Société

[VIDEO] Radio Régie (RTL, NRJ, Rire et chansons) : "Installer nos stations comme étant des valeurs sûres"

Vendredi 2 Février 2018 - 09:53

Jean-François Ollivier est plein d'ambitions pour Radio Régie en 2018.
Jean-François Ollivier est plein d'ambitions pour Radio Régie en 2018.
L'heure de la rentrée a sonné pour les radios du groupe Radio Régie. Son directeur délégué, Jean-François Ollivier, a dévoilé ce jeudi 1er février les nouveautés de cette rentrée 2018, une année placée sous le signe du digital pour le groupe radiophonique.

Pour rappel, Radio Régie est la régie des principales radios de l'île (Freedom, RTL, NRJ ou encore Rire et Chansons). Radio Régie se vante d'offrir l'offre radiophonique "la plus puissante de La Réunion avec plus de 334 000 auditeurs chaque jour".

Radio "maison" de Radio Régie, RTL Réunion, anciennement Festival, compte se focaliser "plus que jamais" sur l'information en 2018, "avec plus de directs, d'éditions spéciales et d'impertinence".

Sur ce point, la radio ne s'est pas trompée en recrutant le bouillonnant rédacteur en chef de Zinfos974, Pierrot Dupuy (oui, le même que votre site préféré), pour son édito de 6h57. Autres nouveautés : la venue de Christian Maldat, issu monde socio-économique, dans l'émission "On refait La Réunion" aux côtés de Yannick Pitou, le matinalier vedette de la désormais "station du Barachois" et une nouvelle émission, "Allô RTL, j'ai un problème", pour répondre aux problèmes des auditeurs. RTL Réunion a également noué un partenariat avec Outremers360, qui permettra à la radio de couvrir l'actualité de l’Hexagone "qui parle de La Réunion".

La radio, un média "stable"

Du côté de NRJ, "encore et toujours la première radio musicale de La Réunion", se félicite Léa Berthault, directrice des programmes et des antennes de Radio Régie, les auditeurs auront droit à plus d'opérations de terrain et de cadeaux. Chez Rire et chansons, qui a enregistré en 2017 un nouveau record d'audience avec 51 000 auditeurs quotidiens, un "effort" a été fait sur la programmation musicale de la station, "entre du rock des années 70 à la pop rock contemporaine", explique Stéphane Grazzietti, responsable de l'antenne. La radio du rire "continuera" par ailleurs à soutenir les spectacles des plus grandes vedettes de l'humour peï, comme Marie-Alice Sinaman.

Après une rapide présentation de ces nouveautés, c'était au directeur délégué de Radio Régie, Jean-François Ollivier, de s'exprimer plus globalement sur les ambitions de son groupe. Pour lui, la radio est parmi les grands médias, celui qui "résiste le mieux au numérique". "Si on prend l'exemple de la télévision commerciale à La Réunion, elle se fait terriblement concurrencer parce qu'on appelle l'offre de complément, à savoir les chaînes qui arrivent par satellite sur lesquelles les annonceurs réunionnais ne peuvent pas acheter de publicité. Ce n'est pas le cas pour la radio qui conserve une pénétration extrêmement importante", explique-t-il.

Un média "stable" ajoute le directeur délégué du groupe radiophonique privé, avec des audiences "stables", dans un milieu en pleine mutation, "avec pas mal d'incertitudes et de mouvements". "Pour nous Radio Régie, le challenge cette année sera d'installer nos stations comme étant des valeurs sûres du media planning à La Réunion", conclut-il.

SI
Lu 3259 fois



1.Posté par Jacki dingron le 02/02/2018 22:29 (depuis mobile)

Bof..faut faire revenir les anciens..

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter