MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

Utilité des drumlines


Par Alexis PAYET - Publié le Mercredi 7 Septembre 2016 à 09:47 | Lu 992 fois

Utilité des drumlines
 A la Réunion, il y a toujours des attaques de requins, car il n’y a toujours pas de drumlines pour protéger la population.
Les faits le prouvent :

- De 2011 à 2013, 13 attaques, 4 mortelles, dont 2 à Boucan Canot : pas encore de drumlines.

- 2014, 1 attaque à Saint Leu : installation de 3 drumlines en Baie de Saint Paul (à près de 40 km du lieu de l’attaque). Le rayon de détection d’un appât n’est que de quelques centaines de mètres, d’après le KWAZULU NATAL SHARK BOARD en Afrique du Sud, qui fait référence en la matière.

- 2015, 4 attaques, dont 2 mortelles : la dernière attaque (23/07/2015) a accéléré le déploiement des drumlines sur la plupart des communes touchées par les attaques de requins. Ne protégeant pas les spots, où ont eu lieu les dernières attaques, les drumlines sont désormais installées sur les communes de Saint Paul, Trois Bassins, Saint Leu, Etang Salé et Saint Pierre.

- En 2016, la plage de Boucan Canot a été le siège d’une nouvelle attaque. C’était pourtant le dernier endroit, où l’on pouvait craindre une nouvelle tragédie. En effet, protégé par un filet fermé, le spot présentait un risque peu probable d’incursion d’un requin, même avec 2 petits trous (représentant à peine 0,4% du linéaire de filet). Circonstance aggravante, malgré les observations répétées de grands requins dangereux sur la zone ouest, le Comité Scientifique de la Réserve Marine a refusé l’installation de drumlines pour sécuriser les abords du filet au 2ème trimestre 2016.

Le bilan est sans appel, toutes les attaques se sont produites en l’absence de drumlines appâtées. En effet, elles ne sont appâtées que de nuit et en semaine, or les activités nautiques ont lieu en journée et majoritairement le week-end. De plus, le Comité des Pêches vérifie que les appâts non consommés sur les drumlines ne servent pas à « nourrir » des requins, ce qui aurait pour conséquence de les fixer sur les zones appâtées.

Entre un appât et un homme, lequel ressemble le plus à une proie habituelle de requin tigre ou requin bouledogue ? Lequel des 2, le requin a-t-il donc le plus de chance de mordre ?

Alexis PAYET




1.Posté par Notre langue: le français! le 07/09/2016 13:48

Pourquoi employer le mot anglais "drumline" alors qu'on appelle cela une palangre en français?

Un exemple de plus du dégât fait par les officiels et les média qui nous gavent de plus en plus de mots anglais, sciemment pour nous défranciser un peu plus, ou par ignorance.

Les caniches de l'angliche, à la niche!

2.Posté par hardi le 07/09/2016 14:12 (depuis mobile)

exact mais la malhonnetete des squalophiles leur fait dire ce qu''ils veulent, qu''importe les faits. Sinon une piste : appâter au couillonisse , les bouledogues adorant la charogne.

3.Posté par "Vieux Créole" le 07/09/2016 14:30

-REMARQUES PERTINENTES , A MON AVIS , MONSIEUR ALEXIS PAYET !
ELLES DEVRAIENT ÊTRE RETENUES PAR TOUS CEUX QUI ONT DES RESPONSABILITÉS POLITIQUES DANS LA GESTION DE NOTRE DÉPARTEMENT- RÉGION !!

4.Posté par manu le 07/09/2016 15:57

Amen tout est dit.

5.Posté par manu le 07/09/2016 16:00

@1 Palangre en anglais = Longline ou Bottom Line

#PLS

6.Posté par kld le 07/09/2016 17:22

je suis pas convaincu mais intéressant.

7.Posté par Feelgood le 07/09/2016 17:42

Merci Alexis Payet. Les faits sont là, les chiffres sont là, et sont vérifiables de tous sur le site Info-requin.re.

Et on aura toujours des bouseux, à court d'arguments qui tenteront de manipuler l'opinion publique en sortant des inepties qui ne sont nullement vérifiées.


8.Posté par Notre langue: le français! le 07/09/2016 19:58

Au post 5 Manu

La palangre peut être dérivante, flottante ou de fond.

Si l'on veut être précis, on traduira "drum line" (et non "drumline") par "palangre de surface". En effet, "drumline" (en un seul mot) ne veut pas dire palangre de surface, mais désigne un alignement de percussionnistes (en particulier dans une fanfare militaire).

La longligne se traduit en anglais par "longline", la palangre de fond par "bottom line".

Ce luxe de détail est inutile quand on veut désigner le dispositif de prévention des requins: on parlera simplement de "palangre" et tout le monde comprendra -sauf les anglomanes invétérés qui ont besoin de leur dose d'angliche quotidienne.

9.Posté par Manu le 07/09/2016 20:22

@8 Sans vouloir rentrer dans ce débat stérile dont vous pourrez discourir avec l'académie française ou même mieux dénoncer dans un article qui je suis sûr sera vraiment passionnant pour tous les adeptes de mots fléchés, l'article d'Alexis Payet est pertinent et donne matière a réfléchir quant a la propagande employée par des scientifiques qui n'ont aucune compétence en matière de requin et de sécurisation des usagers de la mer.

10.Posté par Grolapa le 07/09/2016 20:28

Moin mi di met' ou met' pa l'Apa, nora toujour rokin dan la mer la. Cé pa ou sa trap un dé rokin sa change kekchose. Apré Alexis si ou veu test out boyo avec un gro l'Apa, allé a ou, allé domande rokin sak li préfère, la réunion y manque pa ban Especialist tout'zafair.

11.Posté par Notre langue: le français! le 07/09/2016 21:48

Au post 9 Manu

Si ce débat vous semble "stérile", rien ne vous obligeait à l'engager.
Il me semble seulement profitable pour ma part de savoir de quoi l'on parle.

Si j'ai quelque compétence dans le domaine linguistique, je n'en ai aucune sur le fond de l'article que je n'ai pas abordé.

12.Posté par couillonisse le 08/09/2016 11:12

@ post 2 : apparemment c'est pas cette charogne là que préfèrent les requinous bouledogues ahahah mais l'autre ... En plus c'est bien ! la barbaque se jette direct dans leurs gueules ... au contraire du couillonisse qui reste sur la terre ferme :) bizzzz harpic toilette !!

13.Posté par Couillonisse le 08/09/2016 18:50

@ feelgood : en parlant de manipulation : c'est quand que les spécistes nous dévoilent les preuves scientifiques comme quoi la Reserve Marine est la cause de la pseudo prolifération des bouledogues ?? Inepties nullement vérifiées qui reviennent sans cesse dans vos bouches d'assassins de requins ...

14.Posté par hardi le 09/09/2016 07:48 (depuis mobile)

2 jours sans les prouts trolliques de couillotaye... merde il s'' est encore raté. Ou alors tu faisais des TIG ?

ah sinon mon bredin que reponds tu toi l''expert en drumlines ? allez c''est l''occasion de t''illustrer sur le fond.

15.Posté par PATRICK CEVENNES le 10/09/2016 23:56

fukcd473
Il me semble avoir ici un article relatant que les supposés échanges de données entre nos pseudos spécialistes requin (Préfecture, élus, scientifiques, comités en veux-tu en voilà, etc.) et le KWAZULU NATAL SHARK BOARD n'avaient jamais eu lieu.
Alors si cela est avéré je voudrais qu'on m'explique pourquoi des pseudos spécialistes font systématiquement référence à ce bastringue d'Afrique du sud si ce n'est pour nous enfumer !

"... Le rayon de détection d’un appât n’est que de quelques centaines de mètres ..." ! Mdr !
Il faut lire kilomètres ! Pdr !

7.Posté par Feelgood le 07/09/2016 17:42
Ben qui sont les bouseux ? Les pseudos spécialistes du surf, du je sais tout, j'enfume tout le monde ?

16.Posté par pas spécialiste mais juste informé le 11/09/2016 14:22

@ Patrick cevennes :

1/ concernant les échanges de données entre la Run et le KNSB que tu sembles mettre en doute, ils sont tellement nombreux que le préfet en personne est allé visiter le KNSB et qu'il a conçu le CRA sur le modèle de cet organisme sudafricain.

2/ le rayon d'action des appats est très faible (voir les FAQ sur le site du KNSB). Mais si tu lis km au lieu de m, je comprends que certaines choses t'échappent ...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes