Santé

Uvestérol D: La ministre de la Santé souhaite rassurer

Mercredi 4 Janvier 2017 - 17:14

Suite à la suspension de la commercialisation de l’Uvestérol D, la ministre de la santé Marisol Touraine souhaite rassurer les parents des enfants qui ont reçu ce traitement.

"Ils ne courent aucun danger. En effet, c’est le mode d’administration spécifique du produit qui présente des risques (et pas la vitamine D)", a-t-elle déclaré par voie de communiqué relayé par l'Agence régionale de santé océan Indien (ARS OI).

Le médicament qui contient de la vitamine D "étant essentielle pour le développement des nourrissons, la Ministre appelle les familles à se rapprocher de leur professionnel de santé, qui leur proposera de la vitamine D sous une autre forme". Seul l’Uvestérol D est concerné par cette procédure précise-t-elle.

En attendant la décision définitive de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), il est demandé "par mesure de précaution" aux parents, de ne plus administrer d’Uvestérol D à leurs enfants.

Un numéro vert, le 0800 636 636, a été activé ce mercredi matin pour informer les familles. "Je leur garantis une information transparente, objective et fiable. Et je mets tout en œuvre pour leur proposer, en lien avec les professionnels de santé, une solution alternative", a conclu la ministre. 

Le 22 décembre dernier, un nourrisson de 10 jours a perdu la vie après avoir reçu une dose d’Uvestérol D. 
Lu 895 fois



1.Posté par Pamphlétaire le 04/01/2017 18:29

La ministre Marisol Touraine n'a aucune compétence ni études en biologie ou médecine. Son frère médecin oui, elle non comme beaucoup de ministres qui n'ont aucun bagage pour le portefeuille, le ministère dont ils ont la charge. Pour moi, son intervention ne me rassure pas d'un poil...
Je me souviens qu'au début de la crise de la vache folle apparue au Royaume Uni et que l'encéphalopathie spongiforme bovine avait été découvert, un ministre français avait déclaré : ce n'est pas dangereux pour l'homme car ce n'est pas transmissible du bovin à l'homme. Trois mois après cette découverte, le premier humain mourrait de l'encéphalopathie spongiforme bovine...Du balai !*
*Familier. Du balai ! : allez-vous-en ! dehors !
Tiens au fait, on était sous l'ère socialiste aussi...Ils aiment amasser les imbécillités, absurdités, bêtises. SARKO aussi savait amasser cela mais en plus, il aimait le montrer à tue-tête par les voies des média.

2.Posté par Jeff LD le 04/01/2017 21:12 (depuis mobile)

Comme à chaque fois, il faut des victimes que ça agisse. Quelle passivité et quelle que soit le gouvernement ou la gouvernance. Ah les lobbyistes et l'appât du gain vivent de beaux jours.

3.Posté par attention le 05/01/2017 02:30

Attention, la vitamine D ne doit être prescrite que dans les régions ou l'ensoleillement n'est pas suffisant, donc pas à la réunion ou l'on risque le surdosage!

4.Posté par l'ancien le 05/01/2017 00:23

Elle devrait démissionner au moin en homage au bebe décédé

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter