Société

Université: Jean-Philippe Watblet démissionne de ses fonctions de président du CAC-R

Mardi 10 Juillet 2018 - 14:59

Jean-Philippe Watblet, le président du CAC-R (conseil académique restreint), a annoncé sa démission. Une décision intervenue dans un climat jugé délétère et qu'il a annoncé à ses collègues dans la lettre publiée ci-dessous :


Université: Jean-Philippe Watblet démissionne de ses fonctions de président du CAC-R
Chères/Chers collègues,

Vous avez écrit ceci dans votre motion diffusée à toute la communauté, et sans me l'avoir préalablement soumise : "sans prendre la mesure de la crise sans précédent [...]" en m'incluant comme sujet.

J'ai accepté cette fonction de président du CACr le 3 avril 2018 au soir, ai été nommé le 9 avril 2018, et depuis, je gère cette crise quasi quotidiennement, sans prime ni décharge, avec une direction d'unité de recherche à assurer en même temps, sans parler de la suite de mes activités pédagogiques (examens, surveillances, corrections, délibérations, présidences de commissions). Ma vie personnelle et familiale est sacrifiée.

Si j'ai accepté cette fonction, c'est pour le bien de l'université, qui est le seul camp auquel j'appartiens. Dans ces conditions, "ne pas prendre la mesure de la crise sans précédent [...]" serait de ma part le signe d'une bêtise incommensurable, que finalement vous m'attribuez dans votre texte.

De nos jours, il est très facile d'abîmer les gens avec ce petit outil informatique, en rédigeant un texte et en appuyant sur une touche qui l'expédie à des milliers de gens, sans se soucier de l'honneur de la personne. Je vois dans les signataires de ce texte où on lit "sans prendre la mesure de la crise sans précédent [...]" les noms de personnes que je connais et qui me connaissent, ce qui est très blessant. Quant aux autres, libre à eux de penser une telle ineptie. Vous pouviez tout écrire, sauf que je ne prends pas la mesure de la crise sans précédent [...], surtout quand on sait comment je me suis mis, une nouvelle fois dans ma carrière, au service de l'établissement, donc de ses usagers et de ses personnels, et de cela seul, sans esprit de clan.

En tout cas, il est hors de question que je continue à assurer cette fonction dans un climat aussi délétère, avec de tels jugements portés sur ma personne et diffusés à toute la communauté universitaire. Je sais que tout cela ira crescendo, et que mon honneur sera sali. Je n'ai pas envie de terminer ma carrière en étant injustement couvert d'opprobre, après tant d'années au service de l'éducation nationale.

Je vous réserve donc la primeur de l'information : je démissionne de cette fonction. Cette démission prend effet ce jour, 5 juillet 2018.

Bien à vous,
Jean Philippe Watbled
N.P
Lu 928 fois



1.Posté par Tintin le 11/07/2018 08:44 (depuis mobile)

C''est difficile de travailler dans cette université. On reçoit des mails parfois rigolo mais on ne sait plus qui dit la vérité ? Le manque de confiance pour l''équipe de direction s''accroît de jour en jour. Le personnel est démotivé.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Décembre 2018 - 18:05 Inauguration de la RD2/RD4