunions de travail sont en cours pour finaliser dans ce cadre les protocoles médicaux de sollicitation de l’astreinte.

2. L’implication des urologues libéraux dans le parcours greffe rénale
Contrairement à la situation ayant perduré ces dernières années, les urologues libéraux souhaitent s’engager et s’investir dans le suivi et la prise en charge des patients relevant du parcours greffe rénale : participation aux consultations pré-greffe et post-greffe, au programme donneur vivant que le CHU ambitionne de lancer dès 2022, et suivi des patients greffés. L’activité de néphrologie, et la greffe rénale en particulier, n’est aucunement impactée par ces nouvelles dispositions, bien au contraire, la filière greffe sera renforcée par cet investissement des urologues privés.

3.L’accès aux blocs et aux plateaux techniques spécialisés du CHU (Robot chirurgical, Laser, services de réanimation) ouvert aux urologues libéraux
Dans le cadre de ce partenariat, les urologues libéraux auront accès aux blocs opératoires du CHU, afin de réaliser les interventions urgentes qui nécessiteraient un geste chirurgical, mais aussi des interventions complexes programmées sur un plateau hautement spécialisé. Ce partenariat permettra ainsi de maintenir 80% du potentiel d’activité chirurgicale urologique actuelle.

Réorientation de la file active des 2 200 patients suivis actuellement au CHU Nord : communication transparente des informations

Le patient, informé en amont de la démarche de réorganisation par le CHU, sera amené à choisir le chirurgien urologue ou l’établissement de santé qui poursuivra sa prise en charge (dans le public ou le privé), dans le respect du libre choix des patients. Le CHU l’assistera, s’il le souhaite, dans sa prise de RDV et procèdera à un suivi de chaque situation, à des relances téléphoniques, si nécessaire, pour veiller à un suivi effectif de tous les patients. Une démarche d’accompagnement passant par des appels téléphoniques individualisés, de même que l’envoi de courriers à chaque patient concerné, accompagné de son dossier médical et de la liste de tous les centres agrées en urologie, a démarré dès la semaine du 17 mai.

Concernant la rémunération des urologues libéraux, le CHU de La Réunion s’engage à financer leurs interventions au titre de la continuité des soins au CHU. Les différents acteurs se sont engagés à ce que le reste à charge pour les patients vus au CHU soit nul, aucun dépassement d’honoraires ne sera ouvert au titre de cette activité.

Devenir des équipes soignantes : un accompagnement individualisé, sans suppression de poste

En interne, aucune suppression de poste n’est programmée parmi le personnel non médical. Une réaffectation des personnels concernés est proposée, principalement en chirurgie, et un accompagnement individualisé est en cours pour chaque professionnel concerné.

Pour le personnel médical, un accompagnement des praticiens a été mis en place et une nouvelle fiche de poste a été proposée à chacun d’entre eux.

Les directions de l’ARS, du CHU de La Réunion et du groupe Clinifutur souhaitent, à travers ce nouveau schéma d’organisation qui a mobilisé de nombreux acteurs, accompagner chaque patient en urologie dans son parcours de soins et lui garantir l’accessibilité et la continuité de sa prise en charge, malgré un contexte complexe.





1.Posté par Concerné le 27/05/2021 17:36

J'aimerais connaître la nouvelle fiche de poste d'un praticien hospitalier, spécialité urologie ? Sans rire.
Comme dans les mairies, au lendemain des élections ?.. Je blague.
Est ce que tous ces crânes d'oeuf qui agissent après coup, ont pensé à la relation médecin-patient, tant vantée dans les livrets d'accueil des hôpitaux.
Et je dois les remercier peut être ? (les décideurs, pas les livrets)

2.Posté par Résultat de l''''ancrage le 27/05/2021 18:06

Sûrement un complot antillo guyano Verges/bareigh !

Un hôpital français, un directeur ancré, un président du conseil de la région ancré bref.......

3.Posté par Le Jacobin le 27/05/2021 18:11

A défaut de pouvoir régler une relation conflictuelle dans un service hospitalier,L'ARS et Lionel Calenge ont vendus L'Urologie aux privés.

En se pliant devant l'exigence de Médecins plus bandits que soignants L'ARS met un genoux par terre en soulignant le manque de niveau de sa direction plus efficace à blablater devant la presse qu'à arbitrer un conflit de ressource humaine.

Cette situation met en lumière le niveau d'imcompétence de ceux qui sont plus préocupés par l'indice de leurs salaires que la compétence de vrai dirigeant.

Maintenant que vous avez vendu le service d'Urologie Monsieur Calenge,Madame Ladoucette, qu'allez vous faire de vos coqs de combats dans les couloirs de l'Hôpital ?????

Vous êtes vraiment des GLANDS !

Cassez vous pauvres C........

4.Posté par #lareunionnite le 27/05/2021 19:15

Quand ils veulent tous être Kalif à la place du Kalif.

5.Posté par Homme de l’Est le 28/05/2021 09:25

L’Ordre des médecins, la direction du CHU, la CMC, l’ARS, le ministère des DOM, le ministère de la Santé, jusqu’au premier ministre, voire le Président... personne n’a pu calmer ces deux abrutis ???
Plus vite fait de sacrifier 2200 patients réunionnais !
Est-ce que la même chose aurait pu se passer en Bretagne ou en Corse, par exemple ?... Je ne crois pas.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









Publicité


 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes