MENU ZINFOS
National

Valence : Un couple de lesbiennes agressé dans un magasin


- Publié le Jeudi 3 Septembre 2015 à 08:27 | Lu 9868 fois

Un couple de lesbiennes âgé d'une vingtaine d'années a été violemment pris à partie lundi après-midi alors qu'elles étaient en train d'essayer des vêtements dans un magasin du centre-ville de Valence dans la Drôme.

Après qu'elles aient échangé des paroles d'affection, le couple de lesbiennes a été agressé à cause de leur homosexualité affichée.

Deux jeunes femmes âgées de 18 ans ont été placées en garde en vue pour des faits de "violences volontaires aggravées commises en raison de l'orientation sexuelle des victimes". Elles devront répondre de leur acte devant le tribunal correctionnel le 29 janvier prochain. 

Un troisième agresseur âgé de 17 ans, défavorablement connu des services de police, a aussi fait l'objet d'une convocation prochaine devant la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).

Lors de cette violente agression, les responsables et employés du magasin ne se sont pas interposés et n'ont pas cherché également à joindre les secours, regrette une source policière.




1.Posté par môvélang le 03/09/2015 10:04

ils auraient pu exercer leurs vices à l’abri discrètement, pas besoins de provoquer,

2.Posté par Roger le 03/09/2015 10:33

@Movélang : "leurs vice" ???? Qui êtes-vous pour juger que de l'affection ou de l'amour est un vice ? Ce n'est pas parce qu'on est coincé qu'on doit juger les autres, et surtout utiliser la violence.
Sachant que les plus acharnés des anti-homos sont souvent eux-mêmes des homosexuels refoulés... ou qui n'assument pas au grand jour. Ca va l'anus mon p'tit Môvélang ?

3.Posté par Moin la di le 03/09/2015 10:44

Movélang out Lang lé mauvais même Dire des paroles d'affection ..... Ou noré préféré té y jure lo momon son tantine

mais lire plutôt ça et là où di pas rien

Un troisième agresseur âgé de 17 ans, défavorablement connu des services de police, a aussi fait l'objet d'une convocation prochaine devant la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ).

Voilà pourquoi la raison domoun y fé la couillonnisse
POURQUOI ?
La loi y vient trap a ou vingt ans après vivement HOLLANDE y dégage car le ti Macrelle en plus défavorablement connu des services de police noré du être embarquée sur le champ

4.Posté par LGBT le 03/09/2015 10:50

@ Post1 "Leurs vices" ? "Provoquer" ? Pourquoi ne pas rétablir l'esclavage et le viol comme fondement de notre société tant qu'on y est ? Ta considération pour leurs affects est de même nature que cela : violente, immorale et condamnée par la Loi. Ceux qui condamnent l'homosexualité le font sur des valeurs religieuses et se défendent après que leur religion est "amour"... un mot dans le sens échappe encore aux vieux réacs dans ton genre !

5.Posté par areteksa le 03/09/2015 11:04

Les témoignages d'affections entre personnes, quel que soit leur sexe, suscitent toujours la haine des abrutis qui en sont incapables.

Pour moi c'est une agression avant tout, et toutes les agressions doivent être réprimées avec la même sévérité quelle que soit la "qualité" des victimes.

Je suis contre ce "aggravé" qui revient à dire que celui qui agresse un couple sera moins condamné si les victimes sont hétéro !!! Pour moi c'est une forme de discrimination contre les hétéros.

Et je précise que quand je croise un couple de filles qui paraissent "ensemble" je suis content pour elles de savoir qu'elles vivent ça. Et il y en aura de plus en plus vu le "niveau" d'une majorité de mecs.

6.Posté par Nono le 03/09/2015 11:20

@1 môvélang, personnellement ce que je ressens comme une provocation, c'est ta profonde humanité, ton amour du prochain (surtout français) et ton ouverture d'esprit.

J'espère que ce deux jeunes filles vont également porter plainte contre le magasin qui a laissé faire.

7.Posté par david Vincent le 03/09/2015 12:20

L'amour socratique ou désormais " l'amour hollandais " est une vertu pour les socialauds .

8.Posté par Kevin MONOT le 03/09/2015 12:56

la betise humaine elles ont les droits d'etre comme elles veulent

9.Posté par mékisonkons ! le 03/09/2015 13:27

Et oui certains ou certaines vivent sur leur planète sans savoir qu'il y a des tarés intolérants...
Mention spéciale "mékisonkons!" aux employés qui n'ont pas appelé la police quand même !

10.Posté par CECE le 03/09/2015 15:45

METION SPECIAL POUR LE POSTE MEKISONKONS 100% D ACCORD AVEC TOI

11.Posté par D'Yeux le 03/09/2015 16:01

Pour faire plaisir à 'mékilécon' et aux autres 'anuseurs publiques', je dis haut et fort : je suis 'taré et intolérant vis à vis des homos !

12.Posté par @9 le 03/09/2015 16:08

Le raciste mekisonkons ne fait pas de commentaires sur l'intelligence de ses compatriotes ? Bizarre !

13.Posté par Alwatani le 03/09/2015 17:54

Une agression probablement perpétrée par les croyants de cette religion d'amour, de partage et de paix qui défraie actuellement la chronique.

14.Posté par mékisonkons ! le 03/09/2015 19:30

12

encore un troll de mer qui n'a rien à dire sur le sujet.

15.Posté par KLD le 03/09/2015 21:30

affligeant.

16.Posté par kersauson de (P.) le 04/09/2015 00:59

post 1 CONNARD

j espere que Pierrot va livrer ton ad mail a la gendarmerie

17.Posté par Alexandre SADON le 07/09/2015 00:44

Perso si j'étais la j'aurais totoché les agresseurs bien comme il faut,
Genre les hétéro ont le droit de s'embrasser et les gays non mdr
et puis koi encore si j'embrasse mon mec je le ferais a la vue de tous parceque j'en aurais tout simplement envie et non pas pour une provocation stupide on a d'autres choses a foutre.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes