MENU ZINFOS
Gilets Jaunes

Vanessa Miranville : "Je ne comprends pas pourquoi" on s'en est pris "aux manifestants"


La maire de la Possession Vanessa Miranville s'est rendue hier soir sur les lieux de l'affrontement entre manifestants et force de l'ordre, à la sortie de la route du Littoral.
Elle en est revenue bouleversée, et a déclaré dans un long post sur sa page Facebook qu'elle ne comprenait pas pourquoi on s'en est pris à des manifestants pacifiques, et ce à la veille de l'arrivée de la ministre. Ce qui risque de compromettre les discussions entre les Gilets jaunes et Annick Girardin.

Par - Publié le Mercredi 28 Novembre 2018 à 08:24

"A l’heure où je vous écris ces mots je suis bouleversée et prise par les émotions…😔

Ce soir j’ai été sur les lieux des affrontements entre les forces de l’ordre et manifestants, où j’ai pu constater la violence de la situation avec d’un côté des tirs de bombes lacrymogènes qui nous piquaient la gorge, les yeux et de l’autre côté des jets de cailloux.

J’ai pu y voir la présence d’enfants, de femmes, la panique, les cris, les pleurs, les voitures qui commençaient à faire demi-tour sur la route du littoral par des conducteurs pris de panique…

C’était une scène d’apocalypse et je n’aurais jamais pensé un jour voir cela dans ma commune ainsi que des objets brûler à proximité d’un Ehpad, qui a reçu des bombes lacrymogènes et qui heureusement avait pu fermer ses fenêtres à temps pour ne faire prendre aucun risque à ses résidents et faire en sorte qu’ils ne soient pas touchés.

Je ne comprends pas comment la situation en est arrivée là, le fait de s’en prendre aux manifestants alors que des barrages étaient postés pacifiquement. Je ne comprends pas pourquoi cet évènement s’est produit à la veille de l’arrivée de la ministre de l’Outre-mer, évènement allant à l’encontre d’un dialogue possible entre la Ministre et les gilets jaunes ! En aucun cas, je n’avais été prévenue par la préfecture ou la sous-préfecture de cet assaut, j’ai notamment fait savoir au sous-préfet que je ne comprenais absolument pas la logique d’une telle violence qui fatalement risque de compromettre tout dialogue.

Je suis inquiète pour la suite des évènements et j’appelle chacun, malgré ce qu’il a pu vivre ces dernières heures, ces derniers jours, à vraiment garder profondément dans son esprit, dans son cœur et son âme que : NOUS SOMMES UN PEUPLE REUNIONNAIS UNI et qu’on doit sortir de cette situation et trouver des solutions. Ce n’est que par le dialogue que nous allons réussir à le faire. Mettons de côté tous ces problèmes et ces violences puisque nous sommes capables de trouver des solutions pour sortir la Réunion de cette situation.

Montrons que nous sommes un grand peuple ! Notre niveau de résilience hérité de notre histoire va nous permettre de nous en sortir…"


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par THOR le 28/11/2018 08:28

Pauvre biche ! en plus elle écrit "Je suis inquiète pour la suite des évènements" pour ton poste de Maire tu veux dire.....

2.Posté par Popo le 28/11/2018 08:45 (depuis mobile)

Et Mme le maire. A aucun moment ou la pointe out tête dans un barrage. Ou t dans out buro. Étant élue ou norez du prendre aussi des décisions. Au port le maire la ose pointe sa tête. Sur le seul barrage de out commune ou la rien fait

3.Posté par Mwinmidike le 28/11/2018 08:54

Madame,
Je crains malheureusement qu'il ne soit trop tard. Il n'y a pas besoin d'être devin pour savoir que les annonces de la Ministre ne suffiront pas compte tenu de toutes les attentes (certaines farfelues).
Attendons nous dès ce soir aux pires émeutes que la Réunion n'aient connues. Il y aura forcément un retour progressif au calme dès lundi prochain, mais après intervention des forces de l'ordre (lacrymo et gourdins laisseront la place à des armes plus radicales).
Au final, il restera beaucoup de frustrations et il appartiendra aux élu(e)s comme vous de continuer à porter la parole du peuple et de "jouer" leur rôle de politique (politique au sens noble du terme).

4.Posté par Jacques le 28/11/2018 08:57 (depuis mobile)

On la voit un peu trop souvent.
Elle est sincère ou manipulation auprès des citoyens

5.Posté par Bleu outre mer le 28/11/2018 08:59

Si vous ne comprenez pas pourquoi nous sommes dans cette situation. Regardez comment vous élu(e)s de tous bords avez abusé de la poupulation. Parlez de l'effet c'est bien mais vous en êtes la cause à ne pas oublier. Si votre mandat avait été pour la population Réunionnaise, nous n'en serions pas la, et donc vous avez en tant qu'élus une grosse part de responsabilité. Si je suis bloqué vous faite partie du probème . J'aimerais bien que vous nous informiez du rapprochement avec la ministre....

6.Posté par Tijean le 28/11/2018 09:04 (depuis mobile)

Un "peuple" on sent que le discours de son père spirituel, Paul Verges coule encore dans ses veines. Une arriviste de première

7.Posté par fab984 le 28/11/2018 06:16

madame miranville ne comprend pas ,que les sans gilets soient excédés des blocages de quelques un qui on des revendications surréaliste et contradictoires.il y’a que la force pour nous sortir de se bourbier madame miranville .

8.Posté par Grangaga le 28/11/2018 09:23

J’ai pu y voir la présence d’enfants, de femmes, la panique, les cris, les pleurs, les voitures qui commençaient à faire demi-tour sur la route du littoral par des conducteurs pris de panique…

Bann' na lé an mission........
Konm' an tan d'guèrr'........
Pa là èk' nou zot'..........
An pliss' Noèl' y vyin là....
Zot'....pèrm' èk' zot' ...prim' y kontt'........
(Po as'té é zoué zeu vidéo....apré)

9.Posté par razlebol le 28/11/2018 09:41

Et oui madame ,parce-que vous pensiez que MACRON était un président honnête ? MENTEUR ET VOLEUR , ci-dessous un post d'un journaliste indépendant , voilà le VRAI visage de la politique FRANÇAISE /
Lendemain de manif...
J'ai eu besoin d'un temps de récuparation avant de pouvoir écrire cette chronique, tant ce que j'ai entendu et vu sur les radios et télés d' "info continu" hier soir m'a plongé dans la stupeur et la colère.
Titulaire de ma carte de journaliste depuis plus de 40 ans, j'ai ressenti à la fois de la peine et de la honte !
Comment peut-on à ce point ignorer les faits et maquiller la réalité ? Pourquoi ? Au service de qui ?
Comme le samedi précédent, j'ai accompagné les "gilets jaunes" pendant huit heures, cette fois dans Paris, du 15ème ar jusqu'aux Champs Elysées en passant par le Champ de Mars, le Trocadéro et la place Charles de Gaulle.
Au milieu de 5.000 à 6.000 "gilets jaunes" venus de toute la France, je n'ai été témoin d'aucun (bien aucun) propos ou acte violent, ni entendu aucune (bien aucune) injure raciste ou homophobe ! Nous avons chanté la Marseillaise 50 fois au moins. A leur fenêtre, par centaines, des Parisiens nous ont applaudis. Et les automobilistes furent très nombreux à klaxonner en agitant un gilet jaune.
C'est cela la vérité.
Face à cette partie du peuple de France en souffrance, M. Macron et son ministre de l'Intérieur, Le Castagneur, n'ont eu pour réponse que d'ajouter le mensonge et la manipulation à leur mépris et à leur incompétence.
1) pourquoi les Champs Elysées sont-ils restés ouverts avec autant de matériaux projetables ou inflammables sur la chaussée ?
2) pourquoi dès 10h du matin, Le Castagneur faisait-il téléphoner aux rédactions des radios et télés pour soutenir que les casseurs, au nombre de 100, étaient des militants de l'ultra-droite ?
3) pourquoi ces casseurs ont-ils été laissés libres et en mesure de casser et de brûler à 16h encore ? (à 17h, place de l'Etoile, je vu un casseur tout de noir vêtu, avec son masque à gaz et son sac à dos, rejoindre le front des affrontements sans être contrôlé par les CRS)
4) pourquoi le président Macron, dans son tweet, fait part de sa honte (il a raison) sans distinguer les "gilets jaunes" des casseurs ?
J'en conclu que le pouvoir a, pour le moins, favorisé l'action des casseurs pour jeter le discrédit sur les "gilets jaunes" et leurs revendications.
C'est tout simplement dégueulasse. Et les journaliistes qui se sont faits complices ont gravement nui à la crédibilité de leur (ma) profession.

10.Posté par razlebol le 28/11/2018 09:49

POST 1 ' fab984'
si , par hasard les VRAIS GILETS JAUNES obtiennent quelques miettes ( ce qui m’étonnerais de la part de MACRON la soupe est trop bonne 33 Milliards de taxes , 6 à 8 pour la transition énergétique le reste 25 Milliards pour ma poche 500000€ de vaisselle maintenant 500000€ pour refaire la salle des fêtes du palais, etc.) je pense que vous serez le premier à aller bouffer dans la gamelle des gilets jaunes . Alors restez bien à l'abri derrière votre clavier , en d'autres temps on appelez ces gens là des collabos.

11.Posté par sceptique le 28/11/2018 09:56

Elle comprend pas ? et les nombreux automobilistes coincés dans les embouteillages, qui eux n'auront pas de salaire en fin de mois, mais qui devront quand même payer les impôts , eux ils comprennent

12.Posté par Proximaducentaure le 28/11/2018 09:58 (depuis mobile)

fab984. Et vous croyez quoi ? Que la baisse des carburants, du gaz dont tout le monde, donc VOUS, va profiter C''est venu comme ça ? Au lieu de s''en prendre aux GJ qui se battent pour tous, aidons les .TOUS ENSEMBLE NOUS SERONS PLUS FORTS ENCORE.

13.Posté par Horace le 28/11/2018 10:02 (depuis mobile)

DIVISER POUR MIEUX RÉGNER!
Les CRS, recevant les ordres de Macron contre les Gilets Jaunes
Les "otages" des Gilets Jaunes contre ses derniers
Les Gilets Jaunes modérés, leurs otages et les CRS contre les casseurs
Les Réunionnais contre leurs élus

14.Posté par Lol le 28/11/2018 10:02 (depuis mobile)

Tu m'étonnes elle est choquée je ne crois pas qu'elle soit restée bloquée dans un barrage Mme le Maire ... tsss au passage le pouvoir arrondir bien le visage hein....

15.Posté par Agir le 28/11/2018 10:32

Pourquoi pas un sondage sur la légitimité des gilets jaunes à La Réunion?

16.Posté par vérité le 28/11/2018 11:09

ce n'est pas des manifestants ds le dialogue ,ceux sont des gens qui empechent la polulation de circuler en lé bloquant 5 a 6h par jours , i compris les enfants comme vous dites et qui pleurent ,honte a votre analyse médiocre, vous vous etes ds votre bureau a 4000euros par moi et les élèves qui doits s'instruirent ?et l'E CONOMIE? avec des élus comme vous la réunion ne s'en sortiras pas grandit ...

17.Posté par Ph.L. le 28/11/2018 11:13

"u[A l’heure où je vous écris ces mots je suis bouleversée et prise par les émotions…😔

Ce soir j’ai été sur les lieux des affrontements entre les forces de l’ordre et manifestants, où j’ai pu constater la violence de la situation avec d’un côté des tirs de bombes lacrymogènes qui nous piquaient la gorge, les yeux et de l’autre côté des jets de cailloux.

J’ai pu y voir la présence d’enfants, de femmes, la panique, les cris, les pleurs, les voitures qui commençaient à faire demi-tour sur la route du littoral par des conducteurs pris de panique…

C’était une scène d’apocalypse et je n’aurais jamais pensé un jour voir cela dans ma commune ainsi que des objets brûler à proximité d’un Ehpad, qui a reçu des bombes lacrymogènes et qui heureusement avait pu fermer ses fenêtres à temps pour ne faire prendre aucun risque à ses résidents et faire en sorte qu’ils ne soient pas touchés".
]u

Le maire de La Possession a, j'en suis certain, parlé avec son coeur. Elle a fait part de son incompréhension et de sa douleur, comme beaucoup d'entre nous d'ailleurs!. En effet,durant dix jours, nous avons subi des désagréments liés aux divers blocages et nous avons pris notre mal en patience parce que nous pensons que les revendications des gilets jaunes ne sont pas farfelues. Et puis, tout d'un coup, c'est l'assaut! Hélico tournoyant comme pour guider l'assaut, des dizaines d'automobilistes, hommes, femmes, enfants, vieillards prisonniers dans leurs véhicules, nos gramounes de l'EPHAD incommodés et souffrants à cause du gaz lacrymogène généreusement largué!

Devrions-nous, face à cette ignominie, nous taire? Vanessa Miranville a préféré dire ce qu'elle pense avec son cœur. Peut-on lui en vouloir pour ça?

18.Posté par Saint Ange le 28/11/2018 11:30

La mairesse cherche la polémique.... parfois il est bien mieux de se taire car trop de réunionnais sont pris dans les barrages et trop de réunionnais bloquent les routes : vous essayez de diviser madame ceux qui veulent passer et ceux qui ne veulent bloquer : ces deux groupes de citoyens sont dans leur droit ........par contre vous restez au frais ' clim' Madame ................pendant que la Réunion croule sous les problèmes.


19.Posté par L'Ardéchoise le 28/11/2018 11:39

9-10 : vos sources ?
Surtout si vous n'êtes pas le journaliste en question !

20.Posté par jlr le 28/11/2018 11:42

Les propos tenus par V. Miranville ont un nom : démagogie .

21.Posté par tintin le 28/11/2018 13:29

Bon sang Vanessa, ils n'ont pas agressés les GJ qui nous agressent violemment depuis 1 semaine en nous séquestrant sur les routes,en nous disant quand faire nos courses.... ils ont juste voulu faire respecter la loi, et empêcher l' entrave.C'est le monde à l' envers!!! C'est d' autant plus grave que ces propos sont tenus par un élu de la République.Que faites vous des droits de la grande majorité qui veut juste vivre normalement.VIVE LES FORCES DE L'ORDRE!!!

22.Posté par kreol974 le 28/11/2018 13:35

au début comme beaucoup de naïfs, j'ai cru en vous , mais bon vous ne faites de répéter un scénario connu des hommes et femmes politiques ...!!!!

23.Posté par Jules le 28/11/2018 13:43

Quand on veux manifester pour défendre ses droits dans le calme on ne vient pas bruler des containers a bouteilles et lancer des galets que l'on a entasse au barrage en prévision de les lancer sur les sur les forces de l'ordre et aller se protéger dans une maison de retraite , que font les enfants a 21 heure sur les barrages ? et quel est l'intérêt de faire des barrages la nuit ? Ce sont des perturbateurs et ceci ne vous interpelle pas madame le MAIRE de la Possession je pense qu'il faut être objectif je crois qui'il ne faut pas se voiler la face les forces de l'ordre font respecter les loi de la République a savoir si vous avez oublie la libre circulation de biens et des personnes qui ont eux aussi des droits ce que vous semblez ignorer !je comprends très bien que l'on veuille manifester mais faisons le dans le respect de tous !

24.Posté par Nini le 28/11/2018 13:58 (depuis mobile)

Hypocrite

25.Posté par Marco le 28/11/2018 14:12 (depuis mobile)

Comment cautionner ce genre de mensonge! Elle est la honte de la République. Ne pas défendre nos forces de l'ordre est surréaliste quand on sait (pas elle apparemment) que ces manifestants n'étaient plus du tout pacifiques bien avant leur fessée

26.Posté par lyoc le 28/11/2018 14:56

Cher raz-le-bol,

Bravo vous avez presque atteint le point Godwin (appelez votre ami journaliste pour la définition). L'ordre républicain doit être respecté, en ce sens la liberté de circuler est un droit, au même titre que la liberté de manifester. Si des manifestants insoumis refusent de l'entendre alors la force est à la loi. Je vous rappelle (ou vous apprend) que la collaboration consistait principalement à livrer la population Française, de culte juif, à l'occupant Nazi. Je ne vois ni rafles, ni vel d'hiv ici bas. Si vous désirez vous rendre sur ce terrain mouvant, oubliez pas que beaucoup de collabos étaient issue de la gauche parlementaire, dont l'illustre Pierre LAVAL. Ne parlons d'un défunt président de la république de gauche qui a reçu une francisque des mains Pétain. Le point Godwin, vous disais je, nous emmène très loin de la réalité actuelle. La prochaine fois, placez une argumentation plus sérieuse cher ami.

27.Posté par razlebol le 28/11/2018 15:39

19 " l'ardechoise"
bonjour et désolé pour le retard
non je ne suis pas journaliste , simplement un retraité impacté par une politique destructrice de MACRON
Mes sources ? Gérard BARDY , journaliste écrivain et président de UPF , allez sur FB
Suite de ces écrits d'ailleurs avec un développé de l'intervention de Gérard LARCHER joint ci-dessous , signe d'une tension interne dans ce gouvernement d'incapable :
"

Gérard Bardy
21 novembre, 10:55 ·
Et demain les "gilets bleu-blanc-rouge" ?
C'est Gérard Larcher, le président du Sénat, qui ce matin au micro d'Yves Calvi sur RTL, a menacé Emmanuel Macron d'une manifestation de "gilets bleu-blanc-rouge" si l'Elysée continuait à ignorer le rôle des élus locaux dans la République.
Larcher qui n'est pas un révolutionnaire - c'est visible à l'oeil nu - a ainsi dénoncé le caractère autoritaire et méprisant du président de la République qui décide de tout et tout seul !
Macron n'entend personne: ni la partie du peuple en gilets jaunes, ni les infirmiers, ni les syndicats, ni les élus du peuple. Près d'un maire sur deux ne veut pas se représenter. C'est grave. Tous les sondages montrent que le maire est l'élu le plus proche et le plus respecté. Mais de ces élus de terrain, Macron s'en moque !
Face aux gilets jaunes, le pouvoir reste sourd mais hausse le ton et menace. Avec l'aide du Castagneur (ça doit lui rappeler sa jeunesse avec les voyous de Marseille), Macron va faire charger les CRS et les gendarmes mobiles samedi à Paris. Pour moi, cela ne fait aucun doute.
Attention. A jouer avec le feu, on se brûle parfois."
bonne lecture ...

28.Posté par HAl_9000 le 28/11/2018 16:19

"Je ne comprends pas pourquoi mon petit personnel ne me comprends pas"

29.Posté par maikouai le 28/11/2018 16:34

Gilets Jaunes : FORCE et FAIBLESSE

Cette COLERE JUSTIFIEE/ FORCE risque de déraper vers le pire/ FAIBLESSE, si ce mouvement ne se structure pas en désignant des PORTES PAROLES, devant soumettre aux, autorités le panel des revendications retenu, après vote majoritaire ville par ville ou barrage par barrage des Gilets Jaunes présents.

Revendications éventuelles P/ Cpte Gilets Jaunes Réunion :

1 Retour au plein emploi avec salaire approprié. C’était le cas avant automatisation outrancière en tout ;

2 Revalorisation des petites retraites ; Veillez à ne plus aussi maltraiter nos anciens par le tout numérique dans les démarches administratives et privées ;

3 Les contrats aidés ne peuvent pas servir indéfiniment de cache misère, en réponse à l’hyper productivité robotisée et destructrice d’emploi ;

4 Mettre de l’ordre dans la formation des prix. Prix de vente égalant en moyenne 2 fois et plus le prix de revient TTC local ; Revoir sérieusement le mode de calcul de l’indice des prix ;

5 Faciliter le retour de «l’éducation Populaire », avec des lois moins contraignantes s’opposant aux initiatives d’antan d’éducation civique ;

6 Mieux traquer passe droits à l’embauche et autres concurrences déloyales ;

7 Retour à un service d’accueil, dans les structures publiques et privés moins robotisé et plus humain ;

8 En règle générale la modernisation de l’outil, ne doit plus se faire au détriment de la main d’œuvre.

9 Redonner aux éducateurs (parents et autres) l’autorité qu’ils n’auraient jamais du perdre, pour construire le responsable de demain ;

10 Ré attribuer à l’octroi de mer son rôle premier de protection des productions locales INDISPENSABLES (Ile isolée : prévisions contre blocus) ;

11 Revoir l’obsolescence des produits nouveaux qui rendent de plus en plus en cas de panne toute réparation impossible, sauf pour le concessionnaire dans certains cas (conséquence : disparition des petits réparateurs).

12 Revoir les règles d’attributions des marchés et de la sous-traitance bien souvent honteuse, qui l’accompagne ;

13 Lutter sérieusement et efficacement, contre l’incivisme de cette même minorité impunie, posant problème ;

14 Mettre en place un plan de lutte contre l’érosion des sols ; accentuer le développement des énergies renouvelables ;

15 Halte aux dépenses somptuaires et autres abus des élites ; halte aux études fantaisistes et autres enfumages de circonstance ;

16 La transition écologique pourquoi pas et évidemment, à condition que les plus grands pollueurs soient les premiers concernés par son financement (transactions financières, dividendes actionnariats, délocalisations hors territoires nationales…)

Liste non exhaustive et donné à titre indicatif. Certains points paraissent hors sujet même hors de portée départementale, néanmoins la prise en considération de ces différents aspects devrait contribuer à amener un mieux être autant sur le plan départemental que National.

Il est indispensable que les « Gilets Jaunes » deviennent audibles, pour construire.
Il ne faut plus s’éparpiller.

30.Posté par JORI le 28/11/2018 17:46

Peut être soutient elle aussi les casseurs??.

31.Posté par razlebol le 28/11/2018 19:49

26 "lyoc"
je viens de voir votre post , et j'ai du mal à répondre à votre diatribe .
En tous les cas vous venez de démontrer que le SAVOIR ( ou prétendu instruction) ne rend pas intelligent !
" ORDRE RÉPUBLICAIN , MANIFESTANTS INSOUMIS " au travers de ces mots que vous avez écrits reste-t-il une seule liberté , un seul droit de vivre décemment , un seul espoir à un être humain ?
qui êtes vous monsieur pour détruire ainsi l'humain , quel qu'il soit !
Ah ,le "sans dent" ce n'est pas un politicien , un fonctionnaire bien repu , surmenuration , vivant dans son zoreillande avec son zoto décapotable , vous sentez mauvais monsieur
celui qui vous répond est un zoreille retraité de 67 ans qui à tout vendu en France par dégoût du territoire métropolitain avec un populasse soumise qui ne fait que détester son voisin et idolâtrer l'élu du coin parce que cela peut servir ( je connais j'ai été élu intercommunal pendant un temps)
Le savoir , l'instruction , l'histoire , je m'avoue volontiers vaincu , quant à l'intelligence je n'ai aucune prétention mais pour vous mon bon monsieur je ne peux rien faire , CONSULTEZ vous aurez bien un arrêt de travail cela vous sera profitable
pour en terminer et ne plus vous relire , nous sommes au 21° SIECLE et mes comparaisons ont étaient actualisées , donc collabos OUI
PS : j'ai largement mon cota de trimestre , j'ai fait 19 ans de métier militaire , j'en suis parti pour m'aventurer dans le " civil" avec des hauts et des bas , j' ai relevé 3 SARL avec parfois 17h/jour / 6 jours semaines , je ne me plains pas , j'ai ma retraite MAIS NE ME CASSEZ PAS LES C......s
Allez une petite dernière, le jour où l'homme fera abstraction de la religion et de la politique , autrement dit qu'il regardera enfin son proche comme un égal sans avoir besoin d'un voleur , alors l'être humain aura fait un pas nettement plus grand que celui de ARMSTRONG . Au plaisir de ne pas vous relire

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes