MENU ZINFOS
International

Vénézuela: Hugo Chavez est mort


- Publié le Mercredi 6 Mars 2013 à 07:30 | Lu 1424 fois

Vénézuela: Hugo Chavez est mort
Le président vénézuélien, Hugo Chavez, est décédé à l'âge de 58 ans. Il s'est éteint après avoir lutté contre un cancer pendant deux ans. C'est le vice-président du Vénézuela, Nicolas Maduro, qui en a fait l'annonce mardi. Il devrait assurer l'intérim de la présidence jusqu'à la tenue d'élections dans les 30 jours.

Élu une première fois en 1998, il aura mené pendant près de 15 ans sa « révolution bolivarienne ». Hugo Chavez a été réélu en octobre dernier pour un quatrième mandat. Son investiture devait avoir lieu en janvier, mais son dernier bilan de santé avait jeté de nouveaux doutes sur sa capacité à assurer la présidence.





1.Posté par David Asmodee le 06/03/2013 06:43

Quels veinards ces Vénézuéliens !

2.Posté par Enfin libres ! le 06/03/2013 07:02

C'est un grand jour pour les Vénézuéliens qui recouvrent enfin leur liberté ! Libres des carcans socialistes grâce à une justice immanente, ils devront à présent se préserver du culte de la personnalité et tourner définitivement la page du socialo-communisme dont la nuisance et le clientélisme ne sont plus à démontrer !

3.Posté par Antiflic le 06/03/2013 07:10

Un dictateur même déguisé reste un dictateur !

4.Posté par Jean Loup GAJAC le 06/03/2013 07:34

Une autre vidéo où Chavez évoque les cancers providentiels des autres présidents et lance des hypothèses et rappelle les prophéties politiques de Simon Bolivar.

Les véritables dictateurs modernes ont revêtu la peau de démocrates et traitent de dictateur tous ceux qui leur résistent.

5.Posté par noe le 06/03/2013 08:11

Le cancer=la pire maladie que Dieu ait inventée !

Qu'il repose parmi les siens !

6.Posté par Akham le 06/03/2013 08:57

Bande de mouton... vous n'avez en tête l'image que vous vous ont donné les médias corrompus !
Arrêtez de croire tout ce qu'on vous dit et renseigner vous un peu plus sur la vie de ce grand homme ! Il a combattu l'impérialisme jusqu’à son dernier souffle.
Qu'il repose en paix maintenant...

Les vrais dictateurs ne sont pas ceux qu'on croit.

7.Posté par Jean Loup GAJAC le 06/03/2013 09:20

Regardez un peu sur la "libre Belgique", les discours sincères de condoléances des dirigeants d'Amérique du Sud face à la valse des hypocrites ravis des Pays du Nord, de Hollande à Obama en passant par le Canada et les autres dictatures à visage démocratiques occidentales.

Les ignorants qui crachent leur venin ont oublié de voir qu'il est décédé le même jour que Staline un 5 mars et de rajouter çà à leurs paroles vomitoires comme "preuve" qu'il était un dictateur ... élu.

On entend n'importe quoi de nos jours sur n'importe qui, dans cette bouillie de l'intelligence écrabouillée à la moulinette qu'est devenu le Net pour ceux qui ne savent pas y séparer le bon grain de l'ivraie. Triste liberté que celle de disposer d'outils performants d'information et de sombrer dans une telle crétinerie.

8.Posté par Depuis un mégaphone ! le 06/03/2013 09:29

@ akham
"vous n'avez en tête l'image que vous vous ont donné les médias corrompus !"

Euh... lesquels kamarad ? Vous pensez sans doute à témoignage, l'houma, libératon, le nouvelobs, le point...! Il y a beaucoup de choses que vous ne "chavez" pas sur votre idole. Apprenez à penser par vous-même, lisez autre chose que le livre rouge. Un petit lien pour vous changer un peu de votre catéchisme socialo-communiste, ça risque de ne pas vous plaire et vous faire crier au complot !
C'est ici : http://libertariens.chez.com/dictateur.htm

9.Posté par le taz le 06/03/2013 11:26

pour un pays qui a la chance d'avoir du pétrole, le bilan économique est plutôt calamiteux.
pas d'industries, la chasse aux sorcières dans la bourgeoisie et chez les riches, la corruption, la dictature...
du gaspillage clientéliste
vivre dans le luxe et enfumer les classes pauvres... c'est ça le socialo-communisme.
bon, en france dernièrement, ça ne marche plus....

10.Posté par David Asmodee le 06/03/2013 13:52

Bande de mouton... vous n'avez en tête l'image que vous vous ont donné les médias corrompus !


Les médias corrompus nous font part d'une amusante nouvelle. La grande démocratie iranienne décrète une journée de deuil national pour Chavez.

11.Posté par pipoteur le 06/03/2013 14:14

Alors oui le bilan de Chavez n'est pas parfait mais il a osé tenir tête à l'impérialisme occidental et en particulier américain.
Oui le Vénézuela a du pétrole mais le Nigéria, le Gabon aussi et pourtant les peuples sont encore plus pauvres qu'au Vénézuela où quoi qu'on en dise il y a eu une répartition meilleure des gains du pétrole en faveur des pauvres.
Et comment était le Vénézuela avant lui?
Ce qui nous gène chez Chavez c'est qu'il ne s'est pas couché devant nos multinationales pilleuses de richesses de ces pays.
Alors oui le personnage peut prêter à contestation mais qui peut prétendre être parfait?

12.Posté par Justicier le 06/03/2013 14:53

L humanite a aujourd hui perdu un Grand Homme!!!

13.Posté par curebien le 06/03/2013 14:55

A partir du moment qu'on ne laisse pas l'impérialisme nous appauvrir encore plus que ce qu'ils ont fait on devient dictateur même si on est élu.

Je pensais que Noé était La perle de zinfos, mais il y en a d'autres.

L'iran décrète une journée de deuil national, ça fait de Chavez un dictateur. Logique!

14.Posté par Le Vendéen le 06/03/2013 18:24

LES PREDATEURS

Il semble que dans certains pays pauvres où le sous sol est parfois riche en pétrole, gaz et autres matières premières, la population est souvent pauvre ou misérable.
La découverte des richesses potentielles ,attire l'avidité, la convoitise des prédateurs de l'extérieur.
L'exploitation de ces richesses, n'enrichit pas le pays concerné mais les exploiteurs profiteurs.
PAUVRES, ON VOUS AIME.......PAUVRES

15.Posté par Tanbi le 06/03/2013 18:34

Quelques rappels essentiels. Sur la liberté d'expression, tout d'abord.

-Hugo Chavez a fermé, en 2002, une chaîne, sur des centaines. Un présentateur de cette chaîne avait appelé à tuer le président Chavez lors du coup d'Etat mené par les Etats Unis, contre une récompense de 20.000 dollars. Imagine-t-on qu'une chaîne qui appelerait à tuer François Hollande en France soit laissée telle quelle par le gouvernement après cet appel au meurtre ?

-Vingt en une chaîne de radios sur des milliers ont été fermées par l'Etat pour la même raison.

-On reproche aussi à Chavez d'avoir nationalisé des chaînes privées. Examinons ces nationalisations : en 2000, 2% de l'audience des médias était contrôlée par le gouvernement. En 2010...5.4% de cette audience était dans les mains de l'Etat. Voilà donc les fameux crimes contre la liberté d'expression, le muselage de la presse opéré par le tyran venezuélien.

Comparons ces chiffres à ceux de la France : alors qu'au Venezuela, 5.4% des médias appartiennent à l'Etat, en France, 37% des médias sont entre les mains du gouvernement ! Si le Venezuela vit au sein d'une dictature qui étouffe la liberté de la presse, alors nous vivons dans un totalitarisme. Cela n'a pas empêché reporters sans frontières de classer le Venezuela 115ème pays sur 168 pour la liberté de la presse. Il y a de quoi se demander sur quoi ces critères sont basés.

Voilà pour la presse. Parlons maintenant de démocratie. Hugo Chavez a violé sa propre Constitution en se représentant en 2012 pour la troisième fois, les mandats présidentiels étant limités à deux fois. Un fait que n'ont pas manqué de pointer du doigt l'immense majorité des journaux télévisés, des quotidiens, des chaînes de radios occidentaux...mais plutôt que de lire ce qu'en pensent le Figaro, le New York Times, Libération ou le Washington Post, écoutons plutôt les sages paroles de l'ancien président des Etats-Unis, Jimmy Carter, en 2012 (qui lui ne peut pas être accusé de propagande anti-capitaliste...) :

"Le Venezuela possède la meilleure Constitution du monde"

Et pour cause : l'article 72 de la Constitution propose un référendum révocatoire d'initiative populaire, c'est-à-dire donne la possibilité au peuple, après la signature d'une pétition, de voter la destitution de son Président. Interrogeons-nous sur nos propres "démocraties" : que pouvons-nous faire si, demain, une majorité décide que Hollande n'a pas sa place à la tête de l'Etat ? Nous ne pouvons qu'attendre les prochaines élections. Dans le même cas de figure, les Venezuéliens peuvent réclamer un vote.

Les détracteurs d'Hugo Chavez rétorqueront bien sûr qu'une telle mesure est trop utopique pour que le gouvernement décide un jour de la laisser appliquer. Ils ignorent sans doute qu'en 2004, un référendum révocatoire a été demandé par pétition, et que les chavistes l'ont emporté à 60%. A-t-on l'exemple d'un acte aussi démocratique que celui-là en Occident ? A-t-on un seul exemple de dirigeant européen qui déclare à son peuple : "aidez-moi à gouverner", comme ce fut le cas de Chavez ?

Voilà pour le gouvernement autocratique.

On accuse enfin Chavez de jouer sur un mysticisme révolutionnaire excessif autour de sa personne, qui donnerait lieu à un culte de la personnalité stalinien de la part des Venezuéliens. Informons les auteurs de cette nouvelle calomnie qu'en 2007, Hugo Chavez a proposé au peuple un référendum qui permettrait au Président de se re-présenter aux élections à l'infini : le référendum a été refusé par les Venezuéliens : une preuve s'il en est du contrôle qu'ils gardent sur la politique de leur pays et de leur lucidité par rapport aux événements, une preuve que ce culte de la personnalité, qui aurait privé le peuple tout entier de son esprit critique, n''est qu'une invention mensongère ; une preuve aussi du caractère démocratique du régime.

Si on ne peut parler de culte de la personnalité autour de Chavez, on peut en revanche évoquer le profond amour que lui voue la majorité des couches populaires venzuéliennes. La cause de cet amour populaire pour le Commandante nous aidera à comprendre pourquoi Chavez est diabolisé dans les médias occidentaux. La pauvreté a diminuée de moitié depuis l'arrivée de Chavez au pouvoir (24% aujourd'hui, 50% en 2000) ; la pauvreté extrême a été divisée par trois(de 21% à 7%), et l'indigence (c'est à dire le statut de mendiant) a complètement disparu ; le chômage est descendu à 7%. L'analphabétisme a été éradiqué en 2006, la mortalité infantile diminuée de moitié. Comment Hugo Chavez est-il parvenu à ce miracle économique et social ? Tout simplement en effectuant une politique inverse que celle de l'Europe à l'heure actuelle :

le Smic a été augmenté à de multiples reprises, une partie des entreprises nationalisées, l'âge de la retraite descendu à 60 ans, l'accès à la santé rendu gratuit, des millions de postes de fonctionnaires créés... le modèle socialiste venezuélien est une preuve qu'une alternative au libéralisme, généralisé en Europe, est possible : voilà pourquoi il est important, aux yeux des médias européens et américains, chiens de garde de l'Empire mondialiste, de faire passer le Venezuela pour une dictature stalinienne et liberticide. Ainsi, le citoyen occidental, trompé par ces informations, peut commencer à penser que le seul choix possible qui puisse exister réside entre le capitalisme ou la dictature.

Malgré l'énormité des mensonges proférés par la majorité des journaux d'Occident, la mode est encore et toujours à la calomnie ; à l'heure où le Venezuela est plongé dans la souffrance et le deuil d'un être qui a combattu sa vie entière pour le droit à la vie et à la dignité des plus humbles, la diabolisation continue de plus belle en Europe. Dictateur, tyran, autocrate : la violence et la fausseté des insultes n'a plus de limites, de la part de ces médias, tout comme leur capacité d'attenter à la dignité de celui qui est d'ores et déjà surnommé par son peuple le "Nouveau Bolivar" ou el "Libertador".

Agora Vox

16.Posté par John Galt le 06/03/2013 21:24

5.Posté par noe le 06/03/2013 08:11 | Alerter
Le cancer=la pire maladie que Dieu ait inventée !

Qu'il repose parmi les siens ! Kim Jong il Lénine Staline Pol pot Mao reste plus que Kim Jong Un et Fidel Castro à vénérer. Mélanchon est inconsolable.

17.Posté par Akham le 07/03/2013 08:58

Critiquez comme vous voulez, j'ai vécu 7 ans en Amérique du sud (dont 3 ans au Mexique) et la réalité est bien différente de ce qu'on nous présente dans le média.
Mais bon, vous vous n'avez eu l'occasion d'approcher ce pays QUE par la télé, donc forcément vous connaissez mieux que tout le monde...
Aucun intérêt de débattre avec ceux qui ne se déplace pas plus loin que leur "barreau la cour"

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes