Education

Université: Le tribunal administratif annule l'élection

Lundi 10 Septembre 2012 - 12:06

Université: Le tribunal administratif annule l'élection
Ce 10 septembre est à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire de l'Université de la Réunion. L'élection pour désigner les Conseils de l'Université qui s'était déroulée le 7 juin a été purement et simplement annulée par le tribunal administratif de Saint-Denis. Une annulation qui en fait découler automatiquement une seconde, celle de Mohamed Rochdi à la présidence de l'Université le 2 juillet dernier.

La requête en annulation émanait de Philippe Jean-Pierre, professeur d'économie, qui avait mené la liste "Refonder l'Université" lors de l'élection des Conseils. Dans un premier temps, le professeur d'économie avait déposé un recours devant la commission de contrôle. Un recours rejeté qui avait poussé Philippe Jean-Pierre a déposé une requête en annulation des élections universitaires devant le tribunal administratif le 5 juillet dernier.

Lors d'une audience, le 3 septembre dernier, le rapporteur public avait clairement pris position pour l'annulation des élections en pointant du doigt un problème d'affichage des listes électorales. Pour l'heure, difficile de savoir si ce point soulevé a été le seul pour obtenir l'annulation de l'élection, Me Alain Rapady, avocat de Philippe Jean-Pierre, n'ayant pas eu encore connaissance des motivations qui ont conduit à l'annulation de l'élection. "C'est une annulation totale des élections", a tenu à justifier l'avocat. "Il n'y a plus de conseil d'administration et de président", a-t-il ajouté.

Une situation qui pousse le recteur de l'académie de la Réunion, Mostafa Fourar, à nommer dans les jours prochains un administrateur provisoire pour "assurer l'administration des services et l'organisation de nouvelles élections", explique-t-il.

Après les universités de Bordeaux et de Dijon, celle de la Réunion est la troisième université à voir ses élections annulées par le tribunal administratif.
.
Lu 4165 fois



1.Posté par DEMOCRATIE SERVICE PUBLIC LO VRAI le 10/09/2012 15:34

OUI à l'état de droit.
Oui au respect des règles.
Oui à la justice .
Oui à la démocratie.

2.Posté par ASTER le 10/09/2012 15:36

Dégage. Dégage.Dégage.
Les fraudeurs, les nervis, les vendus, les complices., les révolutionnaires en peau de lapin.,les profiteurs.

3.Posté par TAMPON LAIOU le 10/09/2012 15:38

Mais où êtes-vous ? Aboyeurs, nervis, faux Grondin mais vrais racistes?

4.Posté par Amphi le 10/09/2012 15:42

Rochdi Mohamed vient de rentrer dans l'Histoire, pour combines électorales .
Il n'est pas certain que la carte PS prise , à la veille d'une victoire donnée acquise à François Hollande, soit de nature à compenser cette tache pour celui dont l'ambition est d'être recteur.

5.Posté par lamainnoire le 10/09/2012 15:48

Tragique université.
C'est Démocratie et service public claironnaient-ils . Quel mascarade!
Merci au TA d'avoir rappeler à ces cyniques profiteurs le Droit et ses exigences.
En attendant les autres procès à venir .

6.Posté par fonkslang le 10/09/2012 17:25

Le pipeauteur d'économie stalinien veut devenir calife à la place du calife , pauvre fac.

7.Posté par sko le 10/09/2012 18:33

Après la débâcle des législatives, le PCR avec Philippe Jean-Pierre tente de sauver l'honneur

8.Posté par Professeur le 10/09/2012 19:37 (depuis mobile)

Mardi 11, le Prédisent de l'université reçoit les enseignants recrutés et promus en 2012. En a-t-il le droit, après l'annulation des élections?

9.Posté par La roue tourne... le 10/09/2012 21:18

Le fonctionnement de cette université devrait maintenant interpeller tous les Réunionnais. Le DGS, garant des élections, devrait démissionner, non ?! Adieu le logement de fonction gratuit, adieu le poste pour Madame (qu'on déplace au gré de ses envies, et pousse-toi de là que je m'y mette !), adieu l'attaché PRP (quand on demande aux services de se serrer la ceinture et qu'on vire les contractuels !)... Rent out case donc !

10.Posté par Lénoir Lecanard le 10/09/2012 22:12

7
Si c'est tout ce que vous trouvez à écrire c'est que vous êtes bien atteint !
En attendant votre protégé va faire comment maintenant qu'il ne sera plus aux manettes?

11.Posté par bourbon pointu le 10/09/2012 22:19

C'était bien la peine de prendre une carte au PS doit se dire Rochdi!
C'était bien la peine de se mettre en 4 doit se dire le lèche-bottes numéro 1!
C'était bien de multiplier les lettres signées de pseudos réunionnais doit se dire l’âme damnée!
C'était bien la peine de s'être affiché doit se dire l'alimentaire!

12.Posté par momo 1ier le 10/09/2012 22:40

Zut !! si on ne peut plus tricher dans les élections mais où va t-on ?
Moi qui était si proche de devenir un prof de classe exceptionnelle
quel gachis ... (pour moi surtout) !!

Enfin j'ai maintenant une belle casserole pour le carri pei :-)

13.Posté par Jacques CHANCEL le 10/09/2012 22:52

jack is back

Bon, j'en ai une bonne les amis : comment fait-on pour reboucher une bouteille de champagne déjà ouverte ?
réponse : demandez à momo.
mdr !!!
Franchement, le TA pouvait pas faire autrement malgré les interventions des amis de momo en plus haut lieu. Eh ! oui. Il s'est fait rattrappé par la brigade le momo et il n'a pas pu être sauvé par ses copains. Maintenant, il va nous raconter que c'est que du formalisme cette annulation, que c'est la faute de l'administration, voire du rectorat et blabla. Le rectorat a fait son boulot, pas comme les services juridiques de l'université, antichambre de momo pour traficoter les élections. Au fait, quand est-ce qu'il fait ses cartons Rochdi ? Car il doit dégager non ? Et s'il emportait le DGS et la DRH avec lui, ils sont tellement petits qu'ils rentreraient dans un carton. MDR...
C'est tout pour le moment...

14.Posté par valeur du jour le 10/09/2012 23:18

Quelle claque pour ces pseudos démocrates mais vrais magouilleurs.
C'est à vous dégouter de la démocratie doivent-ils se dire ,eux qui ne reculent devant rien.
Mais une démocratie comme les vrais démocrates se réjouissent de voir s'exercer et de rappeler à cette bande de pseudos que nous ne sommes pas encore en Tunisie ou dans une république bananière mais dans un pays de droit.

15.Posté par devinette le 10/09/2012 23:20

Qui a déjà rendu son ordi? son tel?
Qui vont devoir rendre les leurs?

16.Posté par vivement demain le 10/09/2012 23:25

Il se dit qu à 3 heures du matin , qui vous savez , va envoyer une bafouille pour hurler sa colère et jurer de sa bonne foi .


17.Posté par juliancarax le 10/09/2012 23:47 (depuis mobile)

Les elections sont annulees ?
Il y en a quelques uns qui doivent fouetter...
Mais grace au service juridique et a son toutou de dgs,rochdi va faire appel. Au fait, qui paye les frais d\'avocat de rochdi? C est pas l\'universite j\'espere ?

18.Posté par democratie le 11/09/2012 06:02

C'est triste pour l'université et pour la jeunesse Réunionnaise. Il y a bien eu problème pour les votes, c’était la pagaille dans le gymnase....
Les procurations y en avait des tas qui circulaient, il parait que dans le Sud on récompensait par des heures htd, pour les procurations des contractuels. C'est peut être cela la démocratie....(pour certaines)!

19.Posté par Incroyable le 11/09/2012 07:20

Un DGS et un Service juridique aux ordres, une avocate payée par l'université... incapables de démontrer que l'affichage des listes a bien eu lieu dans les différents sites de l'Université ! Une belle brochette d'incapables !!!!

20.Posté par Tropfort ! le 11/09/2012 18:17

Le Président vient d'envoyer un mail dans lequel il parle "d'évènement qui vient bafouer les résultats d'une élection pleinement démocratique".
Donc pour lui, c'est le tribunal qui bafoue la démocratie !
Se croit-il au-dessus de la loi ?
D'ailleurs, il ne pense même pas à la respecter puisque dans le même texte, il souligne que "la campagne a été tellement médiatisée par tous les canaux internes et externes à l'Université que nul ne pouvait ignorer que des élections allaient avoir lieu, ni quelles en étaient les modalités et les enjeux". En gros, nul besoin de respecter la loi puisque les médias sont là !

La loi c'est la loi ! Elle donne des possibilités de recours à M. Rochdi. Qu'il les utilise s'il est mécontent.
Mais, en tant que Président d'une Université, il serait bon qu'il comprenne qu'il s'exprime dans un cadre juridique respectable, qui lui donne des droits mais qui lui impose également des devoirs, notamment celui de ne pas ignorer la loi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >