Société

Vêlayoudom Marimoutou va quitter son poste de recteur

Lundi 27 Janvier 2020 - 17:01

Vêlayoudom Marimoutou, premier Réunionnais à la tête de l'Académie de La Réunion (Photo : Pierre Marchal - Anakaopress)
Vêlayoudom Marimoutou, premier Réunionnais à la tête de l'Académie de La Réunion (Photo : Pierre Marchal - Anakaopress)
La nouvelle est encore secrète. Seuls quelques initiés sont au courant. Mais elle a été vérifiée à plusieurs sources : Vêlayoudom Marimoutou va bientôt quitter son poste de recteur de l'académie de La Réunion pour occuper le poste de secrétaire général de la COI (Commission de l'océan Indien).

Il y remplacera Son Excellence Hamada Madi, Comorien d'origine, appelé à d'autres hautes fonctions internationales encore plus prestigieuses.

La décision de nommer Vêlayoudom Marimoutou à ce poste a été prise par Annick Girardin.

Interrogé, Vêlayoudom Marimoutou nous a déclaré ne pas être au courant.
Lu 20645 fois
Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur




1.Posté par association Injustice 974 le 27/01/2020 18:40 (depuis mobile)

Comme s'il n est pas au courant, on va le croire bien sûr......

2.Posté par GIRONDIN le 27/01/2020 19:01

.... '' '' Son Excellence''' '...
..... d'autres hautes fonctions internationales
.... encore plus prestigieuses....


BRAVO M dupuy, j'aime votre sarcasme !

3.Posté par Les3As le 27/01/2020 19:37

Citation de Coluche :

Je vais te dire quelque chose, mais le mieux c'est que je ne te dise rien et tu ne vas surtout pas répéter que c'est moi qui te l'ai dit, hein !

4.Posté par Scoop: Nivet recteur le 27/01/2020 19:42 (depuis mobile)

La nouvelle est encore secrète. Seuls quelques initiés sont au courant. Mais elle a été vérifiée à plusieurs sources : Alain Nivet va être nommé recteur en remplacement de Vellayoudom Marimoutou. Si, si, c’est vrai. Au moins on va rigoler!

5.Posté par En passant le 27/01/2020 21:02

On peut toujours ironiser 1, 4, 5 et jouer au malin .

Mais tous ceux qui connaissent un peu le fonctionnement de l' État savent que tant qu' une telle décision n' est pas , à ce niveau , officiellement communiquée rien n' est acquis
Faut-il rappeler ou apprendre à nos pseudo-malins , qu' il est arrivé que plusieurs hauts-fonctionnaires ont vu leurs nominations arrivées au Conseil des Ministres comme Recteurs et ont été retoquées par les Présidents de La République du moment en pleine séance du Conseil ?

Alors 1, 4 et 5 o k pour votre ironie mais appliquez- la à un domaine plus en consonance avec vos compétences , que je ne sous-estime en rien naturellement mais qui ne vous font pas obligation de poster des commentaires sur chaque info fournie par Zinfos.

6.Posté par Mgle le 27/01/2020 21:48

Bravo créole !!! Quel bilan pour ce premier recteur réunionnais ? Du mépris pour les créoles ! BON VENT ET HONTE À LUI ZÉRO BILAN ZÉRO GRAND CHANTIER ZÉRO IMPLICATION !

7.Posté par DIDIER NAZE le 27/01/2020 21:50

Franchement c est à mourir de....euh 😧😢😭.....tristesse !!😕😦😥.

8.Posté par Modeste le 28/01/2020 06:35

il pourra enfin souffler ce brave recteur car avec toute la bande de comiques qui l'y avait en face, ....d'autant plus qu'il était réunionnais et par ce fait beaucoup attendaient qu'il se plie à leurs envies pardon caprices....qu'il ignore les règles pour satisfaire ces messieurs dames....cela n' pas du être évident tous les jours avec ces branquignoles.!

9.Posté par Elsa le 28/01/2020 06:57

Mauvais recteur. bon débarras

10.Posté par Samwinsa le 28/01/2020 06:59 (depuis mobile)

Il n'est pas au courant ? Quel menteur!
C'est peut-être pour ça qu'on lui donne des postes à responsabilité. Les critères sont particuliers dans ce monde.

11.Posté par dimitry le 28/01/2020 08:46

ben le mec il en a peut etre marre des G cabris de la reunion il a bien raison qui les laisse dans leurs merde ses ????????????????????? au choix pour ??????????????

12.Posté par yabos le 28/01/2020 08:56

Punition ou promotion?

13.Posté par Nivet le 28/01/2020 08:58

6) Scoop, oui, je suis éligible au poste de Recteur ! Mais comment le savez-vous ? Il faut attendre le Conseil de Sinistres !

14.Posté par ZembroKaf le 28/01/2020 08:59

Attendons sa nomination "officielle"....les "on dit"...c'est juste pour "vendre des clics"...chacun "son produit d'appel" !!!
@ "GIRONDIN"
Il faut "flatter" ...ces compatriotes du "Bas de La Rivière/Butor..."...n'oubli pas "Capounet" en ...."campagne" lol !!!

15.Posté par Bleu outre mer le 28/01/2020 09:20

8.Posté par En passant
Vous avez tout à fait raison, certains devrait attendre avant d'écrire cela commence par le journaliste.
Ici de plus en plus d'article pour les clics, la pub et l'argent en sont la raison. Après les gens sont friands de cela.........

16.Posté par grosmakot le 28/01/2020 07:31

Un recteur même réunionnais n apportera rien de plus à la réunion car il est nommé avec une feuille de route c est un cdd dont le poste peut être remis en cause à chaque conseil des ministres

17.Posté par 1 le 28/01/2020 12:18

ce fait beaucoup attendaient qu'il se plie à leurs envies pardon caprices....qu'il ignore les règles pour satisfaire ces messieurs dames....cela n' pas du être évident tous les jours avec ces branquignoles.!

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
repete en face pour voir?



Quand ’éducation nationale “flingue” les profs de philo réunionnais…

Je vous le disais plus haut monsieur le député Ratenon, ce que les électrices et électeurs attendent de vous, c’est d’avoir des conditions de vie meilleures, notamment ceux qui sont les plus démunis socialement. Ils voudraient par ailleurs voir leurs enfants s’insérer professionnellement, autant que faire se peut dans leur île pour pouvoir profiter du soleil plutôt que d’aller galérer dans le froid de l’autre côté de l’océan. Oui, monsieur le député insoumis, plutôt que de vous préoccuper du train de vie d’un dirigeant de la presse locale, actuellement mal assis, penchez-vous, s’il vous plaît, sur ces jeunes et moins jeunes, qui plus est diplômés, voire très diplômés, qui sont souvent malmenés « à domicile », pour ne pas dire écrasés par le système.

J’en veux pour preuve, l’histoire de ces deux professeurs réunionnais de philosophie et d’une autre professeure de philosophie vivant dans l’île depuis longtemps qui faisait également fonction de chargée de mission au sein de l’académie de La Réunion avant d’être « débarquée » comme une malpropre au profit d’un « pistonné » de l’inspection générale de philo dont le bureau est basé dans les locaux du ministère de l’éducation nationale à Paris.

Je vais vous la faire court pour ne pas trop vous brouiller l’esprit. Mais suivez bien Monsieur le député. Un des professeurs de philo concerné est un Panonnais. Il a grandi quasiment derrière la maison de vos parents. Tout commence il y a un peu moins de 3 ans avec la venue d’une inspectrice générale de philo à La Réunion ; L’ex d’un ancien ministre de l’éducation nationale qui, débarquant dans l’île, se croît comme en colonie et s’adresse aux profs en employant un ton condescendant pour ne pas dire irrespectueux. Lors d’une visite dans une classe Prépa dans les hauts de Saint-Denis, elle fixe alors son attention sur une élève, une Mahoraise, portant un foulard. L’inspectrice ne peut s’empêcher de faire un scandale à n’en plus finir au nom de la République laïque, ignorant « le vivre ensemble » de La Réunion en dépit de toutes les explications qui lui sont fournies dans les minutes qui suivent. Mme l’ex n’a rien à cirer. Elle inspecte peu de temps après le professeur de philo réunionnais dans la classe duquel avait été « repéré » la jeune fille au foulard. L’inspection se passe mal. De retour à Paris, l’inspectrice générale sort son stylo rouge et sanctionne le professeur réunionnais de philo (un autre, pas celui de Bras-Panon, mais j’y arrive). Ce professeur avait postulé sur le nouveau poste en « BL » inauguré par Michel Blanquer, ministre de l’éducation nationale en personne lors de son passage dans le département. Refus catégorique ! Le poste lui passe sous le nez du prof réunionnais. Un autre professeur obtient le poste qui devait revenir au Réunionnais. Il arrive de Paris, affiche 7 ans d’ancienneté, alors que le Réunionnais en compte 32 ans dont 16 années d’enseignement en Prépa. Le Réunionnais est Normalien, agrégé, il a traduit des auteurs américains, enseigné la philosophie aux Etats-Unis. « Une pointure », disent de lui ses collègues et tous les autres profs qui l’ont côtoyé depuis ces trois décennies. Il fait la fierté de La Réunion en matière de philosophie. Depuis deux ans maintenant, complètement cassé, affaibli par l’injustice dont il est victime, rejeté par sa hiérarchie, cette « pointure » réunionnaise se trouve en arrêt maladie. Quel gâchis !

Il faut donc lui trouver un remplaçant à la va-vite pour la rentrée 2018-2019. 200 jeunes en Prépa se retrouvent durant trois semaines sans prof de philo. « Jamais cela aurait pu se produire à Paris », note un enseignant. Un professeur officiant dans un lycée de Saint-André est appelé à la rescousse. C’est le Panonnais dont je vous parlais Monsieur le député Ratenon. Vous ne le saviez sans doute pas, mais c’est aussi un « marmaille la cour » formé dans les plus grandes universités de France métropolitaine. Il a été le plus jeune certifé de tout le pays en 1996 à l’âge de 22 ans, chez les garçons ; Il a terminé 2e dans toute la France au concours national d’agrégation. « Une tête », si on puis dire.

Un p’ti jeune qui a fait toute sa scolarité au lycée Amiral-Bouvet de Saint-Benoît avant de sauter la mer pour aller se former. Il est fier d’avoir pu revenir quelques années plus tard pour servir dans son île. Un petit bonhomme, père de famille respectueux, simple, humble, discret. Il assure ainsi le remplacement en Prépa durant deux mois, puis trois, puis quatre etc… Il a même écrit un livre qui sert aujourd’hui de base à l’enseignement en classe Prépa où il enseignait jusqu’à la fin de cette année scolaire. Il assure également la formation des professeurs de philosophie candidats à l’agrégation.

L’année scolaire s’écoule paisiblement, hormis quelques remarques humiliantes et comportements méprisants de la part de la hiérarchie de l’établissement dans lequel il enseigne. Mais « le silence étant le plus grand des mépris » et « la violence étant l’arme des plus faibles », le professeur réunionnais préfère courber l’échine et baisser la tête, en se concentrant sur la formation de ses élèves. Dans cette Prépa, les résultats sont encore meilleurs que ceux de l’année dernière. Il est content et se dit que, logiquement, et selon les usages en cours à ce niveau de l’enseignement, au sein de l’éducation nationale et puisqu’il a toutes les qualifications requises, voire beaucoup plus, il s’attend à obtenir le poste sur lequel il a officié durant une année.

Eh bien non ! Maintenant que le travail a été fait, qu’il a servi de « roue de secours », parfois même sans être payé tout ce que l’administration lui devait (avant que celle-ci ne corrige le tir suite à ses réclamations), le professeur réunionnais a été poliment invité à regagner son lycée d’origine à Saint-André, à la prochaine rentrée. Sa hiérarchie lui a fait comprendre qu’il était très bien, qu’il avait d’excellentes qualités, qu’il avait bien fait le job, mais qu’il fallait malgré tout dégager le plancher de la Prépa de Saint-Denis, pour laisser la place à un « pistonné » de l’inspection générale venant de métropole.

Voilà comment par le jeu de la cooptation, le poids des réseaux, on place les copains à des postes importants qui, à compétences requises, auraient dû revenir à des locaux. Dans les deux cas présents, les deux professeurs réunionnais de philosophie sont de très loin beaucoup plus diplômés et ont beaucoup plus d’expérience que ceux qui sont arrivés de métropole. Mais c’est ainsi. Le prof a été prié de se la fermer et de retrouver tranquillement son lycée de campagne en août prochain. Evidemment, il ne sera pas à la rue, même s’il gagne moins qu’un député avec son Bac+7 au moins, mais mon petit doigt me dit que le prof réunionnais ne va pas se laisser faire. « Trop bon, trop con », c’est ainsi que dans l’éducation nationale et même dans toutes les grandes administrations publiques, les locaux, hommes ou femmes, hyper qualifiés, se voient ravir injustement les postes à responsabilité dans leur département d’origine. Le prof a déjà alerté le CREFOM qui a gagné récemment son procès contre l’universitaire de Nantes qui voulait chiper le poste laissé vacant par feu Sudel Fuma. Sur le principe du « Nou lé pas plis, nou lé pas moin », le prof réunionnais espère que le député Ratenon, que tous les autres parlementaires et des associations monteront au créneau pour défendre la dignité des locaux et l’excellence réunionnaise. Jusqu’à quand va-t-on pressé le réunionnais diplômé comme un citron et le jeter ensuite comme un moins-que-rien au profit de quelqu’un venu d’ailleurs ? « Eveiller les consciences » : c’est le sens du combat qu’a décidé de mener ce prof réunionnais qui ne tardera pas à sortir de l’anonymat, quitte à se faire taper sur les doigts. S’il réagit ainsi, c’est parce qu’il ne veut pas que ses deux enfants, et tous les enfants de La Réunion, dont les élus incitent constamment à aller se former, ne subissent plus, ou subissent moins cette injustice coloniale. Le prof va entamer un combat médiatique, juridique et politique. A suivre !

18.Posté par Dagober le 28/01/2020 12:20 (depuis mobile)

C'est qui le nouveau !!!? Il sort ou!!!????

19.Posté par 1 le 28/01/2020 12:48

..

20.Posté par Grandvill le 28/01/2020 13:34

Khooo que de blablas pour rien, son cdd de 4 ans arrive à expiration point barre.
Le prochain est juste à plaindre à défaut de la feuille de route sa fiche de paye le
consolera ...

21.Posté par Saucrates le 28/01/2020 15:03

Je crois que je reconnais le style de post 17. Ce cher IXE aurait-il décidé de reprendre son anonymat et sa manière de répondre ?

En tout cas, il s'agit d'un combat tout à fait légitime et nécessaire car il est incompréhensible qu'il existe des passe-droits pour certains gros zozos métropolitains disposant des bons appuis. C'est injuste. Mais l'inverse est tout aussi vrai ; plein de gens disposent de passe-droits indus parce qu'ils sont de tels partis politiques ou de telles loges ou telles accointances. Et toute personne qui le vit doit estimer cela profondément injuste. Un jeune poissonnier dans mon supermarché a été viré de sa place pour permettre à la fille du patron (ou de la patronne) d'avoir une place pépère. La gamine passe tout son temps sur son téléphone tellement elle s'ennuie. Alors que le gamin prenait son métier extrêmement à cœur. Il y a toute sorte d'injustice dans ce monde. Mais c'est vrai que lorsque l'on a obtenu l'agrégation, on peut considérer que c'est injuste d'en être aussi victime et d'être considéré comme un papier kleenex. Merci 17. En espérant que la médiatisation de ce cas permette la fin de ce genre d'injustice. Saucratès.

22.Posté par Bleu outre mer le 28/01/2020 16:44

A Post 17 et 21.Posté par Saucrates

Assez d'accord inadmissible qu'il existe des passe-droits pour certains, dans les deux sens Métro et Kréols.
Certains ont été nommé parce plus personnes en voulaient, exemple de l'ancien directeur de la DAC-OI. La Nouvelle arrivée même lignée......
Ici nos élus utilisent des passe-droits pour nommé des personnes de la famille ou copinage.........
C'est bien de dénoncer cela, en veillant de ne pas alimenter autre chose........

23.Posté par IXE le 28/01/2020 21:55

21.Posté par Saucrates le 28/01/2020 15:03

Bonjour Saucrates,

Ce n'est pas moi.

Mais j'approuve.

24.Posté par Sinwa le 29/01/2020 19:38 (depuis mobile)

Mauvais recteur. Bon débarras. Aucune perte pour l'académie de La Réunion.

25.Posté par Emmanuelle HOARAU le 31/01/2020 12:12

Et ça sert à quoi ce machin, dirait le grand Charles !

26.Posté par MOUAIP le 02/02/2020 11:02

Bon mouaip pour moi pas grave . Trop déçu par ce sévère serviteur de l'administration, on pourrait lui attribuer un titre de vice-gouverneur.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie