MENU ZINFOS
Communiqué

Victoire de la gauche : On taxe la finance spéculative pour financer la solidarité internationale


- Publié le Vendredi 21 Octobre 2016 à 10:19

Victoire de la gauche : On taxe la finance spéculative pour financer la solidarité internationale
Les députées Monique Orphé, Véronique Massoneau et Edith Gueugneau se réjouissent de l’adoption la nuit dernière à l’Assemblée nationale de l’amendement qu’elles avaient déposé relatif à la taxation des transactions financières intra-­‐journalières, qui sont les plus spéculatives. De plus, le taux de cette taxe est relevé de 0.2 à 0.3% ce qui augmentera les recettes de 2 à 4 milliards d’euros. Ces nouvelles recettes sont plus que bienvenues quand on sait que la ligne budgétaire de l’aide publique au développement ne cesse de baisser depuis quelques années. C’est une véritable victoire et la France peut être fière de se doter d’un budget à la hauteur des enjeux de solidarité internationale qu’elle défend.

Avec la défense de cet amendement, les députées ont voulu faire passer trois messages forts :

-­‐ le regard sur l’aide publique au développement doit changer : elle n’est pas une charge pour la Nation mais un levier fondamental pour aider les plus pauvres et réguler sainement et humainement l’immigration.

-­‐ ces nouveaux crédits alloués à l’aide au développement doivent être impérativement fléchés sur des projets qui prennent en compte le critère du respect de l’égalité entre les femmes et les hommes

-­‐ la Gauche tient ses engagements : elle lutte contre la finance spéculative en la taxant

Monique Orphé
Edith Gueugneau

Véronique Massoneau




1.Posté par Vache à Lait le 21/10/2016 10:32

Etonnant non? Les Socialos ne savent que taxer par contre pour la creation de richesse et de valeur ajouté la , y'a plus personne.

2.Posté par muppets le 21/10/2016 11:29

Du vent, pas très difficile d'y échapper pour ceux qui semblent visés. Je partage l'analyse de vache à lait, les socialistes ne savent faire qu'une chose: taxer.

3.Posté par thierry3468 le 21/10/2016 14:14

Ces 3 députées sont idiotes ou pire veulent nous prendre pour des idiots avec cet amendement qui ne servira à rien car la spéculation n'a que faire de ces 3 marionnettes qui s'agitent en pure perte.
Ce n'est pas une victoire de la gauche mais un aveu de son impuissance et de sa tendance à prendre les gens pour des gogos.Rappelons nous le fameux discours de Hollande sur la finance qui n'avait pour objectif que de récupérer les voix du Font de Gauche et des bobos parisiens.

4.Posté par Vieux Créole le 21/10/2016 15:44

"Pour la création des richesses" , tout le monde sait qu'il n'y a qu'un "Sauveur" car il a déjà fait ses preuves "Sarkozix " : "LE PRÉSIDENT DES RICHES" QUI SE SONT ENCORE PLUS ENRICHIS AU COURS DE SON QUINQUENNAT !!!! Ne vient-l pas d'annoncer récemment que s'il était élu en 2017 ,il supprimerait (comme première mesure !! ) l'impôt sur la FORTUNE !!! Qu'on hisse "Sarkosix " sur le plus grand PAVOIS GAULOIS !!! Hourrah !!!

5.Posté par Pierre Balcon le 21/10/2016 16:29

Nos députés pays avaient refusé jusqu’à présent de s’associer à la « fronde » , craignant qu’on vienne leur disputer la légitimité future de leur investiture aux prochaines législatives de juin 2017 .

Et puis revirement complet cette semaine. En l’espace de deux séances, les députés socialistes ont voté contre l’avis du gouvernement une baisse de la CSG pour les retraités modestes, un élargissement de la taxe sur les transactions financières, un durcissement de la fiscalité sur les actions gratuites et un allégement accru de l’impôt sur les sociétés ! Et ce, en présence du ministre de l’Economie et des Finances, Michel Sapin, incapable de se faire entendre . Et ils n’ont pas été loin de l’emporter aussi sur la taxation des plates-formes Internet.

Cette soudaine rébellion est elle symptomatique d’un courage retrouvé ?
Pas du tout . Suprême lâcheté au contraire :
Les députés socialistes ne se sentent plus tenus d’être solidaires du gouvernement , parce que le duo Hollande-Valls est affaibli comme jamais , parce que le gouvernement n’a plus guère d’autorité. et parce que la majorité a le sentiment d’être désormais hors de portée des sanctions du parti et de ne plus avoir grand-chose à perdre à six mois d’une élection présidentielle dont l’issue s’annonce catastrophique pour la gauche.

Et qu’importe si cette nouvelle fronde aboutit à se contredire sur des textes qu’ils avaient votés quelques mois plus tôt .

A ce rythme là ils sont bien capables de détricoter la loi El Khomery , si l’occasion leur en est donnée.

Sur la taxe sur les transactions financières dont il est question , les députés ont adopté, dans la nuit de mercredi à jeudi, une augmentation de son taux, qui passera de 0,2 % à 0,3 %, ainsi qu’un élargissement de son assiette. Cette taxe Tobin à la française, destinée en partie à financer l’aide au développement, s’appliquera désormais sur les transactions dites « intraday ». Il s’agit d’achats et de reventes de titres dans la même journée à des fins spéculatives. Par ailleurs, une part plus importante du produit de la taxe–75 % contre 50 % à l’heure actuelle – sera affectée à l’aide au développement.
Cette adoption nocturne a un goût de revanche pour les partisans de la taxe. D’abord, parce que la taxe sur les transactions intraday avait déjà été adoptée dans le cadre du projet de loi de finances pour 2016.Mais elle avait été retoquée par le Conseil constitutionnel pour un problème technique de date d’entrée en vigueur (en 2017 et non en 2016). Surtout, les amendements finalement votés avaient été rejetés en commission des finances à l’Assemblée la semaine dernière.
Pour la place de Paris cette nouvelle ne pouvait plus mal tomber, alors que cette dernière multiplie les efforts pour accueillir les financiers tentés par un départ de Londres après le vote du Brexit . Ce vote risque de nous priver des opportunités pour l’avenir de la place de Paris et l’économie française.

Un geste d’autant plus ridicule que cette décision n’a de sens que si elle s’inscrit dans le cadre d’une démarche collective dont les grandes lignes i se dessinent à Bruxelles . Une initiative isolée va nous pénaliser . Voilà tout !

6.Posté par kld le 21/10/2016 16:58

jupex aussi veut supprimer cet isf , pourtant régulateur du système inique libéral ............ quand je pense que c'est "le moins nerveux" de la droite ................ triste droite .

7.Posté par thierry massicot le 21/10/2016 17:15

@4 Vieux Créole...Tu sais mon ami, Sarko, le gaulois hongrois, le Bismuth de Neuilly, c'est de l'histoire ancienne! après le moi de novembre , il fera comme Jospin en son temps et tirera toutes les conséquences de son échec en se retirant définitivement de la vie politique....Et en plus, ses conférences privées vont subir une sérieuse décote financière tant la déculotté sera sévère...

8.Posté par Gromale le 21/10/2016 17:45

@ 3 Thierry3468 : Les vrais idiots sont ceux qui vont payer pour la recapitalisation d'Air Austral, soit 54 millions d'euros, dont 38 millions de la région. Oui, 38 000 000 d'euros, ça en fait des euros ponctionnés sur notre dos. En attendant, bon nombre de Réunionnais survivent avec un RSA...

9.Posté par GIRONDIN le 21/10/2016 20:07

"" """Les ministres des Finances des dix pays concernés par le projet de Taxe sur les transactions financières sont parvenus à un accord intermédiaire, lundi. La Belgique, qui bloquait de longue date, s’est rangée à l’option d’une taxe portant sur les produits dérivés comme sur les actions....... ".......... 12/10/16 Ouest France


"" """La taxe sur les transactions financières (TTF), négociée depuis des mois par dix pays de l'Union européenne, ne pourra pas être effective avant au moins 2018, ont annoncé mardi à Luxembourg les ministres allemand et espagnol des Finances.

« Si ça va vraiment vite, alors le 1er janvier 2018 pourrait être une date convenable », a déclaré le ministre allemand, Wolfgang Schäuble.

Une vision partagée par son homologue espagnol, Luis de Guindos, qui ne voit pas de mise en œuvre effective avant « le 1er janvier 2018 ».

Les dix pays autour de la table - France, Allemagne, Belgique, Portugal, Autriche, Slovénie, Grèce, Espagne, Italie, Slovaquie - se sont réunis lundi soir à Luxembourg, en marge d'une réunion des ministres des Finances de l'UE, pour discuter des propositions présentées par le ministre autrichien des Finances, Hans Schelling, qui préside les discussions."""11/10/16 ouestFrance

10.Posté par Antipode le 22/10/2016 06:36

Le P$ est un parti de Droite, merci de ne pas tromper les citoyens, et c'est Hollande en personne qui le rappelle et se déclarait "ennemi de la Gauche" dès 1983, époque de la bascule à Droite !

François Hollande est Caton - Audio Ina http://www.ina.fr/audio/PHD98004773

Quand la gauche a basculé à droite http://www.youtube.com/watch?v=i0d975vtTys

La Deuxième Droite http://www.youtube.com/watch?v=rkrGwG_PwRo

Quand le PS est-il passé à droite ? - Veni Vidi Sensi #6 https://www.youtube.com/watch?v=vLpLYVhIcOI

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie









 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes