Education

Université : Les masters SVT et STI passent à la trappe

Vendredi 7 Mai 2010 - 14:52

C'est tard hier soir que les étudiants des masters de SVT (Science de la Vie et de la Terre) et STI (Science et Technologie Industrielles), les deux filières les plus en danger, ont obtenu le résultat des votes du conseil d'administration de l'Université de la Réunion. Sans détour, ces deux masters vont disparaitre dès la rentrée universitaire prochaine.

"J'ai appelé la plupart des étudiants qui étaient rentrés chez eux, et bien sûr, beaucoup étaient déboussolés, abasourdis", explique Thomas Hoarau, le représentant des étudiants, qui tente toutefois d'apporter une touche positive à ces résultats : "Je veux quand même signaler que ce vote, qui s'est déroulé à bulletin secret, montre que les avis étaient très mitigés. Le master SVT disparaît pour 15 voix contre 12 voix qui s'étaient prononcées pour l'ouverture et une abstention. Du côté du master STI, cela s'est joué à une seule voix".

Désormais, il va falloir penser à son avenir et opter pour les quelques solutions qui s'offrent à ces étudiants : changer complètement de voie et accepter de perdre plusieurs années de formation ou se réorienter vers le master recherche (qui n'a pas vocation à former des futurs enseignants) en repartant en 1ère année.

Un changement "brutal et incohérent"

Dernière option, partir en métropole. Mais voilà, à deux mois des concours, pour être accepté dans les universités métropolitaines ces étudiants vont devoir se préparer à l'examen et à leur départ. Le président de l'université, Mohamed Rochdi, aurait proposé de soutenir ces étudiants dans leurs démarches administratives. Les étudiants attendent de voir...

Quoi qu'il en soit, une certaine amertume est présente. Pour les étudiants, ce changement est trop brutal et très incohérent : "Des masters s'ouvrent avec moins de personnes, d'autres ne sont pas mis en danger alors qu'ils ont obtenu des mauvais résultats", s'exclamait une étudiante, hier.

Et de regretter que les futurs enseignants de la Réunion, formés en master de l'enseignement SVT en métropole, ne seront pas aussi sensibilisés à la biodiversité locale qu'ils ne l'étaient jusqu'ici...
Melanie Roddier
Lu 5146 fois



1.Posté par il faut mettre ce president d'universite dehors le 07/05/2010 15:09

ce président d'université me donne le vomi. au lieu de trouver des solutions pour notre jeunesse qui connaissent les pires difficultés à s'insérer socialement, ce président fait tout l'inverse! pourquoi avoir cette formation alors qu'il savait qu'il ne pourrait pas assurer sa perennité ? cet épisode montre son incompétence,

2.Posté par run974 le 07/05/2010 16:41

SVT et STI, ca veut dire quoi au juste ? J'ai pas assez de débit pour regarder la vidéo, c'est trop long à charger.

3.Posté par kafrine le 07/05/2010 16:48

démission du président ! viré le! zot y crois que ban marmaille la fini crase zot banane pendant 3ans pou gagne zot premier diplôme L3 ou 4ans pou zot master1svt , aster y di à zot y ouvre pas zot filière ici , change de voie, recommence à zéro, ou alors saute la mer .arrete ek sa oté , tout temps cabris y manze salade même don! mi comprend pas pokoué zot y supprime filière là ici? Nous vivre dans un monde de sciences !!!

4.Posté par Etudiant en biologie le 07/05/2010 16:59

La demande des étudiants et des néo bacheliers réunionnais restent belle et bien la formation à l'enseignement.

Aujourd'hui en plus de détruire l'ambition des futurs générations, cette suppression a eu pour conséquence la fermeture de nombreuses filières comme Sciences de la Terre et de l'Atmosphere qui était rattachée à au master SVT!!

Et puis, pour le master BEST, 2 étudiants sur 15 sont réunionnais! Alors avec la suppression du master SVT, combien d'étudiants réunionnais apprenant la diversité biologique de leur ile restera-t'il ?

Président dehors! Président dehors!

5.Posté par ou sont les partis politiques ? le 07/05/2010 17:33

mais les partis politiques, ceux qui pronent une nouvelle gouvernance à la Région, ceux qui ont été au pouvoir pendant des décennies, où sont ils ? que fait l'omni-président de Région ? quelle est sa position sur l'université ? le temps passe, et il y a des profs, des étudiants réunionnais qui vont rester au bord du chemin ou faire la révolution?

6.Posté par Cicéron Cépacarré le 07/05/2010 18:18

L'urgence : la transparence

Les responsables de l'université de la Réunion, fonctionnaires au service de la formation de nos enfants, doivent afficher publiquement l'effectif des Masters jusqu'à l'année scolaire en cours. Cette information permettra d'analyser l'intérêt des dipômes maintenus, et de s'interroger sur le rapport coût / réponse à une demande de la société réunionnaise.

Si cette information n'est pas publiée, nos représentants politiques doivent en disposer pour arbitrer les décisions à une échelle régionale, dans l'intérêt collectif : celui des étudiants, celui des formateurs, celui de l'avenir de notre système éducatif. Il faut rappeler à tous que l'université est un outil collectif, et que la réponse qu'il doit apporter aux demandes de la société doit primer sur toute autre forme d'intérêt, qu'il s'agisse des intérêts des organismes de recherche, des turbo profs et des syndicats détournés.

7.Posté par kafrine le 07/05/2010 21:09

run974 ou pas parti lécole cossa?? Ou pas fé biologie et géologie au collège?? LOL pas grave mi va di à ou , SVT ( sciences de la vie et de la terre ). STI ( sciences et technologies de l'ingénieur ). tout ça cé la faute de paul Verges li la rien fé pou lo ti créole en plus cé lui la mettre lo président Rochdi en place.

8.Posté par Grosmatou le 07/05/2010 21:32

Ouais ben c'est pas plus mal et c'est un étudiant qui le dit
Je suis arrivé au master et j'ai clairement l'impression d'avoir perdu mon temps, la fac c'est bien pour avoir de la culture générale mais c'est pas ça qui va m'aider à avoir un taf au final...

9.Posté par Amphi le 07/05/2010 22:19

C'est celà la gouvernance de ce président :Tout au service de ces copains et de leurs PSEUDOS LABORATOIRES;
Les uns et les autres n'ont que faire de La Réunion et de sa jeunesse .Si nous ne débarquons pas tous ces accapareurs ce n'est pas seulement l'université qu en souffrira c'est notre ile et sa jeunesse qui en subiront les graves conséquences .

10.Posté par TROU D' ARGENT le 07/05/2010 22:25

OUI POST 1 il faut le faire partir LUI et ses comparses tous ses comparses!
Voilà où nous ont amené l'ex - président de Région et les siens.
iL FAUT FAIRE PARTIR CETTE EQUIPE A LA TETE DE L'uniuversite .


11.Posté par Hoareau le 07/05/2010 22:47

Pour le post 4: c'est une évidence, je cite, La demande des étudiants et des néo bacheliers réunionnais restent belle et bien la formation à l'enseignement... et le sur salaire qui va avec, il n'y a qu'à voir les jeunes qui ne veulent pas partir là où ils sont nomlmés. S'ils veulent finir leur master, qu'ils aillent le finir à Paris. Ah non pardon, on est moins sensibilisés à la bioversité locale là bas...


12.Posté par bertrand le 07/05/2010 23:01

totalement navrant et scandaleux! en tant qu'ancien étudiant en science de la vie je suis outré de ces décisions et de ces conséquences immédiates mais aussi futur pour les étudiants réunionnais! que font nos décideurs pour ne pas laisser une telle décision se prendre! cela ressemble bien un nouveau coup porté par MR Rochdi et son équipe contre la jeunesse réunionnaise après le dossier des IUFM et le plan de formation des futurs enseignants réunionnais d'une qualité tellement médiocre que le directeur de l'iufm avait démissionné il me semble!

13.Posté par nicolas de launay de la perriere le 08/05/2010 02:23

ne leur manque plus qu'à aller solliciter Didier Robert...
vu l'importance de la Réunion au titre de son patrimoine biologique, c'est une décision bien stupide de la part de l'Université...à moins qu'il n'agisse pour le compte de Paulo par cette décision ?

14.Posté par DEUG le 08/05/2010 05:54

g eu l'occasion d'etudier SV a la fac moufia mais deug seulement. c une très belle matiere en plus ici on etudie bcp la biodiversite locale. c dommage ce qui arrive. ils devraient au moins laisser ces etudiants finir leur cycle paske là ils sont dans la mouise. on ne prend pas une telle decision à deux mois d exams qd on sait que pour continuer ils vont devoir partir en metropole et que les temps pour s'organiser sont justes voire impossibles. très degeu de la part des elus. je compatis.

15.Posté par kafrine le 08/05/2010 09:03

STOP ! Pourquoi lo président Rochdi la ferme la filière svt ?? parce que le niveau lé faible ?? moin mi crois pas ça du tout. la réunion nou néna un bon prépa CAPES svt, l'iufm y forme bien lé jeunes, parce que ,si zot y compare le résultats d admissibilité au concours CAPLP 2010 (BIO SANTE ENVIRONNEMENT ) ben la Réunion lé largement en tête avec 19 la gagne zot l'écrit, et regarde combien l academy en france la bas la foiré ( montpelier, lyon, toulouse ect............apré y di ici niveau créole lé faible , mi pense que c'est le contraire ,.zot y ve rale lo ban jeune dans la recherche sa même zot y ve.

16.Posté par Réunionnai le 08/05/2010 11:28

Cela montre bien que l'ambition d'un Président de l'Université Marocain, ne répond pas aux attentes des réunionnais! Il y a autant de professeurs marocains, que professeurs de Réunionnais dans la Faculté de Sciences...

Plus d'un reunionnais sur deux est de classe moyenne! Avec de moins en moins de bourses et la fermeture des filières:

N'encourage t-il pas le déclin des futures générations réunionnaises?

17.Posté par Cicéron Cépacarré le 08/05/2010 22:29

post 6, post 15 : des chiffres SVP, des zinfos Pierrot

Il faut afficher ici, puisque la presse papier ne le fait pas:
- les effectifs des Masters
- les résultats des préparations aux concours à l'IUFM de la Réunion
- les besoins de l'académie dans le secondaire
- les besoins de la société réunionnaise

Avec ces éléments, peut-être que les zinfosnautes et les responsables politiques intéressés par l'avenir de nos enfants pourront se faire une idée de la pertinence des choix du président de l'université.

Si ces choix ne répondent ni aux attentes des réunionnais, ni aux besoins de l'académie, alors il faudra nous expliquer à qui ils profitent.

18.Posté par Christophe Colomb le 08/05/2010 22:55

"On ne va jamais aussi loin que lorsqu'on ne sait pas où l'on va."

19.Posté par Proverbe arabe le 08/05/2010 23:03

"Homme sans éducation, corps sans âme."

20.Posté par François Mitterrand le 08/05/2010 23:11

"Un dictateur n’a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défi."

21.Posté par citoyen le 09/05/2010 11:58

- Attention, il ne s'agit pas de supprimer des masters en STI et STV mais les masters préparant à l'enseignement des sciences. Nuance, nuance.

L'article de zinfos ne me paraît pas très clair à ce sujet. Il faut bien lire.


- Sur le site de la fac des sciences de l'UR (http://sciences.univ-reunion.fr/formations/masters/), je ne vois pas de master STI ni de master en enseignement SVt et STI.

Pire, je lis que:

"Pour préparer les concours de SVT et STI

La Faculté propose une licence de SVT et une licence de Sciences pour l'Ingénieur et une intégration en Master dans d'autres facultés de France.
"

=> Ai-je mal cherché, est-ce que je ne comprends rien ou bien le site de l'UR n'est pas à jour?


- Si empêcher des étudiant(e)s réunionnais(es) de se former localement est a priori une mauvaise chose, le lieu de naissance n'est pas non plus un garant, a priori, de la compétence et de la motivation.

Et la mobilité géographique fait partie de la vie étudiante, même si la difficulté est accrue par la distance et le climat (moins de disparités de ce point de vue pour les étudiants métropolitains).

Et un séjour en études en métropole pourra "ouvrir l'esprit" de certains (pas au sens péjoratif, mais leur permettre de comprendre des réalités autres, si ils ou elles n'avaient jamais quitté l'île), avant de revenir enseigner...


- N'y a-t-il pas inadaptation d'autre filières (ex: la langue créole, en sous effectif, si on en croit certains posts...)? A cet égard, tout à fait d'accord avec le post 17!


- Qu'en qu'en pense la Région Réunion "nouvelle équipe", dont c'est l'une des compétences fortes ?

22.Posté par kafrine le 09/05/2010 15:09

voila mi répond au post 17, bien si ou ve mi cose français y pas de problème ,ben sinon mi aime envoy mon créole. Bien , mi donne à ou certains chiffres ,mais avant cela mi tiens à rappel à zot que, le concours SVT est très très difficile à l'avoir , on ne l"obtient pas du premier coup, y fo passe au moin trois fois voir même jusqu'a 6 fois le concours pou gagné , c'est pour cela mi di à zot que ban jeunes dans filière là ,y fé sa par vocation , et en plus c'est la filière que néna moin de postes , depuis deux ans grande réduction de postes. 290 postes SVT pour tout les academies la rentrée prochaine. Les chiffres ; 30 élèves possédant un master 1 svt et inscrits à iufm rentrée 2009/2010 y prépare le concours externe + 30 autres qui possèdent uniquement la L3 et qui passent en candidat libre( en gros bana la fini passe 3 ou 5 fois) donc au total néna 60 la passent le concours. la eu lieu le 4et 5 mars donc bientôt résultats de ce concours (29 mai sur publinet ).
Les chiffres pour master 1 à l'université voir avec thomas Hoarau. besoins de l academie et societé réunionnaise voir avec les syndicats zot lé mieux placé pou di à ou www.education.gouv.fr/pid3/concours-emplois-etcarrieres.html

23.Posté par Philippe le 10/05/2010 17:06

Les masters svt en Métropole:
-Université de Strasbourg:
http://sciencesvie.u-strasbg.fr/index.php?id=4&menu=0&module=ens&spec=17
Session n°1 : Date de candidature : 22 mars - 7 mai 2010 , Réception des justificatifs : 14 mai. Faudra attendre la session 2
-Université Paris Diderot, Paris 7:
http://intracas.sc.univ-paris-diderot.fr/sc/site.php?bc=formations&np=INSCRIPTSPECIAL?NS=818
-Université Joseph Fourrier, Grenoble 1 (en cours d'habilitation)
http://www.snesup.fr/Le-Snesup/L-actualite-du-SUP?ptid=5&aid=5084
-Université de Montpellier:
http://spreadsheets.google.com/viewform?formkey=dHRBS29tN2N6VGtlY0RoeFo4LVFuVnc6MA

Voilà en espérant que ça vous aidera

24.Posté par Le marchant de sable! le 21/05/2010 21:13

Après Fermeture Des Mater SVT et STI, il y a aussi la licence professionnelle Gestionnaire de la logistique qui ferme! pourtant un pôle logistique se développe fortement à Pierrefond et d'ici un à deux ans on aura besoin de personne compétentes dans ce domaine...
on nous parle de biodiversité et des différents potentielles de l'île au niveau des SVT mais on ferme le master

Faut-il comprendre que les jeunes de l'île nous pas le droit d'avoir accès aux emploi disponible à la Réunion?!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter