Justice

[VIDEO] Destruction d'un champ de canne : Frédéric Vienne condamné à 5 000 euros d'amende dont 3 000 avec sursis

Jeudi 7 Décembre 2017 - 10:46

Le délibéré est tombé pour Frédéric Vienne. Jugé devant le tribunal correctionnel de Saint-Pierre pour avoir participé avec des planteurs à l'arrachage d'un champ de cannes à l'Étang-Salé en mai dernier lors du conflit avec Tereos, le président de la FDSEA a été condamné à 5 000 euros d'amende dont 3 000 avec sursis.

Dans un communiqué paru peu après la condamnation de son président, la FDSEA a estimé que ce verdict était "clément". "Verdict clément, le tribunal a compris de le rôle de la lutte syndicale, et que les moyens employés par la FDSEA pour obtenir gain de cause envers la puissance industrielle étaient justifiés", écrit le syndicat agricole.

Ce dernier tient à rappeler que le dernier conflit avec Tereos était "très difficile", le syndicat étant "en avance pendant plus de 4 mois". "Téréos paye en moyenne 40,07 € la tonne aux agriculteurs alors qu’ErCane, pour quelques cannes écrasées, a réclamé 34 000 €", poursuit la FDSEA. 

De son côté, Frédéric Vienne a estimé que la sanction prononcée par le tribunal est une "blessure de guerre". "Elle me conforte dans mon rôle de Président de la FDSEA. Ma plus grande fierté c’est qu’ErCane n’ait pas pu se porter partie civile et demander des dommages et intérêts surévalués. Je tenais à remercier tous les soutiens, les agriculteurs, les collaborateurs de la FDSEA ainsi que la classe politique qui m’a soutenu", termine Frédéric Vienne.

PB
Lu 1366 fois



1.Posté par cmoin le 07/12/2017 11:17

Il aurait dû avoir de la prison aussi,ainsi que tous les autres qui ont participé à ca.

2.Posté par Cimendef le 07/12/2017 12:18 (depuis mobile)

Il va demander une subvention pour payer l'amende !

3.Posté par le renyoné le 07/12/2017 16:42

Réaction très digne la part de M. Vienne.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >