MENU ZINFOS
Océan Indien

Vanille de Madagascar: Spéculation et qualité en berne


- Publié le Vendredi 6 Janvier 2017 à 12:32 | Lu 1993 fois

Alors que 80% de la vanille produite dans le mode provient de Madagascar, le journal le Monde a enquêté sur les dessous de cette filière.
 
Depuis deux ans, les cours de la vanille ont explosé, passant de 65 euros le kilo en 2014 à 205 euros en 2015, indique le média, précisant que sur le marché international, il se négocie désormais autour de 400 euros.
 
Si les producteurs malgaches sont ravis de ramasser plus d'argent, cette bulle spéculative inquiète les professionnels du secteur. Certains mettent en garde les cultivateurs, jugeant cette rentabilité ponctuelle, et déplorent une qualité en berne.
 
"Les niveaux de prix et de qualité de la vanille malgache sont inversement proportionnels", assure un intermédiaire de la filière, dans des propos relayés par Le Monde. "Le taux de vanilline, qui garantit la qualité des gousses, est passé de 1,8 % en 2014 à 1,2 % en 2015. On se dirige vers un taux de 0,98 % cette année".
 
Une déclin de qualité expliqué en partie par la peur des producteurs de voir les prix s’effondrer. Une peur les poussant à récolter les gousses avant qu’elles n’arrivent à maturité. Même chose pour la crainte de vols sur les plantations. Par ailleurs, son prix élevé poussent certains à gonfler artificiellement la quantité, notamment en les gorgeant d’eau. Le Monde met aussi en lumière un trafic dans lequel la spéculation sur la vanille permet de blanchir l’argent sale lié à l’exportation, pourtant interdite, du bois de rose.




1.Posté par jacquot12 le 06/01/2017 16:09

La meilleure vanille est celle de La Réunion, de Ste Suzanne, St André ou Bras Panon. C'est la véritable vanille Bourbon. En métropole on nous bassine avec la vanille de Madagascar; pourquoi pas nous proposer la vanille de chez vous, en plus c'est meilleur et c'est la France. Bonne année à zot

2.Posté par Isis le 07/01/2017 16:28

@ Jacquot, chaque vanille (et variété de vanille) poussant dans des endroits différents, auront un goût différent, car auront pris les énergies des lieux où elles auront poussé. C'est pareil pour le géranium bourbon variété rosat ainsi que toutes les plantes qui poussent. La plupart des plantes de la Réunion ne sont pas les endémiques, car tout pousse sur l'île.

3.Posté par Pamphlétaire le 08/01/2017 09:26

Comme le prix la vanille malgache a augmenté de 315,5 % en un an et sa qualité diminuant, c'est inversement proportionnel jusqu'à ce que les achats ne s'effectuent plus à ces prix. Il y a bien un chimiste ou un ingénieur en arôme qui va sortir une vanille synthétique super odorante mais sans nocivité aucune pour être consommée.
Au fait, une question : est ce qu'une augmentation de 315,5% sur un an est plus forte ou moins élevée qu'une augmentation de 262% en quarante heures?
Rappel : le kg de litchi vendu sur les étals à la Réunion le 31 décembre 2001 à 17 heures coûtait 2,50 francs. Le 2 janvier 2002 à 9 heures, ce kg de litchi vendu sur les étals à la Réunion coûtait un euro soit 6,55 francs...Alors, qu'elle est la plus forte augmentation? Comme me disait logiquement un ami, ce n'est pas un aliment indispensable pour l'être humain...🤗😆

4.Posté par Rakotoson Dominique le 09/01/2017 02:10 (depuis mobile)

Pourquoi en faire tant d''histoires de la vanille malgache dont pour la première fois les célèbrissîmes paysans les plus pauvres du monde arrivent enfin à tenir tête aux traditionnels exportateurs à la solde des multinationaux ...

5.Posté par Rakotoson Dominique le 09/01/2017 02:17 (depuis mobile)

Ces exportateurs à l''image de Henri Fraises&Fils et Floribis Mg qui les ont expoités depuis des décennies et qui n''ont jamais divulgué les prix avec lesquels ils paient leurs achats, seulement parce que ça leur permettaient encore 300% de larges...

6.Posté par Rakotoson Dominique le 09/01/2017 02:24 (depuis mobile)

Trop cher? Moindre qualité? Alors n''achetez pas. Allez ailleurs: à La Réunion, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Ghana ou Indonésie et que sais-je, alors le prix baissera et nos paysans amélioreront la qualité et revenez apres.

7.Posté par Rakotoson Dominique le 09/01/2017 02:27 (depuis mobile)

Personne n'est dupe dans cette histoire: il en est ainsi parce que le marché le veut ainsi: est-il encore besoin de faire une leçon du principe de régulation du marché par la loi de l'offre et de la demande ici?

8.Posté par Johny Guitard le 09/01/2017 11:05

Encore et toujours, les producteurs de Madagascar, de cacao, de vanille, de riz, de carottes, de p de terre, de haricots, les pêcheurs, les artisans, bref 90% de la population, etc etc ... gagnent une misère juste pour survivre et les collecteurs s'enrichissent sur leur dos et encore davantage les exportateurs.
Le système capitaliste est ignoble, ce que vous appelez les lois du "marché", en fait la loi du plus fort.
L'argent appelle l'argent et l'Etat ne protège que les grosses sociétés et les Etrangers, participe au pillage de la force de travail de tout en Peuple.
Tout est faussé, corrompu, immoral, asocial, dictatorial dans cette "loi du marché" et cette soumission morbide des Malgaches aux directives de l'OMC, de l'Europe, de la SADEC, de l' autoproclamée "Communauté Internationale".
Seul un gouvernement souverainiste pourra un jour redonner aux Malgaches la maîtrise de leurs richesses et la prééminence sur ces lois ignobles du "marché".
Vous dites "le marché le veut ainsi", façon de reconnaître clairement que ce sont bien les marchands qui décident de tout et non les représentants du Peuple.
Mais il faudra bien que çà change un jour et que le Peuple malgache sorte enfin le nez hors de l'eau.
La vanille n'est qu'un exemple de cette loi inhumaine de prédation que s'appelle le "marché", comme s'il n'y avait aucune autre issue, aucun autre système de régulation du commerce qui puisse être équitable.

On rêve d'un Etat qui protège enfin et promeuve les intérêts de son Peuple et non les seuls intérêts de ceux qui les corrompent, les bailleurs aux corneilles, en fait ceux qui nous endorment.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes