Politique

[VIDEO] Pacte de solidarité territoriale: Une enveloppe de 2,2 millions d'euros attribuée à la commune de Cilaos

Dimanche 17 Juin 2018 - 09:23

Après Saint-Pierre, c’est au tour de la commune de Cilaos de signer, ce samedi 16 juin avec le Département, la convention dans le cadre du Pacte de Solidarité Territoriale.

"C’est la deuxième convention que je signe en trois jours et je suis particulièrement heureux, car après l’avoir signée avec Saint-Pierre, commune du littoral, je la signe aujourd’hui avec Cilaos, une commune des Hauts de l’île. Ce mariage entre le Département et les communes avait besoin d’être renforcé ; nous avançons sûrement et, à travers ce Pacte, nous donnons à chaque territoire les moyens de son développement, au regard des enjeux économiques et sociaux particuliers. La municipalité de Cilaos bénéficiera ainsi de 2,2 M€  pour la période 2018-2020 pour mener à bien ses projets au titre de l’investissement", a déclaré le président de la collectivité territoriale Cyrille Melchior.

Si la convention signée ce jour ne prévoie pas d’actions relevant du social (ces dernières seront examinées lors de la prochaine commission permanente du Département), les aménagements prévus au titre de l’investissement faciliteront  la vie des Cilaosiens et offriront de nouvelles perspectives économiques.

Paul Técher, maire de Cilaos, accompagné de son adjointe et Vice-présidente du Département Claudette Grondin, s’est réjouit de cette signature : "Après une parenthèse de plusieurs années, le Département donne aujourd’hui les moyens aux municipalités de réaliser des projets nécessaires à leur développement et au bien-être de la population. Je suis fier d’être à tes côtés, Monsieur le Président, Cyrille, pour signer cette convention qui permettra d’accompagner au mieux  nos populations".

Cinq aménagements sont ainsi prévus : celui des chemins pente d’Abord à Bras Sec, chemin Morel à Palmiste rouge et chemins Gonthier et de la Mare à Bras-Sec. Enfin, l’aménagement du plateau sportif de Ilet à Cordes.

"La volonté  de la ville est de faire de Bras-Sec, un éco-village, avec l’ensemble de ses atouts. De plus, les viticulteurs implantés depuis plusieurs années s’organisent pour développer leur production et expérimenter une viticulture biologique. Il est donc important d’ouvrir ce village à un développement éco touristique à travers l’aménagement de la pente d’Abord et des chemins Gonthier et de la Mare. Il en est de même pour Palmiste rouge car, pour développer son attractivité touristique, il est urgent de mettre en place des infrastructures et de procéder à des aménagements afin de répondre aux besoins de la population. Et puis, n’oublions pas l’Ilet à Cordes. Ce projet d’aménagement de voirie de la route RD 241 jusqu’à la RN5 est nécessaire. Une deuxième voie d’accès dans le cas où la RN5 serait coupée par des éboulis trop fréquents sur cette route nationale entre le pont du Bras de Benjoins et le village. Enfin, la réhabilitation du plateau sportif de Ilet à Cordes permettra aux habitants, surtout aux jeunes, de bénéficier d’une structure aux normes pour pratiquer leurs activités, de profiter d’un lieu pour partager, vivre ensemble, au travers d’animations sportives et de loisirs, de créer de l’attractivité pour les jeunes", a précisé le maire de Cilaos.

Pour rappel, les conseillers départementaux ont validé 11 Pactes de Solidarité Territoriale (Cilaos, Bras-Panon, Les Avirons, Sainte-Suzanne, Saint-Louis, Saint-André, Saint-Pierre, Saint-Denis, Salazie, Le Port, Saint-Paul), soit près de la moitié de l’enveloppe allouée,  pour un montant global de près de 44 millions d’euros.

NP
Lu 1904 fois



1.Posté par Bof le 17/06/2018 23:06 (depuis mobile)

Bof

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter