MENU ZINFOS
National

Var : Un policier tue deux pompiers et se suicide


Par Zinfos974 - Publié le Dimanche 6 Août 2017 à 16:40 | Lu 7799 fois

Var : Un policier tue deux pompiers et se suicide
Il pourrait s'agir d'un drame sur fond d'adultère. Dans la nuit de samedi à dimanche, un policier de Toulon dans le Var a tué deux pompiers avec son arme de service, avant de retourner son arme contre lui. L'un des pompiers tués serait l'amant de la femme du policier, rapporte Ouest-France. Le second pompier se serait retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment.

Le drame s’est déroulé à Gassin vers deux heures du matin, lors d'une soirée organisée par le pompier visé par le policier. La femme du policier n'était pas présente. L'alerte a été donnée par des témoins.




1.Posté par Dolly Prane le 06/08/2017 17:04

nana comme un problème ..

L'un des pompiers tués serait l'amant de la femme du policier, ok
France. Le second pompier se serait retrouvé au mauvais endroit au mauvais moment. ?????

alors qu'il est :

deux heures du matin

et

La femme du policier n'était pas présente

Colombo vite ...pour reconstituer ce zaffair là


2.Posté par hugh le 06/08/2017 20:19

Qu'a à voir encore un policier dans cette affaire ?
Après deux pompiers on ne se suicide pas, c'est l'Épectase logiquement.
Ok-----je sors-------- EPSMR

3.Posté par Lt Drogo le 07/08/2017 02:23

les hughs sont généralement des couillons comme on dit a Marseille

4.Posté par Pamphlétaire le 07/08/2017 03:16

Les policiers doivent être armés 24 heures / 24 pour lutter plus efficacement contre les terroristes...Comme quoi il y a des failles qui ne pourront jamais être colmatées avec des lois, règlements, notes de service, circulaires, autres, n'est-ce-pas?

.../ Mais tandis que l'épouse, après avoir confié ses enfants à une proche, regagnait le domicile conjugal, le mari qui, après avoir eu une altercation téléphonique avec l'amant, s'est rendu chez lui vers 2h00 du matin.

Après l'avoir abattu, ainsi qu'un témoin de la scène, l'homme a retourné l'arme contre lui.

Le policier, qui était employé à la BAC de Toulon et était né, comme les deux victimes, en 1977, était en arrêt maladie..../ L'IGPN a également été saisi au sujet de l'arme de service utilisée par le meurtrier.

5.Posté par La vérité si je mens ! le 07/08/2017 03:47

" un drame sur fond d'adultère " un flic de plus qui s'est fait remarqué , que de la poisse !!!

6.Posté par Acab le 07/08/2017 06:36 (depuis mobile)

Et après les syndicons viennent dire qu'il sont exemplaire. Au final ce ne sont que des individus incapables de se maitriser, ces flics.
D
"Devrait avoir plus de fille comme Florence rey".

7.Posté par lucide le 07/08/2017 06:46 (depuis mobile)

Je ne comprend vraiment pas comment des post comme ce "hugh" peuvent être validés par la modération de zinfos ! Si modération il y a !!

8.Posté par Fidol Castre le 07/08/2017 08:17

L'un des pompiers tués serait l'amant de la femme du policier, rapporte Ouest-France.


Etre une femme libérée, tu sais c'est pas si facile... Ses deux amours se retrouvent trois mètres sous terre.

Le féminisme est réellement une grande avancée pour l'humanité. Mais les machos ne donnent pas dans le partage fraternel et n'arrivent toujours pas à comprendre que la jouissance d'une traînée doit se placer au dessus des intérêts familiaux. "Jouis sans entrave ! Au pire, il y a l'IVG ". Cela entraîne donc de fâcheuses conséquences. Dans le cas présent, trois interruptions de vie, dont deux involontaires.

C'est beau l'adultère !

9.Posté par polo974 le 07/08/2017 12:25

Avis aux suicidaires aux pensées meurtrières:
commencez par vous suicidez, et ensuite seulement, tuez les autres...

10.Posté par Salman le 07/08/2017 14:45

Les chéries faites gaffe si vous avez le feu... avant de vous le faire éteindre par votre amant
pompier assurez vous que sa lance est bien approvisionnée et qu'il a revêtut son gilet pare balles....

11.Posté par L'Ardéchoise le 07/08/2017 17:16

8 - Un de ces commentaires rares, si rares venant de vous, que j'apprécie au plus haut point...

12.Posté par Sodomecene le 07/08/2017 18:01

Le divorce est un outil au service du plaisir...
Une femme qui se dit libérée devrait se donner les moyens de l'être réellement...
Idem pour la gente masculine...
Si libertinage n'est pas accepté, liberté tu peux retrouver, paix sera gardée...
Bisous les coquins ;)

13.Posté par Fidol Castre le 07/08/2017 18:22

11.Posté par L'Ardéchoise le 07/08/2017 17:16

8 - Un de ces commentaires rares, si rares venant de vous, que j'apprécie au plus haut point...


J'ai envie de citer Chirac...

14.Posté par Hanz le 07/08/2017 21:20

Acab on va te surveiller de plus près dorénavant.
Attention à ce que tu dis, attention....

15.Posté par Acab le 08/08/2017 06:14 (depuis mobile)

Hanz,surveille ta femme. Si elle est pas avec un pompier. Ou surveille zinfo974.
MDR. Surveille lol. Ou signale lol. Attention a ce que je dis. Attention. Fais gaffe.
"Devrait avoir plus de fille comme Florence rey".
Pove cloche.

16.Posté par Florence rey le 08/08/2017 06:18 (depuis mobile)

Hanz, tu serais pas un flic qui viole son devoirs de réserves en t'exprimant ici?
Tu dis "on". Mais tu signe Hanz. Tu es seul et tu dis on? Pierrot Dupuis, il a dit " on va te surveiller".
Stp aide le. File lui mes commentaires. Stp. Envoi .

17.Posté par hugh le 08/08/2017 11:27

@ post 3.
En effet, je suis un couillon et je le revendique.
@post 7, restez Lucide, c'est juste pour dédramatiser l'info dont j'en ai strictement rien à foutre.
Saviez-vous que pour poster il faut un timbre ? Non. Et bien moi OUI, JE SUIS TIMBRÉ.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes