Société

[VIDEO] Route du littoral: Le bloc rocheux de 250 tonnes pulvérisé

Vendredi 12 Janvier 2018 - 12:46

© David CSC / Région Réunion
© David CSC / Région Réunion
La route du littoral sera-t-elle ouverte à la circulation d’ici peu ? L'axe est fermé depuis mardi, en raison de la présence d’un bloc rocheux de 250 tonnes et 90 mètres cubes situé au niveau des potences. La Région Réunion avait prévenu que la fermeture pourrait durer entre quatre et six jours vu le caractère menaçant de la roche, à 120 mètres au-dessus des voies.
 
Après plusieurs jours de forage et de sécurisation de la zone, le bloc a été fracturé ce vendredi grâce à des charges explosives placées à l’intérieur de la roche.

Il s’agit d’explosifs normalement utilisés par les FAZSOI et donc prévus en temps de guerre. Ce sont donc des militaires qui ont déclenché l’explosion. Cinq militaires étaient disposés sur la falaise, épaulés par 5 cordistes pour assurer leur sécurité. Les habitants à proximité avaient eu comme consigne de la mairie de Saint-Denis de fermer leurs volets et fenêtres mais selon les militaires, l'opération était sans risque.

Selon Eric Boiteux, directeur d'exploitation et d'entretien de Direction régionale des routes, une réouverture de la route est possible avant lundi matin si les travaux avancent comme prévu. "Grâce à l'appui des militaires, nous avons gagné deux ou trois semaines de travaux", a-t-il par ailleurs indiqué.

Didier Robert, président de Région, rappelle l'importance de la Nouvelle route du littoral.

Éric Boiteux, directeur d'exploitation et de l'entretien des routes à la DRR, espère une réouverture avant lundi.


Samuel Irlepenne sur place.
SH
Lu 28500 fois



1.Posté par GIRONDIN le 12/01/2018 12:10

........ Route du littoral: Le bloc rocheux de 250 tonnes pulvérisé
Vendredi 12 Janvier 2018 - 12:02....

À 12h02, Sur Réunion 1ere radio le journaliste SUR PLACE a indiqué qu'aucune roche n'était tombé, il n'y a eu qu'une fumée grisâtre. i[

2.Posté par Choupette le 12/01/2018 12:44

CQFD.

3.Posté par jpleterrien le 12/01/2018 13:05

Quand on veut, on peut ! Faut juste s'en donner les moyens.....

Ps : les explosifs FAZOI, ils fonctionnent aussi contre les bloqueurs de routes et autres emmerdeurs patentés (et subventionnés par notre pognon) ???

4.Posté par noe le 12/01/2018 14:16

L'armée a prêté à la Région une micro bombe atomique qui a permis de réduire ce rocher un farine !
Merci à notre armée !

5.Posté par Pamphlétaire le 12/01/2018 16:30

C'est ce qu'il fallait faire sur toute la route du littoral là où se situent des falaises dangereuses, faire exploser la falaise par paliers, escaliers n'est-ce-pas? Cela aurait du être fait depuis longtemps...

6.Posté par Choupette le 12/01/2018 16:42

1.Posté par GIRONDIN

" ... 250 tonnes pulvérisÉES ... "
Pulvériser : réduire en poussière

Ce qui donne " ... une fumée grisâtre"

CQFD.

7.Posté par Isis le 12/01/2018 17:15

Désolée Choupette, mais post un n'a pas fait de faute de grammaire, car c'est le bloc (masculin) qui a été pulvérisé CQFE. :-)

8.Posté par Fredo974 le 12/01/2018 17:25

CHOUPETTE

Bloc pulvérisé !

9.Posté par Joseph le 12/01/2018 17:33

Et les tracteurs et camions des bloqueurs de routes, ça ne peut pas être pulvérisé ?

Quand on veut, on peut !

10.Posté par GIRONDIN le 12/01/2018 18:59 (depuis mobile)

6. Choupette
J''ai juste recopié le titre.

Donc 90m3 de pierre = cette fumée grisâtre.... 😕

7. Isis
Merci

11.Posté par DOGOUNET le 12/01/2018 20:20

Sans vouloir jouer les veuves effarouchées, est il raisonnable d'utiliser des "moyens de guerre" pour régler un problème d'ordre civil ? Je crois me souvenir qu'à l'époque de l'ébauche de la route du littoral initiale, de grands esprits avaient imaginé une destruction de la falaise par des tirs (rien que ça...) par des navires militaires. Impossible administrativement parlant était alors le leitmotiv. Encore une fois, c'est la preuve que dans l'urgence, la législation relative aux marchés publics finit dans les...crevasses et /ou dans le porte monnaie des "kouyenor" de circonstances ! Et Quid du contrôle de légalité...préfectoral en la matière ?

12.Posté par Choupette le 12/01/2018 20:57

7.Posté par Isis
8.Posté par Fredo974


Exact.

13.Posté par Babeuf le 12/01/2018 23:10

Le bloc rocheux en poussière!!
Didier Robert n'est pas content ,il ne pourra pas l'utiliser comme enrochement de la nouvelle route du littoral!!!

14.Posté par Toby or not Toby le 13/01/2018 06:56

#13 : Effectivement, je croyais qu'on manquait de roches "massives" et quand on en trouve une, on la pulvérise ...
Peut-être qu'en fait, elle était trop près du chantier et présentait l'inconvénient de ne pas faire travailler assez les transporteurs ... C'est qu'il faut les occuper ces gens là, sinon, dès qu'on a le dos tourné, ils trouvent un rond-point ou un dépôt pétrolier à bloquer.
Il faut de l'essence pas cher pour mettre dans les RANGE ROVER EVOQUE (les PORSCHE CAYENNE ont été rendues à SOREFI et Crédit Moderne entre la livraison de la Route des Tamarins et le début de la NRL) !

15.Posté par alberto le 13/01/2018 07:29 (depuis mobile)

Si l''opportunisme des rochers branlants fait bouger les armées pour un devoir d'' actions positives les types opportunistes qui nous gouvernent. En ce moment région et nation font dans l''esprit comptable contre le bon sens des valeurs humaines

16.Posté par alberto le 13/01/2018 07:37 (depuis mobile)

Après la route aux milliards perdus le pharaon de la pyramide a l''envers va construire une statue de lui même au bout du projet des folies a la gloire de la gabegie

17.Posté par Bravo le 13/01/2018 08:05

A l'heure où je lis: 13 commentaires, dont plusieurs concernant un faux problème d'orthographe, et pas un seul pour dire: bravo aux cordistes et militaires + DEAL pour avoir pulvérisé un bloc rocheux de 250 t qui autrement aurait pu faire des dégâts sur la route et retarder encore sa réouverture.... Même si c'est leur travail, il n'est pas interdit de le saluer!


11.Posté par DOGOUNET le 12/01/2018 20:20

Il faut être spécialiste artificier ou en armement pour savoir quels moyens utiliser pour dynamiter une falaise.

Sans compter que l'option bombardement de la falaise pour réduire sa pente n'était probablement par retenue à l'époque, pour des raisons budgétaires, administratives, de sécurité, etc .

Et les vaisseaux français auraient pu alors se trouver sans ou avec peu de munitions, après leurs tirs: que faire en cas de menace extérieure? Option militaire inenvisageable.

De plus, bien que non spécialiste des armes et mines, je doute quand même que des tirs d'obus depuis des canons de vaisseaux français puissent être utilisés vu les conséquences possibles: fissurations énormes créés, tirs ratés atteignant des habitations ... etc

Sans compter le coût à prévoir: énorme, vu les centaine ou milliers de tirs qu'il aurait fallu...Quand on voit déjà les moyens utilisés pur 250 t...

Donc, option peu ou pas envisageable, non?

18.Posté par noe le 13/01/2018 08:11

250 tonnes ?
Bizarre ... on a pesé les débris , ça ne faisait que 11,265 kg ...

19.Posté par Ninie le 13/01/2018 11:01 (depuis mobile)

Ça ressemble beaucoup à une mise en scène pour nous rappeler que la nouvelle route du littoral est importante

20.Posté par Fredo974 le 13/01/2018 11:14

Bravo , excellent boulot !

21.Posté par Mayaqui le 13/01/2018 13:35

Super boulot !
Bravo al équipe qui a bossé .... 👍 merci

Prendre des blocs de falaise pour la nouvelle route était une super idée non ? C est fissuré partout .
Histoire de gros sous ?

Quant à l apparté sur les tirs des vaisseaux .... en quelle année svp ?

22.Posté par Philippe DUGORD le 13/01/2018 19:51

phil76
effectivement très belle mise pour justifier la NRL

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Décembre 2018 - 12:29 ▶️ Le nouvel hélicoptère du Samu dévoilé !