MENU ZINFOS
Société

Vêlayoudom Marimoutou succède à Hamada Madi à la tête de la Commission Océan Indien


Vêlayoudom Marimoutou, ancien recteur de l’Académie de La Réunion, a pris le relai de Hamada Madi à la tête du Secrétariat général de la Commission de l’océan Indien (COI). Dans un contexte marqué par la pandémie de Covid-19, la cérémonie de passation s’est déroulée par visioconférence le 16 juillet 2020, comme l’indique la COI dans un communiqué:

Par - Publié le Vendredi 17 Juillet 2020 à 11:43 | Lu 1881 fois

Photo: Commission de l'Océan Indien
Photo: Commission de l'Océan Indien
Hamada Madi, l’heure du bilan
 
Le Secrétaire général sortant a présenté les principaux résultats de son mandat qu’il avait placé sous le signe de la sécurité. Sécurité maritime, climatique, alimentaire, sanitaire : de 2016 à 2020, les résultats sont nombreux. Ils témoignent surtout de "l’indéniable valeur ajoutée de la COI pour notre région, pour chacun de nos États".
 
Le mandat d’Hamada Madi s’est aussi distingué sur le front des réformes institutionnelles. La Déclaration de Moroni sur l’avenir de la COI (2019) et l’Accord de Victoria révisé, texte fondateur de l’organisation (2020), édictent les ambitions des États membres et balisent l’évolution institutionnelle et fonctionnelle de la COI. Dans le même temps, la COI a renforcé son positionnement dans le paysage politique et diplomatique. Après avoir accueilli la Chine comme premier membre observateur en 2016, le mandat d’Hamada Madi a été marqué par l’arrivée dans la famille élargie de la COI de l’Union européenne, l’OIF et l’Ordre de Malte en 2017 puis de l’Inde, du Japon et de l’Organisation des Nations unies en 2020.
 
"C’est dire le rayonnement, la crédibilité et le poids de la COI sur la scène internationale."
 
C’est un résultat diplomatique majeur du mandat d’Hamada Madi au Secrétariat général de la COI.
 
Des résultats concrets
 
Au niveau opérationnel, Hamada Madi enregistre également des résultats concrets : installation en cours du câble Internet très haut débit METISS dont l’accord de construction et de gestion a été signé en 2017 sous son égide, mise en place d’une architecture de sécurité maritime et création de deux centres régionaux grâce à deux Accords régionaux dont il a été le dépositaire, cofinancement avec l’Union européenne de 11 projets d’énergies durables qui ont apporté de la lumière, de l’eau ou des activités génératrices de revenus à des milliers de famille de l’Indianocéanie, signature de 17 nouveaux projets de coopération en cours d’instruction ou de lancement… Pour mieux appréhender la diversité du mandat d’Hamada Madi, le Secrétariat général de la COI lui a remis un ouvrage d’adieu consultable sur le site de la COI en cliquant ici.
 
Vêlayoudom Marimoutou, 9ème Secrétaire général de la COI
 
 
Sur proposition de la France en mars 2020, le 34ème Conseil des ministres de la COI a désigné Vêlayoudom Marimoutou pour succéder à Hamada Madi. L’impact de la pandémie de Covid-19 oblige à une prise de fonction à distance.
 
"Je suis né à La Réunion où j’ai grandi et fait une partie de mes études. À l’université de La Réunion, j’ai lié amitié avec des jeunes de la zone…. J’ai voyagé dans ces îles au moment de l’insouciance, à un moment où, au sortir des indépendances, de grandes interrogations nous questionnaient. Chacun a trouvé des solutions adaptées à son territoire. Rapidement la nécessité d’une approche globale s’est imposée. La COI fait partie de la solution."
 
Priorités
Dans son allocution d’investiture, Vêlayoudom Marimoutou a balisé les priorités de son action :
 
la sécurité : "C’est un agenda commun avec une vision océanique pour la construction de cette liberté. C’est un agenda de surveillance maritime, de protection de nos espaces maritimes, de protection de nos espaces marins. La France exercera la présidence de la COI l’année prochaine et nous approfondirons l’agenda d’intégration autour de la sécurité maritime."
le climat et la biodiversité : "l’agenda climatique est absolument décisif" parce qu’il s’agit de l’avenir immédiat de nos îles, de leur résilience et « l’agenda biodiversité est un agenda stratégique pour toute la région" car il est question de "notre capital naturel".
l’économie : "la question de la connectivité des réseaux et de ses réseaux de transport est centrale, économiquement et politiquement. […] La connectivité est le premier pilier de la stratégie économique qui doit être développé dans la région."
Vêlayoudom Marimoutou entend donc réconcilier l’agenda économique et l’agenda environnemental aux fins du développement durable. Pour ce faire, il s’agira aussi de promouvoir davantage encore les énergies durables, l’éducation et les offres de formation ou encore la santé. L’approche est globale et vise à faire émerger une Indianocéanie authentiquement durable. C’est toute la mission de la COI.
 
Recteur de l’Académie de La Réunion depuis 2016, Vêlayoudom Marimoutou a eu une riche carrière dans l’administration et la recherche. Économiste de formation, il a été doyen de la Faculté des sciences économiques de l’Université de Bordeaux, directeur de recherche ou encore directeur de l’Institut français de Pondichéry.
 
Passation par visioconférence
 
Malgré les contraintes imposées par la pandémie de Covid-19, les représentants des États membres, des membres observateurs , des partenaires et du corps diplomatique ont assisté à la cérémonie de passation. Une centaine de personnes ont suivi l’événement depuis 8 territoires dont Ebène et Port-Louis à Maurice, Moroni aux Comores, Antananarivo à Madagascar, Victoria aux Seychelles, Saint-Denis à La Réunion ou encore Paris en France, Pretoria en Afrique du Sud et Genève, en Suisse. La cérémonie de passation a notamment vu la participation de Souef Mohamed El-Amine, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de l’Union des Comores, président en exercice du Conseil des ministres de la COI ; de Marcel Escure, ambassadeur français délégué à la coopération dans la zone de l’océan Indien ; de Dr Tehindrazanarivelo Djacoba A.S. Oliva, ministre des Affaires étrangère de la République de Madagascar ; de Nandcoomar Bodha, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration régionale et du Commerce international de Maurice ; et de Vincent Mériton, vice-président des Seychelles.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par DOGOUNET le 17/07/2020 16:32

Toutes mes condoléances ! Marianne a les poches trop larges envers ce "machin"...

2.Posté par voulpour le 17/07/2020 18:14

de la flute tnutile des blablablas qui coutent chers et ne servent a rien surtout en cette periode sanitaire tres grave le maritoutou qui se voyait en permanence en voyage 1ere classe entre les iles et en balades toutes les semaines est marron il fera ses voyages en visioconference pour ne pas attraper le covid chez les voisins gros cadeau empoisonné il va devoir vraiment travailler en visio ça va nous couter moins cher enfin bien fait pour sa g......

3.Posté par Jules le 17/07/2020 18:49

Après un échec époustouflant comme Recteur de la Réunion.. M. V. MARIMOUTOU prend la
tête de la COI. Belle promotion, qui rappelle les "promotions" des Hauts Fonctionnaires, pas
forcément compétents, mais QU'IL FAUT RECYCLER dans des organisations "bidons", en
leur garantissant une TRÈS BELLE RÉMUNÉRATION !

4.Posté par Jambalac le 17/07/2020 18:57

Utile ou inutile ?

5.Posté par Tonton le 18/07/2020 05:29

lol, encore une commission donc personne ne connait l'utilité, voir existance

6.Posté par Dix-Nez Jus-Niort le 18/07/2020 17:25

Nouvelle alerte, nouvelle alerte !!!
C'est l'agent spécial OSO l'ex-Recteur étonnant,
Il part en mission spéciale sans avoir aidé les enfants,
Et il triomphera à la COI, si il peut compter sur toi !!! (et surtout tes impôts...)
C'est..... l'agent OSO...
(COI) çà c'est un bon plan... XD

7.Posté par Pathétique le 18/07/2020 19:11

Pathétique ce type.
Regardez le bien et vous comprendrez mieux.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes