MENU ZINFOS
Social

Vidéo - 200 personnes devant la préfecture, pour l'Hôpital


A l'appel de l'intersyndicale, 200 personnes manifestent leur soutien aux hospitaliers devant la préfecture ce matin.

Par S.M - Publié le Mardi 16 Juin 2020 à 12:40 | Lu 1841 fois

En ces temps de "Ségur de la Santé", les syndicats se mobilisent de nouveau pour faire entendre les revendications des soignants. Ce matin, FO, CGT, Solidaires, UNSA, RFP et SAIPER sont présents pour défendre l'hôpital public, et plus largement le service public. Après des années de restrictions budgétaires et de diminution de l'offre au public, la crise Covid a mis au grand jour les difficultés de l'hôpital français.

Eric Marguerite, secrétaire général de FO Réunion, est interrogé par Charlotte Molina, notre journaliste sur place. Il rappelle que la destruction du service public a conduit à la catastrophe dans les hôpitaux et a mis en lumière la dépendance de la France à des puissances étrangères, notamment en termes de produits de santé, tels les masques et médicaments. "Le libéralisme a ses limites", dit-il, avant d'exprimer ses doutes quant à l'efficacité du Ségur de la Santé "Quand je vois ceux qui le pilotent", explique-t-il. Des doutes partagés par Yannick Payet, de Solidaires et Sud Santé, aide-soignant de métier, qui estime que le Ségur est une coquille vide. 

Une délégation de l'intersyndicale est reçue en préfecture, elle remet ses revendications, qui seront sans doute transmises au ministère de la Santé. L'intersyndicale demande notamment plus d'autonomie des hôpitaux face aux ARS, plus de moyens, la reconnaissance des spécificités insulaires en termes structurels, et l'abandon des Plans de Retour à l'Equilibre des hôpitaux, qui mettent à mal la qualité des soins.





1.Posté par zozimet le 16/06/2020 13:33

Seulement 200 personnes devant la préfecture ? .... c'est pas beaucoup . ça... ! que font les autres soignants de la structure hospitalière ? Ils s'en foutent ou bien les conditions de travail sont satisfaisantes ? ... allez savoir ! ....?.

2.Posté par serieux le 16/06/2020 15:48

mmmmh la deuxieme vague. vous sentez le corona !

3.Posté par Zoizo vert le 16/06/2020 16:20

Réponse à zozimet" que font les autres soignants de la structure hospitalière?" Ils ne s en foutent pas non, et non les conditions de travail ne sont pas satisfaisantes. Les soignants sont réquisitionnes à outrance, ce qui les empêchent de manifester. Et ou sont donc les personnes qui applaudissaient les soignants chaque soir à 20h? Pas dans la rue en tous cas pour nous soutenir. Les gens ont la mémoire courte.

4.Posté par On continue le 16/06/2020 18:37

La société libérale on en veut plus
C est simple il faut partager les richesses le travail et financer 100% du service public
Vu les 1500 milliards que macron a trouvé il ne doit pas y avoir de souci
Ils nous ont menti de puis le traité de Maastricht en faisant croire qu il n y avait plus d argent alors qu il suffirait que la banque centrale en imprime.....

5.Posté par Claude le 16/06/2020 19:02

Pitoyable !
Que des hypocrites derrière ces applaudissements de confinement !! Les animaux sont plus fiables que les êtres humains. Vivement notre extinction !!

6.Posté par raylaf le 16/06/2020 19:18

Alors on va parler sérieusement :
- le boulanger fait du pain ;
- le charcutier/boucher vend de la viande ;
- le facteur livre le courrier ;
- le coiffeur coiffe ;
- les soignants SOIGNENT...etc
C'est quoi cette histoire de les ériger en "HÉROS NATIONAUX" : ils n'ont fait que leur boulot (pour lequel ils sont, plus que, grassement payés ICI)
S'ils veulent plus de moyens ici : on supprime leur sur-rémunération (alignement sur les salaires métropole) et avec avec le différentiel : on embauche d'autres soignants...QUI EST D'ACCORD PARMI LES SOIGNANTS ??? Et le syndicalistes à 2 balles (qui ne savent même pas s'exprimer CLAIREMENT à la TV) : ils sont OK ???
Évidemment NON : chacun s'accroche à ses petits avantages et à son statut...Vive la France & Vive les Profiteurs...

7.Posté par JORI le 16/06/2020 19:32

Kunta Kinté, c'est avec ça que vous comptez refaire le monde??.

8.Posté par Kaf Malbar le 16/06/2020 19:34

Une mascarade histoire d'avoir la même prime qu'en métropole ! Du coup pour des hospitaliers bel exemple en matière de geste barrière ! Ce ne sont pas des applaudissements qu'ils méritent mais bien des claques surtout que l'île a été amplement épargnée par la pandémie ! Continuez ainsi et dans 2 ans avec ou sans Macron tout sera privatisé et vous allez applaudir vos syndicalistes tous les soirs pour les remercier...

9.Posté par martin lane le 16/06/2020 21:51

@ 8 T' inquiéte, les tchéchènes veillent aux bon ordre des choses

10.Posté par JORI le 16/06/2020 23:28

8. Kaf malabar. D'autant plus que il me semble que ce personnel est déjà sur rémunéré, donc il a déjà son augmentation que leurs homologues en métropole revendique.

11.Posté par COVID-19 le 17/06/2020 11:34

Les syndicalistes manifestent alors qu'ils sont payés pour cette journée du 16 juin via les ASA. Comme le 5 décembre dernier, certains demanderont que leurs frais de déplacement soient remboursés ainsi que les repas...il n'est pas belle la vie !!!!!! Pendant ce temps les vrais grévistes perdront une journée de salaire. Pire les permanents syndicaux toucheront aussi la prime COVID de 1000 euros sans exception, Est-ce normal ????? Merci M. Belda ou M. Lock-fat ou M. Camatchy pour votre réponse.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes