MENU ZINFOS
Economie

[VIDEO] La déclaration en ligne de plus en plus utilisée par les contribuables réunionnais


Par SI - Publié le Lundi 16 Avril 2018 à 19:00 | Lu 1461 fois

C'est parti pour la campagne déclarative 2018. Ce lundi, la Direction régionale des Finances publiques de La Réunion a dévoilé les grandes nouveautés de la campagne à venir, axée cette année sur la mise en place du prélèvement à la source. Une mesure qui entrera en vigueur à partir du 1er janvier 2019.

En 2017, à La Réunion, plus de 416 millions d'euros ont été prélevés auprès de 107 000 imposables. Pour rappel, l'île compte près de 490 000 foyers fiscaux mais près de 78% d'entre eux sont non-imposables. "Nous avons encore énormément de contribuables qui se déplacent dans les 6 sites de l'île. Ainsi, l'an dernier, nous avons reçu dans nos centres pas moins de 153 000 usagers", indique Gilles Le Poder, responsable du pôle de gestion fiscale à la DRFIP.

Concernant la déclaration en ligne 2017, 204 959 déclarants ont été recensés, soit 42% des foyers fiscaux Réunion. Une augmentation de 21,18% par rapport à la campagne 2016, faisant dire à la direction régionales des finances publiques que "nous sommes entrés dans une ère de dématérialisation".

Campagne explicative aussi en créole

Pour la campagne de cette année, un plan média va s'étaler sur plusieurs semaines, dont des spots radio et des vidéos explicatives sur impôts.gouv, dans la rubrique "gérer mon prélèvement à la source". "Aujourd'hui, quand on déclare sur impôts.gouv, il y a une vidéo qui explique en grandes lignes le prélèvement à la source. À La Réunion, cette campagne de communication sera également disponible en créole, afin de toucher le maximum de personnes", poursuit la DRFIP.

Des dispositifs d'accompagnement existent dans les mairies et les CCAS pour aider les usagers les plus éloignés du numérique qui déclarent pour la première fois. Ainsi, les services des impôts des particuliers sont équipés de postes informatiques en libre-service, mais aussi les "Espaces publics numériques" et des maisons de services aux publics, en partenariat avec la DGFiP. De plus, la DRFIP présente chaque année aux travailleurs sociaux les nouveautés fiscales et les services en ligne pour qu'ils puissent aider les publics les plus fragiles.

Pour rappel, les contribuables ont jusqu'au 5 juin (version internet) sur impots.gouv.fr (possibilité cette année de s'identifier avec France Connect) et 17 mai à minuit pour la déclaration papier.

Les principales nouveautés fiscales de 2018
 
  • La carte mobilité inclusion mention "invalidité"
  • Revenus fonciers (déduction pour location à loyers maîtrisés avec convention Anah)
  • Revenus des professions non salariées (majoration des seuils régimes micro BIC ou BNC, 70 000 euros ou 170 000 euros selon les cas)
  • Réductions et crédits d'impôt (crédit d'impôt pour tous les usagers pour les services à la personne : emploi à domicile)
  • Prélèvement sociaux (taux de 17,2%)




1.Posté par Marie le 17/04/2018 06:12

oui mais quand on va sur le site on est obligé sans arrêt de supporter leur vidéo sur le principe du prélèvement à la source qu'on le veuille ou non, impossible de fermer la foutue vidéo et c'est pénible, aussi pénible que quand on fait une correction et que 6 mois après le problème n'est toujours pas réglé, chez eux çà bug quand on réclame mais pas quand on déclare.....!

2.Posté par SITARANE le 17/04/2018 08:55

Il ne faudrait pas oublier de la traduire en bantoue pour les 30 000 Mahorais de l'île !!!!!!!!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes