MENU ZINFOS
Santé

Vidéo - Covid à La Réunion : Immersion en réanimation


La pression hospitalière n'a jamais été aussi forte à La Réunion. Des renforts nationaux sont arrivés cette semaine sur notre île. Les médecins qui prennent en charge les malades atteints de formes graves du covid racontent leur quotidien dans notre reportage, au cœur du service de réanimation.

Par Sophie Fontaine - Publié le Samedi 22 Janvier 2022 à 08:00

La recrudescence de patients admis au service de réanimation ces dernières semaines pèse sur les services et le personnel soignant. “Avec Omicron, il y a plus d’enfants hospitalisés, plus de passages aux urgences pédiatriques", explique Philippe Ocquidant, directeur médical de crise au CHU Sud. "Mais sur un enfant qui n’a pas de comorbidités majeures, normalement, il n’y a pas de formes graves, c’est l’exception”, précise-t-il, alors qu'un mineur a perdu la vie la semaine dernière.

Les patients Covid en réanimation sont majoritaires au CHU Sud. Souffrant de pneumopathie Covid, ils restent dans le service entre 3 semaines et un mois en moyenne.
 


Enceintes et en réa

Cette semaine, trois femmes enceintes sont prises en charge dans le service de réanimation du CHU Sud, dont une jeune femme d’une vingtaine d’années. Aucune d’entre elles n’est vaccinée, “pourtant les études commencent à démontrer que le vaccin ne présente aucun danger pour les femmes enceintes”, souligne Jérôme Lemant, médecin réanimateur au CHU Sud.

Quand l’état d’une patiente enceinte se complique, “on est obligé de faire des césariennes en urgence, et ce, même si la grossesse n’est pas à terme", regrette Jérôme Lemant.

“Le premier risque, c’est de mourir”

Le service enregistre entre une et quatre entrées par jour, ces derniers jours.

Outre les places qui se font rares, un passage en réanimation est une expérience à haut risque. “Le premier risque, c’est de mourir”, rappelle Jérôme Lemant, médecin réanimateur.

La France enregistre un taux compris entre “20 et 30%” des admis en réanimation qui succombent à leur pathologie. Ceux qui sortent d’un séjour dans le service gardent des séquelles à la fois psychologiques et physiques. “Une journée en réanimation, c’est affreux”, assure le médecin du service.

Les soignants ultra-mobilisés

Pour le personnel soignant, la crise a rendu la tâche davantage intense et complexe. Le nombre de lits a triplé, et l’activité nécessite aujourd’hui le double de médecins qu’hors période de crise. “Ce sont des gens qui sont parfois appelés sur leurs jours de repos, pas le choix”,  confie le chef de service.

La charge de travail et le contexte agit aussi sur le moral des troupes : “Ce sont des histoires de patients qui meurent, d’enfants ou de parents qui pleurent”, souligne-t-il.

Le protocole sanitaire pèse encore un peu plus sur le quotidien des soignants. Pour chaque patient, il faut une surblouse, des gants, une charlotte, des surlunettes et un masque FFP2.

“C’est très très long, surtout pour les infirmiers qui rentrent beaucoup plus dans les chambres. C’est une charge supplémentaire et un temps énorme” pour le service, constate le médecin.

Infirmiers, soignants, médecins sont toujours plus mobilisés chaque jour pour venir en aide aux patients, qu’ils soient vaccinés ou non.

Actuellement, un infirmier est mobilisé en permanence pour deux patients, contre un infirmier pour cinq lits hors période de crise.



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

1.Posté par Big Pharma le 22/01/2022 08:51

Il faut faire baisser les contaminations. Donc arrêter la "vaccination".

2.Posté par yessss le 22/01/2022 08:55

il en a fallu du temps pour pondre un article de ce genre. pas trop tôt pour éclairer les idolâtres complotistes

3.Posté par bobléponge le 22/01/2022 08:56

on sait depuis longtemps maintenant que c'est grace à la clique des tortionbnaires saidques

qui nous dirigent que des personnes se retrouvent aux urgences.....

en empechant les soins précoces peux couteux aux médecins de ville.

il suffit de regarder en Inde ou ailleur pour voir qu'ils ont des politiques qui protègent leur population

pas comme en france

4.Posté par Ali le kafhir le 22/01/2022 09:02

Sans compter de l'agonie des gens qui meurent du covid

5.Posté par Indien le 22/01/2022 09:43

Certains diront toujours que les hôpitaux sont vides et que le covid n existe pas ...........................

Bon courage à tous ceux qui œuvrent dans ces services.

6.Posté par qoop le 22/01/2022 10:09

Vu les dernières décisions politiques, certains m'auront même pas la chance d'y aller en réanimation. Les plus vieux et les plus à risques iront directement en soins palliatifs.
Et tout ça pour ne pas compromettre les élections et limiter les aides de l'état en cas de confinement.

7.Posté par Soso le 22/01/2022 07:13

Franchement tout cela pourrait vraiment être évité être enceinte et non vacciné faut vraiment être inconsciente il y en en a marre de tous ses gens irresponsables qui remplissent les services de réanimation et tous ce personnel soignant les pauvres qui sont épuisés tout cela à cause de gens irresponsables qui sont anti vaccin vous n’êtes que des égoïste qui pensait qu’à vous et au moindre bobo vous accourez à hôpital en suppliant de ne pas mourir vous êtes juste pitoyable

8.Posté par humanité le 22/01/2022 10:20

Merci pour ce reportage en réanimation qui exprime ce que les soignants perçoivent.... certains n'osent plus parler de leur surcharge de travail car ils sont aussitôt désignés "complices de l'Etat" !!!

9.Posté par Lilian le 22/01/2022 10:22

"qoop" l'Etat est en surendettement et a trop emprunter...
Nos enfants vont payer cher de ses confinements...
La pauvreté et la famine si La France n'arrivent pas à rembourser....

C'est une question de survi de ne pas confiner !! Ce sont les entreprises qui payent le plus d'impôts et paye les hopitaux, cgss, l'Ettat, rsa ...
S'ils ferment qui payera ??

Arrêtons le masacre, oui il y aura des morts, oui il faut apprendre à vivre avec le virus...

Réflichissez un peut, l'argent ne tombe pas du ciel

10.Posté par Accepte le 22/01/2022 10:26

Mdr, dans la famille une tatie a attrapé le covid, elle etait enceinte et non vaccinés, et bien elle a toujour l'enfant, on a jamais eu autant de cas dans le monde or que il y a plus de vacciné que de non vaccinés. Posé vous les bonne questions. 😏

11.Posté par Stop injections le 22/01/2022 11:38

Pour avoir moins de contaminations, moins de réas et moins de décès, il faut faire comme les pays qui ont éradiqué l'épidémie :
- traitements précoces : hydroxychloroquine, azythromicine, ivermectine
- pas de vaccination

Les soignants sont débordés ? C'est la conséquence des injections qu'ils imposent au peuple.

Stop injections !

12.Posté par A mon avis le 22/01/2022 11:39

@ 2.Posté par bobléponge
Arrêtez de dire des conneries !

Les contaminations en Inde sont en très forte progression.

13.Posté par Réveillez vous le 22/01/2022 11:43

personnelement je vous laisse lire un article apparu dans mutualité qui date de 2016 .....
vous remarquerais qu on suprime des lits pour plus de RENTABILITE ce qui correspond bien a la tendance et obligation de la privatisation des services publiques....et bien sur du systeme de santé !

La mise en place progressive de la médecine ambulatoire dans les hôpitaux vise un objectif : "Changer les pratiques chirurgicales et médicales pour que les patients passent moins de temps à l'hôpital, tout en étant mieux soignés." Mais dans le fond, observe Le Figaro de ce 30 mars, il s'agit surtout d'économiser 3 milliards d'euros, conformément au plan de trois ans inscrit dans le redressement des finances publiques.

Pour cela, il est prévu de supprimer "un lit sur dix en chirurgie et en médecine dans les établissements" dont beaucoup sont déficitaires. Les 32 centres hospitaliers universitaires (CHU) que compte le territoire ont, en effet, enregistré en 2014 un déficit de 200 millions d'euros, faisant grimper leur dette à 11 milliards.

La suppression de 15.960 lits dans 570 services hospitaliers permettrait de réaliser 570 millions d'euros d'économies. C'est ce qu'espère le ministère de la Santé, qui vient de diffuser un document en interne baptisé "kit de déploiement", et que Le Figaro s'est procuré. Par ce programme de réduction du nombre de lits, c'est en réalité "le personnel hospitalier qui travaille à leur chevet qui est visé", estime le quotidien, car "la masse salariale des hôpitaux représente 65% de leurs dépenses de fonctionnement



moi qui pensais que l'humain étais très important lors de problème médical ...mais aujourdhuis c 'est bien l'aspect financier qui compte !

14.Posté par Olivier le 22/01/2022 11:47

Les aides soignantes font un travail formidable et dépassent pour la plupart le champ de leurs compétences. Que Monsieur VERAN en soit conscient.

15.Posté par Réveillez vous le 22/01/2022 11:54

@ Soso le 22/01/2022 07:13

"Franchement tout cela pourrait vraiment être évité être enceinte et non vacciné faut vraiment être inconsciente il y en en a marre de tous ses gens irresponsables"

entre la femme enceinte qui n est pas vacciné mais négative
ET La Direction générale de la santé qui demande au personnel soignant positif au covid, de venir travailler.


Qui est le plus irresponsable ?
Tous vacciner, tous protéger c est ca ?

si L'AGENCE EUROPÉENNE DES MÉDICAMENTS MET EN GARDE CONTRE LES INJECTIONS MULTIPLES ! Les injections fréquentes de ARNm pourraient affaiblir le système immunitaire.

quand est il sur une grossesse, sur le moyen et a terme ? sur l'enfant après ?

on ne sais RIEN

16.Posté par Shonzesheep le 22/01/2022 11:57

Désolée tous les soignants ne tiennent pas le même discours et les chiffres indiquant l occupation covid en 2021 démente cela. Propagande vaxinale tou jours. Pourquoi vous ne parlez JAMAIS de la dengue, avec des indicateurs de mortalité, blessures graves et de la leptospyrose? On ne peut mourir que du covid en ce moment. Rien sur les méfaits de l alcool. Du tabac ? Ya pas d urgence la??? Foutage de gueule.

17.Posté par Walch le 22/01/2022 11:59

Et pendant ce temps le Dr Phillipe de C fait le zouave devant l’ARS et se déshonore en tant que médecin en dissuadant les gens de se faire vacciner en pleine pandémie

18.Posté par Squid le 22/01/2022 12:13

@1
Le covid vient du pangolin ?

19.Posté par Roberto le 22/01/2022 12:17

Squid? Pascale? rien à dire sur ce reportage complotiste?

20.Posté par Philippe Bernard le 22/01/2022 09:33

La faute à qui? Aux non vaccinés. Les cancers du poumon, la faute aux fumeurs ils n'ont qu'à pas fumer, est ce la votre raisonnement. Que font les politiques depuis les années dans l'hôpital (on ferme des lits revoir l'affaire des masques au début pas de stock) pourquoi vous ne faites pas un article sur l'ARS qui oblige le Pfizer alors que l'agence européenne du médicament depuis le 15/12/21 et la haute autorité de santé de la République française dit depuis le 13 janvier qu'il faut donner le choix des vaccins dont Jansen. Le Jansen est disponible à la Réunion (source Ars) l'ARS oblige le Jansen. Si vous voulez faire un article je vous donne les réponses de l'ARS Réunion.

21.Posté par Gardeca le 22/01/2022 12:35

@Soso, post 6
Vous avez raison ! Les gens font vraiment preuve d'égoïsme : il y a aussi des gens qui sont moches ; mais moche comme une mouche que je ne comprends pas pourquoi ils ne font pas de chirurgie esthétique ou quelques tours de terrain pour perdre leur gras. Ça devrait être obligatoire pour leur santé et pour le bien-être des autres. C'est comme les gens qui pensent pas comme nous, ils n'ont vraiment rien à faire dans nos sociétés. Holala !

22.Posté par Pascale le 22/01/2022 12:39

oui mon dieu, merci à eux car quel renfort... 8 soignants pour 800000 habitants!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! nous sommes tous sauvés!!!!!!!!!!!!!!! Par contre combien de vigiles ont été embauchés pour interdire l'accès des hôpitaux aux gens?? Combien de soignants ont été virés à la Réunion??? Des chiffres svp... si on arrive à l’hôpital et qu'on n'a pas le covid qu'on n'est pas vacciné et qu'on y meurt, sommes nous comptabilisés en mort covina ou pas??? c'est monnaie courante à la Réunion que les administrations font dans l'usage de faux et se protègent entre elles comme le ferait les membres d'une mafia alors j'imagine que modifier un rapport à l’hôpital c'est très simple...

23.Posté par Patoche le pragmatique le 22/01/2022 12:51

France nombre d’habitants = 67,39 millions
France % de vaccinés à une dose = 80 %
France nombre de mort du covid = 128 000 morts

Australie nombre d’habitant = 25,67 millions
Australie % de vaccinés à une dose = 82,6 %
Australie nombre de mort du covid = 3043 morts

Les chiffre ne mentent pas, l’Australie a bien mieux gérer cette pandémie que la France ou Israel!!!
A quand une étude afin de savoir combien de vie aurait pu être sauver depuis le début de cette pandémie si la France avait appliqué la politique australienne des confinements stricts et de l’isolement strict, c’est à dire la politique du refus de vivre avec le virus !!!!
La stratégie du vivre avec le virus est la plus mauvaise et la plus meurtrière.
Et que l’on ne se cache pas derrière de prétendu argument économique qui ne tiennent pas la route, l’économie française ne s’est jamais aussi bien porté que durant cette crise, la crise a produit énormément de richesse c’est la redistribution de cette richesse qui est très atypique.

24.Posté par juste la vérité le 22/01/2022 12:52

a encore de la pub pour les dernier moutons ben moi toujours NON meme pas vacciné ma vie na jamais changer resto comme d hab dans certain bar pas de probleme musé expo tout se genre de chose je ne vais pas pas trops le temps je suis un gros cochon de payeur je suis artisan

25.Posté par Big Pharma le 22/01/2022 13:26

13.Posté par Walch le 22/01/2022 11:59

Et pendant ce temps le Dr Phillipe de C fait le zouave devant l’ARS et se déshonore en tant que médecin en dissuadant les gens de se faire vacciner en pleine pandémie


Oui, car jusqu'à juillet 2021, l'ensemble des soignants savait qu'on ne vaccine jamais pendant une épidémie.

26.Posté par Ouais... le 22/01/2022 13:44

Poste 8, 👍👍👍

27.Posté par Ouais... le 22/01/2022 14:23

La faute en revient aux médias, la polémique l opposition entre les pros ou antis fait vendre,plus qu un article relatant les conditions hospitaliere. En tout cas une chose est certaine, la vérité est tellement dilué dans la désinformation que bon courage pour l extirper. Les médias ont parlé du covid 8h par jour jouant sciemment avec les réactions susciter par les différents experts aux connaissances relatives. La liberté d'expression n à rien à voir avec la désinformation voir la propagande,je ne suis pas fachiste. Mais si cela continue, l état devrait exercé un contrôle sur ce type de sujet. Aujourd'hui le pour ou le contre se valent en terme d argumentation.

28.Posté par Jean cachesex le 22/01/2022 14:23

De la poudre aux yeux !!!...
En dirait que la subvention de 3 milliards de l'état pour les médias est passée par là n'est ce pas ...
Combien d'hôpitaux on aurait pu construire avec ce budget ?? La France a trop d'argent ou achète les médias ?

29.Posté par Squid le 22/01/2022 14:44

@15
Si si
Dans le monde d'avant , on ne comptait pas les gens qui rentraient à l'hôpital
Dans le monde d'avant on soignait les gens pour éviter qu'ils rentrent aux urgences
Mais ça, c'était avant

30.Posté par Squid le 22/01/2022 14:45

@15
Et puis même question
Le covid vient du pangolin ?

31.Posté par Du balai! le 22/01/2022 15:03

Le gouvernement bling bling a politisé cette affaire dans son intérêt et nous en payons les conséquences.
Big pharma = gouvernement

32.Posté par Juste en passant le 22/01/2022 15:13

C'est bien connu, les rues de France, de la Réunion et de Navarre, sont juchées de cadavres victimes du co-vide ! Combien en a t-on ramassé aujourd'hui et combien de charniers ?
Histoire véridique, venant de se faire vacciné, il meure fauché par un chauffard à la sortie du centre de vaccination ! Pas de bol ! Source ? Google pour les indigents et paresseux intellectuels du Port, iel se reconnaitront ! ;-))

33.Posté par Juste en passant le 22/01/2022 15:13

C'est bien connu, les rues de France, de la Réunion et de Navarre, sont juchées de cadavres victimes du co-vide ! Combien en a t-on ramassé aujourd'hui et combien de charniers ?
Histoire véridique, venant de se faire vacciner, il meure fauché par un chauffard à la sortie du centre de vaccination ! Pas de bol ! Source ? Google pour les indigents et paresseux intellectuels du Port, iel se reconnaitront ! ;-))

34.Posté par Tiki le 22/01/2022 12:55

Menteurs !!! Vous n'avez pas honte ?! vous êtes sordides 🤮

35.Posté par Menfin le 22/01/2022 18:20

@12, même le nez dans le caca, les imbéciles continuent leurs propagande à la c.. issues des pires torchons a fake. Et ça se pense au dessus des autres. Vous êtes pathétiques. Aucun bon sens

36.Posté par Fanny le 22/01/2022 22:01

Et avec le contenu de cet article , Préfet et Rectorat laisse les enfants rentrer , se contaminer, contaminer leurs proches…
Il y aura donc encore plus d enfants ( et autres) en soins…
??? Quelle est leur finalité ???

37.Posté par Médecin urgentiste le 22/01/2022 22:33

La stratégie du tout vaccins est une erreur

https://youtu.be/DkKUrZtNlps

38.Posté par Moreno2 le 22/01/2022 22:59

4 pimpims vont venir sauver La Réunion. Mais franchement qui peut croire à ces conneries...

39.Posté par Mme Kieffer le 23/01/2022 01:28

le journal de l'indépendant a aujourd'hui fait un article expliquant de ne pas confondre les malades "avec covid" et "pour covid" qui rentrent à l'hopital.Des malades qui ont le covid et qui rentrent à l'hopital pour d'autres motifs autres que le covid.

titre de l'article : plus de 25% des patients hospitalisés sont pour un autre motif.Une proportion en hausse en une semaine.
C'est bien expliqué,mais çà change rien à la donne, ce sont tous des malades "covidés."

ce n'est pas moi qui invente, c'est le journal l'indépendant qui parle.

40.Posté par Judicael le 23/01/2022 06:19

Post 33
C'est bien connu aussi, les rues sont jonchées de morts des effets secondaires du vaccin.

41.Posté par Fredo974 le 23/01/2022 07:37

Les antivax , la tête dans la fosse à purin continuent à ne rien voir , ne rien entendre , ne rien comprendre !🤪
C'est normal , ils sont dans leur métavers paranoïaque !🤯

42.Posté par Gege974 le 23/01/2022 08:42

Quand je lis vos commentaires, je me dis putain, comment notre monde a évolué.....en idioties, et conneries..
Vous vous relisez parfois, et vous êtes contents de ce que vous avez écrit ?

43.Posté par bobléponge le 23/01/2022 09:31

@12

la connerie, c'est ton avis espece de poulette à Macrotte, complice

de la clique des tortionnaires sadiques qui nous dirigent dans le merdier

44.Posté par SOMANKE le 23/01/2022 09:31

Il n’y a pas d’effet san cause.
Ce constat fait dans les hôpitaux marque l'échec de la politique de santé publique menée dans notre département comme dans l'hexagone.
Ne me parlez pas du vaccin, il y a beaucoup plus de vaccinés que de non vaccinés, ici et dans le monde.
Ne me parlez pas des gestes barrières, ils sont plutôt bien respectés (les exceptions quoique nombreuses confirme la règle).
J’ai dit « politique de santé ». Ces deux mots ne vont pas ensemble la politique est l’affaire des politiques(citoyens)
La santé est l’affaire des soignants.
« Quand mi cause avec saucisses, boucané y rest pendillé »

45.Posté par bobléponge le 23/01/2022 09:44

"À l’occasion du glissement du passe sanitaire vers le passe vaccinal, on aurait pu écrire un texte apocalyptique et néanmoins réaliste, pour retracer l’escroquerie covidienne depuis mars 2020, et en deçà, et au delà. Après des semaines de silence consacrées à méditer sur l’impuissance des mots et la marche inexorable au désastre, on aurait pu revenir, une fois de plus en vain, sur l’ampleur criminelle du diptyque : interdiction des traitements efficaces et bon marché ; promotion de drogues inefficaces, dangereuses et hors de prix.

On aurait pu exposer, afin d’expliquer cette étrange dichotomie, les collusions coupables, les corruptions innombrables et gravissimes qui devraient faire l’objet d’enquêtes approfondies, si le régime n’était pas complètement pourri et décadent.

Du crime contre l’humanité à l’asservissement du peuple

À l’aube de l’année 2022, se remémorant deux années terribles, on aurait pu dénoncer le véritable crime contre l’humanité, ces dizaines de milliers de malades privés de soins et ainsi précipités dans une mort affreuse. Une mort affreuse, par étouffement, car telle est l’agonie abominable que le Covid réserve aux personnes fragiles, très âgées ou immunodéprimées, lorsqu’elles sont mal ou pas soignées."

46.Posté par Mme Kieffer le 23/01/2022 12:14

post40 judicael :
peut etre que quand çà arrive à la personne qui est dans le déni de l'autre, il comprend ce que c'est un effet secondaire, et que ce n'est pas une vue de l'esprit.

peut être que çà ne jonchent pas les rues comme vous dites, les effets secondaires, car les personnes ne vont pas crier sur les toits non plus, avez vous vu le témoignage de cette jeune femme avec une paralysie faciale, et qui était en bonne santé.
La petite de 16 ans paralysée des jambes après son vaccin, et les sportifs il y en a plein.çà fait froid dans le dos, quand même, c'est à choisir entre la peste et le choléra.

Moi, je ne leur tire pas dessus comme vous à boulets rouges comme vous, vous faites.Je ne vous souhaite pas, vu le nombre de doses prévues, çà peut arriver à n'importe qui être "totocher" par un effet indésirable du vaccin.J'ai autour de moi plein de personnes, il y a que l'environnement qui sait.
Ils ne sont peut etre pas morts,comme vous dites, mais ils ont perdu leur vie d'avant en bonne santé et pleine de vie???

47.Posté par Squid le 23/01/2022 12:45

@fredo
T'as pas été appelé ?
Tjs à déblatérer sur zinfos ?

Tchip
Ah oui ils ont pas besoin de brancardier mais de personnel soignant

48.Posté par Squid le 23/01/2022 12:46

Fredo

Le covid vient du pangolin ?

49.Posté par Réveillez vous le 23/01/2022 14:01

@ Fredo974 le 23/01/2022 07:37

Les provax , la tête dans la fosse à purin continuent à ne rien voir , ne rien entendre , ne rien comprendre !🤪
C'est normal , ils sont dans leur métavers paranoïaque !🤯


vous pensez toujours a parler "antivax..." sur des personnes ayants déja tout un tas de vaccin sur leur carnet de santé....donc ca n a pas de sens ...simplement des personnes qui ne veule pas les dernier vaccin proposé....est ce interdit ?.....ces vaccins qui ont été présenté comme la solution en oubliant le reste dés le début de la pandémie ...quand est il aujourd'hui ?

Je rappel que sur les 4 proposés, 3 ont été retiré ou avec restriction ... pourtant tous miraculeux ..soit disant...qui réduit de combien déja ? au début c étais je vous rappel : "l'efficacité des vaccins à ARNm reste très élevée (95%) pendant des années".....

si on peux donc vous faire injecter ce qu'on veux sans aucune restriction ? sans que vous vous posiez la moindre questions c est votre choix ...
Mais les autres personnes ont aussi le choix de faire l inverse !

50.Posté par domtom le 23/01/2022 18:58

Malgré une couverture vaccinale importante, le nombre de contaminations au Covid-19 ne cesse d'augmenter sur sept jours en France. "Le vivier des personnes contaminables est représenté par quasiment toute la population parce que même #triplement #vaccinées, ou guéries d’un Covid dû à un variant précédent, elles peuvent être contaminées et transmettre le variant Omicron à d’autres personnes", a indiqué l’épidémiologiste Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé globale à Genève, au Parisien, ce dimanche.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes