Société

Vers une gestion plus efficace des déchets agricoles non-organiques

Mardi 5 Juin 2018 - 16:35

La première collecte de déchets non-organiques issus de l'agriculture se tiendra les 11, 12, et 14 juin dans 13 points de collecte partout sur l'île. L'objectif est d'en recycler la majeure partie.


La chambre d'agriculture de Saint-Pierre et l'association ECO AGRI Réunion présentaient ce matin un projet de mise en place d'un système pérenne de gestion des déchets phytosanitaires et des plastiques issus de l'agriculture. Les déchets plastiques sont voués à être recyclés, et transformés en objets en PVC.

Selon Sylvain Paris, président d'AGRI ECO Réunion, pas moins de 25 tonnes de produits déchets non-organiques (bidons, bâches...) chaque année par les agriculteurs. A ce jour, seules 8 à 10 tonnes de déchets non-organiques sont collectées, notamment les bidons ayant contenu des engrais, des biocides...

L'objectif à moyen terme est de récolter la quasi-totalité des plastiques usagés, qui sont récoltés une fois par an et envoyés dans un pays tiers, dans des usines de recyclage. Le tonnage est trop faible pour que le processus de recyclage soit effectué à La Réunion, le marché étant trop peu intéressant sur le plan économique.

ECO AGR Réunion demande aux agriculteurs un travail en amont de la collecte, il s'agit de nettoyer les bâches, rincer au moins trois fois les bidons de produits phytosanitaires, afin que le recyclage en soit possible. Une éco-contribution a été mise en place par ECO AGRI Réunion à hauteur de 10 centimes par litre de produit phytosanitaire, et de 1 euro par tonne d'engrais. 16 000 tonnes d'engrais sont utilisées chaque année à La Réunion. Cette collecte des sacs d'engrais est une première sur notre île.

Bernard Maracchia, de la Chambre d'agriculture de Saint-Pierre affirme que "les agriculteurs ont fait des efforts. On ne voit plus de sacs, bidons et tuyaux trainer en bordure de champ".


Prisca Bigot, sur place.




 

B.A
Lu 775 fois



1.Posté par Louis Pariot le 06/06/2018 00:16

Si les agriculteurs font des efforts est-ce que ça va persuader les cochons d'arrêter de larguer leurs déchets dans les champs ? Pas sûr...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter