MENU ZINFOS
Société

Une vingtaine de Réunionnais toujours coincés à Maurice depuis le mois de mars


L’île Maurice avait soudainement fermé ses frontières aux Réunionnais le 16 mars dernier, pour protéger son territoire de la pandémie de Covid-19, alors qu’aucun cas n’était encore déclaré sur l’île soeur. À ce moment-là, La Réunion était déjà confinée et comptait une dizaine de cas confirmés. Depuis, plusieurs dizaines de Réunionnais sont toujours coincés chez nos voisins mauriciens, qui comptent eux-mêmes plus d’une centaine de leurs ressortissants bloqués sur notre île.

Par - Publié le Jeudi 18 Juin 2020 à 16:06 | Lu 10298 fois

Photos: à gauche, Eve Morgane et son fils. A droite, l'ambassade de France à l'Île Maurice (Facebook Ambassade de France à Maurice)
Photos: à gauche, Eve Morgane et son fils. A droite, l'ambassade de France à l'Île Maurice (Facebook Ambassade de France à Maurice)
La nouvelle est tombée ce matin. Un vol d’Air Mauritius sera finalement affrété pour rapatrier les Réunionnais coincés à Maurice lundi prochain. Un véritable soulagement pour la vingtaine de personnes restées bloquées sur l’île soeur depuis le mois de mars.
 
"Mon fils était venu en vacances me voir, et nous devions repartir tous les deux pour son inscription à l’université et son installation. Ça fait trois mois que nous sommes coincés ici. Jusqu’à présent notre seule option était d’embarquer dans un vol de rapatriement des ressortissants français à destination de Paris uniquement." Comme Eve Morgane, plusieurs dizaines de Réunionnais sont bloqués depuis le mois de mars sur l’île soeur sans solution.
 
Après avoir passé plusieurs mois à Maurice contre leur gré, sans revenus, mais avec des dépenses, difficile pour eux de sortir les milliers d’euros nécessaires pour embarquer vers Paris, pour ensuite devoir reprendre un vol pour La Réunion.
 
Et sur place, l’ambassade de France se montre peu coopérative :
 
"Lorsque nous avons contacté l’ambassade, on nous a dit qu’un vol de rapatriement vers La Réunion n’était pas possible parce que nous n’étions pas assez nombreux. Ils estimaient qu’on était 3 ou 4, et refusaient de faire un listing des Réunionnais, organisant seulement le rapatriement des « Français » vers la métropole", raconte Sophie Payet qui se trouve toujours à Maurice avec ses enfants.
 
Les deux Réunionnaises font appel à un avion privé
 
Face au mur, Sophie Payet et Eve Morgane décident de prendre les choses en main. Elles se renseignent d’abord sur la possibilité de rentrer en bateau, mais il s’avère que si le navire quitte les côtes mauriciennes, il ne pourra plus rentrer avant la réouverture des frontières.
 
Sophie a alors l’idée de faire appel à un avion d’une société privée basée à La Réunion. Pour une rotation (aller-retour) entre les deux îles au départ de La Réunion, comptez 2250 euros. Mais l’appareil peut transporter jusqu’à 7 personnes, qui peuvent dès lors diviser les frais.
 
"Sophie s’est chargée de regrouper les Réunionnais qui voulaient rentrer en lançant un appel sur Facebook. Une vingtaine de personnes l’ont contactée ! Elle ne s’attendait pas à recevoir autant d’appels ! Et moi je me suis dit que ce serait bien aussi d’aider les Mauriciens bloqués à La Réunion, en leur proposant d’embarquer dans l’avion à l’aller, et ainsi permettre de faire baisser le prix pour tout le monde", raconte Eve Morgane.
 
Des dates avaient déjà été envisagées pour ces vols privés, les 20 et 30 juin prochain, et le 1er, 3 et 8 juillet.
 
Eve Morgane, Sophie et leurs familles seront finalement rapatriées via un vol d’Air Mauritius qui leur coûtera 230 euros, alors qu’elles avaient déjà payé leur billet retour. Et avec la situation économique de la compagnie aérienne, elles n’ont pas grand espoir de revoir leur argent.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Samwinsa le 18/06/2020 16:19

Allons, allons...

2.Posté par RUN le 18/06/2020 16:36

C'est juste scandaleux...;a quoi servent les ambassades?? comme l'ARS? à rien à nos frais

3.Posté par Ti Tangue Confiné le 18/06/2020 17:01

À ce moment-là, La Réunion était déjà confinée et comptait une dizaine de cas confirmés TOUT EST DIT ...chercher l’erreur..fallait rentre zot kaz ou même partir car depuis la première semaine de mars que ledit Macron aurait dû fermer ...alors chacun ses responsabilités

4.Posté par LAMPION le 18/06/2020 17:26

Moin là déja di , n'est pas corse qui veut.

5.Posté par bob le 18/06/2020 18:23

A madagascar également de nombreux réunionnais sont bloqués a tananarive ou en province et silence radio de l'ambassade de france et des consulats qui ont fermés leurs portes jusqu'a ce jour..A quoi servent l'ambassadeur et les consuls s'ils ne veulent pas recevoir les ressortissants français dans cette période de crise et de force majeure ?

6.Posté par La France a abandonné des français le 18/06/2020 19:30

Les merveilleuses IleS VANILLE

MAGNIFIQUE !

7.Posté par Zarin le 18/06/2020 22:44

Tes cheveux d'un blond de rêve
Déferlent en flots légers
Blonds, blonds, blonds sur une grève
Où je voudrais naufrager...

Marcel Amont - quelques paroles de la chanson Bleu Blanc Blond

8.Posté par Moellon le 19/06/2020 19:55

Je suis bloqué sur maurice comment faire pour etre rapatrier sur le vols de demain

9.Posté par maikouai le 19/06/2020 20:30

Alors que les marchandises n'ont pas cessé de s’échanger à travers le monde, quelle logique s’est imposée aux décideurs pour qu’ils s’opposent au rapatriement de leurs propres ressortissants confinés à l’étranger ?
Quarantaine et transport sécurisé existant, la liberté individuelle chèrement acquise, par de tels agissements ne s’effrite-elle pas insidieusement ? N’est-elle pas là remise en cause ?
Histoire de sens, bon ou autoritarisme à efficacité très très relative. Sans se reposer sur un quelconque bouc émissaire car le pouvoir humain est limité pour ne pas dire qu'il n'y en a aucun " face à la volonté de la nature", sauf à réparer après coup les dégâts occasionnés, comme fait le gendarme pourchassant le criminel qu’après forfait accompli.
Contre un vecteur visible (moustique) transportant le Chik., la dengue, le Pallu...., malgré les millions déversés dans la recherche, la compétence des spécialistes..., ces maladies continuent à tuer. De plus, de diverses maladies : Grippe, leptospirose..., il en meure sans alarme particulière (hors Covid, confinement ...), chaque année 600 000 personnes en France. Constat contre le "visible " malgré les efforts déployés l'éradication escomptée n'est pas toujours au RDV. Puis ne dit-on pas « Vas où tu veux meurs où tu dois » cette « vérité » n’est –ce pas aussi valable que les autres ?
Maintenant fort de la Science infuse actuelle « on » affirme pouvoir et devoir protéger le quidam, contre la manifestation de l’invisible qu’est ce virus du Covid. Pour ce faire les boucliers imposés sont : masque, pare-brise faciale distanciation... et probablement de la poudre de perlin pinpin /bromure pour éviter au couple de faire des bébés. Protocole de conservation des distances devant être imposées là aussi. En effet, il n’y a pas de raison pour ne pas imposer une cloison à cet endroit d’intimité car dans la journée combien d’éléments divers et variés est-on amené à croiser, il y a donc risque éventuel de colporter une infection agrippée aux cheveux sur les vêtements…, de ce fait, ne faut-il pas continuer à alimenter les peurs ?...
Les pandémies et ses funestes implications ont toujours existé sans qu’on puisse interdire hélas leur propagation (loterie immuable propre à chacun en dépit des risques potentiels existants-Karma).
Par contre par réflexe on a toujours su éviter, de se rapprocher de quelqu’un : gripper, ayant une maladie infectieuse…, nos « scienteux » actuels, autant prisonniers de la causalité du moment, qu’intéressés par ailleurs, procèdent par « lavage collectif de cerveau » pour mieux asseoir leur soif de pouvoir et autre. Tous les1/4 d’heure, il est devenu indispensable de rappeler aux niais que nous sommes supposés être ces « gestes barrières » aussi inefficaces que stupide. A part les tests de dépistage et l’hygiène corporel pratiqué avec un peu plus de vigilance, tout le reste s’apparente plus à une farce, farce néanmoins ruineuse, basée sur le probable : « Si on n’aurait pas.. » ?
« Un gamin à…, nous dit L. Ferry »

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes