MENU ZINFOS
National

Vidéo : Edouard Philippe présente la 2ème phase du déconfinement


Le Premier ministre présente ce jeudi la nouvelle phase du déconfinement, entamé le 11 mai dernier. Un acte 2 préparé par le gouvernement avec l’aide d’un Conseil de défense, visant à assouplir les restrictions mises en place depuis la crise du Covid-19. Cette seconde phase débutera le 2 juin.

Par Aurélie Hoarau - Publié le Jeudi 28 Mai 2020 à 19:17 | Lu 4488 fois


Le premier ministre Edouard Philippe a résumé la première phase du déconfinement avant d’annoncer les nouveautés pour cette deuxième phase du 2 au 21 juin. Un bilan positif, car "la vitesse de propagation est sous contrôle". Il affirme que "nous sommes là où nous devions être fin mai" avant de rappeler que le virus circule néanmoins toujours. Les zones les plus touchées aujourd’hui restent le Val d’Oise, Mayotte et la Guyanne. 
 
"La liberté va devenir la règle"
 
Pour cette deuxième phase de déconfinement, "la liberté va devenir la règle, la restriction, l’exception". Il annonce donc pour la semaine prochaine la réouverture des écoles, cafés et restaurants, des parcs et zones sportives avec "des contreparties". Les regroupements seront toujours limités à 10 personnes, le recours au télétravail sera privilégié, le port du masque encouragé et les gestes barrières maintenus.  Il sera donc toujours impossible de pratiquer des sports de contact, d’aller en boîte de nuit ou de regrouper plus de 10 personnes sur un même lieu. 
Coronavirus : Les bars, restaurants et café rouvrent le 2 juin
 
Le premier ministre a fait un point particulier sur les restaurants, bars et cafés. Tous pourront ouvrir le 2 juin dans tous les départements. Les règles : une limite de 10 personnes par table, un mètre de distance entre chaque table, le port du masque obligatoire pour le personnel et pour les clients lorsqu’ils circulent. La consommation de boissons à l’intérieur, au bar, ne sera malgré tout pas autorisée. Dans les zones orange – Mayotte, Guyane et Île-de-France, seules les terrasses pourront ouvrir.
 
Salles de sport, plages, théâtres ouverts

Le 2 juin les spectacles, le théâtre, les gymnases, piscines, salles de sport, parcs de loisirs, plages et lacs pourront ouvrir dans les zones vertes. Le 22 juin dans les zones orange. Le 22 juin, sur tout le territoire, les cinémas pourront également ouvrir leurs salles. La distanciation physique devra être respectée dans chacun de ces lieux. 
Réouverture des salles de sport, piscines, parcs et jardins de loisir
Les cinémas rouvriront le 22 juin
 
Les vacances d’été possibles sauf en Outre-mer
 
Concernant la circulation sur le territoire français, la limite des 100 km ne tient plus à partir du 2 juin. Toute circulation à l’intérieur de l’Europe pourra être possible le 15 juin sans quatorzaine, "si le situation sanitaire le permet", précise Edouard Philippe. De même pour l’extérieur de l’Union Européenne si les pays étrangers le permettent. Les congés annuels seront donc possibles "mais il serait raisonnable de repousser", insiste-t-il néanmoins.

Vers l'outre-mer, les déplacements sont toujours soumis au "motifs impérieux". Les contrôles et quatorzaines seront également maintenus entre la Métropole et l'outre mer.
 
L’utilité des tests et de l’application Stop Covid
 
Les gestes barrières sont, selon Olivier Veran qui a également pris la parole, la raison pour laquelle le virus circule moins. La capacité de tests est aussi optimale : "il y a autant de tests de nécessaires" affirme-t-il, précisant que 80% des tests PCR sont rendus en moins de 36 heures. Concernant les tests sérologiques qui mesurent la réaction immunitaire face au virus, il précise que si le résultat s’avère positif, "il faut maintenir les gestes barrières pour le pas contaminer les autres". 
 
Plus de liberté et moins de propagation donc en cette deuxième phase mais le premier ministre rappelle que l’application Stop Covid est instrument complémentaire d’une grande utilité. Il insiste sur le respect des données personnelles et de vie privée et l’absence de géolocalisation. "Des garanties", rassure-t-il. 
 
"Toutes les écoles primaires seront ouvertes"
 
Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education Nationale, a annoncé la suite pour les écoles. A la fin de cette première phase, 82 ,5% des écoles primaires sont ouvertes. Les élèves des zones vertes sont plus nombreux dans les établissements que dans les zones plus touchées.  Quant aux collèges 95,5% des établissements sont ouverts. 
Jean-Michel Blanquer : Le point sur la réouverture des écoles, collèges et lycées
 
Dans la phase 2, à partir du 2 juin "toutes les écoles primaires seront ouvertes", assure-t-il avec la limite de 15 enfants par classe et un « accueil complémentaire » dans le sport, la santé, la culture et le civisme. Des activités qui seront installées progressivement. 
 
Concernant les collèges, ils seront tous ouverts en zone verte. En zone orange, les classes de 6eet 5eseront une priorité. 
 
Pour les lycées, ce sont les lycées professionnels – avec davantage de risque de décrochage des élèves) seront prioritaires.

En ce qui concerne l'épreuve orale de Français, "nous entendons donc l'argument qui considère que l'évaluation la plus juste des connaissances des élèves en français est de prendre en compte les notes des deux premiers trimestres de l'année et donc, par conséquent,  l'épreuve orale de français sera validée par le contrôle continu", a indiqué Jean-Michel Blanquer.

Le premier ministre rappelle enfin que malgré cette liberté, il faudra "faire appel au bon sens" et "éviter le relâchement". Tout en se préparant à une deuxième crise, cette fois-ci  économique et sociale.
 




1.Posté par Isis le 28/05/2020 20:59

Quel bordel !!! Vraiment tous incompétents !

2.Posté par Jambalac le 28/05/2020 21:12

Vers l'outre-mer, les déplacements sont toujours soumis au "motifs impérieux". Les contrôles et quatorzaines seront également maintenus entre la Métropole et l'outre mer.
....................................
Quatorzaine ?
Sauf erreur de votre part, le Conseil constitutionnel n' t'il pas dit que c'était illégal ?

3.Posté par Pascale le 29/05/2020 00:56

@Jambalac: tout a fait Jambalac. Il se fiche de nous!!! Il n'y a plus de quatorzaine!!! Les touristes qui débarquent circulent et se promènent librement!!! Nous allons vers une catastrophe sanitaire!!!

4.Posté par grognon le 29/05/2020 05:30

tout le monde est obnubilé par les voyage réunion métropole, et vice versa, mais il y a aussi les voyages dans la zone, qui m'intéressent beaucoup plus ! j'attend la décision des pays européens, à partir du 15 juin, pour l'ouverture de l'espace aérien vers les pays hors Europe.

5.Posté par Jo le 29/05/2020 08:15

« Nous allons vivre avec le virus » = vous allez vivre avec les’malades Asymptotique et vous allez être contaminé ou contaminé vos’proches


« La règles c’est la liberté » = en gros on vous lache dans l’un virus mortel qui a déjà tuée tout les retraité et personne au problème respiratoire en enchange d’activité non indispensable


« Il y a moin de gens en réanimation » = on les a laissés mourrir, du coup vous pouvez sortir mais à vos risque et péril

Bonne chance
Ne soyez pas naïfs

Ce n’est pas la chaleur qui va vous protéger, regarder Mayotte.

Si on a peu de cas détectés à la réunion, c’est Prcq on ne fait pas de dépistage massif.

De toute façon l’ars n’a pas assez de tests.

6.Posté par parlamer le 29/05/2020 08:20

La saga « chloroquine » illustre parfaitement aux yeux du grand public cette dérive autoritaire du ministère de la Santé par rapport à la liberté de soigner des médecins et du choix de leurs traitements par des malades.

Présentons les signataires de cet article trompeur du Lancet. Le Dr Mandeep Mehra travaille dans le service de cardiologie du Brigham and Women’s Hospital Heart and Vascular Center de Boston. Son activité consiste depuis longtemps à d’aider les entreprises du médicament à vendre leurs produits et il a reçu pour cela des émoluments personnels des laboratoires Abbott, Medtronic, Janssen, Mesoblast, Portola, Bayer, Baim Institute for Clinical Research, NupulseCV, FineHeart, Leviticus, Roivant, and Triple Gene. Sapan S Desa SSD est un chirurgien vasculaire fondateur de Surgisphere Corporation, firme privée, qui développe des programmes d’acquisition automatique de données, société qu’il espère promouvoir par cette étude.

Frank Ruschitzk est cardiologue à Zurich, payé comme conseiller de laboratoires, responsable d’essais thérapeutiques, et rémunéré aussi par Big Pharma pour des conférences (parfois sur son compte universitaire).
Aucun des auteurs n’est infectiologue, aucun n’a traité un malade atteint de Covid-19 et aucun médecin au sens propre clinique n’a vu un malade de cette série. Les données primaires de cette étude ne sont d’ailleurs pas accessibles pour vérification, car les auteurs s’y opposent très officiellement.
De nombreuses autres tribunes décrivent les défauts rédhibitoires de cette publication internationale qui déshonore le Lancet.

7.Posté par lila le 29/05/2020 08:39

Pst 2 : c est quatorzaine dans un endroit imposé par le Préfet qui est anti constitutionnel; La quatorzaine chez soi c est ok.

8.Posté par austrodoudou le 29/05/2020 10:30

post 6 parlamer: il faut aussi ajouter le Professeur Raoult subventionné et rémunéré entre autres par Sanofi pour balayer le spectre des scientifiques subventionnée par le "big pharma"

9.Posté par LéonardeVincui le 29/05/2020 13:36

Acte 2 / Les nouveaux humains lâchées dans notre grande basse-cour du COVID 19 maîtrisé par nos postiches baratineurs politiciens.Formidable, la relance c pas pour demain,une nouvelle façon,méthode de consommer se met en place,les priorités ne sont plus les mêmes dus au confinement de ce virus imprévisible dans l'attaque du corp humain.HEUREUSEMENT la dette public est la pour sauver le soldat SIR EDOUARD PHILIPPE ?7 milliards d'€ pour sauver RENAULT et ses actionnaires en supprimant 4800 emplois made in France et peut être en délocalisant un peu plus.Forcément,ça marchera moins bien son putain d'économie.Il faudra qu'il traverse la route souvent pour de nouveau stabiliser notre économie.Ce qui est sur,ils en ont pour un moment de s'en mettre pleins les fouilles des privilèges du pouvoir de nos institutions républiques bananières.Yab Yvelines

10.Posté par spartacus974 le 29/05/2020 17:38

Est ce quelqu'un a compris l'extraordinaire manipulation de ce gouvernement pervers?
Le COVID vous prive de liberté et de façon extraordinaire,ce gouvernement nous rend notre liberté....
Tout est manipulation et distorsion de la réalité par cette bande de pervers car je ne doute pas une seule seconde qu'ils ne prennent pas plaisir à martyriser le peuple de France.

11.Posté par spartacus974 le 29/05/2020 17:48

@austrodoudou:merci de nous donner vos informations qui prouvent que le Professeur Raoult est rémunéré et subventionné personnellement par SANOFI
Vos affirmations gratuites et sans fondement relèvent de la diffamation .
Pour votre information personnelle: Sur le plateau de BFM TV, le président de Sanofi France, Olivier Bogillot, a affirmé que ses laboratoires n’étaient plus impliqués dans le financement de l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée, où officie le professeur Didier Raoult. Le dirigeant précise que les recherches dans cet institut ne sont plus financées par Sanofi France depuis 2015.
https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/le-president-de-sanofi-france-assure-ne-plus-financer-l-institut-du-pr-didier-raoult-1240537.html

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes