Economie

[VIDEO] La déclaration en ligne de plus en plus utilisée par les contribuables réunionnais

Lundi 16 Avril 2018 - 19:00

C'est parti pour la campagne déclarative 2018. Ce lundi, la Direction régionale des Finances publiques de La Réunion a dévoilé les grandes nouveautés de la campagne à venir, axée cette année sur la mise en place du prélèvement à la source. Une mesure qui entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2019.

En 2017, à La Réunion, plus de 416 millions d'euros ont été prélevés auprès de 107 000 imposables. Pour rappel, l'île compte près de 490 000 foyers fiscaux mais près de 78% d'entre eux sont non-imposables. "Nous avons encore énormément de contribuables qui se déplacent dans les 6 sites de l'île. Ainsi, l'an dernier, nous avons reçu dans nos centres pas moins de 153 000 usagers", indique Gilles Le Poder, responsable du pôle de gestion fiscale à la DRFIP.

Concernant la déclaration en ligne 2017, 204 959 déclarants ont été recensés, soit 42% des foyers fiscaux Réunion. Une augmentation de 21,18% par rapport à la campagne 2016, faisant dire à la direction régionales des finances publiques que "nous sommes entrés dans une ère de dématérialisation".

Campagne explicative aussi en créole

Pour la campagne de cette année, un plan média va s'étaler sur plusieurs semaines, dont des spots radio et des vidéos explicatives sur impôts.gouv, dans la rubrique "gérer mon prélèvement à la source". "Aujourd'hui, quand on déclare sur impôts.gouv, il y a une vidéo qui explique en grandes lignes le prélèvement à la source. À La Réunion, cette campagne de communication sera également disponible en créole, afin de toucher le maximum de personnes", poursuit la DRFIP.

Des dispositifs d'accompagnement existent dans les mairies et les CCAS pour aider les usagers les plus éloignés du numérique qui déclarent pour la première fois. Ainsi, les services des impôts des particuliers sont équipés de postes informatiques en libre-service, mais aussi les "Espaces publics numériques" et des maisons de services aux publics, en partenariat avec la DGFiP. De plus, la DRFIP présente chaque année aux travailleurs sociaux les nouveautés fiscales et les services en ligne pour qu'ils puissent aider les publics les plus fragiles.

Pour rappel, les contribuables ont jusqu'au 5 juin (version internet) sur impots.gouv.fr (possibilité cette année de s'identifier avec France Connect) et 17 mai à minuit pour la déclaration papier.

Les principales nouveautés fiscales de 2018
 
  • La carte mobilité inclusion mention "invalidité"
  • Revenus fonciers (déduction pour location à loyers maîtrisés avec convention Anah)
  • Revenus des professions non salariées (majoration des seuils régimes micro BIC ou BNC, 70 000 euros ou 170 000 euros selon les cas)
  • Réductions et crédits d'impôt (crédit d'impôt pour tous les usagers pour les services à la personne : emploi à domicile)
  • Prélèvement sociaux (taux de 17,2%)
SI
Lu 1348 fois



1.Posté par Marie le 17/04/2018 06:12

oui mais quand on va sur le site on est obligé sans arrêt de supporter leur vidéo sur le principe du prélèvement à la source qu'on le veuille ou non, impossible de fermer la foutue vidéo et c'est pénible, aussi pénible que quand on fait une correction et que 6 mois après le problème n'est toujours pas réglé, chez eux çà bug quand on réclame mais pas quand on déclare.....!

2.Posté par SITARANE le 17/04/2018 08:55

Il ne faudrait pas oublier de la traduire en bantoue pour les 30 000 Mahorais de l'île !!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter