MENU ZINFOS
National

[VIDEO] Violences faites aux femmes : Les annonces d'Emmanuel Macron


Par NP - Publié le Samedi 25 Novembre 2017 à 17:43 | Lu 2323 fois

Un discours très attendu. Le président de la République, Emmanuel Macron, a dévoilé ce samedi à l’Elysée son plan quinquennal autour basé autour de trois grands axes : "L'éducation et le combat culturel en faveur de l'égalité", un "meilleur accompagnement des victimes" et un "renforcement de l'arsenal répressif". Le chef de l’Etat a également fait de l’égalité femmes-hommes la « grande cause du quinquennat ».

Emmanuel Macron a tour d’abord fait observer une minute de silence pour les 123 femmes tuées par leur conjoint ou ex-conjoint en 2016. Après avoir notamment déclaré que "c’est notre société entière qui est malade du sexisme", le locataire de l’Elysée, a promis une hausse du budget alloué à la lutte contre les violences faites aux femmes. Ce dernier atteindra "son plus haut niveau jamais connu en 2018", avec une hausse de 13%. Celui de l’égalité homme-femme sera porté lui à 420 millions d’euros l’an prochain.

Pour contrer ces violences, Emmanuel Macron a annoncé la création d’unités hospitalières dédiées en 2018. Ces unités spécialisées interviendront notamment dans la prise en charge psychodramatique des femmes victimes de violence.

Tout en dénonçant ces violences, Emmanuel Macron a également indiqué qu’il ne souhaitait pas "que nous tombions dans un quotidien de la délation" ni que chaque rapport homme-femme "soit suspect de domination, comme interdit".

Le président français s’est également prononcé pour un âge minimum à un acte sexuel à 15 ans. Pour rappel, le parquet de Pontoise avait acquitté un homme de 28 ans dans une affaire de viol concernant une mineure de 11 ans, estimant qu’il n’y avait pas de contrainte lors d’une relation sexuelle. "J’ai une conviction personnelle que je veux vous partager, nous devons aligner l’âge de consentement sur celui de la majorité sexuelle, à 15 ans, par souci de cohérence et de protection des mineurs", a déclaré Emmanuel Macron.

Concernant le délai de prescription pour les crimes sexuels sur mineur, celui ci sera allongé, passant de 20 ans à 30 ans.

L'intégralité du discours d'Emmanuel Macron à retrouver ci-dessous :





1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 25/11/2017 18:34

*Je me suis endormie pendant...

*Du convenu...classique.

*Mais Macron est SÛR d'avoir la solution - là-aussi !

2.Posté par SEVERIN le 25/11/2017 18:49

Pour la violence que font subir au peuple les politiques en ne respectant pas leurs promesses dans le programme de leur campagne électorale ou harcèlement moral / psychique / viol de la vie privé par la voyance on fait quoi. In yab des Yvelines

3.Posté par L'Ardéchoise le 25/11/2017 21:04

Sur ce coup-là, Juliette, je suis en désaccord avec vous.
Je ne suis pas "En marche", toutefois, je mets un pied devant l'autre chaque matin...

Il est de notoriété publique que certaines femmes de dirigeants, dans notre pays et dans bien d'autres, ont eu un impact sur le cours de l'Histoire par l'influence qu'elles ont exercé sur leur compagnon, ce depuis la nuit des temps.
Je pense que la "Première dame" n'est pas étrangère à ce discours et qu'elle est une alliée précieuses pour toutes les femmes en souffrance.

4.Posté par Zozimé le 25/11/2017 23:14

A entendre ce président, on croirait qu'il va résoudre tous les problèmes... Les désillusions amères ne vont pas tarder. Avec lui, les sans-dents ont du souci à se faire!

5.Posté par GIRONDIN le 25/11/2017 23:24

Et blablablabla

Un fait divers ou des faits divers une loi!

C'est ça le nouveau monde?

6.Posté par Le Renyoné. le 26/11/2017 04:02

Du blabla à la Obama mdr.
Ses nouvelles mesures sont justes une blague.
Soyons réaliste un peu. En France il y a environ 86 000 viols par an
sur ses 86 000 viol, il y a seulement 12 000 procédures judiciaire.
Sur ses 12 000 procédures judiciaires, il y a environ 1500 condamnations.
Donc en gros il y a en France 1,75 % de chance d être condamner pour viol si l'on viol une fois par an.
Ce qui est d une tristesse infinie, car une personne qui viole devrait être condamné.
Mais soyons encore plus réaliste, la France n'a pas les moyens financiers de lutter contre le viol.
c est simple, si la France voulait lutter un peu contre le viol, il faudrait par exemple crée 43 000 place de prison en plus par an lol.

Bref je dis des bêtises et pourtant c' est la réalité. La France et n importe quel pays au monde n'a pas les moyens de lutter contre cette horreur qu est le viol.

En France il y a 9 viol par heure. Mais seulement 3 meurtres par jours. On nous parle plus des meurtres qui ont pourtant énormément baisser ses dernières décennies.

Bref continuons à faire semblant comme le Obama français marron en faisant des lois bidons.

Mais dans la réalité la France est un pays qui ne lutte pas contre le viol.

7.Posté par ald'eau le 26/11/2017 07:44

Pour tout contrôler..."Le 20 novembre, à l'occasion de la journée des droits de l'enfant, Carole Bienaimé-Besse, conseillère au CSA et présidente du groupe de travail "protection de la jeunesse", avait alerté sur l'importance croissante de contenus sur les smartphones, tablettes ou ordinateurs, qui échappent à son contrôle ": https://culturebox.francetvinfo.fr/arts/numerique/les-videos-sur-internet-et-les-jeux-video-bientot-regules-par-le-csa-265887

Il va devenir difficile de se parler normalement: https://www.francetvinfo.fr/societe/droits-des-femmes/violences-aux-femmes-le-mot-delation-choisi-par-macron-montre-qu-on-n-est-pas-encore-completement-formes-meme-au-plus-haut-niveau-de-l-etat_2485335.html

Je me suis posé la question: https://www.francetvinfo.fr/societe/harcelement-sexuel/un-depute-lrem-craint-que-la-liberation-de-la-parole-finisse-par-emasculer-tous-les-hommes_2481841.html

8.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 26/11/2017 08:31

À Post.3 - L' Ardéchoise:

*Je constate votre fraîcheur d'âme, mais je ne l'admire pas.

*vous savez - pourtant - que vous et moi ne jouons pas dans la même catégorie - non ?

9.Posté par Doudou le 26/11/2017 08:36 (depuis mobile)

Et c''est pas pou ça que côté de popularité va augmenter...
Mr Macron qui tire sur les pauvres pour donner au riche...c est juste une méthode pour nous faire oublier cela ...lol

10.Posté par cmoin le 26/11/2017 09:49

Il y a plus urgent comme la sécurité de TOUT le monde et le chômage.

11.Posté par Tipaul le 26/11/2017 11:55

Ek boug' là, l'apocalypse y tardera pas pou arriver...

12.Posté par margouillat974 le 26/11/2017 11:59

@3 Que penser d'une enseignante qui jette son " dévolu" sur un gamin de 16 ans? Vous croyez encore que c'est une " alliée précieuse" dans la lutte contre le pédophilie, le viol ? J'espère que votre commentaire était à prendre au second degré !

13.Posté par L'Ardéchoise le 26/11/2017 13:58

Madame Juliette" (je prends cette liberté car je suppose que lorsque vous étiez encore Assistante Sociale, beaucoup de personnes vous donnaient ce petit nom, tout comme le faisaient pour moi moult patients...).

Votre réponse me laisse -presque- pantoise.
Qu'est-ce à dire votre phrase : "nous ne jouons pas dans la même catégorie", ce que je suis censée savoir ?
Doit-elle me confirmer ce que je suppute parfois, en l'occurrence que dans certains combats, vous vous trompez d'adversaire ?
Que vous êtes un Don Quichotte en jupons, votre monture étant votre ordinateur et votre lance son clavier ?

Oui à mon âge, j'ai encore une grande "fraîcheur d'âme", comme vous vous plaisez à écrire, un âge qui n'est pas tout à fait le vôtre (à deux ans près, vous pourriez être ma mère), cela m'a toujours permis de croire aux combats de certaines femmes, comme par exemple Simone Veil ( au passage, icône de la marque Chanel...).

Ma cour à moi reste celle de ma formation initiale, donc paramédicale et médicale, chacune son truc, je n'ai pas envie de divaguer vers d'autres batailles, comme vous semblez, vous, aimer le faire.
Avec des jugements à l'emporte-pièce concernant vos détracteurs (-trices)...

Pour en finir, cet espace vous est ouvert, et comme pour chacun d'entre nous il est possible que vos commentaires ne "passent" pas, à tort où à raison, cela reste toutefois un GRAND ESPACE de liberté grâce à Pierrot qui accepte plus facilement la critique que vous ne le faites sur votre blog...

14.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 27/11/2017 08:54

À Post.13 - L'Ardéchoise:

*"Ardéchoise", on va faire bref:

*Je suis sûre qu'il n'est jamais venu à l'idée d'un seul de mes clients de m'appeler,

*"Madame Juliette" (!) - ça fait un peu tenancière, non ?

*Ma "Simone" à moi, ça serait plutôt l'autre - avec un W et...sans Chanel.

*Votre réaction confirme ce qui nous distingue...

15.Posté par L'Ardéchoise le 27/11/2017 14:32

@ 14 -
"bref" , de comptoir ?
Je ne savais pas que les Assistantes Sociales avaient des "clients", on en apprend tous les jours !
Je comprends mieux votre réaction lorsque vous étiez à la clinique, vous pensiez être la cliente du personnel (client : personne qui achète un bien ou un service à un fournisseur) ...

Ce qui nous distingue ? C'est que je n'ai pas la prétention de jouer dans la cour des "Grands".

Et de grâce, cessez d'éructer en caractères gras, car si cela augmente votre visibilité et vous fait sortir du lot, ce procédé n'augure en rien de votre crédibilité .

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes