MENU ZINFOS
Santé

Vaccins à La Réunion : Tous les adultes volontaires éligibles dès le 6 mai


L'ARS annonce qu'au plus tard le 24 mai, toutes les personnes majeures pourront accéder à la vaccination en prenant rendez-vous comme les publics prioritaires actuellement. Mais les adultes peuvent dès le 6 mai s'inscrire et profiter de créneaux laissés libres ou non honorés via une liste d'attente quotidienne.

Par Nicolas Payet - Publié le Mardi 4 Mai 2021 à 10:01

Vaccins à La Réunion : Tous les adultes volontaires éligibles dès le 6 mai
L'Agence Régionale de Santé annonce que d'ici le 24 mai, toutes les personnes majeures à La Réunion pourront se faire vacciner si elles le souhaitent.

La stratégie vaccinale est centrée sur les publics prioritaires afin de prévenir l’apparition de formes graves de la Covid-19 chez des personnes présentant, du fait de leur âge ou de leur état de santé, des risques avérés et accrus d’atteintes sévères voire de décès. Elle prévient également la saturation du système hospitalier, en réduisant les hospitalisations pour Covid-19 permettant ainsi de préserver l’accès aux soins pour les autres pathologies.

La forte augmentation des livraisons de vaccins à La Réunion en mai et juin permet d’accélérer la campagne de vaccination : accroissement du nombre de lignes de vaccination après ouverture d’un dixième centre à La Possession, ouverture des centres tous les jours fériés de mai et les dimanches à compter de juin, ouverture de la vaccination dans les services de santé au travail en plus de la mobilisation des professionnels de santé de ville.

Afin que toutes les doses soient utilisées, un dispositif unifié de liste d’attente sera mis en place cette semaine, permettant aux personnes volontaires, et ne relevant pas encore des publics éligibles, de se faire connaitre et d’être appelées en cas de disponibilité de rendez-vous en fin de journée. Il s’agit d’un premier pas institué vers l’ouverture de la vaccination à la population générale : l’accès à la vaccination devrait être étendu à tous les adultes sans autre condition à partir du 24 mai au plus tard. 50% de la population adulte devraient ainsi avoir bénéficié d’au moins une injection d’ici les premiers jours de juillet prochain.

Une stratégie vaccinale centrée sur des publics prioritaires

Afin de protéger les personnes les plus vulnérables contre les formes graves de la Covid-19 ou risques de décès lié à cette maladie, la stratégie vaccinale repose sur la protection des publics prioritaires. Ce faisant, elle limite les risques d’hospitalisation et donc de saturation des établissements de santé, permettant aux patients atteints d’autres maladies de continuer d’accéder aux soins.

Cette stratégie de santé publique retient comme éligible depuis le 30 avril 2021 :
- toute personne âgée de plus de 50 ans sans critère de pathologie
- toute personne âgée de 18 à 49 ans avec pathologies considérées comme à risque.

L’objectif de 75 000 réunionnais ayant bénéficié d’au moins une injection au 1er mai 2021 a été dépassé avec plus de 81 000 personnes dans cette situation.

Quelques chiffres-clé sur la Covid-19 à La Réunion :
• 95% des personnes hospitalisées en réanimation ont des pathologies à risque
• Plus de 80% des personnes décédées ont plus de 65 ans
• Un taux de vaccination encore insuffisant chez les personnes âgées : seuls 40% des personnes âgées de 75 ans et plus ont bénéficié d’au moins une injection.


 

La vaccination possible pour toute personne de plus de 18 ans sur liste d’attente au jour le jour

Afin de garantir l’utilisation de 100 % des doses de vaccins disponibles, tout en assurant une équité de traitement, l’ARS La Réunion a décidé d’ouvrir la vaccination sur liste d’attente dans chaque centre de vaccination.

Ainsi, les personnes non-encore éligibles (18-49 ans sans pathologie) et volontaires pour la vaccination, pourront s’inscrire exclusivement en ligne chaque jour auprès du centre de vaccination de leur choix sur une liste d’attente revue quotidiennement.

Les centres feront appel à ces inscriptions en surnombre en fonction des rendez-vous non-honorés de la journée et des doses disponibles le jour même.

L’inscription sera ouverte le matin pour le jour même. Une personne inscrite sur la liste d’attente, et non-appelée par le centre, devra donc à nouveau s’inscrire en ligne pour les jours suivants si elle le souhaite. Chaque centre est responsable de la gestion de sa liste d’attente et doit assurer, au jour le jour, une réponse positive ou négative aux personnes inscrites.
Cette possibilité sera mise en place d’ici le jeudi 6 mai.

Ouverture de 6 centres de vaccination gérés par les services de santé au travail 6 centres de vaccination gérés les services de santé au travail (Intermetra et SISTBI) ouvrent cette semaine et contribuent ainsi à rendre la vaccination plus accessible.
Ils s’adressent aux salariés du secteur privé et public qui en relèvent, dès lors qu’ils sont éligibles à la vaccination.

Les salariés qui se feront connaître de ces services de santé au travail pourront se voir proposer un rendez-vous. En fonction des disponibilités, ils pourront également s’adresser aux 9 centres de vaccination actuellement ouverts sur le territoire (réservation en ligne ou par téléphone).

COMMENT SE FAIRE VACCINER ?

La vaccination se fait uniquement sur rendez-vous :
• par téléphone : 0262 72 04 04 (du lundi au samedi de 8h à 17h)
• sur internet : www.sante.fr ou www.lareunion.ars.sante.fr

Documents à fournir :
• carte vitale ou attestation de droits,
• carte d'identité,
• prescription médicale du médecin traitant (pour les personnes de moins de 50 ans présentant une pathologie à risque),
• carte professionnelle/ attestation employeur/ bulletin de salaire (pour les personnels de santé au contact des patients ou personnes vulnérables et pour les professionnels de plus de 50 ans reconnus comme prioritaires)

Un bon de transport pour les personnes vulnérables :
Les personnes qui ne peuvent pas se déplacer seules dans un centre peuvent bénéficier d’un bon de transport pour se rendre au centre de vaccination. Parlez-en à votre médecin !  




1.Posté par Hegel le 04/05/2021 10:39

Bah évidemment car les réunionnais ne veulent pas se faire vacciner donc il reste plein de créneaux libres! pas d'autres choix que d'ouvrir à tout le monde...

2.Posté par Boboland le 04/05/2021 15:01

en créole ma réponse est: "mett' ot vaccin dans ot f**** pess la mouca**"

voilà voilà!

3.Posté par Abracadabra le 04/05/2021 21:03

Pour moi c'est OK pour ne pas me vacciné désoler mais j'ai pas de confiance en toi vaccin trop peu testé et pas assez efficace.. Chacun fait en son libre arbitre mai j'ai peu d'espoir on va tous y passer par le harcelement ( voyage, travail, école)
Cette politique et carrément menteuse le fai de nous mentir depuis le début c'est scandaleux (masque, confinement, geste barrière 1 mètre puis 2 mètres).
Et quoi encore demain matin plus de possibilités de se voir rendez nous nos lieux de culte. 😭

4.Posté par JORI le 05/05/2021 00:31

3.Posté par Abracadabra le 04/05/2021 21:03
Quels sont les pays qui ont mis en œuvre d'autres mesures pour ne pas connaître le covid ou qui l'auraient éradiqué ?? 😂 😂 😂

5.Posté par D_T_C & reflechi le 05/05/2021 08:06

Le Dr Sucharit Bhakdi, médecin spécialiste en infectiologie et microbiologiste, a travaillé en tant qu'enseignant-chercheur pendant de nombreuses années, notamment au « Max Plank Institute », avant de prendre sa retraite.
Depuis le début de la crise sanitaire, il appelle à l’éthique de la part des médecins et dénonce les mensonges de l’EMA (Agence européenne du médicament) et de la FDA (Federal drug agency).

En mars 2020, il écrit le livre « Corona fausse alerte ? », où il s'interroge sur le bien-fondé des mesures sanitaires et notamment du confinement. Il y évoque la crise, les tests PCR, le dosage d’hydroxychloroquine et son surdosage dans certaines études.
Il parle aussi de la vaccination de masse et des risques liés aux effets secondaires pris par les autorités.
Pour lui, les faux tests PCR ont engendré des décisions de politiques sanitaires erronées.

« Nous sommes actuellement au milieu de la pandémie de COVID-19 (SARS-CoV-2), une catastrophe mondiale, apparemment causée par un nouveau virus mortel.
Le monde entier tente d'y faire face depuis l'avertissement de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), selon laquelle la maladie provoquerait une mortalité de 3,4%.

D'un autre côté, trois éminents spécialistes des maladies infectieuses, Wolfgang Wodarg, Sucharit Bhakdi et John PA Ioannidis, affirment que nous interprétons mal les statistiques et que, par ailleurs, nous sommes confrontés à une campagne de désinformation et non à un nouveau virus dangereux.

L'OMS compte mal les décès, ignore la nature des personnes infectées et fait fi de tout ce que nous savons sur le coronavirus, de toutes les statistiques sur le rhume et la grippe, auxquelles nous avons accès, en plus des statistiques sur la mortalité de la population.

Nous sommes aussi face à la création d'une "fausse image" d'une pandémie mortelle.

Malheureusement, les politiciens du monde entier ont réagi à la campagne de l'OMS comme si elle était vraie, créant une peur massive de la population, qui en vient à croire que nous combattons une autre infection mortelle.

La peur généralisée augmente considérablement les symptômes des patients de Corona chez l'individu sensible, pour des raisons psychosomatiques : si vous pensez que vous avez une infection mortelle et que tout le monde, y compris votre propre médecin et l'hôpital, réaffirme cette croyance, il est naturel que vous vous sentiez mal.

Si vous vous sentez mal à l'hôpital, vous recevrez un traitement.
L'hospitalisation et les médicaments peuvent provoquer des infections à l'hôpital, des effets secondaires et augmenter la mortalité en soi.

De cette manière, le monde s'est affirmé dans l'illusion d'une pandémie mortelle, qui en premier lieu n'existe même pas. Le COVID-19 a un taux de mortalité d'environ 0,01%, selon les statistiques de décès de nombreux pays. »

Le Dr Bakhdi a créé l’association « Doctor4CovidEthics », constituée de plusieurs centaines de scientifiques et médecins, qui se battent contre les expérimentations sur les vaccins faites par l’Agence européenne du médicament (EMA).
Ils ont alerté sur le risque de thrombose et expliquent pourquoi l’EMA ne peut pas continuer à faire prendre de tels risques aux personnes avec cette vaccination.

Il explique que pour des motifs qui dépassent la science, ces risques sont inacceptables.

6.Posté par GS 29 le 05/05/2021 11:07

@D_T_C & reflechi

Si besoin google Translate

Bhakdi's claims, in particular in his YouTube videos and in the book Corona Fehlalarm?, have been extensively fact-checked and found to be variously unsubstantiated, misleading, or false.

In Germany, fact-checking activity has included articles at dpa,SWR3and the German non-profit correctiv.org.On the basis of fact checks by Correctiv, ZDF, die Welt, Der Spiegel and Bayerischer Rundfunk, the Süddeutsche Zeitung summed up: "What Wodarg and Bhakdi say is not completely wrong, but they mix facts with speculation and disinformation."

Correctiv fact-checked one of Bhakdi's YouTube videos, and found a number of problematic claims, including the claim that any COVID-19 vaccine would be "pointless", and that the virus posed no more threat than influenza.

7.Posté par JORI le 05/05/2021 22:46

5.Posté par D_T_C & reflechi le 05/05/2021 08:06
Quelqu'un qui écrit en mars 2020 sur sur le bien-fondé des mesures sanitaires et notamment le confinement, les tests PCR, le dosage d’hydroxychloroquine et son surdosage dans certaines études, de la vaccination de masse et des risques liés aux effets secondaires pris par les autorités, les faux tests PCR qui ont engendré des décisions de politiques sanitaires erronées. Ce Sucharit Bhakdi n'est pas un docteur, c'est nostradamus !!! 😂 😂 😂

8.Posté par JORI le 05/05/2021 22:55

5.Posté par D_T_C & reflechi le 05/05/2021 08:06
Rappelez nous pourquoi votre Dr Sucharit Bhakdi et sa bande seraient plus crédibles que d'autres ?? 😂 😂 😂

9.Posté par JORIELE974 le 15/05/2021 15:44

sur ce sîte il y a des chercheurs et des médecins qui soignent des patients à l'aide du rhum et de la bêtise il se reconnaitra il est chercheur les autres sont des cons, avec une vue basse et une cervelle gélifiée il a de l'avenir ce chercheur dans la canne à sucre.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes