Social

Urgences de St-Pierre : Le personnel manifeste son ras-le-bol

Mercredi 7 Février 2018 - 14:18

Le personnel des urgences du CHU de St-Pierre manifestait ce mercredi son ras-le-bol. Locaux inadaptés pour accueillir les 140 à 150 personnes de passage par jour, des soignants qui prennent sur leurs jours de repos ou congés pour travailler… des difficultés qui impactent assurément sur la qualité des soins, alertent les grévistes.
 
Et en ces temps de restrictions budgétaires, la situation ne va pas s’arranger, déplore Jérome Lemant chef du pôle réanimation, urgences, cardiologie au CHU de Saint-Pierre. La priorité à court terme reste le problème des locaux. Le bâtiment central, dont les travaux sont quasiment achevés, devrait obtenir une aide espérée de 50 millions d’euros. Un soutien
conditionné au retour à l’équilibre, validé par le Copermo du 31 janvier dernier. 

Une fois les travaux terminés, le CHU de St-Pierre disposera d’un service des urgences plus grand mais pas avant 2021, relative Jérome Lemant. En attendant deux solutions semblent envisageables: l’installation de préfabriqués, dans l’idéal 10 box de consultation ou le transfert provisoire de la psychiatrie, attenante aux services des urgences, jusqu’à la fin des travaux. 

Pour les grévistes, en jeu, insistent-ils, la qualité des soins altérée par un manque de place et des licenciements à seul but économique.
PB
Lu 1048 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter