Faits-divers

Victime de violences, elle le plante et rentre chez elle

Vendredi 24 Août 2018 - 15:32

Mardi soir, une jeune femme, Anna, était arrêtée pour avoir poignardé son compagnon. Si les faits sont avérés, le blessé n'est finalement pas celui qu'on croit. Il s'agit en fait de l'ami du couple. Ce jour là, Anna et son conjoint sont chez un ami, Daniel, où ils passent le début de soirée à boire.

En cours de soirée, la jeune femme allume la télé mais se fait reprendre à plusieurs reprises par les deux hommes qui lui demandent de baisser le son. Restant sourde à ces demandes, l'ami se lève et attrape violemment Anna par les cheveux et finit par lui serrer les mains autour du cou. 

La jeune femme, très énervée, se rend dans la cuisine, prend un couteau et le plante dans le ventre de Daniel. Elle se retourne et rentre chez elle comme si rien ne s'était passé. Les secours arrivent et appellent les forces de l'ordre aux alentours de 22h. L'homme est blessé profondément au ventre, son colon est touché. Daniel devra subir une intervention chirurgicale afin de suturer la blessure. Il sortira avec 5 jours d'ITT.

Il sera relevé un taux de 0,96 mg/l d'air peu après son arrestation

Interpellée rapidement, Anna ne se laisse pas faire. Il sera relevé un taux de 0,96 mg/l d'air peut après son arrestation. La femme est déjà connue de la justice pour les mêmes faits sur son compagnon, sans avoir été condamnée. Le parquet décide cette fois de la présenter devant un juge dans le cadre de la comparution immédiate. 

"J'ai besoin de l'aide, si il faut aller à l'hôpital, mi sa partir même de force" répète Anna au juge reconnaissant qu'elle a un sérieux problème avec l'alcool. Si elle exprime des regrets, la jeune femme charge tout de même la victime qu'elle présente comme quelqu'un d'omniprésent dans la vie du couple. "En un sens, c'est la faute de Daniel, il est toujours dans notre vie" dira t-elle à la cour.

La procureur s'inquiète de la froideur avec laquelle la prévenue est passée à l'acte. "Il n'y a pas de doute possible sur la culpabilité" dit-elle. Elle note que le parquet, lorsque Anna avait poignardé son compagnon, avait été complaisant en ne prononçant qu'un classement sous condition d'un stage de citoyenneté qui avait été effectué. Voulant prévenir tout risque de récidive, elle requiert une peine de 12 mois de prison assortie d'un sursis mise à l'épreuve de 6 mois avec mandat de dépôt, une obligation de travail ainsi que des interdictions de contact avec la victime et de pénétrer dans les débits de boissons.

C'est une scène de violence qu'a subie sa cliente qui serait à l'origine de son geste

Maitre Barraco, qui prend en charge la défense d'Anna, rappelle que c'est une scène de violence qu'a subie sa cliente qui est à l'origine de son geste. Si cela ne l'explique pas, cela doit être pris en considération. Faisant référence à la cour de cassation, il fait valoir auprès de la cour que "la disproportion est acceptable pour se sortir d'une situation" rappelant également que tous étaient alcoolisés au moment des faits. "Le plus important, c'est de traiter le problème, et le problème c'est l'alcool qui est une véritable maladie, un fléau, un danger. La prison ferme est inutile dans ce cas, il faut viser le travail et l'alcool" conclut-il en demandant plutôt un travail d'interêt général. 

La cour déclare Anna coupable et prononce en répression une peine de 12 mois de prison dont 6 avec sursis mise à l'épreuve avec maintien en détention, des obligations de soins et de travail ainsi que l'interdiction d'entrer en contact avec la victime. 
Pascal Robert
Lu 2053 fois



1.Posté par Zorro le 24/08/2018 17:39 (depuis mobile)

Sempiternelle mansuétude des tribunaux envers les crimes commis par des femmes.....

2.Posté par cmoin le 24/08/2018 18:55

Si c'était un homme il aurait plusieurs années de prison!Honte à la justice!

3.Posté par youpi ...... le 24/08/2018 19:53

bientôt le tournage de RUN ISLAND POLICE SCIENTIFIC ?

4.Posté par Rhum Quina le 25/08/2018 12:53

L'alcool n'est pas une maladie mais un vice !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter