Société

Vêtements trop courts : Le proviseur de Jean Hinglo est coutumier des règlements stricts

Mercredi 21 Août 2019 - 15:34

Hier mardi matin, une polémique est née sur les ondes d'une radio locale: une jeune lycéenne du lycée Hinglo au Port s'est plainte du nouveau règlement intérieur, qui régit désormais les tenues des élèves. La lycéenne racontait s'être fait refouler à l'entrée du lycée car elle portait un débardeur. Elle affirmait que les robes, shorts et débardeurs étaient désormais interdits.

Nous avons interrogé Jean-Marc Spampani, nouveau proviseur, sa version est tout autre. S'il y a bien un nouveau règlement, son élaboration s'est faite dans les normes, passant par toutes les instances démocratiques internes au lycée, avant d'être voté en conseil d'administration en juin dernier. Il met en lien cet appel à la radio locale avec un incident qui s'est produit ce lundi en son bureau. Un parent d'élève aurait peu apprécié que sa fille soit interdite de lycée en raison de sa tenue, et le père aurait insulté le proviseur, qui assure vouloir porter plainte.

Le nouveau règlement stipule que le lycée:
"Exige une tenue vestimentaire correcte et adaptée (non provocatrice) à un établissement scolaire. Par conséquent, sont interdits:
-       ventre et/ou nombril apparent

-       les vêtements transparents
-       les sous vêtements apparents
-       les shorts trop courts
-       les bustiers
-       les vêtements avec des imprimés provocateurs : armes; éloge de la violence ; produits psycho-actifs ( zamal, alcool...) les messages xénophobes, homophobes, images dégradantes de la femme et de l’homme.
Le lycée se réserve le droit de ne pas accepter l’élève dans le cas contraire".

En 2010, Jean-Marc Spampani, alors principal du collège Montgaillard à Saint-Denis, était déjà à l'origine d'un nouveau règlement concernant les tenues des élèves. Le sujet semble tenir à coeur au désormais proviseur du lycée Hinglo. Par ailleurs, nous avons recueilli le témoignage d'un étudiant en BTS cette année à Hinglo, qui, vendredi dernier jour de rentrée, a reçu une remarque acerbe d'un CPE concernant le port d'un bermuda. Le CPE aurait exigé de ce jeune qu'il vienne désormais en pantalon. Le jeune homme se demande comment l'année sera supportable, particulièrement l'été prochain.

Par ailleurs, une ancienne collégienne de Montgaillard se souvient de scènes récurrentes à l'entrée du collège: le principal Spampani se tenait au portail, des T-shirts à la main, et intimait les collégiennes arrivant en débardeur d'en enfiler un. Jean-Marc Spampami, nous affirme qu'il n'est pas "un ayatollah des vêtements", mais nous ne pouvons que remarquer que le règlement n'interdit pas le port de bermudas, qui n'est pas un "short trop court". Interrogé sur la longueur qu'il estime être rédhibitoire pour un short ou une jupe, le proviseur nous a répondu "nous ne nous promènerons pas avec une règle pour mesurer la longueur des jupes", reste que les notions de décence et de "trop court" sont assez subjectives.

Ci-dessous le règlement :

B.A
Lu 14317 fois



1.Posté par il a raison le 21/08/2019 16:28

Comment faisaient les élèves auparavant ? Cela posait problème de s'habiller correctement à l'école ? On n'est ni en discothèque ni à la plage non ?

2.Posté par cmoin le 21/08/2019 16:47

C'est un lycée,pas une agence de mannequin ou de film x.

3.Posté par BIBIC le 21/08/2019 16:59

Au lieu de critiqué le changement regarder partout autour de vous, à Maurice le port de l'uniforme est obligatoire cela participe au valeur et respect des règles de la société.

L’école et un lieu d'enseignement et non un défiler de mode, il faut se rappeler notre passé ou nos parents aller à l’école avec très peux de moyens ou le seul sujet de discutions était la réussite des enfants et non savoir les dernier vêtement à la mode.

Si les parent ne sont pas contant qu'il garde leur enfant. l'école et obligatoire jusqu'à 16 ans ensuite il deviendrons parent ou irons grossir les rangs de pôle emploi, si vous ne comprenez pas que la rigueur dans l'enseignement de nos enfants participe à leur réussite dans le monde professionnelle.

Enfin un proviseur qui mouille sa chemise pour la réussite de nos enfants j'invite les autres chefs d'établissement à lieu emboîter le pas car l'école n'est pas une garderie mais un temple de la transmission du savoir.

Les astroblèmes de société doivent y rester au portail fin de la polémique avec cette radio lo conte .

4.Posté par Modeste le 21/08/2019 18:45 (depuis mobile)

Ce n'est ni à l'élève, ni aux parents de dicter les règles dans une école, collège ou lycée...le responsable de l'établissement décide point barre.

5.Posté par Tsilao le 21/08/2019 18:45 (depuis mobile)

C'est quoi le ton sarcastique de ce pseudo reportage. Et alors oû est le problème qu'il y ait des règles. Boys pensez qu'à un entretien d'embauche elles vont y aller toute nue. Pfff...faites du vrai journalisme.

6.Posté par SNOEK le 21/08/2019 19:02

Je ne vais rien écrire puisque tout a été dit.

Le lycée est un lieu d'enseignement pas un concours de mode où chacun vient affirmer de façon narcissique sa si exceptionnelle personnalité. Chacun est tenu d'y endosser un rôle social et c'est bien normal de jouer le jeu.

Cette jeune fille ferait mieux de se faire remarquer par l'excellence de ses résultats scolaires plutôt que par ses petits caprices de starlette. Elle a bien assez de temps en dehors du lycée pour s'habiller comme elle le souhaite.

Monsieur le proviseur ne fait que son travail et il est absolument intolérable qu'un parent se permette de l'insulter pour cela. Ce comportement donne une indication sur le type d'éducation que cette élève (et non pas mannequin) a dû recevoir...

La tonalité de l'article est très dérangeante et prend manifestement parti sur le mode de la dénonciation. C'est indigne.

7.Posté par Choupette le 21/08/2019 19:09

Merci M. le Proviseur.

L'école est bien un lieu d'éducation. On allait à l'école habillé correctement et surtout, JAMAIS en short. Ce vêtement restait dans le sac pour n'en sortait que lorsqu'on allait en cours de gym. En classe, c'était robe, jupe pas au-ras-de-la-touffe, ou pantalon.

Au CES devenu lycée L. Payen, on portait des blouses. Mon Dieu qu'c'était moche. Une semaine rose, une semaine bleue. Mais on les portait quand même. Sinon, c'était l'exclusion.

8.Posté par pipo le 21/08/2019 19:16

Quand j'étais au Lycée la mode des nombrils exposés était à la mode, avec en plus un petit piercing et cela n'a jamais posé aucun problème!!
Le monde change... Demain viendra la burqa

( . ) ( . )

9.Posté par JPP le 21/08/2019 19:20

Le proviseur a bien raison d'avoir soumis un règlement intérieur strict à l'approbation des instances du lycée. J'ai souvent été témoin de ces tenues "trop courtes" à me demander si ces demoiselles venant à la plage ou en classe.
Les remarques étaient inutiles car les réponses étaient que "c'est la mode". Un homme peut se rincer l’œil mais pas un enseignant dans sa fonction éducative. Sans compter que certains garçons y voient une offre pour aller plus loin et en arriver à du harcèlement et plus quand ils ne se maîtrisent plus.
Il y a des classes où le port d'un haut décent est obligatoire et pas seulement à Hinglo.
Cette mesure est excellente et doit être étendue à tous les établissements pas forcément sous la forme d'un uniforme mais d'une tenue qui ne porte pas à discussion sur sa décence. Au lycée hôtelier les élèvent sont en haut blanc (chemisier ou chemise) et bas noir (jupe ou pantalon). Il n'y a rien de choquant pour eux il me semble.
Quant aux parents assez stupides pour trouver la mesure inepte, il faut souvent regarder le look de la mère pour comprendre l'attitude du père. Les chiens ne font pas des chats.

Bonne rentrée.

10.Posté par patrick tergemina 974 le 21/08/2019 20:05

8.Posté par pipo ...et..............les ânes resteront .....des ânes !!

11.Posté par Jean Rigole le 21/08/2019 20:41

Faire ça dans un collège, je comprend ! Mais dans un lycée, c'est absurde. Les lycéennes ne sont plus des enfants. Il est ridicule ce proviseur à guetter les lycéennes à l'entrée avec ses tee-shirts. Je suis sûr que même sa fille, s'il en a une, ne porterait pas ses tee-shirts ridicules. Il ferait mieux d'aller travailler en Arabie Saoudite.

12.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 21/08/2019 20:57

*Quand on voit - ICI ! -

*Des femmes politiques,

*Des présentatrices de Télé ...

*S'exhiber publiquement DÉPOITRAILLÉES,

*Pourquoi s'étonner ?

13.Posté par jlr le 21/08/2019 22:33

J'ai lu et relu ce fameux règlement : nulle part il n'est indiqué que les débardeurs siont interdits .

14.Posté par Coucou de la Cressonnière le 21/08/2019 23:10

Tiens tiens, Spampani ex Principal Adjoint du Collège Jules Solesse... toujours aussi compétent. Bonne chance avec la chaleur là bas m'sieur ! ;)

15.Posté par Thierrymassicot le 21/08/2019 23:23

Et bien moi, qui suis parent d'élève PEEP depuis 4 ans dans ce lycée , cette année on va voir, car fiston en BTS, ce proviseur, essaie de remettre un semblant d'ordre dans ce Lycée qui fut le meilleur de l'Ile niveau résultat...C'est une personne très avenante et disponible, vraiment pas la grosse tête..... Un petit reproche quand même : la non tolérance de la "minute de retard" pour les élèves....Pour les profs absentéistes ( en classe de seconde prof de physique nom remplacé, j'ai du moi-même me appeler le rectorat sur conseil d'un responsable de ce lycée afin que les choses évoluent.., le prof fut remplacé dans la semaine.... Ce n'est pas le même pastis..

Bref, ce nouveau proviseur, arrivé l'année dernière après le décès de Monsieur Peltier essaie, il me semble de restituer l'excellence passée de ce Lycée..

16.Posté par Cloclo le 22/08/2019 06:54 (depuis mobile)

Très bien Monsieur. L''école ce n''est pas la case. Vive l''uniforme pour tout le monde et si possible la Marseillaise tous les matins. Il faut redonner un peu de valeur à cette société à la dérive, peut-être commencer par certains parents.

17.Posté par Yabeleso le 22/08/2019 07:15 (depuis mobile)

Il imposer le port de l''uniforme !!

18.Posté par y.féry le 22/08/2019 07:32

Il a raison.

19.Posté par titecréole le 22/08/2019 08:21

Il est vrai qu'il n'y avait aucun règlement sur la tenue vestimentaire dans mes établissements scolaires. je me suis bien déguisée, bien amusée et mes résultats passaient en second. En y réfléchissant, il serait mieux de cadrer un peu plus les élèves afin de les recentrer sur l'objectif de l'école. j'ai vu à l'école maternelle des mamans avec des tenues provocantes, non adaptées. Je pense qu'il y a un gros problème de fond. Ce n'est pas parce qu'il fait soleil tous les jours, qu'il faut marcher presque nue et dans un établissement scolaire. Après pour le bermuda, je pense qu'il existe des bermudas classes et adaptés au saison chaude. on ne peut pas exiger le port du pantalon quand il fait chaud.

20.Posté par Ald'eau le 22/08/2019 08:38

La plus grande discipline est de respecter la sienne: puisque le règlement n'évoque pas les débardeurs, pourquoi être plus royaliste que le Roi ?

Le même constat est quelques fois posé aux premiers rangs des amphis, où la longueur des jupes paraît proportionnelle aux résultats obtenus...

21.Posté par Nivet le 22/08/2019 08:40

Le bon exemple, c'est le port de l'uniforme comme il est pratiqué à Maurice, ou dans les écoles catholiques de La Réunion. Tout le monde à égalité vestimentaire.......A cela, avec le port de l'uniforme, s'ajoute la fierté d'appartenir à une institution.

A.N.

22.Posté par ZembroKaf le 22/08/2019 09:06

Quand j'écoute "ces lycéen(ne)s" parler à la TV...😱😱😱
Il y a un règlement...on l'accepte !!!

23.Posté par Jean Payet le 22/08/2019 09:29

instauré le port de l'uniforme qu'on en finissent, les jeunes s'habillent beaucoup trop provocateur

24.Posté par Anonyme974 le 22/08/2019 12:02 (depuis mobile)

Au collège de mon fils le règlement est identique et on ne s'en plaint pas au contraire. Eh oui l'île maurice, les lycéens portent des uniformes même en pleine chaleur. La mentalité créole la réunion équivaut zéro. Comment i veut avancer?

25.Posté par Choupette le 22/08/2019 12:15

" ... pour n'en sortir ... ." Évidemment.

N'est-ce pas Fidol Castré ?

26.Posté par jlr le 22/08/2019 16:00

Les tresses à St André , les débardeurs au Port : on voit bien que les chefs des établissements scolaires sont surchargés de travail , ils s'occupent des problèmes graves .

27.Posté par gramoune indignée le 22/08/2019 17:39

A @ 4.Posté par Modeste le 21/08/2019 18:45 (depuis mobile)

Entièrement d'accord avec vous !!!

28.Posté par MICHOU le 22/08/2019 17:46

il a raison, vive l'uniforme

29.Posté par Kiki le 22/08/2019 18:44 (depuis mobile)

W t f ?! C''est complètement du nawak ! Il se croit où ? En Arabie ? Qu''il vienne appliquer un règlement en France en leur faisant ôter le voile ! Ma parole, c''est du délire ! Vs venez ts fabriquer quoi sur mon île ? Foutre le darwah ?

30.Posté par Kiki le 22/08/2019 20:21 (depuis mobile)

Ça commence ds les écoles, les églises, bientôt ds les espaces publiques. C''est une atteinte à la liberté. Qu''une loi soit décrétée pr le port de l''uniforme à l''école, aucun ne la remettra en cause. Il n''en est pas le cas (suite)

31.Posté par SPARTACUS974 le 22/08/2019 20:30

Avant de critiquer le proviseur,un petit tour dans un lycée et vous comprendrez que certaines jeunes filles n'hésitent pas à s'exhiber de façon provocante .Le lycée est un lieu de drague bien à l'abri du regard des parents qui souvent ignorent la tenue de leur fille dans la cour.Les jupes,les shorts sont hyper courts..Les décolletés hyper plongeants.La référence est le clip de rap .Il est important de rappeler que l'école a des règles,qu'elle n'est pas un lieu de débauche.Les filles doivent apprendre à se respecter ,à vivre loin des stéréotypes véhiculés par la tv et la musique.L'école est un lieu d'éducation,d'émancipation avant tout. La liberté impose des règles pour protéger les plus fragiles.La liberté n'est pas synonyme d'anarchie.

32.Posté par Kiki le 22/08/2019 20:42 (depuis mobile)

(suite) Il revient à dire que s''il était dans un établissement scolaire en France, il appliquerait un règlement comme "aucun port de voile" admis. Gardons ens cette liberté que ns chérissons ts et ne laissons personne l''entraver.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie