Société

Une tortue imbriquée retrouvée avec cinq hameçons dans le corps

Jeudi 10 Janvier 2019 - 16:43

Nous vous parlions hier de cette tortue finalement retrouvée quelques jours après avoir été signalée en difficulté.

Kelonia nous apprend aujourd'hui que c'est avec pas moins de cinq hameçons dans le corps que la jeune tortue imbriquée a été récupérée au Bassin Pirogue à l'Etang-Salé. "Trois dans la cavité buccale, dont deux avec 30 à 40cm de fils de pêche, un dans le cou et un autre dans le dernière partie du tube digestif", précise Kélonia. "Heureusement il s’agit d’hameçons de petite taille".

Baptisée Victoria, la tortue a été endormie pour retirer trois des cinq hameçons. "Celui présent dans le tube digestif sera suivi par radio de contrôle pour vérifier s’il avance avec le contenu intestinal. Si c’est le cas, il sera évacué par la tortue sans besoin d’intervenir", précise le centre de soins.

"Un des hameçons de la cavité buccale est déjà très oxydé et commence à se déliter. Compte tenu de sa position et de l’absence de fils, il a été décidé de le laisser se déliter plutôt que de recréer une lésion en le retirant".

La prise de sang a montré un taux très élevé d’éosinophile, caractéristique de la présence de parasites, et des globules blancs élevés, ce qui montre une infection. La tortue va donc rester en traitement pendant au moins une semaine avant de retrouver son Bassin Pirogue.

L'ingestion d’une première ligne a pu freiner le transit intestinal

"Reste à comprendre pourquoi la tortue pourtant dans un bon état d’embonpoint (rapport taille/poids) et très dynamique a avalé autant d’hameçons. Alors que les douleurs associées devraient l’inciter à ne plus mordre sur les lignes des pêcheurs, la facilité d’accès aux appâts et à des déchets de pêche ont pu influencer le comportement de l'animal", envisage Kélonia. 

Une autre hypothèse est émise : "L'ingestion d’une première ligne freinant le transit intestinal et limitant l’effet de satiété a pu modifier le comportement alimentaire". La tortue ayant tout le temps faim, elle aurait pu s’orienter vers des aliments qu’elle n’aurait pas consommés en temps normal.

"Une étude pour comprendre son comportement alimentaire et la part que représente les appâts dans son alimentation pourrait permettre d’en savoir plus...", souligne le centre de soins.

N.P
Lu 1736 fois



1.Posté par Angel le 10/01/2019 17:34 (depuis mobile)

Il fo trouver un moyen pr que les hameçon et matériel de pêche soit adapter que pr pêcher du poisson et pa autre chose .compliquer le plastique et matériel de pêche son entrin de tué les tortue... un peu inventé une fusé met pa des chose nécessaire

2.Posté par Fredo974 le 10/01/2019 17:40

Un tortue imbriquée dans les hameçons ...

3.Posté par tantkafaire le 10/01/2019 19:26

un petit rappel supplémentaire :
la peche sous-marine avec fusil dans les lagons est interdite ... avec confiscation du materiel et vehicule et amende et de toute façon y a plus rien à massacrer
c'est un vrai danger déjà qu'il y a foule de baigneurs

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Mai 2019 - 12:38 La Ville de Saint-Joseph honore les familles