MENU ZINFOS
Communiqué

Union des Femmes Réunionnaises: "La violence a encore frappé !"


- Publié le Lundi 13 Mars 2017 à 16:50 | Lu 766 fois

Union des Femmes Réunionnaises: "La violence a encore frappé !"
On pourrait penser que les mots finiraient par nous manquer et le désespoir habiter nos cœurs. Mais il n’en est rien, comment rester dans le mutisme face au déferlement de la barbarie ? Nicole et Arlette viennent ajouter leurs noms et destinées à la liste déjà trop longue des femmes qui sont tombées, victimes de violences conjugales.

Ces meurtres si brutaux ne peuvent que nous consterner. Encore deux féminicides à la Réunion : encore une fois une mère, une fille, une sœur, une voisine... des femmes ont été tuées ! Les violences faites aux femmes sont un fléau qui relève de la responsabilité de chacun d’entre nous, de l’éducation, des pouvoirs publics, des médias, des forces de l’ordre, de la justice, des professionnels de santé ... Il n'est plus possible aujourd'hui d'enfermer cette problématique dans le domaine cloisonné des faits divers de société ne s'adressant qu'à "quelques spécialistes". Il s'agit d'un problème de fond et chaque citoyen doit se sentir concerné pour devenir acteur face à cette calamité.

Notre société est vraiment malade. Les femmes sont tuées, frappées, violées, violentées, mutilées chaque jour. Non, elles ne sont ni des objets, ni des attributs du foyer ou ni même un prolongement de l’homme ! Faut-il donc rappeler que nous, les femmes, nous sommes des êtres humains à part entière. Que nous souhaitons être considérées pour la valeur de nos caractères et l’intensité de nos engagements.

Une nouvelle fois, l’UFR appelle chaque homme et chaque femme à un véritable sursaut citoyen, solidaire et humaniste pour une vigilance et une bienveillance à l’égard des femmes victimes de violences.

Nous adressons nos condoléances les plus sincères aux familles et aux proches de Nicole et Arlette et nous tenons à partager leur douleur.

L’Union des Femmes Réunionnaises




1.Posté par Simandèf le 13/03/2017 17:09

Peut-être faudrait'il enseigné l'histoire de la Réunion, les atrocités de l'"esclavage, la domination et la soumission dans la société de plantation et bien après ainsi qu'un aperçu de la sociologie du peuple réunionnais à l'école.

2.Posté par Satya le 13/03/2017 18:14

Au delà du sursaut citoyen et individuel, il serait peut être temps que les collectivités se saisissent du problème par voie de sensibilisationet autres stages.
Le FSE Fonds Social Européen c un peu pour cela, semble t-il.
Le departement chef de file de la proximité, fait quoi ?

3.Posté par Theliberator le 13/03/2017 19:27

Et encore une fois à part dénoncé, cette assos ne sert à rien.. Encore de l'argent public gaspillé pour une association qui ne fait absolument rien pour que les choses changent dans le domaine pour lequel elle existe.. Bienvenue en FrancAfrique..

4.Posté par Justice le 13/03/2017 19:39

Arrêtez de vous servir de ces drames pour commun et vousfaire de la pub car concrètement à part maintenant pour la politique vous ne communiquez plus et vos textes sont devenus fades et insipides et bourrés de fautes...Et juste pour dire que si vous n'êtes pas politisés comment expliquez vous que vos membres fassent du PLR..vous allez perdre l'air quand la justice s'occupera bien d'une de vos membres....patience

5.Posté par Jade le 14/03/2017 09:33

Il faut avouer que les solutions mises en place ne fonctionnent pas! Quand l'ufr aura de vraies solutions, et des projets plus intéressants pour la femme, elle pourra rendre hommage, en attendant le silence vaut mieux!

6.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 14/03/2017 10:32

*Les "Spécialistes" de la "défense" de la "Femme Réunionnaise" ont "encore frappé"...

*Via les flonflons de la fanfare UFR, avec, à sa tête, la grosse caisse Bello...

*Surprise !: elle ne nous le dit pas en photo...

7.Posté par pika le 14/03/2017 10:46

En meme temps, pour l'avoir vu, quand on va a la gendarmerie pour porter plainte pour violence on nous dit que la plainte ne va pas etre prise. Que ce n'est rien. Il faut insister pour faire valoir ses droits face aux barbares

8.Posté par Roro61 le 14/03/2017 13:25

Ho que c'est triste en lisant certains commentaires, les internautes s'attardent sur les associations qui essaient de défendre la vie des femmes au lieu de se poser la question : pourquoi toute cette violence faite aux femmes, personne ne compatit à ce fléau et ne pensent aux familles des victimes et les enfants qui n'ont plus de maman. la vie d'une femme pour vous est si peu importante, pourtant si vous êtes de ce monde c'est bien une femme c'est-à-dire votre maman qui vous a mis au monde , ma femme c'est cette personne merveilleuse qui m'a permis d'être Papa et grand père d'une petite fille maintenant .

9.Posté par Anonyme le 14/03/2017 15:08 (depuis mobile)

Moi j'ai eu l'aide de l'ufr et je suis vraiment contente de son aide... quand on est seule même face à cette douleur que l'on subit tous les jours... on ne sait plus vers qui se tourner et eux ils m'ont aidé à reprendre ma vie en main...

10.Posté par héléna le 14/03/2017 15:10

les commentaires de frustrés!!!
Ca vous emmerde que des femmes défendent d'autres femmes
Ca vous emmerde que des femmes remettent en cause la domination masculine
Ca vous emmerde que des femmes s'organisent, se soulèvent et n'acceptent plus la violence, se révoltent contre le sexisme
Ceux qui critiquent, que faites vous pour faire avancer notre société? Ces femmes sont engagées, et oeuvrent bénévolement pour aider d'autres femmes dans le besoin.
Et ça, ça vous emmerde?

11.Posté par Anonyme le 14/03/2017 15:11 (depuis mobile)

Vos commentaires me font réagir !! Comment attaquer une association qui vient en aide !!! Le coupable est celui qui tue pas celui qui aide !!!!

12.Posté par Roro61 le 14/03/2017 15:58

Bravo " héléna le 14/03/2017 15:10 " pour votre commentaire , je suis papa et grand père comme je le dis dans mon post précédent , et la femme pour moi c'est la personne qui nous a mis au monde nous la devons tout notre existence sur cette terre et choyez votre femme ainsi que votre maman il n'y a rien de plus important , que n'en déplaise aux autres , ils devraient en avoir honte .

13.Posté par bleu outre mer le 14/03/2017 16:14

Malheureusement ces associations sont la pour pallier au carence de notre société et cela n'a rien à voir avec tel ou tel gouvernement c'est société c'est nous qui la créons, la modelons les lois sont la pour aidées. Arrêtons de rejeter la fautes sur les autres, ils font pas si, ils ont pas fait cela. La question est "que fait ont dans la vie de tous les jours pour dire stop à ce genre de situation" dans nos couples comment nous nous parlons, avec nos enfants, les personnes que l'on croisent. Dire stop c'est être responsable de nos actes. Cette société ne peut que changer par nos actions et non d'attendre le messie. Cette asso n'est peut être pas parfaite mais vous vous faite quoi?

14.Posté par Justice le 14/03/2017 16:47

Aux commentaires anonymes : c'est bon la nouvelle secrétaire de l'ufr pas besoin d'écrire en anonyme on reconnaît votre prose déplorable...l'ufr n'a strictement rien à faire de ces femmes le plus important surfer dessus pour faire valoir la politique. Et nous qui critiquons sommes les mieux placées pour le faire nous ne sommes pas frustrées mais dégoûtées de ces pratiques qui règnent au sein de cette association politisée alors m....

15.Posté par Omg le 14/03/2017 16:54

Oh mon dieu sortez les mouchoirs. Des femmes qui défendent des femmes ah ouais pourtant vous vez été sans pitié sans reconnaissance pour vos soi disantes soeurs ca n'était qhumilliation et piquer le travail des autres. Votre nouvelle secrétaire dont le maire des avirons a porté plainte pour mauvaise gestion dans l'affaire du fc avirons était également secrétaire de ce club vous parlez de sincérité, d'éthique...Attendez que la procureur que vous avez critiqué y jette un coup d'oeil et on verra bien l'intégrité de certaines personnes..que la vérité éclate

16.Posté par A Helena le 14/03/2017 17:03

Tinkiet Helena, c'est pas avec vos 2 membres de bureau et demi que vous allez nous donner des leçons. Nous n'avons pas besoin de mediatiser nos actions pour nous faire connaître vous par contre c'est zéro. Nous avons eu vent des méthodes qui sevissent au sein de lufr et comment expliquer que plus de 10 femmes aient démissionné. Ya rien qui nous emmerde à part vos communiqués qui ne servent strictement à rien à part fire la politique de belle . maintenant lufr communique sur la politique: triste seulement. MrDupuy vous deriez consacrer un article au conflit de lufr et de laffaire de justice qui concerneleur nouvelle secrétaire au moins ca leur donner du travail merci

17.Posté par Justice le 14/03/2017 17:12

Dsl pr les fautes déformations pro je suis moderne vec cet ecran tactile au moins la censure est de rigueur.

18.Posté par Jody le 14/03/2017 17:14

J'avais sollicité l'aide de lufr pour un problème. Mme vidot m'avait accompagné dans mes démarches mais depuis qu'elle est partie j'ai beau relancé lufr par mail mais je n'ai pas de réponse. Depuis le départ de Mme vidot il n'y a plus de suivi et je confirme que ce nest plus comme avant. Vous aidez les femmes non plutôt vos copines celles qui votent pour vous

19.Posté par Yo974 le 14/03/2017 21:56 (depuis mobile)

Quelle tristesse ces événements qui surgissent tous les jours... à La Réunion, en France, dans le monde... mes pensées vont aux familles et aux proches des femmes tuees... je suis outrée par certains propos mais paix à leur âmes 🙏

20.Posté par Turo le 14/03/2017 22:02 (depuis mobile)

Je suis un homme et je soutiens ces femmes qui subissent ces violences et je pense aux proches de ces deux femmes qui ne sont plus... je ne connais très bien l'association mais je sais qu'elle a aidée des filles à s'en sortir alors merci pour elles

21.Posté par Marionnette le 15/03/2017 10:06

Une association politisée qui se sert de ces drames pour communiquer...juste pathétique

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes