MENU ZINFOS
Politique

Vidéo - Barachois : L’ancienne bibliothèque nationale va laisser place à une forêt urbaine


Le Barachois et son architecture se transforment. La mairie de Saint-Denis a entamé ce mercredi la démolition de l’ancienne bibliothèque nationale de prêt. La municipalité compte la remplacer par une micro-forêt urbaine, conçue selon les travaux du botaniste japonais Akira Miyawaki. La végétalisation concerne une parcelle de 2500 m2 pour un bâtiment de 591m2 actuellement.

Par Sophie Fontaine - Samuel Irlepenne - Publié le Mercredi 13 Octobre 2021 à 14:19

La disparition de ce bâtiment, laissé à l’abandon depuis des années, marque un tournant dans le paysage urbain qui s’apprête à accueillir une nouvelle entrée Ouest.

À proximité de la Gare du Nord, les premiers coups de grue de la démolition de l’ancienne bibliothèque de prêt du chef-lieu, rachetée au conseil départemental en 2014, ont été donnés ce matin, en présence de la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts. La déconstruction va durer deux semaines pour le bâtiment et deux mois avec le béton au sol. "Le travail de replantation interviendra avant la fin du premier semestre 2022 et il faudra attendre ensuite trois ans pour que la forêt devienne effective", indique la maire du chef-lieu.

Cette démolition entre dans le cadre de la réfection du Barachois et de l’aménagement des longères. L’ancienne bibliothèque de prêt sera, à terme, remplacée par une micro-forêt constituée d’espèces adaptées au bord de mer.

“Faire de Saint-Denis une ville jardin”

Ce projet se veut par ailleurs porté sur l’écologie. Les travaux de démontage de la structure s’accompagnent d’une mission de recyclage des matériaux. Béton, métal, cuivre seront tous réemployés dans une démarche d’économie circulaire, précise la municipalité. Concernant le béton, celui-ci permettra d’obtenir un matériau très solide pour l’aménagement des combles, routes et parkings.

"Nous avançons pas à pas sur le toilettage du front de mer pour qu’il soit attractif et que les gens puissent apprécier", indique Ericka Bareigts, qui met en avant "l’approche moderne, économique et durable" de cet espace. En effet, cette future forêt urbaine vient compléter le projet porté par la municipalité qui souhaite faire de cet espace une nouvelle zone d’activités récréatives en soirée et le week-end. A noter que la longère qui jouxte la désormais ancienne bibliothèque a été attribuée à l’entreprise V and B pour son projet de cave et de dégustation. "Ces deux projets participent au renouveau du front de mer, dynamisé par l’ouverture d’un multiplexe d’ici la fin de l’année et l’implantation de deux hôtels quatre étoiles, dont un est déjà ouvert", explique la municipalité.  

Cette dernière ajoute que la végétalisation de cet espace apportera dans le même temps une réponse au réchauffement climatique en contribuant à capter du CO2, et en offrant des îlots de fraîcheur. Cette forêt constituera alors un écosystème autonome qui pourra vivre sans intervention des services. Le design de cette micro-forêt urbaine s’inspire des travaux du botaniste Akira Miyawaki, disparu le 16 juillet dernier à l’âge de 93 ans. Miyawaki a développé une méthode de re-création de forêts indigènes sur des sols appauvris et des sites déforestés. La micro-forêt comprendra une composition d’espèces adaptées aux embruns et à la vie en bord de mer.








1.Posté par Enola Gay le 13/10/2021 15:49

syndrome Singapour.

2.Posté par Skop le 13/10/2021 16:30

La boucle est bouclée : les arbres abattus pour devenir des livres vont retrouver leur place. Reste à savoir si un cyclone ne passera pas par là.

3.Posté par Samwinsa le 13/10/2021 18:06

I casse béton po planté...et dann même temps i déboise po construire.
Normal, zot va di?

4.Posté par ON VA RIRE le 13/10/2021 18:32

Au bord de mer....
Laissez moi rire avec ce qui est planté et qui végète !
Plantes grasses ou Filaos ?

Ouaffff...

5.Posté par Lana le 13/10/2021 18:51

Pourquoi toujours effacer le passé,notre histoire?

6.Posté par polo974 le 13/10/2021 21:28

Il va pousser des capotes et des seringues usagées dans ce bois...

7.Posté par Haha le 13/10/2021 23:09

Esperons que certains habitants ne saccageront pas la micro foret... quand on voit l'état du front de mer, véritable décharge, mais aussi du bas de la rue Maréchal Leclerc, véritable porcherie, on peut hélas être inquiet

8.Posté par pierre le 14/10/2021 06:02

ça c'est bien
vraiment
mais attention que caniards y trainent dedans
bcp de lumières svp

9.Posté par Lucide le 14/10/2021 07:04

Notre île aura maintenant sa propre version du bois de Boulogne.

Alléluia.

On dis merci qui ?

10.Posté par Chef des Mounooors le 14/10/2021 07:08

Mon Dieu, espérons que le lieu soit bien fréquenté, parce que si c pour devenir le QG des marquises des hauts trottoirs ça deviendrait alors une nouvelle problématique qui pourrait impacter "l'attractivité du littoral". Enfin du moins on verrait des personnes argent en poche, mais qui le dépenserait pas comme le souhaitent la Mairie et les investisseurs du secteur.

11.Posté par 666 le 14/10/2021 07:41

on conserve une prison désaffectée pour la "mémoire" mais on détruit une ancienne bibliothèque...
la politique a ses totems !

12.Posté par ZembroKaf le 14/10/2021 08:27

@7 "Haha"
C'est pour cela que la mairie de la Capitale péi …fait des travaux pour embellir le barachois et le Bd Lancastel 🙏
mais aussi du bas de la rue Maréchal Leclerc, véritable porcherie, on peut hélas être inquiet

Malheureusement "band' cochon" néné partout 💩 …pas une exclusivité du bas de la rue Ml Leclerc et de Saint Denis 😡
@5 "Lana"
C'était un bâtiment "sans âme et sans zistoir" … comme pas mal de bâtiments (immeubles Europa/Apavou, Ah Soun ... ) sur ce "triste" Bd Lancastel 😱
Sinon rien sur le "Pôle Océan" et une gare routière digne de ce nom 👎

13.Posté par TICOQ le 14/10/2021 09:42

Les dyonnisiens attendent toujours le Pole Océan madame l'amère.

14.Posté par TICOQ le 14/10/2021 09:44

Vu la faune qui traine le soir dans le quartier, Sindni aura aussi son "bois de Boulogne" et madame l'amère pourra déclarer devant toutes les caméras "nou la fé".

15.Posté par Facile démolir le 14/10/2021 11:06

Tout ce tapage médiatique pour une démolition et planter deux trois pieds de bois .
Le terme Forêt urbaine est completement inapproprié, heureusement que le ridicule ne tue pas.

16.Posté par Ouais... le 14/10/2021 11:40

On détruit de la végétation pour construire, maintenant qu il y a un bâtiment, dont on a plus l utilité, on détruit et reboise. Ce bâtiment devrait être réhabilité, car c est un véritable gaspillage, pour une autres construction, on deboisera un autre site tout en ayant perdu la valeur de ce bâtiment. C est bien beau de faire plaisir à certaines minorités,mais...

17.Posté par Lou le 14/10/2021 14:34

@Zembrocaf peut être pas pour vous.Beaucoup de gens ont fréquenté ce lieu et si on l'avait entretenu,comme beaucoup d'autres,on ne se poserait pas la question mais il faut toujours marquer son empreinte pour le futur.Elle devrait d'abord regler les problèmes de propreté et de bruit de la ville et arrêtez de donner toutes sortes d'autorisations le week end qui empêchent les riverains de profiter du calme après une semaine de travail et marre de tous ces bureaux,il n'y a même plus de petites boutiques dans le bas de St Denis

18.Posté par Briandoht le 15/10/2021 11:07

C'est important de vegetaliser des espaces disponibles de plus en plus rares . Il faut penser aussi à l'urbanisation qui est nécessaire d'autant plus pour une grande ville, tout en réservant de l espace vert pour harmoniser l'ensemble.

Ce bâtiment de près 600m2 constituait une valeur vénale considérable .
Vu le coût de la démolition qui représente un gâchis , Il aurait été plus judicieux de conserver ce bâtiment pour une réhabilitation bien réfléchie qui s'intégrerait parfaitement au site avec un aménagement paysager digne de ce nom.

En utilisant ce patrimoine après une rénovation , la ville réaliserait une économie substantielle de ses dépenses onéreuses en location de ses nombreux locaux qu'elle loue pour ses services décentralisés.

19.Posté par Clakanoo le 17/10/2021 15:29

L'intention est louable .Mais ils savent pourtant que seules les patates à Durant résistent à cet endroit. Ils vont peut être essayer les raisins de mer ? . Alors pourquoi annoncer dès maintenant une " forêt" ? Ahh! la "com" quant tu nous tiens.
C'est vrai que pour passer à la télé, ils faut trouver quelque chose de vertueux à raconter.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes