MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Université : Jean-Michel Jauze, l'administrateur provisoire, visé par une plainte pour prise illégale d'intérêt


Vous connaissez le slogan : "Il se passe toujours quelque chose aux Galeries Lafayette". Et bien, l'université de La Réunion n'a rien à envier au célèbre magasin du boulevard Haussmann à Paris.
Dernier rebondissement : un signalement au procureur de la République pour prise illégale d'intérêt contre Jean-Michel Jauze, l'administrateur provisoire...

Par - Publié le Mercredi 19 Mai 2021 à 23:57

On se souvient qu'à la surprise générale, la rectrice de La Réunion, Chantal Manès-Bonnisseau, avait nommé 19 avril dernier Jean-Michel Jauze comme président par intérim de l'université, en remplacement de Frédéric Miranville dont l'élection avait été invalidée par le tribunal administratif.

C'est peu dire que cette nomination avait surpris. Jean-Michel Jauze figurait en effet en 3ème position sur la liste de Frédéric Miranville ! Ce qui avait amené les syndicats à écrire dans un courrier que c'est comme si on nommait Neymar pour arbitrer un match PSG-OM.

De notre côté, nous avions écrit un article au titre évocateur : "I donne pas le chien pou veille saucisses "...

Ce qui n'était jusqu'à maintenant qu'une protestation prend depuis hier un tour judiciaire.


La communauté universitaire a en effet reçu hier, un mail adressé par les syndicats indiquant qu'une plainte était déposée contre Jean-Michel Jauze, l'administrateur provisoire, qui se serait placé dans une situation de prise illégale d'intérêt en acceptant d'occuper provisoirement le siège du président de l'université.

En effet, comme nous l'avons dit, Jean-Michel Jauze était candidat et élu au conseil d'administration sur la liste de Frédéric Miranville. A partir du mois de janvier et jusqu'au mois d'avril 2021 il a même occupé les fonctions de vice-président des affaires générales, fonction qui donne lieu à une prime.

Si Frédéric Miranville était à nouveau élu, retrouverait-il cette fonction rémunératrice?....

Quoi qu'il en soit, même s'il ne retrouvait pas son poste, la prise illégale d'intérêt est déjà constituée. Il a en effet activement participé à l'accélération du processus électoral dans le but de permettre la tenue des élections avant le renouvellement de la Région et du Département, de façon à avantager Frédéric Miranville, sur la liste duquel il figurait. CQFD...

N'étant pas lui-même juriste (il est doyen de la fac de Lettres), il aurait dû demander conseil à un avocat avant d'accepter ce cadeau empoisonné car rappelons que "le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public ou par une personne investie d’un mandat électif public, de prendre, recevoir ou conserver, directement ou indirectement, un intérêt quelconque dans une entreprise ou dans une opération dont elle a, au moment de l’acte, en tout ou partie, la charge d’assurer la surveillance, l’administration, la liquidation ou le paiement, est puni de cinq ans d’emprisonnement et d’une amende de 500.000 €, dont le montant peut être porté au double du produit tiré de l’infraction".

Et mon petit doigt me dit que d'autres plaintes au pénal pourraient arriver prochainement..


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Courses en douce le 20/05/2021 00:52

Que pense Juliana de cet article ? Oulalal elle doit être en colère toute rouge. A trop ouvrir sa bouche on finit par peter du vent CQFD

2.Posté par qui va payer l'addition ? le 20/05/2021 07:11

Redevenir Vice-Président en cas de victoire du candidat Miranville est sans doute alléchant vu le niveau de la prime et la reconnaissance offerte par la fonction, pourtant aujourd’hui qui pourrait le conseiller à Monsieur Jauze (à part monsieur Miranville bien sûr). Mais même si monsieur Miranville tire les ficelles, Monsieur Jauze n’a rien d’un pantin, et il peut à tous moments les couper en se retirant de l’équipe présidentielle. Si il souhaite rester Vice-Président, il s’expose et ce sera en connaissance de cause. IL sera d’autant plus facile pour Monsieur Miranville de promettre à Monsieur jauze toutes les protections imaginables, qu’en définitive c’est bien connu les conseilleurs ne sont pas les payeurs.

3.Posté par Quitte ou double ? le 20/05/2021 07:13

Ne pas se représenter comme vice-président c’est reprendre sa mise et partir avec en poche son capital de respectabilité, rester pour être à nouveau vice-président c’est le remettre sur le tapis vert et le jouer à quitte ou double ? Pourquoi Monsieur Jauze a-t-il pris le risque d’accepter la place d’administrateur provisoire ?

4.Posté par “N’a de convictions que celui qui n’a rien approfondi.” le 20/05/2021 07:14

Monsieur Dupuy, savez-vous que, selon l’article 226-10 du Code pénal, une possibilité de dépôt de plainte en diffamation pour dénonciation calomnieuse peut également être intenté à vos accusations ?
Ouvrons grands les yeux, ce débat n'est que politique.
Pour preuve dans l'opposition forte que retrouve Mr Miranville à l'Université, on trouve dans la campagne aux régionales :
Me Grondin Perez en 5e position sur la liste Bareights,
Mr Chabriat en 12e position sur la liste Bello.
Que de belles intentions en somme de s'impliquer dans le quotidien de l'Université !
La politique populiste à encore de grands jours devant elle, heureusement que certaines personnes ont encore en éveil quelques neurones...

(Réponse de Pierrot Dupuy : Une plainte en diffamation? Je n'ai qu'une réponse à faire. Je dis chiche. Et vous? Vous êtes chiche? Ce sera l'occasion de savoir qui se cache courageusement derrière des pseudos pour déverser son fiel
Quant à l'implication de deux candidats sur des listes de Gauche, seriez-vous en train de l'accuser de rouler pour Mmes Bareigts et Bello? Avouez que ça ne manque pas de sel...
Il ne vous est jamais venu à l'esprit qu'en tant qu'ancien étudiant de cette université, je pouvais tout simplement aspirer à ce que les magouilles cessent, qu'elle retrouve une certaine sérénité au travers d'une gestion honnête et tout cela au bénéfice de nos étudiants et de La Réunion?)

5.Posté par Damnatio memoriae le 20/05/2021 07:31

Nou lé capab
Nou la fé
Nou lé fier nou péï

6.Posté par la place est trop bonne le 20/05/2021 08:22

Grosse prime, prestige, possibilité de voyage aérien en classe supérieure, on comprend qu’il y aurait de quoi préférer que ça soit sa propre liste qui gagne plutôt que celle de ses adversaires.

7.Posté par En passant le 20/05/2021 08:50

on enseigne le droit dans cette université ?

Si cette affaire suit son cours M. Jauze va-t-il demander à l' Université de prendre en charge les honoraires de ses Conseils ?

8.Posté par Le Jacobin le 20/05/2021 08:55

Il bénéficiera du SURSIS comme tous les autres si toute fois la plainte est examinée mieux encoe, il serait passible d'une amande de 500 000€, donc il paiera 100€ il lèvera le doigts vers le ciel pour nous faire comprendre que la Réunion est une terre promise, il n'y a que les CONS qui n'en profitent pas.

9.Posté par Enième rebondissement ? le 20/05/2021 09:29

Après le fameux article "Frédéric Miranville interdit de se présenter à un nouveau mandat ? " Argument très rapidement démonté par vos confrères du JIR qui disent quand même que vous aviez l'information contradictoire avant le publication de votre article..., ce qui nous prouve le degré de partialité de Zinfos974.
Voilà une nouvelle attaque pour tenter de modifier un scrutin le jour d'une élection. Il n'y a pas que les fous qui répètent toujours le même process et qui espèrent un résultat différent.
Une main courante ? Une plainte ? Est-elle recevable ?
J'INVITE LES JOURNALISTES, LES VRAIS, A REGARDER DU COTE DE LA JURISPRUDENCE.
Un Président en exercice est garant du bon déroulement d'un processus électoral, même s'il est lui même candidat à sa réélection. Que ce soit dans une collectivité territoriale, ou des présidentielles françaises. Les Universités ne font pas exception.

Moi Présidente, je règnerai sur des ruines, mais je règnerai quand même. Soyons folles !

(Réponse de Pierrot Dupuy à celui qui veut jouer au juriste :
1) On ne parle pas ici d'un président sortant qui organiserait de nouvelles élections mais de quelqu'un qui est n°3 sur une liste et qui accepte en toute connaissance de cause les fonctions d'administrateur provisoire pour organiser des élections qui vont lui être profitables. Et qui au passage, accélère la procédure de façon à permettre sa réélection.
2) En ce qui concerne M. Miranville, effectivement le JIR a évoqué un avis du ministère qui dit qu'il aurait le droit de se représenter. Mais cet avis ne vaut pas loi. Pour mémoire, c'est le même ministère qui avait dit que les vice-présidents pouvaient rester en place avant de faire marche arrière quelques jours plus tard, reconnaissant son erreur. Seul le juge peut dire le droit. Et nul doute qu'il aura à se prononcer là-dessus, comme sur d'autres points tout aussi importants...)

10.Posté par toujours triste le 20/05/2021 09:46

c'est toujours triste de voir où l'université de La Réunion en est arrivée

11.Posté par Anna le 20/05/2021 10:27

En parlant de prise illégale d'intérêt, parmi les membres de l'équipe toujours en fonction il y a Gilles Lajoie l'ami de l’ex Président M. Rochdi.

Lorsqu’il arrive à l’Universite de La Réunion au début des années 2000, Gilles LAJOIE nourrit beaucoup d’ambition sauf celle d’enseigner et d’être face à des étudiants dans un amphithéâtre.
Il combine avec toutes les mouvances, à droite comme à gauche, pour s’assurer une place au chaud, loin des enseignements et des étudiants, d’abord en monnayant une première fois le retrait de sa candidature à la présidence de l’université contre un poste de vice-président puis en se faisant nommer Délégué Regional à la Recherche avec l’appui de Mohamed Rochdi pour service rendu, ce qui lui permet de pavaner dans les ministères parisiens bien plus agréables, reconnaissons le, que les salles de cours.

Ne croyez pas que Gilles Lajoie a le sens du service public c'est avant tout un carriériste qui ne pense qu'à deux choses : sa personne et son compte en banque, ne soyez donc pas étonné si même quand il est seul les partisans de son groupe ne sont pas irréprochables

Ps : M. Dupuis, la dernière fois que j'ai essayé de poster un commentaire il n'est pas apparu, essayez vous de protéger M. Lajoie ? À toutes fins utiles je vous informe que je ferai une capture d'écran du commentaire

12.Posté par il y a celui qui prend les risques et celui qui en profite le 20/05/2021 11:51

C'est Verdun, la guerre de tranchée semble totale entre les deux listes mais notez au passage que ce sont toujours ses soutiens qui risquent de trinquer mais jamais Monsieur Miranville lui-même. Il semblerait qu’il soit toujours plus aisé de sacrifier ses troupes en restant sagement soi-même à l’arrière hors d’atteinte que d’aller au front.

13.Posté par " VIEUX CREOLE " le 20/05/2021 20:25

DECIDEMENT , " ZINFOS" EST DEVENU LE SITE QUI PROVOQUE " LE BUZZ" continuellement , depuis les dernières municipales ! ! !

14.Posté par MirAU le 29/05/2021 13:01

bien fait pô lu ! lu lé assez grand et intelligent pô défendre à lu tout seul .....

15.Posté par " VIEUX CREOLE " le 01/06/2021 19:11

S' AGIRAIT-IL ( UNE FOIS DE PLUS ! ! ! ) " D' UN SALE COUP " DE CE FAMEUX LOBBY ANTILLAIS INCONNU " ( " qui voudrait chasser les Blancs " ! ! ! MAIS d'où , " Gands Dieux "? ? CELA SEMBLE ÊTRE DEVENU " UNE IDÉE FIXE ", LA" HANTISE "DE CERTAINS REUNIONNAIS , , , . BIZARRE ,BIZARRE ET INQUIÉTANT AUSSI ! ! !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes