MENU ZINFOS
Faits-divers

Vanessa Lemerle et son compagnon devant les assises: Une avalanche de mensonges et de contre-vérités


Ce mardi matin, Nicolas Lemerle devrait raconter sa nuit cauchemardesque au début de l'audience criminelle où comparaissent sa soeur Vanessa et le compagnon de cette dernière, Omar M'Barki. Tous deux encourent 30 ans de réclusion criminelle pour l'avoir violenté, séquestré et extorqué.

Par Isabelle Serre - Publié le Lundi 25 Octobre 2021 à 19:56

Nicolas Lemerle aurait été menacé par Omar M'Barki avec cette tronçonneuse appartenant à sa compagne
Nicolas Lemerle aurait été menacé par Omar M'Barki avec cette tronçonneuse appartenant à sa compagne
"Je ne suis complice de rien" tels ont été les premiers et seuls mots, quasi inaudibles, de Vanessa Lemerle en début d'après-midi, le lundi 25 octobre.

Juste avant que la présidente de l'audience criminelle ne l'interroge afin de connaître sa position concernant les faits pour lesquels elle encourt une très lourde peine, ses avocats, Mes Jean-Jacques Morel et Yves Monerris, avaient demandé à la cour de prononcer la libération de leur cliente, arguant que "un jour de plus, c'est un jour de trop".

La cour s'est donc retirée pour délibérer sur cette question, qui a priori ne la concerne pas, mais également sur l'éventuelle déposition de deux nouveaux témoins, visiblement deux amies de l'accusée, citées hors délai. A ces deux questions, les magistrats professionnels ont répondu non, rappelant au passage que Vanessa Lemerle, après un an de détention provisoire et une libération sous contrôle judiciaire, avait retrouvé très vite le chemin de la geôle pour ne pas avoir respecté ses obligations; dont une interdiction d'entrer en contact avec Omar M'Barki.

Elle nie, il reconnait partiellement 

Interrogé à son tour, Omar M'Barki, un immense jeune homme barbu, coiffé d'une queue de cheval, a reconnu les violences et les actes de séquestration mais nié avoir extorqué Nicolas Lemerle.
Assis à côté de son avocat, pantalon bleu marine et chemise bleu ciel impeccable, ce dernier est resté impassible tout au long de l'après-midi. La ressemblance avec sa soeur Vanessa, leur blondeur, leur teint et leurs yeux clairs, est frappante.

D'après les éléments de l'enquête, tous deux auraient été en opposition de longue date. Les ressentiments réciproques n'auraient fait que s'aggraver au moment du décès de leur père, le notaire Paul Lemerle, un notable de La Réunion. Plusieurs incidents violents, à l'initiative de l'un ou de l'autre, auraient émaillé leur relation au cours des années précédant les faits cauchemardesques de ce 10 avril 2018.
Vanessa Lemerle se serait notamment senti spoliée au moment de l'héritage paternel mais les investigations menées par le juge d'instruction tendraient à démontrer que la succession s'était déroulée sans heurt et que chaque enfant avait financièrement été mis à l'abri par le réputé notaire.

Du sang partout dans la maison

En couple depuis quelques mois avec Omar M'Barki, rencontré en métropole, Vanessa Lemerle l'avait convaincu de venir passer des vacances sur l'île intense. Souvent, elle évoquait avec lui la détestation qu'elle éprouvait pour son frère à cause de l'héritage. La quinquagénaire aurait fait miroiter à son amant une récompense pour aller la venger, comme l'achat d'un restaurant par exemple.
Ce 10 avril, le couple, parti faire des courses dans un supermarché de l'Ermitage, avait croisé fortuitement Nicolas Lemerle. Une rencontre qui a peut-être réveillé des instincts de vengeance. Entre minuit et 4 heures du matin, le frère de l'accusée a été passé à tabac, trainé dans toute sa maison, douché de force, bâillonné avec un tuyau d'arrosage puis attaché à un arbre. Là, il aurait été menacé avec une tronçonneuse, les propos de son agresseur, encagoulé et ganté, mentionnant régulièrement sa soeur Vanessa ainsi que l'héritage. "Il y avait du sang partout dans la maison", a témoigné la directrice chargée de l'enquête, l'une des premières personnes dépêchées sur les lieux de l'agression.

Expédition punitive ?

Lors de ses interrogatoires, Vanessa Lemerle a livré à chaque fois une version différente, indiquant tout d'abord qu'elle s'était couchée alors que M'Barki était allé jouer au Casino. Puis, elle avait évolué, impliquant peu à peu ce dernier, qu'elle aurait convaincu de retourner chez son frère afin de lui rendre le portefeuille qu'il venait de dérober ainsi que les cartes bancaires.
Omar M'Barki avait commencé par raconter une histoire à dormir debout selon laquelle deux hommes s'étaient introduit au domicile de sa compagne, situé à Trou-d'Eau, dont un lui ressemblant étrangement, qu'ils l'avaient attachée à un cocotier avant de la frapper. Ces mêmes individus auraient ensuite forcé M'Barki à toucher la tronçonneuse et différents objets afin qu'il y laisse ses empreintes. Les confrontations entre les deux suspects n'avaient fait qu'ajouter de la confusion à des propos peu crédibles.

Les dépositions respectives des deux accusés, à la barre de la cour d'Assises, sont attendues dans la journée. Omar M'Barki, qui a déjà reconnu son implication va-t-il désigner sa compagne comme étant l'instigatrice d'une expédition punitive ou bien va-t-il tenter de la disculper? Quant à Vanessa Lemerle, va-t-elle jouer la carte de la crédulité et rejeter toute la faute sur M'Barki?





 




1.Posté par Kevin le 26/10/2021 06:31

L'ile intense....

2.Posté par PIPO 🙈🙉🙊 le 26/10/2021 08:04

Que vient faire cette phrase dans ce texte???

La ressemblance avec sa soeur Vanessa, leur blondeur, leur teint et leurs yeux clairs, est frappante.

?????

3.Posté par Frigidaire le 26/10/2021 08:04

Comment il s'appelle le copain de la fille ? Comment il a trouvé la fille à papa ?

4.Posté par Lulu le 26/10/2021 08:27

Pauvre fille tout cela finira très mal si ce n'est pas aujourd'hui, ce sera demain......!

5.Posté par a post le 26/10/2021 12:22

974 plus belle ile au monde
Course plus difficle au monde
Ile aux BOUCHONS
etc

6.Posté par Matulu le 27/10/2021 10:49

Exit la belle villa pieds dans l'eau...maintenant c'est la cellule toute pourrie!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes