Faits-divers

Vente suspecte d'une villa: Un notaire et un trio de promoteurs immobiliers placés en garde à vue

Mercredi 22 Février 2017 - 11:26

Vente suspecte d'une villa: Un notaire et un trio de promoteurs immobiliers placés en garde à vue
Un notaire dionysien, Pascal Michel, ainsi que les trois frères Koytcha (Kouresh, Salim et Radj), gérants d'un groupe immobilier, ont été placés hier matin en garde à vue. Selon les informations de la presse écrite locale, ils sont tous les quatre soupçonnés d’avoir réalisé une opération immobilière douteuse.

C’est un promoteur immobilier qui a déposé plainte en avril 2015. Il affirme s’être fait escroquer par les quatre hommes, forcé de vendre sa luxueuse demeure dans des conditions très désavantageuses. En effet, sa villa, estimée à plus de deux millions d’euros, a été rachetée à seulement 350 000 euros.

Il est notamment reproché à Pascal Michel et Kouresh Koytcha d’avoir effectué un montage juridique "complexe, pour faire considérablement baisser le prix de la vente", rapporte Le Quotidien dans son édition du jour.

Le Journal de l’île écrit pour sa part que les perquisitions menées par les gendarmes ont permis de mettre à jour "des échanges entre le notaire et le promoteur indiquant que la villa avait été repérée bien avant la vente".
Lu 6520 fois



1.Posté par Un membre eveilcitoyen974 le 22/02/2017 22:58


Soutenu par le collectif Eveil Citoyens 974, Amédé Hélias reproche à la justice ne pas faire son travail. Après avoir acheté un terrain de 700m² à un particulier dans les hauteurs de Saint-François en 2001, il apprend que le terrain est "inconstructible". Il porte plainte en 2004 contre le Notaire.

http://www.zinfos974.com/Amede-Helias-n-abandonne-pas-son-combat-contre-la-justice_a83672.html

Amédé Hélias ne compte pas lâcher l'affaire. L'habitant de Saint-François s'est installé devant l'étude de notaire de Me Michel Pascal, rue de Paris à St-Denis, pour se faire entendre. Cela ferait plus de 12 ans qu'il vit "sur la paille" et que personne ne l'écoute. Il compte entamer une grève de la faim dès demain.

http://www.zinfos974.com/St-Denis-Indigne-il-fait-le-pied-de-grue-devant-une-etude-notariale_a61100.html

2.Posté par la sipek le 23/02/2017 09:29

Si le montage juridique est validé est respectueux des règles alors rien à dire - c'est le fondement même des Dans ce cas cas le propriétaire initial de la maison (qui est un aussi un professionnel semble t-il) est un mauvais perdant "gro ker " qui a trouvé ses maitres !!

3.Posté par el che le 23/02/2017 15:47

si les méfaits des cols blancs étaient jugés de la même manière que les bandits, le monde serait meilleur !
alors vive la révoluchon !

4.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 23/02/2017 18:29

*Une poignée de vautours, prêts à profiter de la moindre faiblesse - c'est ça ?

5.Posté par napicouillon le 23/02/2017 19:52

Vive la révolution. Beaucoup de promoteurs immobiliers sont des escrocs aidés par certains intervenants dans le monde de la Justice. la mafia s'est installée à la Réunion : Il faut un mettre grand coup de pieds dans cette pourriture

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter