MENU ZINFOS
Société

Université de La Réunion : les concours des études de santé contestés avant même d'avoir eu lieu


L’an dernier, l’université de La Réunion avait déjà suscité la colère des étudiants et de leurs parents pour les concours d’entrée dans les études de santé.
Ils pointaient le nombre ridicule de places aux concours de pharmacie et de dentaire et des retards inexpliqués pour la communication des résultats.
Cette année, la colère des étudiants de PASS (parcours spécifique accès santé) et LAS (licence accès santé) et des parents est encore vive à l’approche des derniers examens avec des défaillances de l’université et de la faculté de santé, au point même de mettre en péril les concours par des recours en annulation.
L’université n’a pas toujours pas communiqué aux étudiants les règles du concours, contrairement à ce que prévoient les textes. Certains étudiants et parents ont d'ores et déjà annoncé leur intention d'intenter des recours.

Par NP - Publié le Jeudi 5 Mai 2022 à 19:50

Alors que les derniers examens partiels approchent, les étudiants de la filière Santé n’ont toujours aucune connaissance des règles du jeu.

Il est normalement prévu que le nombre de places au concours que fixe désormais l’université soit connu des étudiants dès leur pré-inscription sur Parcoursup, avant la rentrée de septembre.

A ce jour, ce nombre de places n’a toujours pas été communiqué aux étudiants, ni leur répartition entre les parcours santé (PASS et LAS) comme le prévoit la loi.

Une autre spécificité de ces concours est la distinction des étudiants qui présentent une 1ère candidature ou une 2ème candidature en LAS, avec le choix ou non de déposer cette candidature durant son cursus des 3 années de licence. Ainsi, un étudiant qui a validé l’an dernier LAS 1ère année et a choisi de ne pas déposer sa 1ère candidature, peut déposer cette 1ère candidature cette année en validant LAS 2ème année. Mais dans ce cas, sera-t-il sélectionné de la même façon que celui qui présente sa 2ème et dernière candidature possible en LAS 2ème année ? Une question à laquelle il n’y a aucune réponse et pour laquelle des candidats soulèvent un problème d’équité…

Selon la loi, toutes ces règles doivent normalement être fixées et communiquées par l’université au plus tard un mois après le début de l’année universitaire, mais à ce jour les étudiants et leurs familles n’ont pas trouvé ces informations sur le site internet de l’université ou de l’UFR Santé.

Il semblerait pourtant que les instances universitaires aient validé depuis longtemps ce fameux règlement. Pourquoi n’a-t-il toujours pas été communiqué aux étudiants ?

Pas plus de communication pour le nombre de places aux concours, l’arrêté que doit prendre le président de l’université n’y figurant pas non plus.

Toutes ces règles connues d’avance permettent aux étudiants de choisir entre PASS et LAS avant la rentrée pour préparer les concours, ou de déposer ou non leurs candidatures en LAS selon leurs chances d’être bien classés qu’il peuvent évaluer avec leurs résultats intermédiaires aux partiels de décembre et leurs résultats annuels avec les partiels de mai.  

Des étudiants lésés par cette situation et leurs parents en colère ont déjà décidé de contester les résultats du concours.

La doyenne de la faculté de santé reporte inopinément les partiels d’avril en mai

Comme toujours, les examens de ce concours se tiennent sur plusieurs jours à la NORDEV à Saint-Denis.

Fixés depuis la rentrée pour le mois d’avril, la Doyenne Bérénice Doray décide à quelques semaines de l’échéance de reporter ces examens en mai. On pourrait penser à un cas de force majeure, mais elle n’a donné aucune explication aux étudiants.

Dans un mail du 6 mars 2022 qu’elle adresse aux autres facultés, elle invoque l’indisponibilité des locaux de la NORDEV, sans doute à cause de la tenue du Salon de la Maison. Salon dont on connait les dates depuis plusieurs mois. 

Du coup, les examens initialement programmés fin avril 2022 sont reportés au mois de mai.

Cela n’est évidemment pas sans conséquences, et bien au-delà des candidats de PASS et LAS. Pour ces derniers qui résident habituellement loin de Saint-Denis, il y aura probablement les pertes liées à une location temporaire réservée et payée de longue date, et ceux qui avaient un logement payant à l’année devront le prolonger ou trouver une solution temporaire.

Mais il y aussi les autres étudiants de l’UFR Santé, ceux qui suivent la licence sciences pour la santé au Tampon. Ceux-là se retrouvent avec leurs examens avancés et donc une période réduite pour les révisions, pour que les personnels du Tampon viennent en renfort sur l’organisation du concours de santé à la NORDEV à Saint-Denis, à la demande de la Doyenne.

Il y a aussi les autres facultés impactées par le report des examens de santé dont les notes sont attendues pour la validation de l’année de licence (condition nécessaire pour que l’étudiant de LAS puissent déposer sa candidature au concours).

Et tant pis également pour les personnels qui avaient prévu de prendre des congés en famille durant les vacances scolaires de mai.

Cette situation et ses conséquences sur les étudiants et les familles, y compris le risque de recours en annulation du concours, ne semblent inquiéter ni le président de l’université Frédéric Miranville, peut être trop occupé depuis décembre 2021 avec les investigations menées sous scellés par les inspecteurs généraux des finances dans son établissement, ni la Doyenne de la faculté de santé Bérénice Doray pourtant très active en communication dans la promotion de la vie universitaire sur ses comptes publics Facebook et Twitter. Et encore moins le syndicat étudiant UNEF que l'on a connu plus prompt à défendre les intérêts des étudiants. Faut-il y voir les conséquences de son soutien au président Miranville aux dernières élections à la présidence de l'université et à sa cogestion des affaires de l'université avec ce dernier...




1.Posté par Pikpik le 05/05/2022 20:20

Noulafé

2.Posté par tantine le 05/05/2022 20:41

ah ben la préférence nou la fé et le recyclage des catastrophes issues des autres départements ça se paye

quand on sélectionnera les gens sur leurs compétences et qu'on sanctionnera les pommes pourries on aura des services publics qui tiendront la route

3.Posté par Vérité le 05/05/2022 21:31

Selon nos informations de la conférence nationale des doyens de médecine, la doyenne de la fac de La Réunion prépare le coup final pour mettre 70% de places en PASS et 30% en LAS. Pas assez de candidats en LAS argumente t-elle ! Une décision arbitraire et injuste pour les étudiants de LAS, qu’elle prendrait seule ou avec la complicité du président de l’université ? Depuis quand fixe t-on des places à un concours selon le nombre de candidats ?

4.Posté par Guignol le 05/05/2022 21:32

Cette doyenne ne prend pas la peine de répondre aux étudiants ! Quand on s’adresse à la fac, son secrétariat répond qu’elle n’est pas là, qu’elle est très occupée ou qu’elle n’a pas le temps de répondre aux mails ! Donc elle n’est jamais à son bureau de la fac et occupée à quoi d’autres ? La réponse est donnée : elle tweete ou retweete mais jamais les infos attendues par les étudiants !

5.Posté par GILLES LA-GAIETÉ le 05/05/2022 22:33

QU’EN PENSES GILLES LA-GAIETÉ ?

N’est-il pas après tout Président du Conseil Académique ? Comment justifie-t-il sa prime mirobolante ?

Cette goyave de france, proche de l’ex Président ROCHDI a pourtant la responsabilité du conseil qui doit adopter les règlements d’examens mais il préfère laisser les jeunes face à eux mêmes.

Mis à part faire le clown dans les manifestations officielles et s’écouter parler en réunion, il ne fou rien en étant grassement rémunéré sur le dos du contribuable pour pavaner.

Ce frustré ambitieux, maintes fois perdant aux élections, n’a que faire des étudiants, il ne les voit plus depuis bien longtemps et attends simplement la retraite planqué dans un beau bureau sans parler du dévouement qu’il demande à ses collaboratrices.

Je screen ce commentaire, au cas où il ne serait pas publié comme par hasard !

6.Posté par Heuuu excusez moi ! le 05/05/2022 20:55

Un ramassis d incompétents planqués irresponsables sans compétences .., le management d un rectorat qui n à pour seul objectif que de passer du bon temps payé grassement en attendant sa prochaine mutation …L’école des fans … tout le monde à gagné … tout ce tintamarre pour ça …De véritables branquignoles…

7.Posté par Mi lé fier le 06/05/2022 02:04

Arrivé déjà en 3eme générale est un miracle ici...

8.Posté par MMarley le 06/05/2022 05:33

Il y a quelques années, la fille d'une amie avait subi des bêtises pareilles pour une place dans le master enseignement en Lettres. Comme il n'y avait pas beaucoup de places , ils avaient inventé toutes une série de mesures pour bloquer littéralement l'accès à certains élèves...qui se voyaient perdre leur accès au profit d'élèves de classes préparatoires qui sautaient carrément des niveaux pour arriver dans ces masters professionnels très convoités. La pauvre petite, une des meilleures de sa promotion, s'est faite éjectée, a été obligée de s'inscrire en métropole mais est aujourd'hui professeur de Français dans un lycée de Bordeaux. Comme quoi...les meilleurs doivent partir et ne jamais rien lâcher.
C'est vraiment regrettable ce qu'il se passe dans cette université. Le manque de transparence entraîne la suspicion généralisée. Il serait pourtant facile de communiquer et de contrôler, mais...RIEN. Allez savoir pourquoi ?

9.Posté par Joker le 06/05/2022 04:35

Toujours le même schéma à l'université... gestions des concours et examens, des finances, des RH, la logistique, .... confiées des marionnettes incompétentes installées aux postes clés et qui ne savent que hocher la tête à Monsieur le Président, sous peine de finir dans un placard ou au troisième sous-sol... je pense qu'a la fin du mandat beaucoup d'encre coulera à la découverte des cadavres dans les placards. Ça sent même la tôle pour certains je dirais...

10.Posté par docteur Strange le 06/05/2022 04:51

Un établissement géré par un Président qui propose à ses cadres deux options: la baguette ou la braguette. Épaulé par des Guignols dans la compétence est proportionnelle à la taille...

11.Posté par Onnepeutpasplaireàtoutlemonde le 06/05/2022 07:33

Oui il y a des incompétents parmi le personnel de l'Université.
Mais il ne faut pas se leurrer : pour les études de santé, il faut partir.
Idem pour le Droit.

12.Posté par brosse à dent le 06/05/2022 08:08

les études supérieures en France, c'est mal organisé, du travail d'amateur, le message à la jeunesse c'est démerdez-vous, elle part donc à l'étranger pour ceux qui le peuvent

13.Posté par ZembroKaf le 06/05/2022 09:04

Vive l'université "péi"....le 974 lé là 😡

14.Posté par Bravo Fredo le 06/05/2022 12:43

Le président tous les ans dit à tous les étudiants qu'ils seront accueillis. Il ne précise pas les conditions... Quand on augmente les effectifs étudiants sans augmentation des moyens, humains en particulier, ça ne peut pas marcher. Quand on s'occupe de muter à tout va dans les services administratifs, car on ne pense pas comme le chef suprême au lieu de s'occuper des vrais problèmes, ça ne peut pas fonctionner... Gestion absolument tyrannique et lamentable, aucun préoccupation des problèmes de fond. Le pire c'est que la pseudo-opposition ne vaut pas mieux. Mme Grondin préfère aller s'acoquiner avec les politiques et siéger à la CINOR pour pouvoir faire passer ses petits projets, plutôt que d'avoir une vision stratégique pour l'établissement. On verra la suite, quand Frédérique ne sera plus là pour protéger les fesses de Frédéric...
Pour les LAS et PAS, les étudiants ont qu'à réfléchir un peu et ne pas se lancer dans des études de santé, très compliquées, arrêter de penser en salaire et prestige et se concentrer sur un vrai projet de vie. Pour ça, il faut décrocher le nez de son téléphone et se sortir les doigts du c.l

15.Posté par doraydehors le 06/05/2022 19:11

En plus de tout ça, ça ne s'arrange pas avec le temps...

Considération des étudiants de 2ème et 3ème année quasi inexistante !
A le temps de poster ses tweets mais jamais une seconde pour répondre à ses mails.

Annonce aux étudiants de 2e année un semestre classant pour le choix des villes métropolitaines de 4e année quelques mois avant les examens tout en ne tenant absolument pas compte du projet des étudiants pour pallier à ce semestre classant (avec dossier solide à l'appui)
Annonce aux étudiants de 3e année que la totalité des cours deviennent obligatoires 1 mois avant les examens sous risque de ne pas se faire valider son année et en rabâchant qu'ils seront tous des mauvais médecins, dans une illégalité la plus profonde (sans aucun texte de conseil de fac officiel voir même des documents fictifs)

Enfin bref, des exemples il y en a plein d'autres du à la gestion pitoyable de la filière de médecine par des personnes plus incompétentes les unes que les autres

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes