MENU ZINFOS
Société

Vidéo - Comment faire entendre son rôle de père lors d'une séparation ? Un père témoigne


​Son combat est celui que mènent des milliers de pères dans toute la France. Bertrand (prénom d’emprunt) est éloigné de son enfant après une séparation. Confronté au mur de l’administration judiciaire et surtout au très long délai de la procédure, il se sent démuni, pas estimé dans son rôle. Nous lui donnons la parole.

Par Ludovic Grondin - Publié le Lundi 21 Novembre 2022 à 06:13

"Mon combat ce n’est pas de dénigrer ma compagne mais d’être avec ma fille et ma présence ne doit pas se résumer à lui donner de l’argent". Bertrand accuse le coup. Voilà deux mois qu’il n’a plus vu sa fille et deux ans qu’il désespère de pouvoir retrouver un semblant de normalité dans les tours de garde entre son ancienne compagne et lui. Leur enfant a trois ans. 

Leur séparation a, comme très souvent dans ces histoires de couple, rejailli sur les droits de partage de leur enfant.

Parfois la rupture se passe bien. Les parents arrivent à se mettre d’accord pour le bien de tous. Lorsque l’entente n’est plus possible, le conflit bascule dans la judiciarisation.

C’est dans ce créneau que se trouvent actuellement les deux parents avec des plaintes de part et d’autre. Nous n’en parlerons pas car ce n’est pas l'objectif de ce témoignage qui tente de sensibiliser l’autorité judiciaire sur la présence du père, à qui le mauvais rôle est parfois rapidement attribué.

"La mère est considérée d’emblée comme celle qui a raison", retient Bertrand de toutes ses péripéties administratives.  

A ce jour, il estime que son autorité parentale, qu’il détient tout autant que son ex-compagne, est bafouée. "Je suis dans un combat depuis deux ans pour pouvoir faire respecter l'autorité parentale que j'ai actuellement mais qui n'est à aucun moment respectée", explique ce père âgé de 36 ans. "Je ne demande pas à récupérer ma fille que pour moi, je demande uniquement un partage équitable", imagine-t-il le scénario rêvé.

Comment les couples déchirés peuvent-ils s’entendre sur un programme de garde alternée lorsqu’aucune décision de justice n’est rendue et que des plaintes sont justement venues alourdir le processus de jugement ?

Bertrand a souhaité parler de cette pénible et longue expérience qu'il est en train de vivre dans l'espoir qu’une décision soit prise, rapidement. Le temps passe et les moments perdus le seront pour toujours. Un facteur d'autant plus déterminant à ses yeux qu'il a grandi sans la présence d'un papa.


Sur des images d'Alexandre Robert




1.Posté par kek le 21/11/2022 03:21

Malheureusement dans ce cas le père c'est le porte monnaie, et bizarrement on entend pas les défenseurs de l'égalité hommes-femmes

2.Posté par deri le 21/11/2022 03:26

je vous souhaite beaucoup de courage, c est un combat tres difficile pour les hommes qui sont dans ce cas ont est pas tres écouter, nous ne demandons pas la lune, mais juste pouvoir montrer a nos enfants qu on les aime malgré la séparation.

3.Posté par Yabeleso le 21/11/2022 06:44

Bon courage! Après six ans de combat j'ai laissé tombé. Depuis trois je n'ai plus revu ma fille. Voyez le livre et le témoignage de M. BARSAMIAN . La justice française n'agit jamais !

4.Posté par Squid le 21/11/2022 06:46

On attend donc toutes les féministes s'insurger et réclamer l'égalité femme homme

5.Posté par Papapio "Pères Amor" le 21/11/2022 06:56

La "Déclaration des Droits de l.Enfant" RATIFIÉE PAR LA FRANCE, fait état du Droit de l.Enfant à être éduqué par SES PARENTS... Pas par les seules Mamans.

C.est d.ailleur pour ça qu.ont été votées les Lois sur la PARITÉ ÉDUCATIVE DES ENFANTS... mais 60% des Couples séparés dont 90% des Pères déboutés de l.application de ces Lois dans les TGI, devenus les "Centre commerciaux de la Petite Enfance" dans les "POUPONNIERES DE L.OUTREAU MÈRE"...

(ici 25% des Foyers Monoparentaux Féminins, Guadeloupe 52%, et autant d.Enfants et Pères Condamnés de GENRE) sous le SILENCE COMPLICE de Toutes les Instances Publiques, d.une MACHINE JUDICIAIRE INHUMAINE et trés interessée en €€€, de toutes les corporations qui gravitent autours des TGi et qui VIVENT des sanctions des Pères, de Tous les Politiques Pleutres, de la CAF qui finance les sanctions de GENRE en saisissant directement les comptes des Pères tout en court circuitant les recours judiciaire des Pères, etc.... etc....

Un "Intéret Supérieur de l.Enfant" décrit nul part ce qui permet a la Justice de nous traiter comme des "Chiens géniteurs payeurs"...

Si la Mère n.est pas d.accord pour la PARITÉ ÉDUCATIVE, ALORS LE PÈRE EST CONDAMNÉ, a VIE, SANS SURSIS, SANS REMISE DE PEINE POSSIBLE... à 1 Jour "trés large, élargi (gros foutan judiciaire) tous les 15j et 50% des vacances scolaires"... En fait ça s.appel "maintenir un contact" tout en faisant en sorte que la Mère puisse toucher l.intégralité des
prestations sociales... CAF Chevalier Blanc qui vient sauver les pauvres Mamans, a coup de FORCE PUBLIC par L.ENLEVEMENT DES ENFANTS ET LA SAISIE DES COMPTES DES PÈRES...
De l.argent Trés SALE, celui de la traite de nis Enfants...

Un Avocat moins pourri que les autres m.avait prévenu "Vous n.avez aucune chance", et je n.ai pas voulu le croire...
Si j.avais su que ma Fille serait abusée chez sa Mère par un pédophile protégé au TGI, je me serai ENFUIT AVEC ELLE a l.étranger ...

Et tout ce "Beau monde" déplore le NON INVESTISSEMENT DES PÈRES DANS L.ÉDUCATION DE LEURS ENFANTS, tout en les faisant condamner pour ABANDON DE FAMILLE en Correctionnelle, s.ils refusent de continuer a payer les RANÇONS DES OTAGES FRANÇAIS JAMAIS LIBÉRÉS, appelées pensions Salaires de Mamans.... Lesquelles CRIENT légitimement à la PARITÉ à longueur d.année, tout en s.y opposant devant les JAFs à 90% (puis 83%) avec la Bénedictiont judiciaire de Juges qui renient les Lois pour mieux financer la Monoparentalité Féminine....

Le Silence assourdissant, ignoble et "InFemme" maintenu sur la TRAITE DE NOS ENFANTS, l.argent Sale qu.elle rapporte en DETENANT NOS ENFANTS EN OTAGES de ces rétributions se partage entre "Gens Biens" ?!

FAITES RELACHEZ LES OTAGES FRANÇAIS, NOS ENFANTS RÉMUNÉRATEURS

6.Posté par Brucettt le 21/11/2022 04:15

La justice est biaisée, partiale, misandre et prend des années pour rendre une décision, bonne ou mauvaise. Comment s’étonner que certains fassent justice eux mêmes? On ne peut pas les blâmer, c’est la justice qui

7.Posté par Olé le 21/11/2022 08:17

L’égalité homme/femme quand sa arrange. On attend l’avis des grandes G de féministe.

8.Posté par Papapio "Pères Amor" le 21/11/2022 10:27

https://www.zinfos974.com/CAF-de-La-Reunion-Hausse-de-50-de-l-ASF-et-versement-d-une-aide-exceptionnelle_a189256.html

9.Posté par Mimi le 21/11/2022 10:40

Déjà il dit que c'est sa compagne alors que c'est son ex . Faut arrêter l'hypocrisie. La plupart des pères séparés veulent s'occuper de leur petit que s'ils continuent à baiser la maman, si elle refuse, il s'en occupe pas . Ou alors ils utilisent l'enfant pour blesser l'autre ou attirer d'autres femmes en se faisant passer pour le papa modèle. Bien sûr que ce genre de comportement est à éloigner des enfants . La violence sur cette île est généré par des hommes alors protégeons nos enfants c'est notre avenir .

10.Posté par cyclope exalté le 21/11/2022 11:17

Bon courage, un papa séparé de ses enfants est souvent réduit au rôle de porte monnaie, c'est un fait aussi incontestable que regrettable.

11.Posté par Alinta le 21/11/2022 12:00

Un cas particulier...reste un cas particulier. Cas dont nous n'avons pas tous les éléments, donc cet article n'a absolument aucun intérêt journalistique. La nature des plaintes déposées de part et d'autres des parents nous est inconnue, or, ça peut apporter des éléments de compréhension.
Par ailleurs, sur ce sujet, voir : https://www.binge.audio/podcast/les-couilles-sur-la-table/au-nom-des-peres

12.Posté par un couillon le 21/11/2022 12:14

@Mimi

+1000

13.Posté par Sabrina le 21/11/2022 12:20

En meme temps i etonne pas moin lé telement facile la loi lé avec nous et bande geniteur i pe encore courrir

14.Posté par VINCE le 21/11/2022 12:23

a post 9

n'importe quoi il est l'heure de prendre ton lexomil

15.Posté par Christelle le 21/11/2022 14:06

Mon ami a eu un peu plus de chance !!! Son ex- conjointe est partie en lui laissant les enfants mais …..pas les allocations familiales !!!!!
Il s’en contre fiche et réussit plutôt bien leur éducation.
Je tiens à saluer ce père courageux et d’une très grande sagesse.

16.Posté par Ti-Tang le 21/11/2022 14:51

Le problème , initialement , est qu'il n'y a pratiquement que des femmes dans ce milieu judiciaire des affaires familiales .
Les JAF sont généralement des femmes , les avocats censés défendre les droits de la famille sont majoritairement des femmes ; les jugements sont toujours favorables aux mères même si elles sont indignes et pas toujours irréprochables . L'homme est considéré d'entrée comme un salaud qui doit payer et expier sa nature d'homme .

17.Posté par jeanpeuplu le 21/11/2022 15:11

A mimi Post 9,

Ce sont vraiment des arguments en carton.
Il existe en effet beaucoup de mauvaises personnes, mais il en existe aussi des très bien.
Etant moi même séparé avec un petit de 4 ans, ayant également pleins d'amis dans ce cas, clairement, je ne reconnais en rien ce que vous décrivez.
Bien entendu cela peu exister. Mais franchement, ne mettez pas les tous les papas dans le même panier.

18.Posté par une femme qui comprends le 21/11/2022 15:12

De tout coeur avec vous, je suis une femme et ne comprends pas celles qui agissent comme cela. Sachant que je me suis séparée du pére de ma fille et me suis battue pour qu'il la voit, mais Mr était trop occupé. J'ai en parallélle soutenue mon mari qui a connu votre situation. Cela a étè trés dure, long et épprouvant, mais à l aforce des choses en judiciarisant appuyé par les témoignages de nos amis on y est arrivés.J'éspére que vous aussi vous obtiendrez votre droit d'être pére.
Courage

19.Posté par #.com le 21/11/2022 18:49

Navré mais c'est déjà fini.pour lui.

Il n'y aura pas de défilé pour l'égalité homme femme pour lui.
Pas près de changer.. les femmes sont toutes tellement de merveilleuse mères

20.Posté par A mon avis le 21/11/2022 18:49

Et l'intérêt de l'enfant dans tout ça ?

Ce père n'en fait jamais allusion.

Est-ce sa "fibre paternelle" qui est touchée, ou bien plutôt "son orgueil" qui est offensé ?

On ne partage pas un enfant comme on peut partager une voiture

21.Posté par Papapio "Pères Amor" le 22/11/2022 05:57

Poste 20:
il n.est toujours pas dans l.Intéret Supérieur des Enfants d.être séparés de leur Père par la Force Publique...
Pas plus aue de leur mère...

Quand une Maman se bat pour avoir des Droits Votés par le Peuple Français, c.est de l.Amour....
Quand un Père se bat pour faire reconnaitre ces Droits, c.est de l.Orgueil ?!

Franchement, y.en a marre des Abus de pouvoir et de Confiance de Magistrats qui Refusent d.appliquer les Lois Françaises, dupent Enfants et Pères en Détruisant tant de Vies, comme dans un "Jeux de quilles"...
90% de Pères c.est un Massacre Judiciaire de GENRE, une Escroquerie ignoble, "InFemme"...

22.Posté par Papa le 22/11/2022 07:49

La justice est une honte sur ce point.
Ça fait 3 ans que je suis parti et que mon ex femme fait durer la procédure par des biais hallucinants que la justice autorise. Uniquement pour se venger de mon départ.
Elle a même été jusqu’à faire mentir les enfants pour que je sois accusé de les battre (a priori un classique de son avocate quand on veut faire craqué un papa qui a la garde alternée).
Bien sûr au bout de 6 mois les enfants ont avoué avoir menti « pour maman ». Mais aucune conséquence pour elle bien évidemment alors que j’en ai pris plein la poire de la part des autorités.
Et pendant ce temps la j’ai 2 enfants en souffrance, manipulés par leurs mère et complètement perdus.
Et que fait la justice? Rien. Des délais d audience de 6 mois, aucune décision contre la maman, aucune protection des enfants… heureusement ils grandissement et commence à comprendre la maladie de leur maman. Mais malheureusement le temps perdu et les blessures ne seront jamais rattrapés.

23.Posté par Otrepapa le 22/11/2022 08:26

Il s'agit d'une escroquerie. La décision classique ici est que la mère obtient la garde complète et que le jour peut voir l'enfant le mercredi 10-18 SI l'enfant est disponible et s'il ne travaille pas. C'est très difficile. La mère demande souvent une ordonnance de protection et utilise l'aliénation parentale pour que les visites ne soient pas possibles. Parfois un juge demande des visites à l'UDAF. Très loin, très compliqué. La mère bénéficie souvent d'une aide juridique gratuite et d'un jugement très rapide lorsqu'elle part avec les enfants. Il est alors très difficile de le changer. Même si elle est au chômage et sans domicile fixe, elle peut obtenir la garde totale. L'homme doit payer. S'il ne le fait pas, c'est la prison. Si la mère doit payer une pension alimentaire, elle n'a pas à le faire. Si elle l'accuse de violence, sans preuve, elle obtient tout. S'il prouve qu'elle était violente, rien. Le système est sexiste et ne concerne pas les enfants. Le JAF est pour les parents. Seul le juge des enfants se préoccupe des enfants. Tous les jugements ici peuvent être ignorés et ils ne sont pas appliqués. J'en ai une pile. Vous payez des avocats et des huissiers etc. et vous obtenez des jugements et rien. Une fois, un juge m'a donné le droit de garder mes enfants à la maison. Mon ex-femme et la police sont venus chez moi pour enlever mes enfants et m'arrêter. Nous avons besoin d'égalité. Chaque séparation devrait avoir immédiatement 50/50, les deux parents devraient payer les frais de l'enfant et toute fausse accusation et aucun paiement doivent être punis. La stratégie typique est de faire de fausses accusations, de détruire la réputation et la carrière de l'homme, d'obtenir la garde puis de briser l'homme. En conséquence, les hommes ont un taux de suicide élevé. Ici, tout le monde pense que seules les mamans et les grands-mères élèvent les enfants. C'est absurde. 50/50. C'est une mentalité très ancienne et complètement sexiste. Nous devons aussi arrêter d'armer nos enfants. Mes enfants ont eu de nombreux rendez-vous avec des psychologues pour s'en remettre. Mieux, nous devrions exiger que chaque nouveau couple signe un contrat pour protéger leurs enfants lorsqu'ils divorcent. Les adultes sont parfois comme des bébés. Protégez les enfants et rendez-les heureux ou vous aurez des problèmes. Certains parents utilisent les enfants pour espionner l'autre parent, ils les suivent, les enregistrent et leur font un lavage de cerveau. C'est très dommageable. Les gens détruisent les générations futures.

24.Posté par Olive le 23/11/2022 00:07

Il faut te déconstruire selon Sandrine Rousseau.....tu aimes le BBQ, l'entrecôte grillée, la bière et le foot, alors tu ne peux pas t'occuper d'une enfant, surtout une fille.
Tu pourrais en plus être tenté de l'agresser sexuellement.... macho vas
Paie ta pension et ferme-la.
Tu verras ta fille si ta femme, enfin ton ex, veut bien.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes