Politique

[VIDEO] Berguitta: Le Département au chevet des agriculteurs du sud

Vendredi 9 Février 2018 - 15:43

3 000 m2 de tomates plantées sous serre complètement gâchées. Pour la famille Grondin, installée à la Petite-Île, les pertes sont conséquentes. "Avant les intempéries nous ramassions jusqu’à 2,5 tonnes par semaine".  Aujourd’hui difficile pour Sergio Grondin d’estimer les pertes, mais selon son fils elles pourraient atteindre entre 15 000 et 20 000 euros pour une serre de 500 m2.

La visite du président du Département dans le sud au chevet des agriculteurs, touchés par le passage de Berguitta, avait donc pour objectif de rassurer. "Cette région est le grenier de l’île", a commencé par affirmer Cyrille Melchior sur les terres de Serge Hoareau, également vice-président en charge de l’Agriculture. En présence de Nassimah Dindar, ex-présidente aujourd’hui sénatrice mais également du député David Lorion, Jean-Bernard Gonthier de la Chambre verte et des représentants des syndicats agricoles, le Département a voulu "montrer toute sa solidarité avec le monde agricole". 

Une solidarité qui prend la forme d’un dispositif d’aide d’urgence exceptionnel d’un montant total de 1 160 000 euros soit 1 080 000 euros pour les cultures maraichères et 80 000 euros pour les élevages bovins. Seules en bénéficieront les exploitations situées dans les communes reconnues en état de catastrophe naturelle par arrêté du 31 janvier dernier. Une reconnaissance certes nécessaire à la mobilisation du fonds de secours national ou des aides du FEADER mais qui entre la demande, l’instruction du dossier et le paiement, peut prendre des mois voire plus d'un an, rappelle Cyrille Melchior. 

La sollicitation de ces aides pourra se faire à partir de lundi, "pour enfin retrouver très rapidement nos produits locaux sur les étals. Sous ma présidence nous allons nous battre pour que le monde agricole aille le plus loin possible" ,a-t-il promis.

Et pour les exploitations sinistrées situées hors zones reconnues en état de catastrophe naturelle, un examen au cas pas cas en commission sera mis en place. 

PB
Lu 1271 fois



1.Posté par Marie le 09/02/2018 16:17

allons y les pleureurs sont de sortie!

2.Posté par cmoin le 09/02/2018 16:50

Stop à l'assistanat total!Ils ont déjà l'argent des assureurs!

3.Posté par JORI le 09/02/2018 17:31 (depuis mobile)

Maintenant qu''il va être indemnisé, va t il quand même tripler le prix de ses tomates pour gagner sur tous les tableaux. Au juste le prix des oignons reunionnais sont toujours de 6,90€/kg?. Ce qui a fait réagir la fdsea.

4.Posté par boug le 09/02/2018 18:03

c'est bien nos chers agriculteurs obtiennent un dédommagement après mette 8 euros le pied salade zot va touffe avec !!

5.Posté par Ti caf le 09/02/2018 23:21 (depuis mobile)

Comme d''habitude c''est souvent les personne qui n''ont pas l''habitude de réfléchire intéligament qui ouvre leur bouche en premier !!! A ce moment la y faux chercher une autre altérnative de ce nourrire au lieux de ce pleindre non !!!!!

6.Posté par Marie le 10/02/2018 07:41

JORI, mais les prix ont déjà triplés juste avant l'annonce du mauvais temps.....comme quoi nos pleureurs agriculteurs savent anticiper sur les événements.......!

7.Posté par Marie le 10/02/2018 07:43

à ti caf, arrêtez de prendre le consommateur pour un imbécile, il en a ras le bol de vous voir pleurer sur tout et rien et effectivement il arrivera un moment où le consommateur réfléchira à deux fois avant d'acheter à prix d'or vos produits avariés!

8.Posté par Libé râle le 10/02/2018 08:50 (depuis mobile)

Qu'ils se renseignent sur les assurances pertes d'exploitation bordel! Cessons d'user de la solidzrité à tout bout de champs!!

9.Posté par Christi le 10/02/2018 12:16 (depuis mobile)

Nana la pluie nana trop soleil , augmentation des prix et indemnisation lo bande agriculteur .
Quand in entreprise bâtimentm ou autre activité i subit in manque a gagné , y faut li démerde à li .
Politicien voleur o département fo fput déhprs

10.Posté par Ti caf le 10/02/2018 12:26 (depuis mobile)

Moi méme je suis consomateur comme vous mais je pence plus que chaque personne a sa chance vue que le couvernement donne bien plus sur la somme total au personne qui ne travail pas !!!

11.Posté par Ti caf le 10/02/2018 12:29 (depuis mobile)

C agriculteur peuve bien en gagné comme il re donne au couvernement pour pouvoir donner le pouvoir d'achat au autre !!

12.Posté par Marie le 10/02/2018 17:51

hé oui Ti caf en clair c'est pourquoi i donne aux autres et pas à moi....bien sur on a compris qu'ici cela ne marche que dans un sens ni veut tout mais demande pas nous rien....cela s'appelle A S S I S T A N A T.....et attention le retour de bâton....c'est dans pas longtemps et cela fera drôle à beaucoup de pleureurs ! en douce et sans secousse vous l'aurez et sans vaseline.....!

13.Posté par SOS le 10/02/2018 19:02

Le Serge est fier, il a eu son poste de VP. Attention ti colon il y a des lendemains qui déchantes.


14.Posté par loyada le 10/02/2018 23:30

si je comprends bien si on leur donne du pognon les tomates vont pousser et murir plus vite """La sollicitation de ces aides pourra se faire à partir de lundi, "pour enfin retrouver très rapidement nos produits locaux sur les étals. Sous ma présidence nous allons nous battre pour que le monde agricole aille le plus loin possible" ,a-t-il promis. """" et occupe toi aussi de la canne !!!!!! l echeance approche !!!!

15.Posté par Petite île le 11/02/2018 17:17 (depuis mobile)

Le.maire de la petite ile : on n'a jamais compris ou il est. Opportuniste comme Defaud ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter