Social

[VIDEO] À la rue suite à une erreur de la CISE

Mercredi 10 Janvier 2018 - 12:06

Cette histoire avait été révélée ce mardi par nos confrères du JIR. Un homme âgé de 63 ans, Jean-Yves Nabo, est devenu sans-abri depuis le mois de juin 2017 suite à une sombre histoire d'impayés avec la CISE. Le Dionysien, qui dormait ces derniers jours dans un caveau d'un cimetière dionysien, a entamé depuis hier une grève de la faim devant les locaux de l'opérateur en eau.

Après avoir passé 43 ans en métropole, Jean-Yves décide en 2016 de rentrer dans son île. Accueilli tout d'abord chez des proches, Jean-Yves, bénéficiaire de minimas sociaux, décide le 8 avril 2017 de prendre un appartement du côté de Trois-Bassins.

Après avoir reçu les clés de son bail, il entame les démarches habituelles d'ouverture de compteurs les jours suivants son installation. Si tout se passe sans encombres pour l'électricité, la CISE, qui s'occupe de la distribution en eau à Trois-Bassins, refuse de lui ouvrir son alimentation prétextant un impayé de plus de 362 euros dans l'appartement. "La CISE m'a indiqué que si je voulais obtenir de l'eau, il fallait que je paie ces 362 euros. Je leur ai répondu que je ne pouvais pas payer ce que je n'ai pas utilisé, que c'était à l'ancien propriétaire de se manifester".

Face à l'intransigeance de l'opérateur, qui a refusé de lui fournir de l'eau lors de son bail, Jean-Yves se décide à rendre l'appartement en juin 2017. "Durant ces deux mois dans cet appartement, j'ai dû faire 16 kilomètres de Trois-Bassins à Saint-Leu pour profiter des douches de plage et refaire ensuite le trajet en sens inverse", affirme le sexagénaire.

"La CISE a fait de moi un SDF"

Ne pouvant trouver dans la foulée un autre appartement en raison de sa situation précaire, commence alors pour Jean-Yves la douloureuse expérience de la rue, "avec la peur au ventre". Après avoir vécu dans un container pendant plusieurs mois du côté de Saint-Leu, Jean-Yves a investi un caveau d'un cimetière dionysien ces derniers jours. "Je ne dors pas sereinement, car les sans-abris sont souvent victimes d'agressions" tient-il à rappeler. Un important stress qui lui a causé un ulcère à l'estomac et qui lui a valu une hospitalisation le week-end dernier.

Une tentative de conciliation a eu lieu début décembre 2017 entre les deux parties, "dans laquelle l'ancien propriétaire du logement a reconnu que l'impayé venait bien de lui". Malgré tout, cette conciliation s'est soldée par un échec. "Après avoir passé 181 jours dans la rue, la CISE, qui a reconnu son erreur, ne m'a proposé que 400 euros de dédommagement. Pour moi c’est de l’escroquerie : c'est la CISE qui a fait de moi un SDF", clame Jean-Yves, qui a entamé depuis hier une grève de la faim devant les locaux dionysiens de l'opérateur.

Il demande à la CISE, "à l'origine de cette situation", de lui trouver un appartement ainsi que le paiement du mois de caution et deux mois de loyer. "C'est pour m'aider à me sortir de la rue, qui commence à me tuer au quotidien. Je compte également demander des dommages-intérêts", assure Jean-Yves. Montant de la compensation : "un million d'euros".

Des revendications que la CISE ne semble pas prête à satisfaire. "J'ai rencontré lundi le directeur de la CISE qui m'a indiqué que l'entreprise ne pouvait satisfaire mes demandes. À la place, la société ne me propose qu'un petit pécule pour pouvoir me nourrir et m'a renvoyé auprès des services sociaux pour me reloger. Je lui ai répondu que c'est à cause de sa société que je me retrouve aujourd'hui à la rue", déplore Jean-Yves, qui compte bien déposer plainte contre à l'opérateur afin de faire valoir ses droits.

SI
Lu 7516 fois



1.Posté par cmoin le 10/01/2018 13:02

Encore des incompétents bon à rien qui foutent la merde!Y en a marre de ces personnes qui ne savent pas faire correctement leurs buolots,mettent des personnes dans de mauvaises situations et ensuite essai de se dédouaner!

2.Posté par Expédit le 10/01/2018 13:14

1million d'euros: Il prend la CISE pour une vache à lait!

3.Posté par MARIE le 10/01/2018 14:19

il y a un probleme de gestion a savoir qui a loue l appartement ???
IL appartient a l organisme en charge des locations de faire payer l ancien locataire et pas ce monsieur

la cise abuse de facon abjecte


4.Posté par L''''Ardéchoise le 10/01/2018 14:22

Joyeux retour sur l'île intense !
La misère n'est pas moins pénible au soleil...
Bon courage, j'espère que tout va finir par s'arranger et que vous trouverez des gens pour vous aider (il y en a, il suffit de tomber sur les bons).

5.Posté par FAIVRE Daniel le 10/01/2018 14:42

Faut demander des grosse somme pour avoir des miettes demander aux syndicats

6.Posté par Marie le 10/01/2018 15:14

mais qu'a t'il fait de l'ancien appartement....rendu???? après cela ce Monsieur exagère un peu demander 1million d'euros de dédommagement ......faut arrêter de faire n'importe quoi!

7.Posté par Marine le 10/01/2018 15:19

Il y a beaucoup à dire sur le comportement de la cise... J'en fais les frais, et je ne lâcherai pas... Ils ne répondent même pas à vos courriers... Ne lâchez pas Monsieur, vous avez raison de demander le maximum. Il faut que le nouveau directeur se remette en question sur le côté humain de l'histoire, c'est un minimum non ?

8.Posté par bonnemémoire le 10/01/2018 20:11

Le comportement de la CISE est révoltant .
Bon courage .

9.Posté par Patrick le 10/01/2018 20:21

il faudrait peut etre que nous aidions cette personne en manifestant avec lui, tous solidaire (pour une fois).

10.Posté par TICOQ le 10/01/2018 20:32

Bravo monsieur, courage, persévérez car vous êtes David et vous vous battez contre Goliath ! Ne lâchez rien, vous êtes dans votre droit. Pour une fois j'espère que la justice retirera le bandeau qu'elle a sur les yeux....

11.Posté par Lucide le 10/01/2018 20:33

Espérons qu'il aura gain de cause et que la Cise crachera un max de thunes.

12.Posté par babar run le 10/01/2018 21:35

IL A RAISON....QU'ILS CRACHENT LE MILLION....CES GROS NAZES INCOMPÉTENTS ET ARROGANTS.....

13.Posté par Choupette le 10/01/2018 22:22

2.Posté par Expédit

C'est vrai que l'inverse est plus ... normal.

14.Posté par NassimDindon le 10/01/2018 22:51

une chose que je ne comprends pas...
il a quitté son loyer de lui même car il n'avait pas d'eau potable................. mais personne ne l'a empêché d'en trouver un autre!!!!!!!!!!!!! au lieu d'aller à la rue................................
je ne vois pas ou est la responsabilité de la cise la dedans?

15.Posté par Pauvre le 10/01/2018 23:41 (depuis mobile)

VIVE L''ADMINISTRATION METROPOLITAINE!!! Vraiment pas facile à la Réunion; incompétente, souvent injuste, très lente, incohérente...
Il faut faire preuve de beaucoup de courage, de persévérence, de patience et surtout ne pas craquer.

16.Posté par Marie le 11/01/2018 07:06

oui la CISE a une responsabilité , elle a proposé de le dédommager alors restons en là....mais delà toute cette polémique et arriver à demander des millions ...faudrait peut être rester sur terre les mecs...et pourquoi effectivement n'a t'il pas pris un autre loyer....!chercher des poux inutilement et il n'y a que lui qui subit les conséquences, comme dit créole va finir en "l'eau de boudin"!

17.Posté par Antipode le 11/01/2018 07:26

Courage monsieur ; j'espère que vous allez trouver des soutiens pour attaquer la CISE en Justice !

18.Posté par polo974 le 11/01/2018 08:20

En attendant, quand on signale une fuite dans le réseau de la cise, il mettent un temps certain pour intervenir.

Enfin, "certain" dans le sens "pas rapide du tout", car parfois, ils ne bougent même pas...

Et dire que les mairies continuent à faire confiance à ce genre de fermiers...

19.Posté par FAIVRE Daniel le 11/01/2018 12:37

Bizarre cette Marie qui critique tous Mme je sais tous peut-être une fonctionnaire 5000€ ou dix mille euros mois ces personnes qui ne vous parle vous avez cotisé, protocole procédure 20 heure de travail avec des salaire de ministre peut importe le chiffre qu'il demande mais son combat est juste

20.Posté par L'Ardéchoise le 11/01/2018 13:35

A ceux qui ne savent pas lire : il est écrit pourquoi il n'a pas pu avoir un autre logement !
En ce qui concerne la somme astronomique qu'il demande, c'est un peu comme pour les élèves, il faut leur imposer plus pour obtenir un minimum ...

21.Posté par roro 61 le 11/01/2018 14:08

A Expédit le 10/01/2018 13:14 , pour infos dans mon coin le 61 la lyonnaise des eaux facture une ouverture dans une maison existante 58, 21 € sans meme se déplacer .

Et à NassimDindon le 10/01/2018 22:51
IL faut demander 1 million d'euros pour avoir 400 € , vous dites qu'il aurait du prendre un autre loyer d'accord avec vous , mais est ce que c'est vous qui payer les cautions ? cala se voit que certains roulent sur l'or en lisant les forums .

22.Posté par même pas honte le 11/01/2018 16:10

Tout ça c'est même pas une histoire d'eau, encore moins une histoire d'O.
C'est l'histoire d'un fournisseur d'eau qui manque pas d'air et d'un SDF sans-dents et sans eau.
La CISE ferait mieux de s'interroger sur les "fuites" qui profitent bien à certains resquilleurs plutôt que de s'en prendre à un pauvre bougre pour une consommation dérisoire injustifiée.
Elle ne sortira pas grandie de cette mesquinerie. Honte à son directeur !

23.Posté par Marie le 11/01/2018 17:55

à roro 61....il a fait comment pour obtenir son 1er loyer, il a bien fallut qu'il verse une caution et s'il a rendu le logement la caution a du être rendue.....! à défaut de rouler sur l'or l y a une logique non !

24.Posté par sponziarnakcorrup le 11/01/2018 18:06 (depuis mobile)

Souvent les innocents doivent payer pour les vrais coupables. C''est de l''INJUSTICE et ça C''EST PAS LA DEVISE DE LA DEMOCRATIE ni d''une véritable humanité. Les fonctionnaires soit disant des PROFESSIONNELS sont sensés faire leur travail CORRECTEMENT.

25.Posté par Marie le 11/01/2018 21:42

à FAIVRE Daniel....pfff qu'est ce qu'il y a de bizarre je trouve quand même exagéré de demander un million d'euros de dommages et intérêts arrêtez de planer ! et pour vous répondre oui fonctionnaire à 15 000€/mois avec 16 mois de salaire, 30 000€ de primes...voiture et logement de fonction, et voyage + frais payés tous les ans.....!

26.Posté par roro 61 le 11/01/2018 22:38

À Marie le 11/01/2018 17: 55 , moi aussi je peux parler comme vous car j'ai les moyens de payer et de repayer, au début lorsque je suis arrivé en métropole j'ai vécu dans une pièce sans WC ni salle de bain et je n'avais pas de frigidaire ni de voiture c'était la galère un centime c'était toujours ça de gagner, je n'ai jamais oublié ma galère et c'est pour ça que je me positionne sur cette affaire ( je vous parle de ça il y a 43 ans) j'ai dû vivre, maintenant si je vis bien c'est que je n'ai pas jeté l'argent par la fenêtre . Soyez indulgent envers les autres, car ces gros groupes profitent bien des gens dans le besoin, en sens inverse ils ne font pas de cadeaux, les coupures d'eau et l'eau impropre à la consommation vous remboursent ils la gêne occasionnée , ils sont payés pour mener à bien une mission le font ils correctement et dans la légalité apparemment j'ai des doutes vu ce qu'on lit dans les médias .

27.Posté par Citoyen le 11/01/2018 22:41

Il y a erreur de gestion de la Cise. Relevant des minimas sociaux, il n’est pas évident de trouver un logement.
Et dire qu'on les appelle des professionnels....La privatisation de l'eau fait suite tout simplement à l'incompétence des MAIRES, et ils sont nombreux à la Réunion.

28.Posté par Marie le 12/01/2018 05:21

pour répondre à Roro., si vous remontez le temps effectivement il y aurait à dire..!
mai là.regardez la situation de ce Monsieur au départ il a pris un logement donc payé une caution et le mois de loyer on est d'accord??? il fait les ouvertures de compteurs et problème la CISE refuse suite à un impayé du précédent locataire....là le bailleur aurait dû régler ce problème avec la CISE, ceci dit avec l'employé qui assis derrière son comptoir ne veut pas faire l'effort de comprendre la situation de ce Monsieur. (on en voit tous les jours de cette catégorie dans les bureaux) ....!
Il rend son loyer faute d'avoir de l'eau, normal, donc là il a du récupérer sa caution et son loyer où une partie selon les termes de son contrat du temps d'occupation et du bon vouloir du bailleur!
Alors pourquoi au lieu de rechercher un autre logement il s'est mis dans cette situation de SDF, je comprend parfaitement qu'il soit remonté contre cet organisme, maintenant ces derniers veulent le dédommager ok mais là aussi dans la démarche il faut être lucide, raisonnable, sensé et ne pas demander et faire n'importe quoi....vous vous rendez compte demander un million de dommages et intérêts....heu ! pour beaucoup vous prenez des raccourcis quand cela vous arrange, delà à dire qu'il faut que je soit indulgente mais j'essaie de comprendre la démarche de ce Monsieur et même si elle est légitime faut pas non plus demander la lune c'est tout, car dans le cas actuel c'est lui qui est pénalisé et ce n'est pas comme cela que les choses avanceront!

29.Posté par Marie le 12/01/2018 05:25

et je rajouterai pour certains quand on connait la difficulté sur cette ile pour avoir un logement social on ne fait pas n'importe quoi non plus, il aurait pu exposer sa situation quand il était occupant du logement et non pas après!

30.Posté par margouillat974 le 13/01/2018 13:33

@ 28 Z' avez déjà essayé de récupérer votre caution chez un bailleur ( social ou pas) ? C'est vraiment pas "automatique"! 2 mois d'attente au minimum (meilleur des cas) On mange comment, en attendant et m^me si l'on est " bénéficiaire" de minima sociaux, combien de temps prend l'étude d'un dossier, à votre avis?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter