Société

[VIDEO] Le Préfet ordonne aux restaurateurs de plage de quitter les lieux

Vendredi 4 Mai 2018 - 12:35

La nouvelle est tombée comme un couperet: Les restaurateurs de plage devront faire place nette, sur demande expresse du Préfet.


Alors que les dégâts engendrés par Fakir ont fini de détruire les terrasses des restaurateurs de plage, le Préfet annonce le coup de grâce.

Dans une lettre, envoyée le 2 mai avec accusé de réception, il demande aux propriétaires des restaurants “de libérer les lieux (...) et de procéder à la remise en l'état initial des lieux”.

Sont concernés les cinq restaurateurs dont les Autorisations d'Occupation Temporaire (AOT) ont été suspendues par le juge des référés. Pourtant, depuis cette décision donnée sur la forme, le Préfet avait anoncé qu'il attendrait un jugement sur le fond avant de retirer l’autorisation d’occupation temporaire aux restaurateurs de plage.

Le recours qui devait être examiné par le juge administratif ce lundi 30 avril a été repoussé après le mois de mai. Cette décision soudaine d'envoyer avant ce jugement un courrier a donc de quoi en surprendre plus d'un.

"Le temps administratif et judiciaire n'est pas celui des impatiences", a déclaré le Préfet interrogé sur le sujet alors qu'il recevait, ce vendredi, les maires sur la question du système d'alerte cyclonique. L'obligation depuis 2017 de mise en concurrence des opérateurs pour l'attribution des AOT a motivé sa décision, a-t-il expliqué. Une décision qui "n'a rien à voir avec celle du juge des référés, pour laquelle un jugement sur le fond est en attente, mais fondée sur l'arrivée à échéance des AOT". 

En revanche, pas question pour le représentant de l'Etat d'obérer le développement touristique sur les zones côtières. Des discussions seront prochainement engagées avec les différents opérateurs touristiques et les restaurateurs. "La p
riorité numéro un reste la nature mais aussi l'anticipation", a-t-il ajouté. Anticiper pour qu'une solution soit trouvée et que "tout le monde travaille en toute sérénité". 

Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 29070 fois


Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

72.Posté par Bouloumbouloum le 06/05/2018 11:10

Et après place aux kiosques et en avant la musique !

71.Posté par Ferguson opéré le 06/05/2018 00:06 (depuis mobile)

Post 70, garde zot l''eau sale pou zot.
Et Vira y vend de lo propre aux pays arabes.
Bonne soirée.
Mouahhhh

70.Posté par @ podt 69 le 05/05/2018 22:38

Les Saint-Andréens ne mangent de viande avariée et il n'y a pas de foyer de dingue à Saint-André...

Donc, gardez vos merdes pour vous !

On préfère, et de loin, notre bon cabri et coq massalé pays et frais, dan feuille banane bio...

69.Posté par Conseil le 05/05/2018 22:03 (depuis mobile)

Qu il mette ces paillottes à saint André : il n'y aura plus de clients. Saint André ville en retard.

68.Posté par Non et non le 05/05/2018 22:01 (depuis mobile)

Le préfet n est pas le saboteur.
Les paillottes : on a profite de la gentillesse des Réunionnais. En Corse le problème est réglé vite fait.

67.Posté par loulou le 05/05/2018 20:48

poste 31 qui est le saboteur le préfet ou ces guignols déguisés en restaurateurs ? qui exploitent la gentillesse du créole et pille la nature je vous demanderai de partir à mayotte c'est un jeune département il y a du fric à faire là bas même en Guadeloupe les plages sont belles partez et revenez pour nous parler de vos expériences

66.Posté par loulou le 05/05/2018 20:35

poste 51 le réunionnais n'est pas jaloux nous sommes tolérants et je vous demanderai de voyager de revenir faîtes la corse les antilles et on en reparlera après pour faire l'état des lieux , bien souvent j'ai du mal à comprendre ces expatriés ils veulent nous faire avaler de la vaseline et l'usine avec.

65.Posté par loulou le 05/05/2018 20:31

poste 60 je suis heureux de l'entendre la France nourrit les doms , je savais depuis fort bien longtemps que nous sommes des sous français comme nous sommes des mendiants je vous demanderai poste 60 de repartir chez vous à chacun sa route allez du vent,

64.Posté par Jean Rigole le 05/05/2018 20:10

@ post 51 Sophie :

Le Réunionnais est jaloux parce que c'est un bon Français comme tous les Français. J'ai vécu quelques temps en Métropole et j'ai remarqué que les Français sont très jaloux et n'aiment pas ceux qui réussissent. Contrairement aux Anglo saxons, les Français crachent sur les milliardaires, les millionnaires, patrons, les footballeurs,... Ce sont de vrais péquenots les Français !

63.Posté par La fête à Sini le 05/05/2018 20:09 (depuis mobile)

Sinimale n'est pas courageux. C le préfet qui fait son job.

62.Posté par état de constat le 05/05/2018 18:58

et tous ses camions bar qui poussent de partout en ville avec du désordre de musique ,et l'odeur de l'huile impropre qu'on cuisine des frites a quand unn bon controle messieurs les maires?

61.Posté par Choupette le 05/05/2018 16:54

54.Posté par klod

T'as encore pas pris tes cachets, toi !

Il va bientôt falloir te lobotomiser l'autre moitié, si tu continues à nous soûler avec tes délires ... .

60.Posté par Sophie le 05/05/2018 16:27

La Réunion doit prendre exemple sur la Nouvelle Calédonie....il faut prendre son envol....l'oiseau doit grandir Maman France ne va pas toujours noourrir les dom

59.Posté par Ne vous inquiétez pas le 05/05/2018 16:05 (depuis mobile)

Ne vous inquiétez pas. Ces propriétaires ont fait des bénéfices en millions. Ils peuvent investir ailleurs en respectant le PLU et prennent leurs employés..
D'ailleurs ils n'ont pas payer les loyers depuis des année s. Les élus ont mangé gratis ?

58.Posté par La suite le 05/05/2018 15:56 (depuis mobile)

La suite :
Villa de Dindar :700 000 euros payee (????) 130 000 euros.

57.Posté par Zenesrebel le 05/05/2018 14:51 (depuis mobile)

2ème partie. Si le préfet met un point d'honneur à faire respecter la loi littorale (DPM), en demandant la destruction des paillotes illégales, il se doit d'être également intransigeant vis à vis des constructions illégales de maisons! Portez plainte

56.Posté par Zenesrebel le 05/05/2018 14:46 (depuis mobile)

@tichapeau: Je partage totalement votre avis. On ne peut plus continuer ainsi à la Réunion. Il y en a marre des magouilles politiciennes qui donnent à certains une impunité totale vis à vis de la loi. Trop longtemps nous avons laissé faire. Stop!

55.Posté par eric le 05/05/2018 14:41

Bon et si on parlait des vrais problèmes de la Réunion... plutôt que de quelques endroit de plage qui vont nous manquer...

54.Posté par klod le 05/05/2018 13:57

"Le Préfet ordonne ".ordonne .................... oui," ordonne" ........................... nou lé enkor au tan du "gouverneur" où l'état framçais y "ordonne" .....................


l'état de droit meme en framce d'outre la mer ????????????????? la justice "ordonne " au nom du peuple framçais ( séparation des pouvoirs , patati , patata .....) , mais pu le préfet qui n'est qu'un exécutant du pouvoir en place !!!!!!!!!!!!!!! fini le tan "gouvernér" qui "ordonne" ....................................


o twa , y fé peutié ............................ foutor : le "974"" !

53.Posté par No comment le 05/05/2018 13:48 (depuis mobile)

La te la plage maintenant aller volcan

52.Posté par Et pourtant je n''aime pas la métropolisation de la Réunion, mais je déteste les boucs émissaires le 05/05/2018 13:26 (depuis mobile)

Bryandoht je doute que votre propos mesuré soit audible dans le présent concert. Mais on aurait peut-être du laisser réinstaller la bobine dans un endroit légal. Là, sauf s''il paye autre chose, ça fait un peu bouc émissaire/vindicte populaire.

51.Posté par Sophie le 05/05/2018 13:00

Le réunionnais est jaloux ...le succès est souvent le fruit du travail et de l'effort....Il faut mouiller la chemise pour réussir....

50.Posté par oncram le 05/05/2018 12:58

M LE PREFET Y DONNE RAISON AUX CASSEURS ALORS!!!!!

49.Posté par JORI le 05/05/2018 12:33 (depuis mobile)

33.ti kreol....vous avez déjà les résultats du référendum en nouvelle calédonie!!. Étrangement pour quelqu''un qui vante "l''état kanaki", vous demandez quand même ce que l''état français pourrait faire pour la Réunion !!. Étrange !!.

48.Posté par Ti chapeau le 05/05/2018 12:07

Bravo monsieur, il vous reste juste à faire le ménage dans les 24 communes de l'île notamment du côté de Saint-Joseph où trop d'impunités existent.

Comment accepter que sur le chemin Café à Vincendo , une habitation située en zone rouge, construite sans permis, a fait l'objet d'une casi reconstruction avec étages+combles sans que le propriétaire en question n'ait été verbalisé. Trop de copinages, des arrangements politiques font que ce genre de type continue à narguer les autorités.

Vous recevrez, Monsieur le représentant de l'état, très prochainement les photos, la référence cadastrale et l'identité de ce gros monsieur

47.Posté par AGENT MULDER le 05/05/2018 11:37

c était qui les anciens Maire de la commune St Paul qui a eu un pot de vin pour ces paillotes

46.Posté par La vérité vraie... le 05/05/2018 10:47

Amaury MERCI !!!

45.Posté par Antiflic le 05/05/2018 10:44

Posté par MARIE le 04/05/2018 16:00

Bonne chose mais il faudrait faire la meme chose plus loin

voir PLANCHE ALIzEE A 20 M DE L EAU

et la ca bouge pas du tout????

Et après on mangera ou
JALOUSE

44.Posté par Nicolas le Malouin le 05/05/2018 10:40

Merci au premier ministre d'être intervenu lui ou son cabinet, pour accélérer la chose.
et merci à ceux et celles anonymes ou pas, qui ont oeuvré dans ce sens.

43.Posté par Enfin le 05/05/2018 10:31 (depuis mobile)

Enfin on respecte la nature.

Stop au fric

42.Posté par le colonisé le 05/05/2018 10:27

19 planche alizés lui bouche pas la vue sur la mer et il peut aller y manger un bon steak frites quand madame fait la grève de la marmite, ceci explique cela.

41.Posté par le colonisé le 05/05/2018 10:23

Enfin de la place pour que des familles entières de réyonés très moyens débarquent en pick up avec marmites, réchaud, bâches, glacières, chaises plastique, rhum et dodo, groupe électrogène, sono à fond vomissant une musique crétine, gramounes en fauteuil roulant et marmays aussi bruyants qu'indisciplinés..... et laissent sur place toute leur merde en repartant.

Si ces gens ont un souci de santé qu'ils aillent de suite voir ce bon dr Bello juste en face, il se fera un plaisir de les recevoir !

40.Posté par papangue le 05/05/2018 10:11

Bravo monsieur le préfet, bravo! La plage appartient aux citoyens, elle est, et doit rester publique...Là vous faites enfin preuve de courage. Gouverner c'est ça , c'est ce qu'on attend de nos élus, qu'ils prennent des décisions et qu'ils fassent appliquer la loi.

39.Posté par GIRONDIN le 05/05/2018 09:40

OUAIS OUAIS OUAIS

Qui va demander des comptes auX signataireS des AOT ????

Actuels et anciens ?

38.Posté par Bryandoht le 05/05/2018 09:37

Et les autres occupations du trou d'eau de la Saline à la bobine sont légales ? Et la procédure judiciaire en cours devient caduque ?
La libération de ces espaces naturels paraît improbable dans l'immédiat , le moment est venu à la négociation afin de trouver une solution à une occupation durable et sécurisée ( Marge de recul des infrastructures par rapport à la plage, remises aux normes diverses.....)
Il faut reconnaître que ces installations de restaurations diversifiées constituent un atout considérable qui contribuent à la fréquentation touristique des plages réunionnaises n'en déplaisent à une petite poignée d'haineux anti zoreil et mal au ki.
Je suis pourtant un yab local qui ne fréquente pas ces établissements si ce n'est que très rarement ,mais au moins soucieux à l'avenir touristique et à l'image de l'île intense déjà écorné.

37.Posté par Candide le 05/05/2018 08:05

Le préfet n'a pas le choix de s'exécuter :

Considérant que si, eu égard à leur caractère provisoire, les décisions du juge des référés n'ont pas, au principal, l'autorité de la chose jugée, elles sont néanmoins, conformément au principe rappelé à l'article L.11 du code de justice administrative, exécutoires et, en vertu de l'autorité qui s'attache aux décisions de justice, obligatoires


Conseil d'État, 2ème - 7ème chambres réunies, 17/05/2017, 397053

36.Posté par CLOUTE le 05/05/2018 07:47 (depuis mobile)

que de commentaires haineux
la jalousie est un très mauvais défaut !!!

35.Posté par 2 mois pour dégager le 05/05/2018 07:44 (depuis mobile)

2 mois pour dégager : ils auront le temps. Laisser la plage pour les Réunionnais.

34.Posté par den le 05/05/2018 07:39

je vais finir par le trouver tres bon ce préfet il a une bonne paire... tres courageux.
bravo Monsieur continuez .

33.Posté par ti kreol qui souhaite parler de l''''avenir de nout péi la Rényon. le 05/05/2018 00:38

C'est bien que le gouverneur de la république française fasse appliquer la loi francaise sur le territoire de la république française qu'est la Réunion pour le moment.

Pendant que nous peuple réunionnais dormons gentiment sur nos petits acquis des accords de 1946 en suppliant le gouverneur de faire appliquer la loi française sur le territoire français qu'est la Réunion. D'autre comme le peuple kanak prépare l'avènement de la reconnaissance internationale de l'Etat Kanaki.

Chacun ces débats. Il va falloir peut être un jour commencer à parler du futur de nout péi? Quel avenir pour La Réunion au sein de cette république française et de son europe? Quel rôle pour le peuple réunionnais dans les décennies à venir? Toujours celui de reconnaissance du ventre...

Que compte faire l'Etat français pour lutter contre notre chômage de masse parmi les plus élevés au monde? Pour lutter contre la misère folle qui gagne notre ile? Quel avenir pour l'économie touristique? Quel avenir pour l'agriculture péi, l artisanat péi, la pêche péi etc?? A quand le développement d'une agriculture vivrière en capacité de nourrir les personnes vivant sur La Réunion? ETC ETC.

Continuerons nous toujours longtemps à éviter les vrais débats de notre société réunionnaise.

Nous sommes tous profondément inconscient des enjeux du monde de demain et de la place de la Réunion dans ce monde. Comme le disait la fable du zorey la Fontaine la cigale ( = la renyon ) ayant chanté tous l' été...

32.Posté par 16art le 04/05/2018 22:28 (depuis mobile)

Enfin une bonne décision du préfet !! arrette bétonne nout plage dont té !!

31.Posté par Un bon saboteur d'activité économique ce préfet le 04/05/2018 21:52

Rien de ce qu'il fait n'a de sens, de cohérence, de justification. Je suis d'accord pour faire reculer les restaurants mais pas d'accord avec la manière dont il agit sur ce dossier comme sur tous les autres

30.Posté par Zenesrebel le 04/05/2018 20:24 (depuis mobile)

Bravo le préfé. Mem si son kourié na pwin d'valèr juridik, néna kan mem in valèr sinbolik: lo roprézantan gouvernman la France y domann lo respè de la lwa litoral. Rienk sa lé sinbolik! Si laba an France y démoli bann payot ilégal, isi y dwatèt parey

29.Posté par Roland le 04/05/2018 19:46 (depuis mobile)

Bravo Anthony!

28.Posté par li le 04/05/2018 19:25

Pourvu que ce soit réaménager comme il se doit

La plage ta tou moun

E à Maurice aussi , ça se rebiffe . La population en a marre des privatisations. Souhaitons qu ils parviennent à combattre ces egoistes de pro du tourisme.

27.Posté par A Marie le 04/05/2018 19:10 (depuis mobile)

A Marie, à part critiquer M. Bellon, qu'est ce que vous faites vous ? A part critiquer la Reunion ? A part critiquer les Réunionnais ?

Alé tire un feuille.

26.Posté par kanal bisik le 04/05/2018 19:05

bravo monsieur de st quentin !c est un ga comme vous qu il faut au departement et a la region !

25.Posté par Antiflic le 04/05/2018 18:11

Ce préfet est une girouette
Il nous faudrait un vrai préfet

24.Posté par klod le 04/05/2018 17:58

rien de nouveau au niveau "judiciaire" et not bon gouverneur change d'avis????!!!!!!!! .................... le run l'ile intense , étonnant au tant qu'étrange ................. des directives du gouvernement ? le préfet est "aux ordres" d'un gouvernement par le fait .................. doit mal dormir en ce moment .


mais bon , c'est bien ...........



23.Posté par Frigidaire le 04/05/2018 17:19

Il a tout à fait raison de ne pas confondre les démêlés judiciaires et le droit administratif. il n'y a que les agitateurs de commerçant d'assiettes qui crient au scandale en mettant les quelques Kréols qu'ils ont pu trouver comme bouclier.

Si leurs constructions n'étaient pas "temporaires" au premier coup de houle les planchers ne seraient pas partis d'où bien évidemment la précarité qui doit être celle de ces commerces.
Autre fait est qu'ils ne peuvent pas "revendre" leur pas de porte car leurs installations sont régies par leurs AOT, d'où leur "manque à gagner".

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter