Politique

[VIDEO] Enquête sur sa villa : Nassimah Dindar donne "ses vérités", une plainte déposée contre le JIR

Lundi 11 Décembre 2017 - 19:13

Nassimah Dindar contre-attaque. La présidente du conseil départemental a convié la presse ce lundi 11 décembre 2017 pour donner "ses vérités" concernant l’achat de sa villa dans le Bas de la Rivière à Saint-Denis. Depuis plusieurs semaines, la sénatrice s'estime "attaquée" par le Journal de l'île. Une affaire qui ressemble à une "tentative d’assassinat politique" indique Nassimah Dindar. Une plainte pour diffamation a été déposée contre le JIR.

"Nous avons pris un certain temps pour nous exprimer car il nous a fallu un temps fou pour récupérer tous les documents auprès de la banque", a lancé Ibrahim Dindar, qui a tenu à s'expliquer sur le bien immobilier supposément mal acquis.

Pour rappel, il est reproché au couple Dindar d'avoir acheté la maison Drouhet, installée sur un terrain de 900 m2 avec jardin de 1.300m2 et située dans le Bas de la Rivière à un prix bien inférieur au marché. Comme l'explique le responsable de la Droite sociale, la SPAG, via la Société civile de construction vente (SCCV) qui leur a vendu la case "ne trouvait pas preneur" en raison de plusieurs "avaries".

"La maison, située entre deux immeubles dans un quartier populaire ou règne une grande mixité sociale, avait été pillée à plusieurs reprises et avait particulièrement souffert lors du passage du cyclone Gamède. Elle était de plus dans un état de délabrement avancé et envahie par les termites"
, assure Ibrahim Dindar, muni de plusieurs documents administratifs concernant l'achat de la maison Drouhet. Ce qui explique selon lui le prix de vente "tout à fait normal" de cette maison à 130.000 euros et non pas un "renvoi d'ascenseur" entre Nassimah Dindar et la SPAG. "Le constat d'huissier que nous avons en notre possession prouve qu'aucune transaction n'a eu lieu entre la SPAG et le conseil départemental", ajoute Ibrahim Dindar.


Prenant la suite d'Ibrahim Dindar, Me Jean-Michel Baloup, avocat de Nassimah Dindar, s'interroge sur les motifs de "cette affaire". "Vous comprenez que si l'un d’entre vous achète un terrain à un prix défiant toute concurrence, cela n’intéresse personne. Alors pourquoi cela a intéressé l’opinion l’histoire du terrain ? Parce qu’en réalité on n’a pas seulement dit qu’il y avait bonne affaire mais aussi qu’il y avait un sous-entendu de la part de l’accusation. La présidente fait un cadeau à la SPAG et le fait au détriment du Département pour en bénéficier elle-même lors d'une future acquisition", déclare la robe noire.

Me Baloup ajoute qu'une plainte a été déposée pour diffamation au tribunal de grande instance de Saint-Denis à l'encontre du directeur de la publication du Journal de l'île et au journaliste auteur de l'article. "Une lettre est en possession du procureur de la République depuis ce lundi après-midi. On est là pour vous dire qu’il n’y a jamais eu de détournement. Nous donnerons tous les éléments et n'avons rien à cacher au parquet de Saint-Denis, ni au Parquet national financier si celui ci est réellement saisi".

Les explications de Me Baloup à retrouver ci dessous :

Nassimah Dindar, elle, parle de cette affaire comme d'un "assassinat politique". "À qui profite le crime ?", s'interroge la présidente du conseil départemental. "C'est pénible pour une personne de démontrer sa bonne foi, en dévoilant des éléments bancaires ou familiaux. Cet exercice, je n'ai pas envie de le faire. Mais je dois dire à la population qu'elle est en train de se faire manipuler", affirme la sénatrice, en raison notamment du timing de la publication de cette affaire.

"Les articles arrivent le 24 septembre et j'arrive au Sénat le 28 septembre. Pour moi, il y a une tentative d’assassinat politique. Peut-être que l’article vient avec la fin d’une convention de 10.000 euros par mois entre le JIR et le département. Je regarde la manière de faire et je me pose autant de questions... Il m'est difficile de trouver explication rationnelle", termine Nassimah Dindar.

SI
Lu 7824 fois



1.Posté par klod le 11/12/2017 19:34

ha .enfin "une plainte" ............... et non du "blabla" .............. laissons la justice faire , on verra !

2.Posté par lollll le 11/12/2017 19:34

Il n'y a pas de conférence de presse de sa part concernant les emplois fictifs au SDIS, au GLAIVE, la gestion du SDIS? C'est hallucinant que tous les politiques qui se font prendre, osent encore utiliser la carte du complot politique.

3.Posté par frederic le 11/12/2017 19:49

c'est tout ??? on reste sur sa faim ! où sont les factures qui prouvent que vous avez payé cette maison ? quelle sont les entreprises ? on s'en fout du règlement de compte politique, on veut savoir comment se payer une maison de 300M2 avec 50 000 euros après avoir payé un terrain à 130 000€ ?

4.Posté par Henri le 11/12/2017 19:54

Quel beau spectacle!
Comment la compagne de Monsieur DINDAR peut accepter cette image. Dommage pour ce Monsieur que j'apprécie particulièrement qui se retrouve mêlé à cet imbroglio

Elle fout sa merde et tout son entourage doit payer


Affaire à suivre parce tout n'a pas été dit- ou sont les autres entrepreneurs?

5.Posté par La vérité si je mens ! le 11/12/2017 19:56

Une tempête dans un verre d'H20
C'est tout

6.Posté par Taïga974 le 11/12/2017 20:13

Étonnant que la mairie n est pas préempté à ce prix ???????????????

7.Posté par MARIE le 11/12/2017 20:20

pourquoi votre voix tremble alors ?

8.Posté par DOGOUNET le 11/12/2017 20:37

La lavandière et l'ex sont tombés dans le piège. Le déballage de linge sale ne peut se faire qu'au détriment des 2 comparses face à un avocat qui rigole (c'est bien le seul car payé par le kon-tribuable). Qu'on en finisse et que la pauvrette finisse enfin...lessivée !

9.Posté par PATRICK CEVENNES le 11/12/2017 21:14

fukcd473
Marrante la photo, on dirait bien le "mûr des cons". Les 3 "cons" au premier plan et le mûr en arrière plan. lol !

10.Posté par foyer de terre rouge le 11/12/2017 21:59

Tout ce temps pour fabriquer des preuves de blancheur? La colombe innocente (reste à voir!) revendique d'être plus blanche que blanc! Il n'y a pas de fumée sans feu. C'est comme pour le foyer de terre rouge, il y a des innocents qui ont souffert le martyre!
La justice fera-t-elle enfin son travail?
Si un permis a été délivré pour une reconstruction à l'identique, il fallait le faire, un point c'est tout! RECONSTRUCTION OBLIGATOIRE de notre patrimoine! Quand on construit sans permis dans un champ de canne, il y a un permis de détruire, et bien qu'il en soit ainsi pour eux! Mais il y aura toujours deux poids, deux mesures, surtout qu'elle est maintenant aux côtés du Président de la République!

11.Posté par JORI le 11/12/2017 22:12

6.Posté par Taïga974 le 11/12/2017 20:13
Effectivement!!. D'autant plus que l'estimation des domaines aurait été encore plus basse!!. C'est une très bonne question vu la taille de l’ensemble.

12.Posté par Satanas et diabolo le 11/12/2017 22:31

y en a qui doit serrer les fesses du haut de sa tour... tant mieux !

13.Posté par Pile plate le 11/12/2017 22:52 (depuis mobile)

Hmmm...130000€ pour 1300m2 . Soit 100€/m2 a saint Denis ...a ce prix la , je la rase la cAse sans problème et je revend le terrain au moins le triple a un bailleur social ... Enfin si mes calculs sont bons ..

14.Posté par ste suzanne le 12/12/2017 06:28

VOUS avez pris du temps pour trouver un avocat ou rassembler les pièces j espères que ses pièces ne sera pas comme notre MAIRE là au moment de sa comparution et appel ont perdu les pièces
encore une foi un politique de tout bord va passer a la trappe ils finiront jamais de nous BERNER
pour en savoir je suis loin de cette ville c est a dire à la campagne
le prix d un terrain et d un bidonville n est pas aussi bas la votre MADAME

15.Posté par bonnemémoire le 12/12/2017 07:26

Des chanceux il en a toujours eu et il y en aura toujours .
Madame Dindar est une chanceuse multi- cartes ( si j' ose dire ) et multi- récidiviste ( si j' ose dire).

Chanceuse de profession , car bénéficiaire d' une loi , juste sur sa philosophie, qui permettra à une enseignante contractuelle de LEP , devenir , sans concours , une professeur titulaire de l' Éducation Nationale.Grade : PLP1 spécialité : français et histoire-géo.

Chanceuse de militantisme , car voilà une anonyme , parmi les anonymes , qui par la grâce d' une présidente associative très engagée pour améliorer le sort des femmes , sollicitée.
Sollicitée pour rejoindre cette association et apporter sa contribution.
Son œuvre militante reste à écrire , sa propulsion comme " experte " du social, non , puisque la voilà Madame Juan,, en moins de temps qu'il faut pour claquer deux bises , vice- présidente de cette association.

Chanceuse de la politique , car la voilà forte de son expertise dans le social faite conseillère régionale , puis conseillère générale , puis présidente unanimement choisie par les cadors de la politique de droite pour être présidente par défaut du Conseil Général .
Présidente doublement par défaut 1) puisque le Président prévu est battu à Saint- André comme conseiller général , donc hors- jeu 2) l' adjoint- au maire de Victoria , barré par ce dernier pour le poste de président, au motif qu à ce poste il deviendrait trop dangereux .
Donc autant y mettre la plus bécassine et c' est Madame Juan devenue Dindar .

La suite est connue mais rappelons trois exploits : 1) s' empresser aux municipales qui suivent de se retourner contre Victoria et le faire battre au profit de Gilbert Annette,2) se faire réélire Présidente du CG avec l' appui d' Annette et de Vergès en larguant ses bons amis de Droite 3) puis se faire ré-réélire à la tête du C G avec de nouveau le soutien de la droite , toujours avec la bénédiction d' Annette .

Chanceuse en immobilier, ce qui fait l' actualité du moment , donc ici point de développement .

Et alors me direz- vous ?
Un jour la chance finit par tourner , l' ex prof de français de LEP doit le savoir .
Les trésors de rhétorique réussiront-ils à retenir un peu de cette chance qui semble s' éloigner ?
Quant aux effets de la chance sur le développement du français , sur le développement du social , n' en parlons pas .

16.Posté par GIRONDIN le 12/12/2017 07:33

Contre Jacquou Intime de la Région ?

17.Posté par Pap’s le 12/12/2017 07:43 (depuis mobile)

Ne trouvait pas preneur, c’est une plaisanterie à 300000€ je l’aurai acheté dan ce petit paradis

18.Posté par Elle le 12/12/2017 07:50

Oh non pile plate, 130000 € pour 900 + 1200 m2 de terrain + maison classée (même délabrée) d'environ 250 m2 + plan + réseau.
Quand on fait le compte, on peut dire que ... c'est cadeau !
Si en plus on rajoute l'avocat richement payé avec nos impôts dans une affaire privée ...
Milike la théorie du complot.

19.Posté par Justiciable attentive le 12/12/2017 07:51

" Mais je dois dire à la population qu'elle est en train de se faire manipuler", affirme la sénatrice, en raison notamment du timing de la publication de cette affaire. "

Le moins qu'on puisse dire, c'est que cette femme est vraiment gonflée de sortir ce genre d'argument ...

Elle qui pour se faire élire et se maintenir à la présidence du Conseil départemental n'a jamais cessé de faire des alliances contre nature avec ses opposants au mépris des engagements pris devant les électeurs ?

Que cette arriviste politicienne qui a toujours manipulé son propre entourage et tous ceux qui ont eu la naïveté de lui faire confiance, à son profit exclusif, assume enfin ses responsabilités devant la justice qui lui court après depuis trop longtemps !!!

20.Posté par Stef le 12/12/2017 09:17 (depuis mobile)

#pile plate. Tes calculs sont faux, il s agit de 1300 m2 + 900 m2 = 2200 m2 donc 59 euros le m2. Même a la plaine des cafres en non constructible,c est plus chère....

21.Posté par Pile plate le 12/12/2017 09:54 (depuis mobile)

Vous avez pas compris , c'est pour y mettre le nouveau foyer de terre rouge ....

22.Posté par Marie le 12/12/2017 10:03

on ne peut pas dire qu'elle soit réactive celle là, le temps de camoufler les casseroles qu'elle traine....triste spectacle être au devant de la scène toujours pour des scandales financiers....! voilà l'image de nos élus!

23.Posté par Mwa la pa di le 12/12/2017 10:19 (depuis mobile)

Ce terrain ne trouvait pas d''acheteur en raison des contraintes, mais ces contraintes auraient disparu quand le couple l''a acheté...ce que les autres acheteurs potentiels n''ont pas oser, ce couple l''a fait en catimini...

24.Posté par phil le 12/12/2017 10:31

mais de qui se moque t'on???

Bientot elle dira que c est un acte citoyen?
Une action caritative ??

C est se moquer des rayones une fois de plus

25.Posté par marie le 12/12/2017 10:49

Si ce terrain etait a la vente nous devons trouver des traces de la publicite faite et des visites effectuées??

Dans le cas contraire!!!


26.Posté par TICOQ le 12/12/2017 10:51

Que la Justice passe. Vite !

27.Posté par La Reine de la Manipulation le 12/12/2017 11:06

Je suis d'accord avec vous Poste 19 !
Elle a un doctorat dans le domaine de la Manipulation cette femme .... Et l'affaire de l'ARRAS .... on oublie d'en parler !
Bref ... il me tarde que l'on prouve "sa bonne foi" !

I Fé Rire

28.Posté par zean le 12/12/2017 11:08

le seul qui rit c'est celui qui pense< y gagne ou y perde moin mon l'argent lé sur >

29.Posté par Zarin le 12/12/2017 11:20

C'est un grand agrément que la diversité :
Nous sommes bien comme nous sommes.
Donnez le même esprit aux hommes,
Vous ôtez tout le sel de la société.
L'ennui naquit un jour de l'uniformité.

Houdar de La Motte

wouaf wouaf

30.Posté par @ 28 le 12/12/2017 11:23

En voilà un grand philosophe prêt à faire la morale avec condescendance !!!

C'est juste une signature ...

I Fé Rire

31.Posté par lollll le 12/12/2017 11:34

Par contre l'avocat qui est payé avec nos impôts sur une affaire privée, ya pas une loi qui interdit çà? Surtout pour le mari qui bénéficie aussi des conseils du même avocat payé par nos poches alors que M. Dindar n'a aucun mandat et n'a donc pas droit à la protection fonctionnelle.

32.Posté par Le Jacobin le 12/12/2017 11:50

Trop de bla bla Mme DINDAR résonnons: vous achetez une maison sur une superficie de 900 m2 terrain + 1300 m2 de jardin= 2200 m2 de terrain passons pour la maison qui selon vous n'était pas convenable, cadeau la période vous ait favorable,l'ensemble pour 130 000€.

130 000€:2200=59.09€ le m2 il fallait vraiment s'appeler madame pas de chance pour rafler une aussi bonne affaire, je suis preneur au même prix si vous souhaitez vous en débarrasser.

Le plus surprenant, le service des impôts si prompte a faire des redressements pour insuffisance ne pipe pas mot sur le prix de votre acquisition, il faut considérer que vous bénéficiez d'un faisceau de malchance, tout le monde vous en veux, le JIR veut détruire votre carrière Le président de Région est à la manœuvre.

QUI A ACHETÉ LE TERRAIN+MAISON A SAINT DENIS A 59€ LE m2?

33.Posté par babar run le 12/12/2017 11:50

M. DUPUY.....DESOLÉ D'AVOIR FAIT UN COMMENTAIRE DÉSOBLIGEANT SUR VOS AMIS....(LES COMPARANT A DES HIRUDINÉES........PFFFF....COMPLIQUÉ DE SE FAIRE PUBLIER DE NOS JOURS...)

PEUT ÊTRE QUE CE COMMENTAIRE PASSERA :
"QUI PAYE L'INCAPABLE EN PETITE ROBE NOIRE ????....."....
......VOYEZ JE FAIT DES EFFORTS....JE NE DIS PAS "AVOCAT".....CELA POURRAIT M'INTERDIRE DE POST......

34.Posté par Tifaine le 12/12/2017 13:21

Il n'y a pas de fumée sans feu...Les frais d'avocat, c'est nous qui payons: ces gens-là la point lo nez! Zot y rode que les honneurs...même si y fo fouille dans les ordutres.

35.Posté par CONTRIBUABLE le 12/12/2017 14:35

LE FRUIT DE NOS IMPÔTS SERT A PAYER LES FRAIS D AVOCATS HORS DU DÉPARTEMENT POUR DÉFENDRE DES ÉLUS AYANTS COMMIS DES DÉLITS D ORDRE PRIVES NOS DÉPUTÉS , SÉNATEURS, ET NOTRE GOUVERNEMENT CAUTIONNENT CELA BRAVO LA DÉMOCRATIE .

36.Posté par MARFEE le 12/12/2017 15:58

QUI ET COMMENT A T'ON DECIDE DE L'OCTROI DE LA PROTECTION FONCTIONNELLE ?

Où est visible la délibération ou décision correspondante ?

Comme l'évoquent les post 18 et 31, les fonds publics peuvent pas servir à payer les honoraires d'un avocat défendant au cas présent des intérêts à l'évidence strictement privés .
Si le contrôle de légalité exercé par le préfet ne réagit pas, on peut espérer une réaction du Parquet ou à défaut, l'action d' une association de contribuables.

Je m'y emploierai pour ma part.

37.Posté par marie le 12/12/2017 16:02

Pourquoi prendre pour sa defense un avocat parisien??

Il n'y a pas d'avocats a la Réunion ou alors il sont si mauvais qu'il faut chercher alleurs???

je n'ai pas vu d'annonce pour ce terrain car vu le prix j'aurais sauté sur l occasion!
d'ailleurs sans magouille ca n existe pas..

espérons que le PNF fasse son travail

38.Posté par specialized le 12/12/2017 16:57 (depuis mobile)

Acheté 2200m2 à ce prix est déjà pas normal comment expliqué ce tarif préférentiel la SPAG est 1 promoteur immobilier en réseau avec beaucoup d autre promoteurs immobiliers et aucun d eux n aurais vue cette affaire à ce moment la...

39.Posté par Pamphlétaire le 12/12/2017 17:04

On connait les documents effectués et datés en amont des faits : ce sont des faux mais réels jusqu'à preuve du contraire....Bref, dans cette mouscaille régionale, on espère que Tillier n'a pas utilisé toutes ses cartouches...

40.Posté par mike le 12/12/2017 18:11

La justice ? pété de rire !!!
continuez à voter pour consolider le système qui vous entube ...
vous allez mourir heureux ...

41.Posté par Titi or not Titi le 12/12/2017 18:24

Hahaha, Que Dires De Plus !! 😄😄😎
La Dinedare Connexion !!

CoLaxatif : " RéHabilitons La Prison DoDu À Nos Zébus ! "🙏👮‍♀️😆

ANouLa©®

42.Posté par klod le 12/12/2017 18:25

étonnant qu'"un règne" qui dure depuis 2004 , si mes souvenirs sont bons, se termine ainsi ............ mais bon , ainsi va le "business politique" ................

43.Posté par Aie aie aie... le 12/12/2017 19:05

Je conseille (encore une fois) d'aller lire les articles du JIR sur le sujet: on apprend qu'au départ, Ibrahim et Nassimah Dinadar avaient en projet la construction d'un immeuble en R+2 (3 niveaux) avec à la clé des bénéfices et plus values importants, vu le prix d'achat, dans un lotissement ou une copropriété où cela n'était pas possible..

https://www.clicanoo.re/Enquete-sur-la-villa-de-la-presidente/Faits-Divers/Article/2017/12/04/Les-Dindar-voulaient-casser://

"Les Dindar voulaient casser la baraque avec un immeuble sur trois niveaux"

Sans compter la reconstruction à l'identique de la Case Drouhet démolie sans permis ua départ, sauf erreur.

Bon, ça n'a pas marché.

De plus, il n'y aurait qu'une partie des travaux qui serait justifiée.

Pas clair de chez Leclaire, tout ça...

44.Posté par Bertal le 13/12/2017 07:23

Le pire dans tout ça, c'est que si Dindar se représentait à une élection, elle serait réélue...

45.Posté par zanatany le 13/12/2017 15:34

Il y a de la censure car mon post n'est pas mis en ligne...

46.Posté par JEAN le 15/12/2017 09:02

pourquoi la pas mettre ce bien aux enchères, a 130000 moins n'aurais acheter,
bing

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter