Politique

Vanessa Miranville : "Il y a urgence à évoluer vers de nouvelles pratiques et formes de démocratie"

Lundi 8 Mai 2017 - 09:00

Le maire de La Possession et présidente du mouvement La Réunion en Action, Vanessa Miranville tient à saluer Emmanuel Macron pour son élection. Elle ne peut néanmoins cacher son inquiétude face à la "progression importante et régulière" du Front national à chaque scrutin. Autre inquiétude pour Vanessa Miranville, le fait que "seul 25% des électeurs du premier tour ont choisi le programme de M.Macron, programme qui va cependant s'imposer à 100% des Français".

Je félicite Emmanuel Macron pour son élection.
 
Nous observons  que le Front National est contenu, même si nous sommes inquiets de sa progression importante et régulière.
 
Nous avons pu constater, et cela est encore plus vrai aujourd’hui avec 25% d’abstention, en qualité de mouvement citoyen, les limites de ces élections présidentielles et du système politique en place.  Rappelons que seul 25% des électeurs du premier tour ont choisi le programme de M. Macron, programme qui va cependant s'imposer à 100% des Français.
 
Emmanuel Macron se dit hors système voire "révolutionnaire", nous attendons de voir si dans les faits le citoyen sera mieux informé, plus souvent consulté et entendu, qu’il ne l’a  été jusque maintenant.
 
Concernant le programme outre mer, de nombreuses questions restent posées sur ce programme, qui ne semble pas suffisamment traiter les grands enjeux structurels de La Réunion.
 
Lorsque nous l’étudions,  nous nous interrogeons sur ses ambitions en matière d'économie, d'insertion dans l'espace Océan Indien, sur les questions de santé, d'éducation, de transports. Nous constatons également que ni à la Réunion, ni globalement, les enjeux environnementaux, pourtant critiques, n’ont été pris en compte.
 
Sur le renouvellement politique, à nouveau aucune révolution, aucune évolution du système : nous voyons bien que le paysage politique réunionnais est fracturé, mais on voit revenir les mêmes, avec des étiquettes différentes. Il y a pourtant urgence à évoluer vers de nouvelles pratiques et de nouvelles formes de démocratie.
 
Sur les législatives, élections majeures à venir, nous nous prononcerons dans quelques semaines.
 


VANESSA MIRANVILLE,
 Maire de La Possession,
Présidente du Mouvement
Citoyen La Réunion en Action.
 

Zinfos974
Lu 540 fois



1.Posté par GIRONDIN le 08/05/2017 09:21 (depuis mobile)

..... vers de nouvelles pratiques et formes de démocratie".....


Et pour ça mi organise un référendum qui perd perd ou perdant perdant......

2.Posté par pipo le 08/05/2017 09:29

la pirouette est de retour.

3.Posté par Véridik le 08/05/2017 09:41

elle a raison sur le fond mais sur la forme ça sera vraiment difficile à mettre en place, Etienne Chouard disait que le candidat qui passe le plus à la télé est élu et ça se vérifie encore une fois

4.Posté par krillin le 08/05/2017 09:50 (depuis mobile)

Démocratie ?? On a manipulé notre opinion et on nous a forcé a voter Macron .. Apres on va manifester dans la rue !?!

5.Posté par Elle le 08/05/2017 09:57 (depuis mobile)

Qu''est ce qu''un narcissique, oups je voulais dire élu, en a à f....e de ne pas faire l''unanimité ! Il a le POUVOIR ! Il s''en tape du reste, en particulier de ceux qui l''ont élu !

6.Posté par rr47 le 08/05/2017 12:54

La vous avez une nouvelle forme de démocratie, vous suivez, vous suivez pas, faut choisir

7.Posté par Pamphlétaire le 10/05/2017 00:56

Il ressort qu'Emmanuel Macron a remporté l’élection présidentielle avec 43,63 % des inscrits sur les listes électorales, ce qui fait que la majorité des inscrits soit 56,37 % n'ont pas voté pour lui. Macron n'a donc pas été élu à la majorité des inscrits mais a été élu par moins de la moitié des citoyens. CQFD.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter