Communiqué

Vanessa Miranville veut rencontrer les parents pénalisés par la grève

Jeudi 5 Avril 2018 - 21:27

​Le communiqué du maire de La Possession :


« Chers Parents,

Au vu du contexte de grève que subit la Ville, nous souhaitons vous rassurer sur la détermination de l’équipe municipale à tout faire pour accueillir vos enfants dans les meilleurs conditions d’hygiène et de sécurité dans les écoles.

En tant que Maire, je ne peux qu’être de tout cœur avec vous face à cette situation. Ce contexte extrêmement pénalisant pour vous doit cesser au plus vite ! Venez faire entendre vos remontées en tant que parents, lors de l’espace d’expression que nous organisons pour vous !

Nous vous ferons également le bilan des deux journées de jeudi et de vendredi et vous présenterons les prévisions sur la journée de lundi et, à plus long terme, sur la gestion des situations de crise (grève…) comme nous en vivons actuellement.

Rendez-vous ce vendredi 06 avril à 16h30 à l’école Evariste De Parny, en face de l’église du centre Ville ».

Vanessa Miranville
Zinfos974
Lu 550 fois



1.Posté par viande roger le 05/04/2018 23:26

"bon les sans dent, c'est pas notre faute si vous galérez avec vos gamins à la maison, c'est à cause des autres sans dent qui font la grève.
tout ça parce qu'ils veulent prendre plus de votre fric, mais c'est sur notre budget voyage et représentation, faut pas abuser.
mais votez pour nous quand même, et arretez de nous gonfler, c'est pas notre faute, c'est les mechants grevistes."
lol

2.Posté par Marie le 06/04/2018 00:50

Ce qu'il faut se sont des solutions car nous sommes pénalisés en tant que parents, et nos enfants aussi.
C'est quand même lamentable ces syndicalistes qui ne veulent pas négocier, qui ne veulent pas travailler.
J'espère Mme Miranville, qu'ils ne seront pas payés, ni eux, ni tous ceux qui font grève car franchement, il y a tant de chômeurs, qu'ils laissent leur place !
N'y a t-il pas moyen de virer ces personnes qui ne sont pas là avec le service public et qui nous mettent en difficulté nous obligeant à poser des journées de congés parce que les crèches sont fermées !
Vous devrierz cesser le plan de titularisation, ça vous permettra comme dans le privé de réguler et de remplacer ceux qui n'ont pas envie de travailler !

3.Posté par dos d'ane le 06/04/2018 07:33

oté parents rouve zot zié ! Miranville i prend zot pou do moune i compren pa rien . pou elle zot i pé pa comprendre la greve . alors elle va explique a zot !
i pren zot pou marmaille lécole ; pou son bande zélève . elle i croi qué elle lé au collège et va explique a zot in losson !!!!
Rouve zot zié ! arete fé endor zot !
a koz elle i choisi l'ecole evariste de parny et pas l'ecole lacaussade a la riviere des galets ! elle la pèr allé dovent bande parent la bas!!

4.Posté par Evidence le 06/04/2018 11:07 (depuis mobile)

Si elle démissionne la grève s'arrête dans la seconde et ses élus peuvent continuer à gérer, si elle était bienveillante pour les parents c'est ce qu'elle doit faire

5.Posté par Jean le 06/04/2018 12:10

Bonjour à tous. Mr « dos-d’âne », je suis bien d’accord avec vos propos, mais ne vous inquiétez pour Marie, vu qu’il s’agit de la même entreprise de dénigrement au mot prêt de l’équipe actuelle.. Il s’agit plutôt, mais je peux me tromper, de « Mairie » pas de « Marie ». C’est « gros doigts » quand même et un peu ballot d’oublier son i. C’est important l’I et puis un i bien placé ça fait toujours son effet .. Quelques mots importants où il y a des « i » à diffuser à « Marie » parente d’élève : démocratie, liberté, travail, syndicalisme, droit de grève, droits de l’homme, laïcité, lois, nervis (euh non). Imaginez sans un i, tout ça ne voudrait rien dire .. Il est temps de mettre le point sur I : les faignants que vous décriez ont participé à tous les niveaux et avec courage à la construction de La Possession qui n’était qu’un petit village en 1971.. Enfin si on fait un peu d’analyse de contenu quelques menaces à l’oeuvre en guise de messages subliminaux dans le post de marie (tout y est):
« ils ne seront pas payés, ni eux, ni tous ceux qui font grève » : 1 ne seront pas payés
« il y a tant de chômeurs, qu’ils laissent leur place ! » : 2 on va les remplacer par des chômeurs, en même temps montons un peu la tête des chômeurs
« N’y a-t-il pas moyen de virer ces personnes » : 3 licenciements on va rechercher le moyen..
« Cesser le plan de titularisation » : 4 clair comme menace ! Marie parent d’élève est au courant qu’il y a un plan de titu. :-)
« Réguler et de remplacer ceux qui n’ont pas envie de travailler »: 5 Virées, faire pression, transformer les fonctionnaires en « Marie ho nette »...
Et bien s’il ne s’agit pas d’une atteinte au droit de grève là. Bon, heureusement qu’il s’agit de « Mme Marie parent d’élèves ». Ouf !!
À plus, tenez bon amis syndicalistes ! Vous êtes important et un exemple pour tous les employés communaux que l’on traite parfois plus bas que terre dans le département.

6.Posté par Syndicats comme ça dehors le 06/04/2018 15:56 (depuis mobile)

Aie aie aie M. Jean ou sorte derrière la lune. Tout cet i espace la mairie nou coné. lé agents i repèt zot famille le magouille le bone syndicats la rode fé pou le plan titularisation. Et mi fé parti de ce famille. C zot i rode manipule a nou.

7.Posté par Jean le 06/04/2018 20:53

Mon cher "Syndicat comme ça dehors", je comprends mieux votre position.. Et puis on ne se quitte plus depuis hier. C'est un plaisir de se faire des amis avec qui converser sur ce superbe site. Puisque vous êtes dans le secret des dieux et que je descends de derrière la lune, je vous encourage, si vous le souhaitez, à nous transmettre vos sources. Mon seul propos est de défendre le droit syndical contre des patrons visiblement un peu légers et d'une manière générale la fonction publique territoriale. Quand je vois les gesticulations médiatiques de mme le maire, je ne peux me taire, désolé.. Vous-mêmes ou quelqu'un de votre famille pourriez en avoir besoin des syndicats un jour. Je comprends par contre que l'on puisse être déçu au moment des titularisations. Il est certes plus facile de dire que ce sont les syndicats qui décident. Mais la titularisation des catégories C est une prérogative du maire. Elle peut prendre l'avis des syndicats, mais c'est elle qui signe. Je suis désolé pour le membre de votre famille qui n'a pas été titularisé. Juste dire aussi que la souffrance au travail ça existe et cela peut entraîner suicide, maladies graves et mortelles, crises cardiaques et autres anévrismes. Y a-t-il eu des victimes dans cette collectivité ? Je ne suis pas dans le secret des dieux, mais puisque vous l'êtes pourriez-vous vérifier pour nous ? Merci d'avance.

8.Posté par doudou le 06/04/2018 21:19

bon nena in renion ce soir a l'école Evariste de Parny pou parle la grève et quelle suite va donné . moin la entendi sa de la bouche du maire a la télé .
Mi di avec mon femme allons fé bin tour pisque noute marmaille i sa l'cole la bas .
quan moin la sorte trvay moin la fé vite tanssion moin sra en rotar .
moin la arrive la ba , moin la attende , moin la attende ! oki de bourrique ?
na in moune la arrive la di " lo maire i vien pas , la renion lé annilé !!!!!

... kossa ou sa fé avec in maire comme sa ? mon femme i di a moin : SA IN FEMME I RACONTE RIEN QUE LA MENTRIE!!! nou lé mort avec sa §§§
alors nou rotourne la case tranquillement . elle la fé perde a elle mon tan !!!

9.Posté par Maria le 07/04/2018 08:26

un témoignage, vous connaissez Miranville de l’extérieur, mais venez travailler à la mairie, on vous donne deux mois et vous allez connaitre son vrai visage, malheureusement, ce n'est pas comme vous croyez
Peut-être qu'il y a des gens qui ne travaille pas, mais depuis son arrivé, il y a des postes en double, avec des salaires de fonctionnaire, elle a recruté à tort , aujourd'hui elle s'en mord les doigts, explosion de la masse salariale, il y avait des cadres compétents qui dés le départ a travaillé pour elle, mais elle n'a confiance en personne, on ne peut pas licencier les gens comme ça le fonctionnaire travaille pour la collectivité et le patron mais elle n'a pas compris, si à chaque fois qu'on change de maire, président du département ou région, il faut changer le personnel, alors là, quel coût. Petit rappel arrêtez de dire que le personnel communal sont des gens paresseux, passez une journée dans différents services, de la restauration scolaire, dans les écoles, même dans la culture, les travaux petits et grands, il faudrait peut-être mettre ce projet en place, du travaille de cadre à l'agent d’exécution tous le monde à un travail à faire selon sa catégorie d'emploi, en fait la journée ne sera pas suffisante pour faire le tour, et vous allez changer d'opinion sur le personnel communal.
Aujourd'hui Mme Miranville met la faute dur le gouvernement, pour le problème de contrat, il fallait s'organiser longtemps à l'avance, ça existe la mobilité , mais la manière qu'elle i fé pas bon, pourquoi dans les autres mairies i crie pas? Parce que bana na l'expérience et la confiance des agents
Merci toute de moun

10.Posté par 43 ans au pouvoir! le 09/04/2018 02:57

Ne l'oublions pas 43 ans au pouvoir par l'ancienne mandature !! ne l'oublions pas !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter