MENU ZINFOS
Blog de Pierrot

Université : Frédéric Miranville mis en minorité


Par - Publié le Lundi 18 Décembre 2017 à 22:53 | Lu 5549 fois

Frédéric Miranville, le président de l'université
Frédéric Miranville, le président de l'université
L'université, c'est comme à la Samaritaine, il s'y passe toujours quelque chose.

Alors que l'on croyait les choses apaisées avec l'élection de Frédéric Miranville à la présidence il y a un peu plus d'un an, l'université de la Réunion connait de nouveaux soubresauts.

Le conseil d'administration qui devait se tenir le 14 décembre dernier n'a pu se réunir, faute de quorum. Manquaient à l'appel pas moins de 6 élus pour arriver au quorum fixé à 18.

Les absents provenaient bien sûr des proches de son opposant habituel Jean-Pierre Chabriat, mais également, et c'est beaucoup plus surprenant des rangs du SNE SUP de Gilles Lajoie, qui co-gérait jusqu'ici l'université avec Frédéric Miranville. Si Gilles Lajoie continue à faire partie des soutiens du président, il s'est fait mettre en minorité au sein de son syndicat.

Ce non-vote du budget n'est pas dramatique pour le moment. Contrairement à une rumeur qui circule dans les couloirs, l'université n'est pas passée sous la tutelle du recteur. Les services administratifs ont tout loisir pour dépenser jusqu'à 80% du budget de l'an dernier jusqu'à ce qu'un budget soit voté en bonne et due forme.

Par contre, la campagne Emploi des Enseignants a été rejetée ( 17 contre, 14 pour et 4 blancs).  Le Président ne peut donc pas mettre en route les procédures pour embauche.

Et  la campagne Emploi des Agents (BIATSS), qui a pour objectif de lutter contre la précarisation des employés en permettant la titularisation de certains, bien qu'ayant été votée à l'unanimité, est bloquée tant que le budget n'aura pas été voté.

Les vacances universitaires qui commencent demain soir arrivent à point nommé pour calmer les esprits et permettre aux négociations de se dérouler dans la sérénité, en attendant le prochain conseil qui devrait avoir lieu à la rentrée.

Frédéric Miranville tente actuellement un rapprochement avec son principal opposant, Jean-Pierre Chabriat, mais les choses se présentent pour le moment difficilement. Les deux hommes ont toutes les vacances pour trouver un accord.

En cas de nouvel échec, le ministère qui pour le moment ne souhaite pas voir un nouveau président tous les ans à la tête de l'université, devrait alors intervenir et la mise sous tutelle serait difficile à éviter.


Pierrot Dupuy
Pierrot Dupuy est le fondateur de Zinfos974. C’était le 1er septembre 2008… Aidé d’une petite... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Robert vs Bello+Robert T = Miranville vs Chabriat le 19/12/2017 06:54

Notre Didi national a pris des claques hier au département et à l'université....
Ce qui est le plus dramatique dans tout cela c'est l'absence de vision et la simple volonté des mafia locales de s'accaparer le pouvoir, quel que soit le coup pour la société.... Le chomage, l'environnement, la formation des jeunes se sont des détails techniques...

2.Posté par retraitée attentive le 19/12/2017 07:05

Voilà ce qui attend les institutions de notre île à vouloir absolument créoliser les postes de direction ....

Des copains/coquins incompétents mais sur-rémunérés qui paralysent le système,... avant des chefs compétents et respectés qui font avancer la Réunion !!!

3.Posté par GIRONDIN le 19/12/2017 07:36

Ou les limites du makrotage !

4.Posté par berezina le 19/12/2017 04:49

Erreur de compréhension mon cher Pierrot !

5.Posté par berezina le 19/12/2017 08:16

Erreur de compréhension mon cher Pierrot !
C’est une motion de défiance de son propre camp (enfin celui du Vice-Président en charge de renflouer Air-Austral).
Ce qui est totalement logique vu que F.Miranville a été élu avec ses 3 voix et un « allié » pseudo-démocratique qui pensait pouvoir tirer les ficelles.
Aujourd’hui, c’est un simple constat d’alliance contre-nature (17 voix qui se « rangent » derrière 3 voix).
C’est simplement le début de la fin.
Reste à attendre la chute définitive et espérer qu’il n’y ait pas trop de casse au passage.

6.Posté par mort de rire le 19/12/2017 10:15

Quel bazard dans cette université.

7.Posté par MARIE le 19/12/2017 10:46

post 2 - tout le monde en est conscient mais rien ne change

8.Posté par eric le 19/12/2017 11:51

Ce n'est pas une histoire de créolisation des postes ou pas ! soyons sérieux il s'agit de compétence ou pas ... c'est fou cette manière de tout vouloir politiser... c'est pour celà que ça n'avance pas ! il va falloir que le peuple reprenne un peu le pouvoir, car les élites deviennent incompétentes... i fé pitié !

9.Posté par Merle BLANC le 19/12/2017 13:06

@8 par Eric
"car les élites deviennent incompétentes.." Je vais plus loin les élites sont incompétentes dans beaucoup de domaines et surtout dans la réalité de la vie.
Le simple bon sens n'est toujours pas revenu, la logique, la réflexion simple et proche de la réalité n'est vraiment pas le fort de ces élites.
Hélas ils n'écoutent pas, savent tout (c'est à dire rien) coupent et tranchent et surtout veillent sur leurs privilèges.
Dans le privé ils seraient au chômage depuis longtemps et pour longtemps.

10.Posté par Ras le bol le 19/12/2017 20:30 (depuis mobile)

Non mais sérieusement quand est ce qu’ils vont arrêter leurs conneries dans cette université ?! Majorité ou opposition il n’y en a pas un pour rattraper l’autre ! Quelle honte !

11.Posté par Nico le 19/12/2017 20:31 (depuis mobile)

Entre la course au pouvoir et les guerres de « clans » putrides et fratricides, où est la mission de service public? Oublient-ils que l’Université est un établissement public d’enseignement supérieur ?! Ce sont nos impôts qui payent ces charlots ?!

12.Posté par eric le 20/12/2017 20:50

11) c'est clair Nico, mais celà n'est pas valable que pour l'Université de la Réunion, toute la fonction publique est concernée...

13.Posté par Lajoie moustache le 12/11/2018 10:36 (depuis mobile)

Quand va t on s''''''''intéresser au cas du président du conseil académique ? Que fait il des rapports de soutenance de thèse ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes