Education

Université de La Réunion : Un budget de 134 millions d'euros pour 2018

Jeudi 22 Février 2018 - 12:56

Un certain soulagement pouvait se voir au sein de l’équipe de direction à l’Université à la mi-journée. En pleine séance du Conseil d’Administration, le président, Frédéric Miranville accompagné de Gilles Lajoie, président du conseil académique.

Un budget de 134 millions d'euros

À raison puisque les enjeux étaient gros, il fallait faire accepter au vote le budget pour l’année 2018, qui n’avait même pas eu le temps d’être présenté au CA de la fin de d’année dernière.
 
Ce jeudi le quorum a été atteint et c'est finalement un budget de 134 millions d'euros qui a été validé ce jeudi à la mi-journée, à 21 voix pour, 13 contre et 1 vote blanc.  Un soulagement puisque l’université avait entamé l’année 2018  avec un budget de 80% de celui de 2017, comme le prévoit la loi.  En cas de non-vote sur cette question, l'université risquait d'être mise sous tutelle par le rectorat.

"Nous ne laisseront pas d'étudiants sur le carreau"

Le vote de la campagne emplois et notamment le volet enseignants chercheurs, le poste le plus important en termes de masse salariale, n'avait pas été voté lors du précédent conseil d'administration. En effet, des administrateurs avaient en alors quitté la séance, dans un climat de défiance. Ce volet concerne une vingtaine de postes, dont 5 créations d'emplois.

La direction salue "un très beau consensus". "Nous ne laisseront pas d'étudiants sur le carreau", appuie Frédéric Miranville, soulignant que l’université de la Réunion est la seule de notre territoire.

Sur l’enveloppe de 134 millions d’euros, en augmentation par rapport à l’année dernière, la plus grosse part (96.5 millions d’euros) sera dédiée à la masse salariale. À noter, la création de 5 postes et le maintient de 21 titulaires. Ce budget sera consacré aux 1.241 emplois que compte l’université, dont 1000 vacataires.

La part fonctionnement de l'Université représente 18 millions d'euros, et 19 millions seront alloués à l'investissement.

L’augmentation des fonds pour 2018 est due à une part exceptionnelle d’aides allouées par l’Etat mais à l’avenir pour augmenter ses recettes, l’université étudie plusieurs pistes de revenus potentiels. Avec la construction d’un nouveau campus sur Terre-Sainte prochainement, la direction envisage par exemple de louer le foncier, allant des salles aux amphithéâtres, mais également aux toitures destinées à la production d’énergie photovoltaïque.

Laurence Gilibert - laurence.gilibert@zinfos974.com
Lu 2655 fois



1.Posté par tiyab le 22/02/2018 14:47

96,5 millions d'€ pour 1241 salariés soit 77 759 € par salarié par an en moyenne soit 6 480€ / bruts par mois et par salarié en moyenne...

2.Posté par yousef boutrefas le 22/02/2018 14:52

Eh bien la Réunion n'est plus française mais Européens maintenant elle.doit.changé de mentalité. L'Europe est vaste et le lle peut choisir n'importe quel système qui le.conviendra le milieux en matière agroalimentaire l'Espagne et la.Yolande.sont les plus performants..en matière de technologie et de gestion en matière de te chnologie de points c'est les suisse et autrichien..en matière de cereale et de pain reste la France . pour sauter ce statut quo il faut tout simplement ouvrir le jeux de la.concurrence en demandant aux universités européens d'installer des antennes a la.Réunion..l'étudiant aura le.choix de faire des alternance antenne l'Université d'acuille.si l'Université française ne changera pas elle sera obligé de fermer les porte.faute d'étudiants. Comment un médecin qui se tape 1000/euro la.consultation se tape des.cours gratuit. J'ai un cours de qualité et de forte valeur ajouter je ne le donne pas gratuitement. C'est moi qui donne le.cours c'est moi qui dirige.c'est moi qui calcule la.contrevaleur de mon cours. ..finit l'exploitation des enseignants en Europe. Il faut que les grand enseignant créent leur propre université.et.école.et tracent leur propre politique de formation. Si tu prend une formation ça sera de très niveau.

3.Posté par le JDC le 22/02/2018 17:41

Il faut notamment rappelé que ce budget prends en compte les apports de la loi ORE soit 5 postes supplémentaires (2100 H) et 2,91 M€ supplémentaires pour l’exercice budgétaire 2018.
L'impact de la loi ORE n'est pas le même sur le territoire de La Réunion, il nous est plutôt profitable sur plusieurs angles.
Loi dont je rappelle, des étudiants moutons se sont mobilisés pour sa non-application. Aujourd'hui s'en réjouiront-ils ? Très probablement ! Et vous Zinfo974 publieront leur schizophrénie

4.Posté par ludivine le 22/02/2018 22:30

Avec Fred nous avons bu le champagne pour fêter ce grand moment.
Le conseiller de l'université, venu de Paris, nous a félicité une coupe de champagne en main.
L'avenir est prometteur pour nos étudiants

5.Posté par margouillat974 le 22/02/2018 22:54

@ Boutros : j'espère que vous n'enseignez pas les lettres!

6.Posté par Merci l’UNEF le 23/02/2018 09:04 (depuis mobile)

21 - 4 = 17 ... FRÉDÉRIC DIT MERCI À L’UNEF ... !

7.Posté par Omo le 23/02/2018 11:23

Ludivine
J' adooooooooooore ! T'es la meilleure !
Et continue à nous tenir informer surtout !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter