MENU ZINFOS
Communiqué

Union SNUI-SUD Trésor Solidaires Comité de liaison des retraités : Suppression de la demi-part des célibataires, divorcés et veufs, quand on ne veut pas faire payer les riches, on fait payer les pauvres


- Publié le Mercredi 10 Mars 2010 à 16:58

La loi de finances 2009 a restreint les conditions d’attribution de la demi part supplémentaire au bénéfice des parents ayant élevés seuls leurs enfants. Cette nouvelle disposition est applicable en 2010 sur les revenus 2009.  
 
Le bénéfice d’une ½ part supplémentaire pour les personnes vivant seules et ayant eu un ou des enfant(s) était motivé par une volonté politique de favoriser la natalité et pour tenir compte du surcoût  global occasionné par une consommation plus importante, surcoût dû notamment au poids des impôts indirects (TVA) plus lourd sur un budget que l’impôt sur le revenu. Par ailleurs, sociologiquement, c’est le plus souvent les femmes qui, ayant le moins de revenus, avaient la charge des enfants.
    
La suppression progressive (d’ici 2013) de cette ½ part va pénaliser de nombreux retraités en particulier. Elle va rendre imposable des personnes aux revenus modestes et amputer ainsi leur pouvoir d’achat déjà mis à mal par une faible revalorisation des retraites.
 
Actuellement, 4,5 millions de contribuables bénéficient de cette disposition, pour un coût annuel de 1,7 milliard d'euros. En durcissant les conditions d’attribution de cette demi-part, l’Etat récupérera 110 millions d’euros en 2010, 300 millions d’euros en 2011, 566 millions d’euros en 2012 et 901 millions d’euros en 2013… L’opération n’a rien avec voir avec l’équité (elle aurait alors conduit à revoir certaines niches fiscales), elle est budgétaire.
 
L’impact est lourd. Pour les revenus de 2009 avec 1 part  il faut 12 444 euros de revenu brut soit 11 200 euros net imposable et pour 1,5 part il faut 15 666 euros brut soit 14 400 euros net imposable. Ainsi, à titre  d’exemple, celui qui, pour 1,5 part, ne payait pas d’impôt avec 15 666 euros de retraite (soit 1 305 euros par mois), devra désormais payer 549 euros d’impôt.
 
De plus, il y aura un dommage collatéral avec la perte du bénéfice d’exonération ou de dégrèvement en matière de taxe d’habitation et de redevance audiovisuelle, ces exonérations et dégrèvements étant liés à des conditions d’âge (plus de 60 ans) et d’habitation mais aussi à des conditions de ressources, lesquelles ne doivent pas dépasser 9 876 euros pour 1 part et 12 513 euros pour une 1,5 part de revenu fiscal de référence.
 
Le Comité de Liaison des Retraités de l’Union SNUI – SUD Trésor Solidaires dénonce cette mesure qui, une fois de plus, va pénaliser les plus modestes alors que par ailleurs le bouclier fiscal continue de permettre des cadeaux fiscaux énormes aux plus riches.   
 
Le Comité de Liaison des Retraités de l’Union demande que cette décision de suppression de la ½ part soit annulée.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes