Société

[VIDEO] ​La Possession : Facture plus salée pour investissements musclés

Vendredi 4 Mai 2018 - 18:06

Les abonnés de La Possession doivent s’attendre à une augmentation du prix du m3 d’eau sur leur facture.


"Depuis 2012, le prix de la facture d’eau n’a pas augmenté à La Possession", commente Christophe Dambreville, adjoint en charge de l’agriculture et de l’eau. "Aujourd’hui, on est en 2018, on a des enjeux de développement du territoire avec beaucoup de bâtiments qui sortent de terre. On a des problèmes de ressource sur Ravine à Malheur. On arrive pas à fournir des projets qui nous demandent des permis de construire pour être lancés. On a des soucis d’approvisionnement quand les conditions météo ne sont pas favorables sur Dos d’Ane", liste-t-il les freins actuels avant d’entrevoir une augmentation comprise entre 7 et 8% pour le citoyen, ce qui représentera 1 euro par mois, soit 12 euros sur l’année pour un abonné Runéo. 

Mais la douloureuse pourrait s’avérer plus avantageuse sur du long terme puisqu’elle est accompagnée d’un plan d’investissements de 20 millions d’euros sur 10 ans. Un financement qui doit irriguer la modernisation du réseau d’eau potable pour porter le taux de perte de 50% à seulement 25% après 2020. Un mal pour un bien donc. Une rénovation qui s’accompagnera par la pose de nouveaux compteurs permettant de relever en temps réel la consommation, et donc les éventuelles fuites sur le réseau. Un outil précieux pour le 1er adjoint Gilles Hubert qui y voit une solution aux doléances des administrés qui viennent régulièrement voir la mairie accompagnés de leur facture qui déborde, faute d’avoir détecté les fuites à temps. Les compteurs en télé-relevé seront déployés dans les trois ans à venir.


Ce programme d’investissement sera co-piloté par la Ville et Runéo (ex-Veolia). Les deux entités public/privé s’allient pour les dix prochaines années dans un type de SEM créé récemment par le législateur : la société d'économie mixte à opération unique (SEMOP). Une SEM au sein de laquelle Runéo détiendra 51% de l’actionnariat contre 49% pour la municipalité. Le nombre de membres du conseil d’administration de la SEMOP sera paritaire (3 élus pour 3 Runéo). L’instance sera présidée par un élu.

Après avoir peser le pour et le contre, la mairie de la Possession a donc écarté la piste un temps envisagée de gestion de l’eau sous forme de régie municipale. Le modèle ne court pas les rues parmi les 24 communes de l’île et le retour d’expérience des quatre ou cinq qui ont opté pour ce modèle n’a visiblement pas convaincu la municipalité, reconnaît Gilles Hubert.


LG
Lu 4073 fois



1.Posté par dos d''''ane le 04/05/2018 18:50

a chaque conseil municipal , M FONTAINE ERICK i soulève lo nproblème de l'augmentation du prix de l'eau sur la commune . néna lo groupe la mazorité i rigole !! i prend lo bougre pou in c.... rogarde zordi kosa i arrive !!!! et la pa fini logmentation ;; biento nora l'assainissement et lo spanc !!!
a la komen Miranville et son l'équipe i fé in logmentation zimpo déguisé !!!
bientot la cantine aussi i sa bouzé ;;;;;;


a la kossa i sa arrive a nouy!!!!!

2.Posté par DIDIER NEDELEC le 04/05/2018 18:51

Pfff

3.Posté par GIRONDIN le 04/05/2018 18:57

En augmentant le prix il n'y aura plus de problème de ressource !

Après

Carrière / santé contre impôt


Comme dirait l'autre :""Il est nécessaire d’être inventif pour préserver les vies des habitants""






4.Posté par viande roger le 04/05/2018 20:12

"bon les sans dent, on a besoin de plus de fric, pour vous filer l'eau que vous payez.
ceux qui étaient là avant nous ont bouffé tout votre fric, votre réseau est tout pourri.
on perd la moitié de l'eau en fuites (lol)
mais nous, on est honnêtes hein, pas comme eux.
mais on a besoin de plus de votre fric..

avec le fric, on va pas réparer les tuyaux, on va vous foutre des compteurs chez vous,c'est beaucoup mieux.
on va gérer tout ça via des SEM qui seront dirigées par des potes qu'on va nommer, mais vous inquiétez pas, c'est clean, on est honnêtes, regardez, on porte des chemises

alors bon, faut cracher maintenant.
on vous préviens, mais on vous demande pas vraiment votre avis au fait."

LOL ce foutage de gueule.

5.Posté par doudou le 05/05/2018 07:13

zot la fé semblant i ogmente pas zimpot mais la touche toute do moune in autre fasson ! a lala kossa i attende a nou maintenant !! et la pa fini qui augmentation do lo i di aussi logmentation assainissement !!!!!!
nou sa gouter , nou sa gouter!!!!!

6.Posté par Créole la Reunion le 05/05/2018 08:18 (depuis mobile)

Post 1 . Rappelez votre niveau scolaire ? Ma fille en moyenne section utilisait pratiquement la même orthographe. Son enseignante me disait qu''elle écrivait en phonétique.
Alors si ou veut écrire en créole écrit comme il faut.

7.Posté par Pas photo le 05/05/2018 10:15 (depuis mobile)

Il vaut mieux habiter à la Possession qu'a saint André.
Il n'y a pas photo.

A la Possession l'eau est potable, les rues sont propres, il n' a pas d embauches familiales et les élus sont compétents.

8.Posté par dos d''''ane le 05/05/2018 12:51

A POSTE 6
Mi erit comme mi vé et si ou compren pas lé pa grave ! ou qui koné pé tetre ecri en créole , pou koué ou tradui pas saque moin la di !!!!!!

9.Posté par Réponse le 05/05/2018 13:46 (depuis mobile)

Demande Dambreville koifé de l'eau i doi pass su terrain son tonton là?

10.Posté par Nicolas le Malouin le 05/05/2018 19:34

que dit le contrat existant entre la collectivité et son prestataire en matière de distribution d'eau, relativement aux investissmements à réaliser ? on fait payer deux fois le contribuable ? une fois par l'amortissement du réseau existant, et une deuxième fois par l'augmentation du m3 pour réaliser les dits investissements..

autrement dit, combien d'amortissement du réseau d'eau existant, a déjà été amorti ? où se trouve l'argent ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >