Santé

[VIDEO] Déficit du CHU : La présidence confiante sur le rapport qui sera remis au COPERMO

Lundi 22 Janvier 2018 - 17:57

​Jean-Paul Virapoullé, président du conseil de surveillance du CHU et Lionel Calenge, directeur général du CHU de La Réunion, faisaient le point ce lundi après-midi, à la veille d'un rendez-vous stratégique pour la santé publique à La Réunion.


Le conseil de surveillance du Centre hospitalier de La Réunion s'est réuni ce lundi après-midi. Une réunion préparatoire avant l'examen crucial du dossier du CHU Réunion à Paris dans quelques jours. Sans grande surprise, la gouvernance du CHU a approuvé les grandes lignes du rapport, dans le fameux plan de retour à l'équilibre, qui sera examiné le 31 janvier devant le Comité interministériel de performance et de modernisation (COPERMO). Le plan a été approuvé par 8 votes pour, 2 abstentions et 3 contre.  

"Je suis forcément confiant, mais je suis également vigilant parce que tant qu'on aura pas défendu ce dossier, la partie n'est pas gagnée. Mais je pense que notre dossier a été reconnu comme solide. Ça ne veut pas dire qu'il a été approuvé à ce stade mais le plan présenté a des qualités et j'espère qu'il remportera la conviction du COPERMO", ambitionne Lionel Calenge, le directeur du CHU.

L'ARS-OI sera présente aux côtés de la gouvernance du CHU lors de la présentation de ce rapport comme l'explique son directeur François Maury, à sa sortie du conseil de surveillance qui s'est tenu au siège administratif du CHU à Saint-Paul :

À la veille de ce rendez-vous important pour l'avenir de la structure hospitalière, le CHU sera en grève à l'appel du syndicat Santé Sociaux CFDT Réunion. "Nous ne voulions pas attendre la tenue de ce conseil de surveillance pour afficher notre position", indique Expédit Lock Fat, secrétaire général Syndicat Santé Sociaux CFDT Réunion, car pour lui, le panachage du vote de cet après-midi fait avant tout la part belle aux politiques. "Ceux qui travaillent au CHU ont, eux, voté contre", insiste-t-il. "Tous les politiques qui ont oeuvré pour la nomination de M. Calenge à la direction n'ont pas pu faire autrement que d'aller dans son sens. Même la commission des soins s'est abstenue, alors qu'elle a plutôt tendance à suivre la ligne de la gouvernance", approuve-t-il par ailleurs. 

Le syndicat conteste notamment l'une des mesures préconisées par la direction, à savoir le non remplacement de 155 départs à la retraite pour y parvenir. Le ministère des Finances attend du jeune CHU de La Réunion qu'il présente un plan de retour à l'équilibre fiable. Rappelons que le CHU sollicite, de la part du ministère de la Santé, une subvention d’investissement de 50 millions d’euros pour un besoin d'investissement total de 110 millions sur la période 2017-2021. Le feu vert qu'accordera le Comité interministériel au plan présenté par Lionel Calenge sera d'ailleurs déterminant avant, pour la structure, de solliciter d'autres partenaires institutionnels sur le volet financier.

Des économies à tous les étages

En 2017, la situation financière du CHU s’est détériorée, passant de 35 (chiffre certifié en 2016) à 42 millions d’euros de déficit. Le DG de la structure hospitalière compte néanmoins redresser la barre en présentant un plan de maîtrise des dépenses.

"Les 3/4 de l' effort d'économie, c'est de la maîtrise de dépense hors personnels. C'est la maîtrise de la prescription​, c'est un effort de codage des activités médicales qu'on réalise, c'est la maîtrise de la dépense logistique. Tout cela est lié évidemment à une implication de la communauté médicale, qui est prête à faire cet effort, car on ne peut pas dire que sur la maîtrise, qui est un enjeu de juste prescription des soins, du médicament, des actes de biologie, on ne peut rien faire. Et la communauté médicale est très sensibilisée à ça. donc l'effort sur les dépenses de personnels, je le répète, c'est entre 25 et 30% de l'ensemble de l'effort des économies du rapport COPERMO", ajoute Lionel Calenge, qui défendra son dossier avec la représentante de la commission médicale le 31 janvier.


Ce matin, le vote du comité technique (CTE) du CHU sur le rapport Copermo :
CFDT : contre
UNSA : contre
CFTC : contre
FO : contre
SUD : absent
ludovic.grondin@zinfos974.com
Lu 4175 fois



1.Posté par klod le 22/01/2018 18:56

ha ..nos "sachants" zébus ont fait le point .................... et après ............... povs "représentants des citoyens" en République ?

encore une fois nos "représentants dit "zébus endémiques outre la mer de la reupiblique de l'ile bourbon "............. font le point sur un désastre ............ tout comme l'arast , à part faire le point , l'anticipation chez ces " grands " élus de la république" ???????????????????????????????????????????????????????????????????non , c'est po possible ? !

bon............. de bonnes âmes , lécheurs de cul de nos "élus" diront : la critique est facile ...............

mais kan meme , foutor ,,,!!!!

2.Posté par klod le 22/01/2018 19:15

Le contrôle des "politiques publiques" c'est ce qui manque dans notre "graaaaaaaaaaaaaaaaande démocratie framçaise" ..................

3.Posté par GIRONDIN le 22/01/2018 19:17

Prévisible ?

4.Posté par réunionnais le 22/01/2018 16:44

Le Silence des vendus est assourdissants ...chacun se reconnaîtra...Cilaos fermera avec ce vote ... fin de contrats avec ce vote .., l ARS est content ... on supprime 155 postes ... on ferme 100 lits ...tout pour le béton ... rien pour l humain

5.Posté par Nordiste le 22/01/2018 20:21

Des gros charlots ces 2 là... un qui à fait embaucher l'autre et l'autre qui à participé à son élection... Mangé cabris..... Ils ne connaissent rien des conditions de travail du personnel soignant, et ce qui malheureusement se répercute sur le patient....Le personnel ne veut plus d'eux... Ce sont les politiciens qui sont entrain d'achever le CHU .... Tout le monde le sait

6.Posté par No comment le 22/01/2018 20:37 (depuis mobile)

Enfin il était temps président ho président

7.Posté par DOGOUNET le 22/01/2018 20:57

Une pétaudière dirigée par de redoutables incompétents sur le dos de branquignols salariés adeptes du toujours plus ! Ne rions pas, c'est notre santé qui peut être en jeu.

8.Posté par David le 22/01/2018 21:32

il est payer combien mr le maire de saint andré a ce poste??

9.Posté par Patient le 23/01/2018 05:01

Et pendant ce temps, les urgences sont dignes d'un pays du tiers monde, erreurs médicales en veux-tu en voila, "Professeurs" avec des surnoms genre "le boucher" (sic), chefs de services totalitaires, embauches complaisantes, ... la liste est longue pour un établissement qui se dit "public" et de qualité...

10.Posté par CONTRIBUABLE le 23/01/2018 05:20

Trop d embauche de complaisance dans ces services hospitaliers trop de copinages ceux qui sont sensés surveilles a la bonne marche des services ne sont pas exemplaires un contrôle rigoureux et sérieux des recrutements sur concours par un organisme indépendant serais nécessaire afin d arriver a une gestion saine que vient faire Mr Virapoulle la dedans quand on connait son passif ?

11.Posté par dimi le 23/01/2018 07:25

quand on voit la tête de certains gestionnaires on s'étonne que le navire prend l'eau je vous laisses juge ...

12.Posté par saint andréen le 23/01/2018 07:31

JPV en action, le CHU en équilibre, le Port en destruction et le filston Vice Président du conseil Général par contre plus de délégation à la Région.

13.Posté par ANTHECRIST le 23/01/2018 08:00

Dogounet t'as raison, je dirai même est-ce que quelqu'un à soulever la question de la rémunération de la direction...Sans oublier les logement de fonction de ces gens qui ont largement les moyens de se payer un loyer ou le fait que de plus en plus souvent le nettoyage des locaux sont attribués à des sociétés extérieurs qui ne connaissent rien du protocole d'hygiène du milieu hospitalier qui croient que si elle peuvent nettoyer une usine ou des bureaux il en serait de même pour l’hôpital, faux archi faux. Si vous chopper des maladies nosocomiale c'est justement parce que ces tâches sont confiées à des gens de l'extérieur...
Donc former du personnel au lieu de prendre des sociétés de l'extérieur et vous ferez encore des économies...

14.Posté par pasglop le 23/01/2018 08:06


Vendredi vote de la CME (commission médicale )

19 abstentions
14 contre
4 voix pour

ce fameux PRE ....



Hier matin donc , le vote du comité technique (CTE) du CHU sur le rapport Copermo :

CFDT : contre
UNSA : contre
CFTC : contre
FO : contre
SUD : absent

préavis de grève pour le 30 veille de la discussion au Ministère


Légère déconnexion entre les uns et les autres non ?


15.Posté par yabos le 23/01/2018 08:13

Les syndicats , au travers de leurs permanents (dispensés de travailler) ,en particulier la cfdt, récoltent ce qu'ils ont semé. Il faudrait les remettre au travail. Cela ferait gagner une vingtaine d'agents au moins. Ils ont voté pour la création d'un chu tout en sachant que ces monstruosités sont ingérables et ingouvernables. Les exemples sont nombreux. Ils devraient se taire et raser les murs maintenant.

16.Posté par luis le 23/01/2018 08:15

Comment peut on mettre son nez dans les affaires des hôpitaux de la REUNION si on n'est pas capable de gérer correctement sa ville de Saint André?

17.Posté par Ti baptiste le 23/01/2018 08:17

Là ou je passe, le déficit est de mise. Qui suis je

18.Posté par lollll le 23/01/2018 09:00

Partout ou le politique est aux affaires, la gestion est calamiteuse. Pourquoi les cliniques privées ne sont jamais endettés à ce point? Pourquoi leurs conditions d'accueil sont meilleures? Virez moi tous ces politiques et mettez des gens compétents aux postes stratégiques.

19.Posté par joelle le 23/01/2018 09:38

Faire un rapport et ne pas etre d'accord cela me semble aller a l encontre d'une certaine logique.

Vous connaissez le probléme mais cela fait parti d'une mentalite qu'il sera long a faire changer.

Regardez Mayote il faudra longtemps avant d etre au niveau de la Reunion

Et la Reunion mettra longtemps avant d être comme la métropole

20.Posté par le grand cirque 974 le 23/01/2018 09:56

Déjà que d'être hospitalisé avec du personnel conséquent est problématique, alors qu'en sera-t-il avec 150 agents hospitaliers en moins! La qualité de service? C'est l'hôpital, quoi!
Mais ces messieurs qui dirigent ne se font pas soigner ici, avec l'argent des CONtribuables, ils vont voir les grands professeurs de France tandis que nous sommes contraints de subir les manques et manquements de leurs obligations. Et ce n'est pas avec Melchior et Virapoullé que l'on aura gain de cause. Pourvu que le fiston soit 1er vice-président Le déluge peut nous tomber dessus! Le népotisme, les détournements d'argent et arrangements entre amis, c'est tout ce qui compte pour eux tous (Les politiques de tous bords confondus de France et de Navarre).
C'est l'hôpital qui se fout de la charité! Nous mourrons à petit feu pendant que d'autres s'en lèchent les doigts... Ils sont en surpoids: y'a pas un bon nutritionniste au CHD pour eux, être trop riche, ça a ses inconvénients!
Création d'entreprise: coaching pour élus pour être en forme après le foie gras et le champagne, baisse de chômage assuré, il y a de l'embauche en perspective!

21.Posté par Perplexe le 23/01/2018 11:14

@ post 14 et 15 :

je n'ai pas le souvenir que la Ville de Saint-André ait déjà été mise sous tutelle pour mauvaise gestion et déficit...

Vous roulez certainement pour l'opposition de cette ville, mais les mensonges n'aideront certainement pas vos candidats, car les électeurs ne sont plus dupes...

Changez de logiciel !

22.Posté par Super cumulard le 23/01/2018 11:31 (depuis mobile)

Que fait le president du CD, adjoint des finnces de st payl, vice president des finances du tco et dga à la civis..et peut etre aussi memvre du conseil de surveillance du chgm...

23.Posté par Marx le 23/01/2018 13:12

Y'a virer quelque grateur de ki au SDIS et au departement pour financer les poste de santé. ?. Tous les citoyens mettent les poste de santé en priorité sur les fonctions administratives... tous? Non sauf nos elus qui ont promis tellement de contrat et d'embauche pour parvenir au pouvoir qu'ils doivent maintenant sacrifier la population pour defendre leur cour personnel...
Sinon magnifique la photo avec le president qui a encore la main dans la poche a se tripoter alors qu'on lui tend un main a serrer. ?.

24.Posté par Marie Paule le 23/01/2018 16:31 (depuis mobile)

Leonus ou la vu n''a in télé grand écran devant l entree chu. Totoh qui ça y regarde ça ? fo croire le vent du nord ek le vent du sud. Mi aimerait bien avoir in tele kom ca leonus. Martha y dépense pas l argent n importe comment. ...

25.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 23/01/2018 16:54

À Post.11 - dimi:

*Oui, "dimi", oui !

*Quand on voit la tête de Lionel Calenge, on voit qu'il n'est pas tout à fait à sa place à la tête du CHU...

*On "voit" - sans être pour autant un brillant morphopsychologue !

*Normal, il plaît aux politiques.

26.Posté par SSTJOSEPOI le 24/01/2018 05:47

IL PLAIT AUX POLITIQUES SURTOUT A MR LEBRETON QUE PENSE T-IL DE LA SITUATION ACTUELLE ?

27.Posté par Gindrey claude le 26/01/2018 21:11

TrMessage à Madame Anne Beinier conseillère de Madame Agnès Buzin, Ministre de la Santé


Bonjour

À l’heure où notre CHU de la Réunion , tête de réseau des dix CHU francophones des îles de la zone sud de l’océan indien , est accusé d’un déficit de 50 millions , je vous prie de prendre connaissance de cette proposition :

Une taxe progressive sur le sucre peut avoir pour conséquence de réduire cette surconsommation effarante de glucose : on consomme individuellement 35 kg de sucre par an, soit 7 fois plus que nos grands parents et que le voudraient nos besoins physiologiques.

Cela réduira le nombre de nos patients fragiles à terme :moins de diabètes , d'amputations ,pathologies à taux triple sur notre île , onéreuses à traiter.

Le remplacement progressif d'une partie des champs de canne à sucre à l’île de la réunion 🇷🇪 par des cultures contrôlées de cannabis pour produire du THC au bénéfice de l’Etat permettra donc d’augmenter notre PIB insulaire pour un marché européen et planétaire évalué à plusieurs milliards d’euros: actuellement, nous finançons la Californie , les Pays bas , le Maroc et j’en passe, par paresse intellectuelle .

Merci de proposer ces deux mesures législatives à Madame Buzin afin de préserver l'avenir

Bien à vous

Claude Gindrey
Auditeur IHEDN anesthésiste réanimateur CHU de La Reunion

28.Posté par Mik le 13/05/2018 19:09 (depuis mobile)

Saluuuu
Vive la france .. elle ferme son clapet et donne car on a besoin à subvenir à nos besoin . Elle a pris responsabilité de nous nourir ..qu elle le fasse .C est tout et c est comme ça .. bon entendeur la france Salu

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >


Suivez
le Grand Raid 2018
avec ZINFOS974
PARTENAIRE
Au coeur du Grand Raid
70 heures en direct live
Non Stop