Océan Indien

"Une vie, un sourire" pour Madagascar

Mardi 30 Mars 2010 - 17:13

Le groupe EGC (Ecole de Gestion et de Commerce) Humanitaire organise l'opération "Un vie Un sourire" le samedi 10 avril prochain pour venir en aide aux Malgaches du Sud-Est de Madagascar qui ont perdu leur habitation pour un grand nombre d'entre eux et pour qui il suffirait d'une geste de solidarité pour pas qu'ils meurent de froid et de faim lorsqu'arrivera l'hiver au mois de juillet prochain.


"Une vie, un sourire" pour Madagascar
"Nous voulons redonner le sourire à des personnes à qui la vie n'a pas forcément fait de cadeaux". Une démarche altruiste de la part d'étudiants destinés à devenir des acteurs de l'économie de la Réunion, mais qui ont été touchés par la misère qui atteint la Grande Ile, notamment après le passage du cyclone Hubert qui s'est abattu sur le Sud-Est de Madagascar. Une catastrophe naturelle qui a fait des dégâts considérables dans les plantations et qui a détruit un grand nombre d'habitations.

Les jeunes étudiants ont su s'entourer de partenaires tels qu'entre autres la Sacem et l'ACH (Association Coopération Humanitaire) dirigée par Justine Edmond. Une association réunionnaise qui apporte déjà depuis quatre ans une aide financière au Foyer des handicapés du village Tamjomoha du district Vohipeno, géré par le père Amyot d'Inville.

C'est suite à un courrier alarmant du père Amyot d'Inville que les étudiants se sont lancés dans cette action humanitaire en faveur des Malgaches  de Tajomoha. "Ce sont 18.000 personnes du seul district de Vohipeno, de la ville et des villages environnants, qui ont été chassés de leurs maisons par la crue rapide du fleuve Matitianana, dans la nuit du 11 au 12 mars, et qui ont du, souvent dans des conditions dramatiques, s'enfuir dans l'obscurité dans une pluie torrentielle. Des centaines de maisons de notre district ont été endommagées ou détruites et parfois emportées par le courant violent. On déplore jusqu'à maintenant 52 morts. Et encore, il est bien possible que tous les décès ne soient pas encore tous recensés". Une déclaration qui fait froid dans le dos, mais il suffirait d'un peu de solidarité pour que ces villageois, qui vivent de leur récoltes, ne meurent pas de faim et de froid à l'approche de l'hiver au mois de juillet prochain.

Il faudra également rénover l'hôpital du village de Tanjomoha. Et c'est au travers d'un concert d'artistes locaux que les étudiants de l'EGC Humanitaire comptent récolter des fonds, soit un objectif de 4.000 euros. Les artistes, JF Gang, Audrey Dardenne, Stéphanie Thazar, le groupe Steep'in Jazz, Freddy Hoareau du groupe Tibwa, le groupe Telkel et le chanteur Bruno Vélia, vont gracieusement donner leur énergie pour venir en aide aux sinistrés de Tanjomoha.

Le concert aura lieu au théâtre Vladimir Canter, au campus du Moufia et l'entrée sera à 20 euros. Pour récolter un maximum de fonds, le concert sera précédé d'un village humanitaire à partir de 18h. Des stands de l'association avec ventes de gâteaux et de boissons seront dressés. Trois cents DVD du concert seront produits par la Sacem et seront revendus dans l'intérêt des malgaches sinistrés.
Karine Maillot
Lu 1937 fois


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 13 Octobre 2018 - 18:38 Madagascar : Nouveau kidnapping d'un Karane